• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESTORIL
Paris, le 19 avril 2005

Le Grand Prix du Portugal tour par tour

Le Grand Prix du Portugal tour par tour

Le deuxième Grand Prix de la saison, une semaine après Jerez, ne laisse pas beaucoup de temps aux pilotes pour récupérer ! Les conditions s'annoncent en outre difficiles avec une météo incertaine et des températures très fraîches.

Imprimer

Le deuxième Grand Prix de la saison qui s'est déroulé ce week-end sur le circuit d'Estoril au Portugal, une semaine après Jerez, n'a pas laissé beaucoup de temps aux pilotes et aux teams pour récupérer !

Les conditions s'annonçaient en outre difficiles avec une météo incertaine et des températures très fraîches.

Catégorie 125

Mika Kallio fait la première pole de sa carrière, également la première d'un pilote finlandais. Il établit le record absolu de la piste en 125 ! C'est la deuxième pole de KTM en Grand Prix, après celle de Stoner l'an dernier à Assen. A ses côtés, Luthi, Simoncelli et Faubel, pour la première fois en première ligne. En 2ème ligne, on trouve Pesek, Talmacsi, Pasini et Lai. Simon, Poggiali, Bautista et Di Meglio forment le troisième rang. Alexis Masbou se qualifie 20ème.

Au warm up, c'est Lai qui signe le meilleur chrono, 1,4 s plus vite que Simon 2ème temps ! Suivent Bautista, Di Meglio qui semble avoir trouvé de bons réglages, Kallio, Luthi, Pesek, Simoncelli, Rodriguez, Pirro, Olive, Talmacsi, Koyama, Hernandez et Gadea. Masbou fait le 29ème temps de ce warm up.

Départ. Le soleil est revenu sur le circuit d'Estoril, qui voit la course 125 conclure le week-end. Kallio conserve l'avantage de sa pole et vire en tête, devant Talmacsi qui est très bien parti et freine devant Luthi, Simoncelli, Lai, Di Meglio, Faubel, Pesek et Pasini. Luthi tente de faire l'extérieur à Talmacsi, sans succès. Luthi passe 2ème devant Talmacsi, Pasini passe 8ème devant Pesek.

Au premier passage, l'aspiration brouille les cartes, Simoncelli se montrant à la hauteur des 3 leaders. Au virage, c'est Kallio qui se maintient en tête devant Talmacsi, Luthi, Lai, Simoncelli, Faubel, Di Meglio, Pasini, Pesek. Pesek chute mais repart, bon dernier. Alexis Masbou est 11ème ! Luthi passe 2ème devant Talmacsi. Talmacsi repasse à l'entrée de la chicane. Au 2ème tour, Kallio mène devant Talmacsi auteur du meilleur tour, Luthi, Lai, Simoncelli, Faubel, Pasini et Di Meglio. Talmacsi fait le freinage à Kallio en bout de ligne droite et prend la tête. Dans le double gauche, Luthi passe au freinage, mais Kallio repasse aussitôt.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A la sortie de la chicane, Talmacsi part en glisse à l'accélération, chute, Kallio l'évite par miracle, Luthi debout sur les freins ne peut l'éviter et le heurte, heureusement sans vitesse mais en perdant le contact avec les leaders. Talmacsi se relève un peu sonné mais indemne : chaud bouillant !

Au 3ème passage, Kallio mène alors devant Faubel qui a le plus gagné dans la manoeuvre, Simon, Lai, Pasini, Simoncelli, Di Meglio, Bautista. Luthi est 11ème, dans le groupe où se trouvent Poggiali et Masbou. Di Meglio tente un freinage sur Koyama, mais sort trop large. Luthi revient juste derrière lui, 9ème.

Au 4ème tour, Kallio mène toujours devant Faubel auteur du meilleur tour, Lai, Pasini, Simon, Simoncelli, Bautista, Di Meglio et Luthi. Masbou est 12ème. Luthi dépose Di Meglio d'un magistral extérieur. Luthi déchaîné passe Simoncelli, ramenant derrière lui Di Meglio. Dans la 5ème ligne droite, Faubel fait l'aspiration à Kallio qui retarde son freinage et conserve l'avantage. Luthi 6ème affiche le meilleur chrono. Il attaque et passe Pasini à l'entrée de la chicane.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

6ème tour, Kallio mène devant Faubel, Lai est un peu plus loin, mais possède plusieurs longueurs sur Luthi attaqué à l'aspiration par Pasini. Derrière, Bautista mène la chasse du "peloton" devant Simoncelli qui a repassé Simon, puis Di Meglio. Luthi repasse Pasini qui ne lâche rien, repasse, le suisse le redoublant encore. Masbou est toujours 12ème. Au 8ème tour, Kallio et Faubel ensemble ont 2,6 s d'avance sur Lai et Luthi, 4 s sur Pasini, 5,2 s sur Simoncelli et Simon, 5,6 s sur Di Meglio et Koyama. Luthi passe 3ème devant Lai. Faubel fait un nouveau meilleur chrono.

Au 9ème passage, Kallio et Faubel sont toujours leaders, mais c'est Luthi qui claque le meilleur tour en course, devant Lai, Pasini, Simoncelli, Simon et Di Meglio. Simon et Di Meglio passent Simoncelli qui, visiblement en difficulté, voit passer ensuite Koyama et Poggiali 9ème !

Au 10ème passage, les deux duos de tête restent ensemble : Kallio et Faubel devant, Luthi et Lai ensuite, puis Pasini et Di Meglio devant Simon. Au 11ème tour, Kallio fait le meilleur tour, devant Faubel. Simon, sur l'autre KTM encore en course, tente de l'attaquer, mais doit rester derrière le jeune français, qui passe même 5ème devant Pasini en ayant retardé son freinage. Au 12ème tour, c'est Faubel 2ème qui signe le meilleur temps. Luthi et Lai suivent. Pasini est repassé 5ème devant Di Meglio, Simon, Poggiali. Di Meglio repasse à nouveau 5ème devant Pasini.

13ème passage : Kallio et Faubel mènent toujours, Luthi et Lai peinent à suivre. Poggiali, lui, revient devant les chasseurs en 5ème position, devant Di Meglio, Pasini et Simoncelli. Koyama regagne la 6ème place derrière Di Meglio.

Au 14ème tour, le team de Faubel lui fait signe qu'il peut gagner, Luthi semble lâcher Lai, puis Poggiali, Koyama qui a doublé Di Meglio, et Simoncelli qui revient. Masbou est toujours 12ème.

Au 15ème passage, Faubel tente de passer Kallio qui retarde son freinage et reste en tête. Luthi à 4,5 s de Faubel, puis Lai, suivent. Poggiali tente de distancer le groupe de chasseurs, mais Pasini, Simon, Koyama, Di Meglio et Simoncelli ne s'en laissent pas compter et recollent.

Au 16ème tour, derrière les deux duos de tête, les efforts de Poggiali semblent payer, seul Pasini parvient à le suivre. Bautista voit passer Koyama qui continue sa belle remontée, Simon, Di Meglio et Simoncelli suivent. En bout de ligne droite, Pasini passe Poggiali au freinage. Masbou est toujours 12ème. Di Meglio attaque et passe Simon.

Faubel passe devant Kallio à l'aspiration dans la 17ème ligne droite, mais Kallio le repasse au freinage ! Faubel repasse en tête, et cette fois résiste au freinage de Kallio.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 18ème tour, Faubel résiste à l'aspiration de Kallio. Luthi se maintient à quelques longueurs devant Lai. Au 19ème tour, Faubel mène toujours devant Kallio. Lai fait le forcing pour tenter de revenir sur Luthi, mais sans succès. Plus loin, Pasini mène le groupe devant Poggiali, Koyama, Di Meglio, Bautista et Simon. Simoncelli est distancé.

Au 20ème passage, Faubel mène toujours devant Kallio, qui semble suivre relativement facilement, en observation. Lai semble revenir sur Luthi. Poggiali repasse Pasini, puis Koyama, Di Meglio, Bautista et Simon, Simoncelli à quelques longueurs derrière le groupe.

A deux tours de l'arrivée, Kallio suit toujours Faubel comme son ombre. Faubel, sentant le danger, fait signe à Kallio de passer, allant jusqu'à ralentir. Mais Kallio ralentit aussi. Faubel freine alors bien trop tôt pour le virage, forçant Kallio à repasser ! Le chasseur devient alors chassé ! Luthi 3ème parvient à maintenir l'écart avec Lai.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A l'entrée du dernier tour, Faubel se porte à la hauteur de Kallio, qui freine tard et conserve l'avantage. Le finlandais conserve alors 1 à 2 longueurs d'avance sur Faubel, qui reste dans le rythme, sans parvenir à être assez près pour porter une attaque. Derrière, Lai est revenu presque dans la roue de Luthi ! A l'accélération dans la ligne droite, Faubel prend l'aspiration, déboîte, se fait un peu tasser par Kallio qui parvient à rester devant...pour 8 millièmes ! Pour la troisième place, Luthi arrive lui aussi à contenir l'assaut de Lai revenu comme une balle, mais qui restera 4ème. Poggiali, qui était parvenu à distancer le groupe de furieux, termine seul en 5ème position. Koyama est 6ème, Bautista 7ème, Pasini 8ème, Simon 9ème, Simoncelli est revenu 10ème devant Di Meglio finalement 11ème. Nieto n'est que 12ème devant l'excellent Alexis Masbou 13ème, Kuzuhara 14ème et Carchano 15ème.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, Kallio devient leader avec un joli capital de 45 points devant Simoncelli 31, Faubel et Lai 29, Pasini et Poggiali 21, Luthi 16, Simon 14, Talmacsi 11, Koyama et Di Meglio 10. Masbou fait son apparition dans le classement en 16ème position avec ses 3 points. Souhaitons-lui d'en engranger beaucoup d'autres !

Catégorie 250

Randy de Puniet fait la pole, établissant le nouveau record absolu de la piste en 250. C'est la 9ème pole de sa carrière, la précédente était en Catalogne la saison passée. Porto, 2ème sur la grille, est en première ligne pour la 17ème fois sur les 18 dernières courses. Pedrosa, qui dit viser la victoire, est 3ème, tandis que Dovizioso complète la première ligne, lui qui dispute son 2ème Grand Prix 250 ! Au 2ème rang, Barbera, de Angelis, Aoyama et Lorenzo seront à l'affût. Locatelli, Corsi, Takahashi et Stoner forment la 3ème ligne. Guintoli est 13ème, Marchand 22ème, Leblanc 23ème et Arnaud Vincent est 28ème et dernier qualifié sur sa Fantic, toujours en cours de développement.

Au warm up, sur piste humide, c'est Stoner qui fait le meilleur temps devant Porto, Takahashi, Pedrosa, De Puniet, Debon, Aoyama, Barbera, Corsi, Locatelli, de Angelis, Lorenzo, Dovizioso, Heidolf et Marchand. Leblanc fait le 20ème temps, Guintoli le 25ème et Vincent le 28ème.

Départ. La piste devient sèche mais reste piégeuse par endroits. Porto fait le hole shot devant De Puniet et Pedrosa. De Angelis, auteur d'un très bon départ s'infiltre dans un trou de souris à la corde, au nez de Dovizioso, Aoyama, Takahashi, Debon, et Stoner. Aoyama passe 4ème devant De Angelis au virage suivant, mais élargit et doit laisser repasser le san marinais. Porto imprime dès le départ un rythme très élevé, et prend plusieurs mètres d'avance sur Randy de Puniet. Stoner, suivi de Guintoli, passent Debon. Dovizioso attaque et passe de Puniet.

Au premier passage, Porto mène d'une cinquantaine de mètre. Derrière, Dovizioso voit passer de Puniet à sa droite et de Angelis à sa gauche ! Randy entre 2ème dans le virage, Aoyama tente une attaque mais élargit et sort 7ème! Pedrosa, lui, reste dans le sillage de de Angelis. Leblanc est 24ème juste devant Vincent. Porto continue d'augmenter son avance, et un groupe de chasse s'est constitué, de Puniet, Dovizioso, de Angelis, Pedrosa, Aoyama, Takahashi, Stoner et Guintoli, au contact des meilleurs ! De Angelis, qui coupe bizarrement ses trajectoires, élargit et doit laisser Pedrosa passer 4ème. Au virage suivant, c'est Dovizioso qui ne serre pas assez la corde : Pedrosa en profite pour passer 3ème ! Dans la foulée, Pedrosa fait l'intérieur à Randy et passe 2ème.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 2ème tour, Porto, auteur du meilleur chrono, a encore accru son avance : 4,6 s en 2 tours ! Randy fait l'aspi à Pedrosa et repasse 2ème. De Angelis passe 4ème devant Dovizioso en bout de ligne droite. Stoner, Takahashi, Aoyama et Guintoli sont toujours au contact. Pedrosa repasse 2ème devant Randy, rapidement imité par Dovizioso. Stoner passe 5ème, Aoyama se rate et laisse passer Takahashi et Guintoli. De Angelis passe 4ème devant de Puniet.

Au 3ème tour, Porto est loin devant, Pedrosa à la chasse. Dovizioso, sur ses talons, est l'auteur du nouveau meilleur tour. A quelques longueurs, de Angelis est 4ème devant Stoner, de Puniet, Takahashi, Guintoli et Aoyama. Derrière eux, le trou est fait. Stoner passe à son tour de Puniet qui semble perdre rapidement le contact, sa moto bougeant plus que les autres.

Au 4ème passage, Porto voit son avance grignotée par Pedrosa, Dovizioso, de Angelis et Stoner qui en profite pour signer le meilleur chrono. De Puniet est à une trentaine de mètres, devant Takahashi, Aoyama qui est repassé devant Guintoli, toujours au contact. Arnaud Vincent, comme il l'avait annoncé, rentre aux stands après ces quelques tours. Takahashi passe de Puniet.

5ème tour, Porto mène loin devant le groupe de Pedrosa, Dovizioso, De Angelis et Stoner. De Puniet est repassé devant Takahashi, Aoyama et Guintoli. Locatelli, seul en dixième position, fait l'effort pour tenter de revenir. Stoner passe 4ème devant de Angelis.

Dans la 6ème ligne droite, Stoner -auteur d'un nouveau meilleur tour- passe 3ème devant Dovizioso. Porto n'a plus que 3,6 s d'avance sur Pedrosa. Stoner attaque et passe Pedrosa. Dovizioso s'accroche, de Angelis peine à suivre le rythme. Randy a 1,2 s de retard sur de Angelis.

Au 7ème passage, Porto est 3,4 s devant Stoner, Pedrosa et Dovizioso. De Angelis est lâché. Plus loin, de Puniet et Takahashi ont légèrement distancé Aoyama et Guintoli, sur qui Locatelli revient.

Au 8ème tour, Pedrosa passe Stoner, à 3 s de Porto. Dovizioso passe lui aussi l'australien. De Puniet revient sur de Angelis, profitant de la piste de plus en plus sèche. Randy lâche Takahashi et revient seul sur de Angelis. Locatelli chute et abandonne.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 9ème passage, Pedrosa, Dovizioso et Stoner n'ont plus que 2,3 s de retard sur Porto. De Angelis est à 3,2 s, de Puniet à 4,4 s, Takahashi et Aoyama à 6,3 s, Guintoli à 6,8 s, Debon 10ème est déjà à plus de 20 s ! Dans ce tour, de Angelis revient au contact du groupe de Pedrosa. Au 10ème passage, Porto voit son avance se réduire à 1,6 s sur Pedrosa, Dovizioso, Stoner et de Angelis. Randy de Puniet, auteur du meilleur chrono, a repris 1 s pleine au leader ! Aoyama, Guintoli -repassé 8ème- et Takahashi roulent ensemble.

Au 11ème passage, Pedrosa est à 0,5 s de Porto qui arrive sur le premier attardé, l'autrichien Polzer, qui s'écarte pour laisser passer la meute de furieux ! A mi-circuit, Pedrosa a rejoint Porto. Il passe rapidement en tête devant l'argentin, juste avant la chicane, dans laquelle Dovizioso passe lui aussi. Dans la ligne droite, Pedrosa et Dovizioso ont pris quelques longueurs d'avance sur Porto, qui voit Stoner le déposer à son tour. Randy de Puniet passe de Angelis et fond sur son coéquipier. Grégory Leblanc chute et abandonne. Guintoli passe 7ème devant Aoyama. Randy bute quelque peu sur Porto, laissant Pedrosa, Dovizioso et Stoner prendre quelques longueurs d'avance.

Au 13ème passage, Dovizioso et Stoner se portent à la hauteur de Pedrosa, de Puniet passe Porto, mais de Angelis attaque à l'extérieur des 2 ! En tête, Pedrosa a retardé son freinage et conserve le commandement devant Dovizioso et Stoner. Randy est parvenu à passer malgré une sortie de virage très extérieure : chaud ! De Angelis, lui, passe Porto quatre virages plus loin. En tête, Pedrosa accélère et prend quelques longueurs d'avance sur Dovizioso et Stoner.

Dans la 14ème ligne droite, Dovizioso a refait son retard et passe Pedrosa à l'aspiration. Stoner est revenu lui aussi. Les 3 hommes prennent un tour à Rizmayer, le hongrois, sur sa Yamaha Kurz. De Puniet, une nouvelle fois auteur du meilleur tour, revient sur les leaders.

Au 15ème tour, Dovizioso mène toujours devant Pedrosa et Stoner. De Puniet et de Angelis reviennent petit à petit. Au 16ème passage, Pedrosa fait l'aspiration à Dovizioso, Stoner se porte à la hauteur de l'espagnol : les 3 leaders se trouvent une nouvelle fois de front au freinage en bout de ligne droite ! Pedrosa prend les freins le plus tard et passe en tête devant Dovizioso et un Stoner plus prudent. De Puniet et de Angelis, qui vient de réaliser le meilleur chrono, ont refait la jonction avec les 3 leaders. Porto est seul 6ème. Aoyama est 7ème, et Takahashi est repassé 8ème devant Guintoli. Pedrosa tente à nouveau de partir devant, mais sa moto bouge beaucoup.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 17ème tour, Stoner tente à nouveau d'attaquer Dovizioso... sans succès. Trois virages plus loin, l'australien se fait passer au freinage par Randy de Puniet. Porto est à 7,6 s de Pedrosa ! De Angelis se fait une chaleur en sortie de courbe et perd quelques longueurs.

Dans la 18ème ligne droite, Randy se porte à la hauteur de Dovizioso, qui lui-même déboîte Pedrosa, alors que Stoner tente l'extérieur sur tout le monde ! Randy se montre le plus fort au freinage et mène devant Dovizioso, Pedrosa, Stoner et de Angelis revenu. Porto est à 9,4 s, Aoyama, Guintoli et Takahashi à 13,4 s. De Angelis passe 4ème devant Stoner. Randy hausse le rythme et tente de s'échapper. Dovizioso voit le danger et recolle immédiatement, prenant quelques longueurs à Pedrosa, de Angelis et Stoner.

Au 19ème passage, de Puniet mène devant Dovizioso. De Angelis et Stoner passent Pedrosa qui depuis le tour précédent semble avoir des soucis d'écran de casque ! Guintoli repasse 7ème devant Takahashi et Aoyama, à 13,5 s de de Puniet. Barbera 10ème a 27 s de retard sur Guintoli !

Au 20ème tour, Randy de Puniet mène toujours devant Dovizioso. De Angelis fait le freinage à l'extérieur de Stoner, et Pedrosa semble décrocher ! Aoyama et Takahashi repassent Guintoli ! Chaz Davies, coéquipier de Stoner, chute et abandonne. Stoner se fait une chaleur et perd le contact avec le trio de tête.

Au 21ème passage, Randy de Puniet fait une grosse glissade en entrant dans le virage en bout de ligne droite, mais conserve le commandement devant Dovizioso, de Angelis et Stoner qui est revenu et du même coup a lâché Pedrosa. Plus loin, Takahashi, Aoyama et Guintoli, à quelques longueurs des japonais, rattrapent Porto. Takahahsi passe, rapidement imité par Aoyama. En tête, les 5 hommes sont regroupés à la chicane.

Au 22ème passage, Stoner passe 3ème devant de Angelis. Stoner, très en verve, fait un freinage de folie "à la Rossi sauce Jerez", passe Dovizioso et de Puniet d'un coup, obligeant Randy à s'écarter et ainsi laisser passer Dovizioso. Celui-ci, dans l'élan, passe en tête ! Stoner s'excuse sportivement auprès de de Puniet, mais le mal est fait.

Dans la 23ème ligne droite, Stoner passe en tête devant Dovizioso et de Puniet, Pedrosa attaque de Angelis mais ne passe pas. Stoner attaque, sa moto bouge dans tous les sens : il tente de partir. Mais Dovizioso et de Puniet s'accrochent. De Angelis et Pedrosa, eux, peinent à suivre ce rythme effréné.

Au 24ème tour, Stoner est en tête, Randy de Puniet attaque et passe Dovizioso au freinage. De Angelis tente de revenir suivi de Pedrosa. De Angelis se fait une grosse frayeur en sortie de chicane, mais reste sur ses roues devant Pedrosa.

Au dernier passage, Randy de Puniet prend les commandes devant Stoner et Dovizioso. Pedrosa passe de Angelis, mais les 2 hommes sont loin. Stoner reprend la tête à Randy de Puniet qui a freiné plus tôt que d'habitude. Dovizioso passe également le français à l'entrée de la chicane, d'une façon très osée mais parfaitement correcte ! Stoner s'impose devant Dovizioso et de Puniet. Pedrosa passe 4ème devant de Angelis. Aoyama termine 6ème devant Takahashi, après une bataille de chiffonniers dans les derniers tours. Guintoli est finalement 8ème, loin devant les autres privés : belle course ! Porto obtient une décevante 9ème place, Lorenzo 10ème, Barbera 11ème, Smrz 12ème et 2ème privé, Debon 13ème, Giansanti 14ème et Cardenas, le seul colombien en course en Grand Prix moto, prend le point de la 15ème place.

Au championnat, Pedrosa mène avec 38 points devant Dovizioso, le rookie 250, avec 33 points, Porto et de Angelis sont ex aequo avec 27 points, Stoner en totalise 25, de Puniet, Barbera et Lorenzo 16, Debon 11, Aoyama 10, Takahashi et Locatelli 9, et Guintoli et Giansanti 8.

Catégorie MotoGP

Barros fait la 5ème pole de sa carrière, la première depuis Sepang. Il établit, comme dans les deux autres catégories, le record absolu de la piste en MotoGP. Gibernau et Checa partiront à ses côtés en première ligne. Rossi est à l'affût au deuxième rang, avec Melandri et Capirossi. Edwards, Biaggi et Hayden forment le 3ème. Nakano, Hopkins et Xaus sont au 4ème, Bayliss, Roberts et Elias au 5ème. A noter le forfait d'Hofmann sur la Kawasaki, victime d'un hig side lors de la démonstration en ville avant la course, il souffre d'une fracture du scaphoïde.

Au warm up, c'est à nouveau un Barros qui a dominé tous les essais, qui signe le meilleur chrono, devant Melandri, Gibernau, Biaggi, Rossi, Xaus, Elias, Bayliss, Checa, Edwards, Hayden, Byrne, Roberts, Ellison et Nakano.

Départ. Checa et Gibernau prennent un très bon départ, Gibernau freine plus fort et fait le hole shot devant Checa, Rossi qui s'est infiltré à l'intérieur, Biaggi et Barros côte à côte, Melandri, Edwards, Hopkins et Bayliss. Rossi passe 2ème, suivi de Biaggi, devant Checa. Gibernau a pris quelques longueurs d'avance dès le début, profitant de la bagarre derrière lui.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Melandri passe 4ème devant Checa et Biaggi 2ème devant Rossi ! Shane Byrne ne peut pas prendre le départ, victime d'un problème avec son moteur KTM. Il repartira après un passage aux stands.

Au virage suivant, Barros passe 4ème devant Melandri. Rossi attaque et passe Biaggi, mais élargit et doit laisser repasser le romain. Barros en profite pour plonger à l'intérieur et passer 3ème devant Il Dottore.

Au 1er passage, Gibernau mène avec une confortable avance. En bout de ligne droite, Barros passe 2ème devant Biaggi et Rossi. Melandri est à quelques longueurs, et encore plus loin, Edwards, Hopkins, Checa, Bayliss, Hayden, Nakano, Capirossi, Xaus, Rolfo, Elias, Roberts, Ellison et Battaini.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Melandri attaque et passe Rossi, mais sort trop large et doit céder à nouveau la 4ème place à son compatriote. Barros fait le forcing, sa moto bouge dans tous les sens, et lâche quelque peu Biaggi et Rossi, qui prennent quelques longueurs sur Melandri.

Au 2ème passage, Gibernau mène, mais Barros auteur du meilleur tour revient. Biaggi et Rossi s'accrochent, Melandri voit Edwards le rejoindre, Hopkins arrive lui aussi. Checa voit Hayden le déboîter au freinage pour la 8ème position, Bayliss, Nakano et Capirossi derrière eux. Edwards passe Melandri à l'entrée de la chicane.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème passage, c'est Gibernau qui signe le meilleur tour. Barros est seul 2ème. Rossi passe Biaggi au freinage en bout de ligne droite. Melandri repasse Edwards, Hopkins sur leurs talons. Edwards repasse Melandri à l'entrée de la chicane. Au 4ème tour, Barros signe un nouveau meilleur chrono. Hayden 8ème revient sur Hopkins, suivi par Checa. Au freinage, Edwards se fait une chaleur dont profite aussitôt Melandri pour repasser 5ème. Barros est 2ème à 1,6 s, et Rossi 3ème à 3 s de Gibernau. Edwards passe Melandri pour la 3ème fois de suite à l'entrée de la chicane. Dans la ligne droite, Melandri repasse à l'aspiration, mais Edwards retarde son freinage et repasse l'italien. Biaggi lâche prise sur Rossi, Barros à nouveau auteur du meilleur tour revient sur Gibernau. A l'entrée de la 7ème ligne droite, Biaggi est revenu sur les talons de Rossi et Melandri est à nouveau passé devant Edwards !

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 8ème tour, Gibernau mène toujours seul devant Barros qui revient petit à petit. Rossi, qui tourne 1 s moins vite que l'espagnol, est suivi comme son ombre par Biaggi.

Le drapeau blanc est présenté aux pilotes : la pluie fait son apparition ! Avec le nouveau règlement, pas d'interruption de course : les pilotes peuvent changer de machine aux stands ou continuer (lire Moto-Net du 30 mars 2005).

Au 9ème tour, personne ne s'arrête : Gibernau mène devant Barros, Rossi, Biaggi, Melandri, Edwards, Hopkins et Checa repassé 8ème devant Hayden. Battaini, lui, choisit de s'arrêter. Barros est revenu à moins d'une seconde de Gibernau au dixième tour ! Rossi est à 7,6 s, Biaggi à 8,1 s, Melandri à 11 s, Edwards à 11,5 s, Hopkins à 12,1 s, Checa à 14 s, Hayden et Bayliss à 15,1 s, Nakano à 16,8 s et Capirossi à 21,7 s.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 11ème tour, Barros grignote toujours son retard sur Gibernau, Rossi semble lâcher Biaggi. Melandri et Edwards distancent eux aussi Hopkins. Les écarts semblent se stabiliser au cours du 12ème tour.

Au 13ème passage, Gibernau maintient son avance sur Barros, roulant légèrement plus vite que le brésilien. Rossi ne parvient pas vraiment à lâcher Biaggi. Edwards est dans la roue de Melandri, Hopkins à quelques longueurs semble lâché. Checa est 8ème. Au 14ème tour, Gibernau maintient toujours Barros à distance, Biaggi suit Rossi, Edwards suit Melandri, Hopkins s'accroche mais perd des longueurs à chaque tour, Checa roule seul 8ème.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 15ème passage, Gibernau a 1,2 s d'avance sur Barros, 11 s sur Rossi et Biaggi, 15,6 s sur Melandri et Edwards, 19 s sur Checa qui vient de passer Hopkins, 21,9 s sur Hayden, 22,1 s sur Bayliss, 26,6 s sur Nakano, 32,5 s sur Capirossi.

Au 16ème tour, coup de théâtre ! Gibernau perd l'avant, part à la faute et ne peut repartir, probablement victime des quelques gouttes de pluie. Juste après, c'est au tour d'Hopkins de chuter et abandonner ! Au 17ème tour, Barros est confortable leader avec 8,6 s d'avance sur Rossi et Biaggi. Melandri et Edwards, inséparables, sont à 13,5 s et Checa est désormais 6ème à 16,7 s.

La pluie recommence à tomber, légère mais piégeuse, comme doivent amèrement le regretter Gibernau et Hopkins ! Au 18ème tour, Biaggi attaque Rossi dans la ligne droite mais sans succès. Les mécaniciens ont préparé les motos en pneus pluie dans les stands, mais il ne pleut pas assez pour justifier un changement. Rossi, le plus fort pour maîtriser une moto qui bouge, reprend 7/10èmes à Barros dans ce tour. Edwards refait le freinage à Melandri à l'entrée de la chicane et s'impose de façon musclée mais correcte.

A huit tours de l'arrivée, Bayliss chute mais parvient à repartir. Au 21ème tour, Barros, dont la moto bouge énormément, voit fondre son avance sur Rossi et Biaggi. Edwards prend le large sur Melandri, qui voit revenir Checa !

Au 22ème passage, l'avance de Barros sur Rossi est de 6,5 s. L'italien lui a repris 6/10èmes dans le tour précédent, Biaggi toujours sur ses talons. A cinq tours de la fin, l'avance de Barros sur Rossi continue de fondre ! Edwards chute mais repart en course. Rossi se fait lui aussi une grosse chaleur, perdant l'avant mais réussissant à contrôler sa moto, non sans se retourner vers Biaggi comme pour dire "c'était chaud".

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 24ème passage, la pluie retombe sur le fond du circuit. Rossi remonte toujours sur Barros, Biaggi suivant le rythme imposé par Il Dottore. Melandri est 4ème depuis la faute d'Edwards. Aucun pilote ne s'arrête, une moitié du circuit restant sèche. A trois tours de l'arrivée, Barros conserve 5,5 s d'avance sur Rossi et Biaggi. La pluie tombe maintenant sur les deux tiers du circuit. L'écart entre Barros et Rossi fait l'accordéon, selon la partie du circuit qui convient le mieux à l'un ou à l'autre. A l'arrière, Rolfo prend la 13ème place à Elias.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A deux tours de l'arrivée, Rossi a repris 1/10ème seulement à Barros, à 5,4 s du brésilien, mais a augmenté son avance à une seconde sur Biaggi ! Melandri est à 27,3 s, Checa à 28 s, Edwards à 41 s, Hayden à 49 s, Nakano à 54 s, Capirossi à 1'02.

A l'entame du dernier tour, le soleil revient au passage de Barros sur la ligne, tout en glisse sur la portion humide en mordant sur la bande blanche. Checa est revenu sur les talons de Melandri, le passe mais élargit et perd l'avantage. Enfin, Barros entame la ligne droite et gagne en fêtant ça d'un magistral wheeling : 7ème victoire du brésilien, qui aura dominé tout le week-end à Estoril. Rossi et Biaggi dans l'ordre complètent le podium. Checa met la pression sur Melandri jusqu'au bout, mais l'italien conserve sa 4ème place, Checa s'octroyant une belle 5ème position au guidon de la Ducati.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Edwards termine 6ème, Hayden 7ème, Nakano 8ème, Capirossi 9ème, Xaus 10ème, Bayliss 11ème, Roberts 12ème, Rolfo joli 13ème avec la Ducati version 2004 du team D'Antin, Elias 14ème et Ellison prend le point de la 15ème place... avec deux tours de retard ! Byrne finit la course en 16ème position, à quatre tours du leader.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, très bonne affaire pour Valentino Rossi, leader avec 45 points devant Barros 38, Melandri 29, Biaggi 25, Gibernau 20, Nakano 19, Checa et Edwards 17, Bayliss 15, Capirossi 10, Hayden décevant 9, Tamada 8, Xaus et Elias 6.

Côté constructeurs, Honda et Yamaha sont à égalité avec 45 points, loin devant Kawasaki 3ème (!) avec 19, Ducati 17, Suzuki 6 et Blata qui marque son premier point !

Au classement des teams, Gauloises Yamaha mène la danse avec 62 points devant Camel Honda 53, Movistar Honda 49, le team officiel Repsol Honda du HRC étant à la traîne avec 34 points devant Ducati Marlboro 27 et Kawasaki 24.

Le Grand Prix du Portugal Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Rossi n'a pas fait le trou sur Barros, mais les autres marquent le pas : serait-ce déjà le partage des points par les nombreux pilotes Honda prétendant au titre qui favorise Vale ? En plus de son talent, bien entendu...

Rendez-vous dans 10 jours sur le tout nouveau circuit chinois de Shangaï. Un avantage théorique pour les Honda en MotoGP, dans la mesure où elles ont la réputation d'être plus faciles à régler, mais le talent de Burgess et de son équipe chez Gauloises Yamaha pourraient bien seconder Rossi et perturber encore une fois la machine bien huilée du géant mondial... A dans deux petites semaines en Chine !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Salut a tous,je fait un appel concernant les fans de Max Biaggi! Le Fan club officiel organise pe etre une sortie pour Le Mans! Condition requise,qu'ils soient 20personnes! Donc appel a ceux ou celles qui sont intéréssés! réponses avant la semaine prochaine!!si vous voullez des infos voila mon mail maxbiaggianthony@hotmail.com voila a bientot Anthony

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Prix, coloris et disponibilité des nouvelles Honda Africa Twin 1100

La nouvelle Africa Twin 2020 passe comme prévu de 998 à 1084 cc, mais Honda déjoue les pièges de la surenchère en rognant 4 kg sur son maxitrail vedette. La version Adventure Sports, plus légère de 5 kg, est disponible avec des suspensions électroniques Showa en option. Présentation.
Suzuki remporte le Bol d'Or et prend la tête du championnat du monde d'endurance 2019/2020

Profitant de l'abandon simultané des Honda n°5, Yamaha n°7 et Kawasaki n°1 officielles, la Suzuki n°2 du SERT s'impose au Bol d'Or après une course raccourcie à moins de 13 heures à cause de conditions météo particulièrement dangereuses.
Compte rendu et résultats du GP d'Aragon MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez scelle son 200ème départ en Grands Prix par une quatrième victoire consécutive au GP d'Aragon MotoGP, après avoir survolé la 14ème manche de la saison 2019. Andrea Dovizioso, superbe 2ème devant Miller, accuse désormais 98 points de retard sur l'officiel Honda au provisoire. Résumé et classements.
Course 20 commentaires
Lorenzo n'a pas l'intention d'abandonner sa Honda à Zarco en 2020 !

Jorge Lorenzo estime "courageuse" la décision de Johann Zarco de quitter KTM, mais n'envisage pas d'imiter le pilote français en mettant un terme prématuré à son contrat avec Honda-Repsol. Explications.
GP d'Aragón 2020 9 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Zarco au HRC en 2020 ? Aucune piste "concrète", répond l'ancien pilote KTM

Johann Zarco, mis à pied mardi par KTM un mois après avoir demandé sa rupture de contrat, est pourtant bien présent deux jours plus tard au GP d'Aragon... Ce qui alimente toutes les rumeurs sur l'avenir du talentueux pilote français, comme celle de le voir remplacer Jorge Lorenzo l'an prochain au HRC sur la MotoGP Honda officielle...
Pilotes et équipes 2020 20 commentaires
Marché moto et scooter 2019 : chaude ambiance en juillet, tiède en août

Les fortes températures du mois de juillet 2019 semblent avoir déclenché chez les motards et scootéristes français un épisode de fièvre acheteuse (+20,2% Vs juillet 2018) qui est légèrement tombée en août (+0,8%). Moto-Net.Com revient en détail sur ce bel été. Bilan.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...