• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MONDIAL SUPERBIKE 2012
Paris, le 15 février 2012

Guide WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2012

Guide WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2012

Le championnat du monde de Superbike (WSBK) dispute cette année sa 25ème saison ! Moto-Net.Com couvrira les épreuves en quasi-direct tous les dimanches, mais vous propose de découvrir dès maintenant les forces en présence du WSBK 2012. Guide pratique.

Imprimer

BMW : un nouveau chapitre

Une page se tourne cette année pour le projet BMW en World Superbike : la S1000RR lancée en 2009 cède sa place à une version revue et corrigée. Troy Corser, présent depuis les débuts de la bombe allemande, a pris sa retraite. Et Marco Melandri et Andrea Dosoli - respectivement pilote et team manager chez Yamaha en 2011 - font leur apparition dans l'organigramme BMW...

On retrouve néanmoins en 2012 au guidon d'une BMW - une seule par pilote cette année ! - le vice-champion du monde 2010 Leon Haslam, qui a quelque peu déçu l'an dernier : trois troisièmes places comme meilleur résultat, contre 14 podiums dont trois victoires l'année précédente sur la GSX-R du team Alstare...

En 2011, la "Pocket Rocket" a majoritairement oscillé entre la 4ème et la 9ème place et récolté 224 points sur l'ensemble des 26 courses du calendrier. Sa cinquième place au championnat n'est objectivement pas catastrophique, mais on attendait mieux de sa part et de celle d'une moto qui avait écrasé la Coupe Superstock en 2010...

À en croire les commentaires du n°91 pourtant, la S1000RR n'a jamais cessé de progresser en 2011, notamment au niveau d'une électronique gérée en interne à 100% par le team officiel BMW Motorrad, contrairement aux autres teams - y compris BMW Italia ! - qui s'approvisionnent chez Magnetti Marelli.

Et justement : fin janvier, l'équipe BMW s'est rendue sur la piste de Valence afin de "travailler sur la mise à jour du logiciel BMW". Selon le communiqué officiel, le team aurait "encore amélioré l'électronique et les modes de gestion dynamique"... À vérifier à l'aide d'un chrono lors des derniers tests officiels qui se dérouleront à Phillip Island les 20 et 21 février !

En attendant, Haslam se veut rassurant, comme toujours : "nous avons véritablement fait de grands progrès et sommes bien plus avancés par rapport à l'an dernier. Nous avons vraiment un bon ensemble et disposons de cinq jours d'essais en Australie pour tout ordonner".

De toute manière, c'est mécanique : jamais la BMW S1000RR n'a été aussi près - en temps - de remporter sa première course en World Superbike ! Mais lui faudra-t-il simplement attendre une poignée de jours ou de semaines, patienter quelques mois, ou endurer encore plusieurs saisons ?

Meilleur "débutant" dans la discipline l'an dernier, la recrue Marco Melandri pourrait bien exaucer les voeux de sa nouvelle équipe. Le Hérisson de Ravenne a fait aussi fort que Max Biaggi à ses propres débuts en WSBK (en 2007, sur Suzuki) avec la deuxième place du championnat dès sa première participation, remportant pas moins de quatre victoires.

C'est dire si le champion 2002 de GP250 sembait totalement à l'aise sur sa R1 ! Malheureusement, suite au retrait de Yamaha, Melandri a dû trouver un nouveau guidon pour 2012 et il a finalement craqué pour la nouvelle S1000RR...

"Avant que je ne la teste pour la première fois, certaines personnes m'ont fait très peur parce que j'avais eu quelques mauvaises expériences avec la Ducati en 2008", ne cache pas Marco. "Quand je suis monté dessus la première fois, j'ai découvert quelques zones délicates, mais j'ai également été très agréablement surpris par de nombreux aspects positifs".

À l'issue des essais en Espagne, l'Italien trouvait "encourageants" les progrès effectués en matière d'électronique, mais se plaignait d'un manque de confiance en entrée de virage qui l'empêchait d'attaquer pleinement. Or le tracé de Phillip Island est l'un des plus exigeants de la saison sur ce point précis... Il lui faudra bien travailler pendant les ultimes tests !

Cependant, le vice-champion (de GP125 en 1999, MotoGP en 2005 et WSBK en 2011) ne s'en fait pas trop car il considère être meilleur en course que pendant les tests hivernaux ou les essais et phases qualificatives : "j'adore courir, dès qu'une course débute j'essaie toujours d'en donner un peu plus que durant les essais", explique-t-il.

Le mot d'ordre de Marco Melandri en 2012 est simple : se faire plaisir avant tout ! "Je voudrais disputer de belles batailles, enregistrer de bons résultats et me sentir bien sur la moto", résume-t-il : "les résultats suivront".

Deux autres Italiens piloteront aussi une S1000RR au sein de la structure - italienne également - sponsorisée par Goldbert. Ayrton Badovini, champion 2010 de Superstock avec la première version de la sportive BMW, s'est révélé très bon l'an dernier et repart logiquement sur une deuxième tournée.

Souvent devant Corser et parfois même plus rapide que Haslam, Badovini n'a raté le Top 15 qu'à deux reprises en 2011 et inscrit 165 points au total. Dixième au classement général, le Piémontais s'est enfin fait un nom dans la catégorie après une saison très discrète en 2008 sur Kawa...

En 2012, Ayrton tentera de s'immiscer dans le Top 5 en course. Mais la tâche ne sera pas simple, car outre les pilotes des équipes adverses, le n°86 de BMW Italia devra se méfier de l'expérimenté Michel Fabrizio, avec qui il va dorénavant partager son box...

Si en 2011 Badovini n'a pas eu à craindre longtemps la comparaison directe avec - l'ombre de - James Toseland, il en sera sans doute autrement vis-à-vis de Fabrizio ! Troisième du WSBK 2009 derrière Spies l'imbattable et Haga, son coéquipier d'alors, Michel n'a pas réussi à améliorer ce résultat au guidon de la Ducati officielle l'année suivante (8ème).

L'usine Ducati hors-course en 2011, le n°84 a trouvé refuge chez Alstare avec qui l'Italien avait remporté le titre Superstock 1000 en 2003. Malheureusement, manquant cruellement de soutien de la part d'Hamamatsu, Fabrizio et son team pourtant bien placés en milieu de saison se sont complètement relâchés à la fin de l'été.

Cette année, "l'Ouragan Mich" disposera d'une moto de pointe bénéficiant de l'appui de la filiale italienne, mais aussi de la maison-mère. Pas d'excuse donc en 2012 pour le pilote qui fêtera ses 28 ans le 17 septembre. Un âge finalement loin d'être élevé, surtout si on le compare à ceux des derniers champions du monde de la discipline, Spies et Toseland exceptés !

Enfin, un cinquième mousquetaire roulera sur BMW cette année : Mark Aitchison. Le pilote australien disposera, au moins pour les deux premières courses, d'une S1000RR 2011 - "avec les données clés et le développement du team BMW Italia", précise-t-il.

Mais "une fois que nous serons posés, nous pourrons utiliser le modèle 2012 et utiliser tout le développement accompli sur le modèle 2011" assure l'ex-membre du team Kawasaki Pedercini 2011, auteur de deux Top 10 au guidon de la Ninja alors flambant neuve.

Lors de cette première saison en WSBK, le n°8 - mais "18" en 2012 - a terminé à dix reprises dans les points, récoltant finalement 36 points - soit "seulement" six de moins que son coéquipier Roberto Rolfo, pourtant vice-champion de GP 250 en 2003 et vainqueur du GP de Malaisie 2010 en Moto2.

19ème du classement général et dernier des permanents de la discipline, Aitchison aura à coeur de mieux faire en 2012. La manche d'ouverture, chez lui en Australie, lui permettra peut-être de partir du bon pied - celui qu'il n'a pas eu à soigner cet hiver - et d'accrocher un bon wagon ? Réponse très prochainement sur Moto-Net.Com !

Les équipes BMW

BMW Motorrad Sport

  • Marco Melandri #33
    WSBK : 26 départs, 15 podiums dont 4 victoires, 1 pole
  • Leon Haslam #91
    WSBK : 112 départs, 23 podiums dont 3 victoires, 1 pole

BMW Motorrad Italia Goldbert SBK Team

Grillini Progea Superbike Team

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !