• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTO GP 2010 - VALENCE
Paris, le 8 novembre 2010

Grand Prix de Valence : déclarations, classements et analyses

Grand Prix de Valence : déclarations, classements et analyses

Retrouvez les déclarations, les classements et notre analyse du Grand Prix Moto GP de Valence, remporté avec brio par le champion du monde Jorge Lorenzo. Ce dernier rendez-vous de la saison 2010 marque aussi la fin de l'aventure entre Rossi et Yamaha...

Imprimer

Yamaha et Rossi : Bye Bye Baby !

Valentino Rossi - 46 victoires avec Yamaha

"C'est un jour très émouvant, mais je suis très content car je n'ai aucun regret et il n'y a eu aucun mauvais moment ni mauvaise pensée pendant ces sept ans avec Yamaha. Depuis le début c'était génial et on a super bien travaillé ensemble. Comme dans la vie, en sport les résultats sont cruciaux mais pas plus que le plaisir et on a connu ça avec Yamaha. Nous avons réussi une belle fusion dans mon équipe - les Australiens, les Italiens, les Japonais, les Anglais et bien d'autres... Beaucoup de monde qui se sont bien amusé ! Si en 2004 quelqu'un m'avait dit que je gagnerais quatre titres de champion du monde avec Yamaha et 46 Grands Prix, j'aurai signé avec mon sang ! Je suis content et je remercie en particulier Masao Furusawa car on a traversé des moments difficiles mais on a pu améliorer la moto et en faire la meilleure machine. Je remercie aussi tous ceux qui m'ont aidé au cours de ces sept saisons, et je souhaite bonne chance à tout le monde"

Masao Furusawa - Responsable du projet YZR-M1

"Je remercie profondément Valentino ! J'ai commencé le MotoGP en 2003 et c'était une année terrible, presque comme si j'étais en enfer ! Je voulais vraiment faire de la YZR-M1 une meilleure moto mais plus je cherchais des solutions, plus je m'apercevais qu'il me fallait autre chose, plus que la moto. Et on a trouvé Valentino Rossi. Au début, je ne pensais pas que Valentino viendrait chez Yamaha car la moto n'était pas géniale, mais finalement ça a marché. Après l'Afrique du Sud en 2004, c'était comme si j'étais au paradis. C'était une année mémorable. En 2004, Valentino était le seul pilote capable de gagner sur la YZR-M1 et il a grandement contribué au développement de la moto. Cette année, non seulement Valentino était rapide mais également trois autres pilotes, donc il est clair que notre YZR-M1 est une plutôt bonne moto. Et c'est principalement grâce aux apports de Valentino au fil des années, ce que j'apprécie vraiment. Je lui souhaite le meilleur pour l'avenir !"

Lin Jarvis - Directeur du Team Fiat-Yamaha

"2003, c'était notre pire année en Grands Prix. A tel point qu'on s'est dit que quoi qu'on fasse, ça ne marcherait pas sans Valentino Rossi sur la selle ! C'est à ce moment là qu'on a décidé qu'on avait besoin de lui. Il y a eu des négociations secrètes très excitantes avec Valentino et c'était une décision très importante, mais avec le soutien de Masao Furusawa et du président de Yamaha, on a réussi. C'était "ça passe ou ça casse"... Avec un investissement considérable de Yamaha, des ingénieurs et de tout le monde dans l'équipe, on y est arrivé. L'arrivée de Valentino a réellement changé le cours des choses pour Yamaha, nous avons renoué avec la victoire et nous lui en sommes incroyablement reconnaissant. On a eu énormément de moments de plaisir et d'excitation avec lui et les membres de son équipe, qui sont des gens géniaux. Aujourd'hui on dit au revoir à plein de gens, y compris Davide Brivio, Jerry Burgess et toute l'équipe. On a passé un super moment, c'était vraiment un team excellent et on va les regretter. Demain sera une étrange journée".

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !