• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MONDIAL SUPERBIKE 2012
Paris, le 15 février 2012

Guide WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2012

Guide WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2012

Le championnat du monde de Superbike (WSBK) dispute cette année sa 25ème saison ! Moto-Net.Com couvrira les épreuves en quasi-direct tous les dimanches, mais vous propose de découvrir dès maintenant les forces en présence du WSBK 2012. Guide pratique.

Imprimer

Suzuki : vers une nouvelle ère !

Comme Honda, Suzuki se trouve dans une mauvaise passe en World Superbike et souhaite revenir au premier plan en 2012 grâce à une mise à jour de sa GSX-R 1000 (lire notre Essai de la Suzuki GSX-R 1000 L2 du 2 février 2012). Comme les Verts de Kawasaki, les Jaunes ont décidé de déserter - momentanément ? - la scène du MotoGP et font mine de réinvestir plus sérieusement le World Superbike.

L'an dernier, une seule Gex - celle du brave team manager Francis Batta - était engagée en WSBK. Or les résultats en dents de scie de Michel Fabrizio (12ème avec 152 points) et le manque patent d'investissement des grands pontes japonais n'ont pas permis à la marque de conserver son troisième rang acquis l'année précédente par le duo Leon Haslam et Sylvain Guintoli.

En 2012, le team anglais Crescent prend le relais d'Alstare et fait rouler deux pointures sur ses deux motos aux moteurs soigneusement préparés par l'atelier Yoshimura. Quasiment sacré en championnat anglais avec l'équipe de Jack Valentine, John Hopkins fait naturellement partie de l'aventure.

Ou "fera très prochainement partie", puisque le malchanceux pilote s'est de nouveau blessé à la main droite lors des essais qui se déroulent en ce moment même à Phillip Island ! "Les rayons X montrent que j'ai une fracture d'un os à la base de la main, près de ce qu'il reste de mon annulaire", expliquait lundi soir l'homme aux neuf doigts (lire MNC du 18 janvier 2012)...

"Cela pourrait être préférable de rater Phillip Island et de bénéficier de six semaines de repos par la suite avant Imola, afin de revenir à 100%", calcule le n°21, conscient qu'il lui faut être parfaitement affûté pour affronter et battre les cadors du Superbike mondial.

Au top de sa forme la saison dernière, Hopper avait profité d'une invitation sur l'épreuve d'Angleterre du WSBK pour voler la vedette aux Checa, Melandri et Biaggi, signant sa toute première pole position dans une catégorie qu'il avait trop brièvement aperçue en 2009...

Finalement, si les deux courses à Silverstone se sont avérées moins prolifiques qu'attendues (5ème et 7ème places), elles auront certainement permis à l'équipe Crescent d'asseoir sa notoriété au niveau international et à John Hopkins d'aiguiser son appétit !

Car malgré son faux départ, le pilote anglo-américain courra cette année pour le titre, son premier à l'échelle mondiale. De l'autre côté du box Suzuki, la source de motivation sera exactement la même pour le champion 2009 de Superbike anglais, Leon Camier...

Arrivé il y a deux ans dans l'arène mondiale par la grande porte, aux côtés de Max Biaggi dans la structure officielle Aprilia, "Kamir" troque le guidon de la petite RSV4 - "petite" pour son mètre 88 ! - contre celui de la "nouvelle" GSX-R 1000.

"Nous devons être réalistes", avoue le nouveau membre du team Crescent Suzuki. "Notre budget n'est pas le plus gros et la marche est haute depuis le championnat britannique, mais je suis confiant : l'équipe sera compétitive, même si ça prendra peut-être quelques manches".

D'un point de vue personnel, l'ancien n°2 de Noale espère, comme Hopkins, que ses ennuis de santé sont derrière lui... Affecté par une mononucléose la saison dernière, Camier ne saurait "dire à quel point ça m'a cassé", mais semble avoir récupéré tous ses moyens cet hiver.

Douzième du championnat en 2010 et septième en 2011, Leon compte faire encore mieux en 2012. Mais il devra améliorer ses statistiques : le Britannique n'est monté qu'à sept occasions sur le podium et ne s'est jamais installé sur la plus haute marche.

La tâche s'annonce ardue : "je m'attends à ce que Jonathan Rea soit très fort, Laverty et Biaggi, les deux BMW (Haslam et Melandri, NDLR) et Checa seront les "usual suspects"... et John et moi aussi, espérons !", signale Leon sur son compte Twitter.

L'équipe Suzuki

Crescent Fixi Suzuki

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !