• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 7 novembre 2010

GP de Valence : Lorenzo fait honneur à son titre

GP de Valence : Lorenzo fait honneur à son titre

Dimanche - 15h30. Devant son public, Jorge Lorenzo a, pour la dernière fois de la saison 2010, démontré toute l'étendue de son talent : mal parti, le champion du monde a croqué Valentino Rossi puis Casey Stoner pour s'imposer en digne souverain du MotoGP !

Imprimer

Dimanche - 15h30. Devant son public, Jorge Lorenzo a, pour la dernière fois de la saison 2010, démontré toute l'étendue de son talent : mal parti, le champion du monde a croqué Valentino Rossi puis Casey Stoner pour s'imposer en digne souverain du MotoGP !

Pour la dernière course MotoGP de la saison 2010, chacun a évidemment à cœur de briller : en pole position, Casey Stoner aimerait signer une dernière victoire avec Ducati, tandis que devant son public, Jorge Lorenzo compte bien exhiber son X-Lite recouvert d'or et de cristaux par Swarovski (d'une valeur de 12 000 euros !) sur la première marche du podium...

A leurs côtés Marco Simoncelli parvient à prendre un bon départ à l'extinction des feux, tandis que Stoner réalise le holeshot devant son coéquipier Nicky Hayden et un Dani Pedrosa qui surmonte temporairement la douleur devant ses pairs...

Randy de Puniet signe Ducati-Pramac pour 2011

Pressentie depuis plusieurs Grands-Prix, la signature entre le parisien et le team satellite Ducati a été officialisée ce week-end : quittant sa Honda RCV pour la sulfureuse Ducati, Randy de Puniet compte transformer la régularité acquise cette saison pour briller la saison prochaine aux côtés de Loris Capirossi.

"Randy est un véritable talent et je pense que son expérience sera très précieuse pour le développement de la moto", a déclaré Fabiano Sterlacchini, le directeur technique du team Pramac. "Je suis sûr que son style de pilotage conviendra bien à notre moto et je pense vraiment que nous allons faire une bonne saison".

Espérons que cela soit effectivement le cas pour notre unique représentant en catégorie reine qui, à 30 ans, attaquera sa sixième saison en MotoGP en 2011.

Derrière le catalan, Jorge Lorenzo doit se dépatouiller avec un Simoncelli impressionnant : à chaque fois que le pilote Yamaha le dépasse au freinage, l'italien rétorque illico par l'intérieur ! Agacé, le champion du monde secoue la tête pour manifester son mécontentement et s'emporte : manquant de flanquer par terre "Sic" à la suite d'un intérieur viril, Lorenzo élargit et perd deux places aux profits de Rossi et Dovizioso !

Superbe deuxième, Nicky Hayden part à la faute et termine sa saison dans les graviers : dur… Mal à l'aise lors de chaque séance d'essais, Rossi surprend en réalisant le meilleur tour en course : une performance inattendue - au vu de ses difficultés ce week-end - qui l'aide à recoller la Honda de Marco Simoncelli. Le n°46 prend son temps pour doubler son "copain" qui voit Lorenzo le dépasser dans le même tour…

Pendant ce temps, Casey Stoner continue de mener les débats avec un quart de seconde sur la RCV de Dani Pedrosa qui commence à devenir menaçant. Les deux futurs coéquipiers au HRC devancent de quelques foulées les deux Yamaha officielles que tente de suivre le brillant Marco Simoncelli. Randy de Puniet a perdu une place par rapport à sa position sur la grille et pointe douzième, derrière la Ducati de Pol Espargaro qu'il pilotera en 2011 (lire encadré ci-contre).

Plus rapide en entrée de courbe, Rossi dépasse Pedrosa par l'intérieur dans un droit, suivi par un Lorenzo qui ne tient absolument pas à ce que son futur ex coéquipier prenne la poudre d'escampette ! Les deux "meilleurs ennemis" du paddock pointent à plusieurs dixièmes de Stoner et cravachent sévère pour revenir sur la Ducati.

Mais visiblement, ce retour n'est pas assez rapide pour Lorenzo qui s'infiltre sous les carénages de la M1 de son rival dans un gauche ! Incapable de suivre, Pedrosa est relégué à plusieurs longueurs devant Simoncelli et Dovizioso qui, sous les yeux de Ben Spies, jouent un remake du fantastique baston qu'ils nous ont offert à Estoril la semaine dernière.

A onze tours de l'arrivée, Marco Simoncelli parvient à subtiliser la quatrième place à Dani Pedrosa qui rétrograde ensuite à la sixième place. De leur côté, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi paraissent manquer d'un soupçon de motricité pour aller chercher la GP10 de Casey Stoner. Mais le champion du monde en titre parvient à compenser grâce à son incroyable vitesse en courbe et recolle, puis double l'australien alors que Rossi perd pied…

Derrière le nonuple champion du monde, Dovizioso, Simoncelli et Spies ferraillent carénages contre carénages pour tenter d'arracher la quatrième place !

A ce petit jeu Ben Spies se montre le plus intelligent et profite des bagarres entre "Dovi" et "Sic" pour les dépasser tous les deux ! A la peine en raison de sa clavicule à peine ressoudée, Dani Pedrosa pointe à plusieurs longueurs du trio.

A trois tours de l'arrivée, Jorge Lorenzo est parvenu à mettre plus d'une seconde et demie entre sa Yamaha et la Ducati de Stoner qui possède lui-même près de trois secondes d'avance sur Rossi. Autant dire que la messe est dite pour cette dernière course de la saison 2010 qui sera marquée du sceau du champion du monde "Jorgeuil Lorenshow"!

Malgré son peu d'affection pour le circuit de Ricardo Tormo - où il n'avait jamais gagné en MotoGP -, Jorge Lorenzo fait honneur à son statut et remporte cette dernière manche avec plus de quatre secondes d'avance sur Casey Stoner.

Valentino Rossi clôt le chapitre Yamaha en grimpant sur la troisième marche du podium devant Spies, Dovizioso et Simoncelli.

Pour sa dernière sortie sur une Honda, Randy de Puniet termine à une modeste dixième place derrière la Honda de Dani Pedrosa, la Ducati d'Hector Barbera et la Suzuki d'Alvaro Bautista.

Au championnat du monde, Jorge Lorenzo émarge avec 383 points devant Dani Pedrosa (245 pts), Valentino Rossi (233 pts) et Casey Stoner (225 pts).

Randy de Puniet apparaît au neuvième rang avec 116 points devant Marco Melandri et derrière Andrea Dovizioso, Ben Spies, Nicky Hayden et Marco Simoncelli.

Bien qu'il ne dépasse pas le nombre de victoires remportées en une saison en catégorie reine (neuf pour Lorenzo, onze pour Rossi en 2001, 2002 et 2005), Jorge Lorenzo établit le nouveau record de points marqués en MotoGP : 383 points, soit dix de plus que le Docteur lors de sa meilleure "moisson" en 2008 !

GP de Valence : Karel Abraham remporte le dernier GP Moto2

Dimanche - 13h50. Tirant son épingle du jeu lors d'un très animé dernier tour, le tchèque Karel Abraham s'est imposé à Valence devant Iannone et Simon. Abraham signe ainsi sa première victoire en Grand-Prix avant de rejoindre le MotoGP en 2011 sur une Ducati satellite.

Honnorant son titre en Moto2, le catalan Toni Elias signe la dernière pole position de la saison 2010 devant ses pairs à Valence.

Au guidon d'une machine recouverte d'une décoration argentée, Le futur pilote MotoGP chez Honda-Gresini devance Stefan Bradl, Andrea Iannone, Scott Redding, Alex de Angelis et Kenan Sofuoglu qui a confirmé son engagement auprès du team franco-suisse Technomag-CIP pour 2011.

Départ : Andrea Iannone s'empare des commandes de la course devant Stefan Brald, Scott Redding et le surprenant Kenan Sofuoglu. L'italien assène immédiatement un tempo très rapide et parvient à se forger une légère avance sur Sofuoglu, Redding, Bradl et Toni Elias. Jules Cluzel est treizième et Mike di Meglio 18ème.

Malgré ses efforts le champion du monde Supersport en titre peine à revenir au contact d'Andrea Iannone et doit même successivement composer avec la pression que lui colle Redding et surtout Stefan Bradl...

Plus à l'aise au freinage, ce dernier profite de son avantage pour tenter de doubler le Turc au bout de la ligne droite des stands. Mais Sofuoglu ne veut rien céder et se retrouve coincé sur le vibreur extérieur : tandis que Bradl plonge à la corde, le n°54 est contraint de sortir de la piste à haute vitesse et chute dans les graviers !

Dépité, le pilote Technomag-Cip rentre aux stands… d'où il assiste à la chute et à l'abandon de son "copain" Stefan Bradl quelques tours plus tard !

Pilote le plus rapide en course depuis plusieurs tours, l'Espagnol Julian Simon est pendant ce temps là remonté à la troisième place et se retrouve second derrière Iannone après la chute de Bradl. Karel Abraham, Scott Redding et Toni Elias complètent le Top5.

Colin Edwards testera la Mistral 610 Tech3 lundi

D'après nos confrères italiens de Motosprint, Hervé Poncharal (team manager de Tech3) a demandé à son pilote MotoGP Colin Edwards de participer à la mise au point du châssis de la Mistral610 lors des essais Moto2 qui se dérouleront lundi à Valence.

Victime d'une première saison écornée par les trop nombreuses chutes de ses pilotes Raffael de Rosa et Yuki Takahashi, le team varois souhaiterait profiter de l'expérience d'Edwards pour établir une bonne base pour Mike di Meglio et Bradley Smith, les pilotes qui défendront les couleurs Tech3 en Moto2 la saison prochaine.

A dix tours de l'arrivée, l'écart entre Iannone et Simon passe d'une seconde et demie à quelques mètres : alors qu'il pensait sûrement avoir course gagnée, Andrea Iannone se retrouve soudain sous la menace du pilote Aspar qui lui montre régulièrement sa roue avant au freinage avant de le passer par l'intérieur.

Andrea Iannone réagit aussitôt et force le passage par l'intérieur : la manœuvre inspire le futur pilote MotoGP Karel Abraham, mais Simon ne s'en laisse pas conter et parvient même à reprendre les rênes de la course !
 
Le duel entre Simon et Iannone est arbitré par Abraham et Elias qui se battent comme des fashionistas à l'ouverture des soldes ! Le champion du monde Moto2 arrive à temporairement se débarrasser du pilote Tchèque, tandis que les deux hommes de tête s'échangent la tête de course à plusieurs reprises.

A l'entame du dernier tour, Andrea Iannone mène la danse devant Julian Simon, Karel Abraham et Toni Elias. Après avoir redoublé Abraham avec autorité, Elias s'emballe et confond vitesse et précipitation devant son public : le n°24 tente un double dépassement sur Simon et Iannone et vient percuter ce dernier, faute d'avoir pu suffisamment se ralentir à la corde… 

A l'étonnement général, c'est le pilote tchèque Karel Abraham - futur pilote Ducati en MotoGP la saison prochaine - qui en profite pour se faufiler et remporter sa première victoire en Grands-Prix devant Andrea Iannone et Julian Simon ! Jules Cluzel termine onzième et Mike di Meglio 26ème.

Au général, Julian Simon conserve sa place de vice champion du monde derrière Elias et devant Iannone. Jules Cluzel termine cette saison à la septième position, tandis que Mike di Meglio apparaît à une indigne vingtième place.

GP de Valence : Marc Marquez champion du monde 125 cc

Dimanche - 12h00. L'Espagnol Marc Marquez vient de remporter le championnat du monde 125 cc lors de la dernière course de la saison à Valence. Prudent, le pilote Derbi s'est contenté de la quatrième place derrière Bradley Smith, Pol Espargaro et Nico Terol.

Dernière catégorie où la couronne est encore à prendre, la course 125 cc à Valence a mis le point final entre la lutte acharnée entre Marc Marquez et Nico Terol.

Bénéficiant d'un avantage de 17 points sur Terol avant la course, Marquez possède pour lui la vélocité : le n°93 a est d'ailleurs parti de la pole position à Valence (sa 12ème de la saison !) devant Terol, Smith et Cortese.

Départ : Bradley Smith réalise le holshot devant Terol et Marquez qui se disputent la seconde place aux profits du pilote Aspar. Esteve Rabat, Effren Vasquez et Sandro Cortese ne sont qu'à quelques encablures du trio de tête. Parti de loin, Johann Zarco sort la grosse attaque et revient dans le Top 15.

Remonté comme une pendule pour cette dernière course de la saison, Bradley Smith s'échappe et colle une seconde à ses poursuivants. Nico Terol parvient lui-aussi à creuser un léger avantage sur un Marquez prudent qui précède Pol Espargaro. Mais le pilote Derbi revient subitement sur son rival pour le titre et se fait très pressant...

Biographie de Marc Marquez

Né le 17 février 1993 à Cervena (Espagne), Marc Marquez pose pour la première les mains sur un guidon à l'âge de six ans. Rapidement détecté, le petit ibère passe vite à la compétition et réalise ses débuts en championnat du monde dès 2008 chez KTM après avoir terminé septième du championnat d'Espagne.

Aux côtés d'Esteve Rabat, il surprend en montant sur le podium à Donington pour sa première saison. Blessé au tibia en fin de saison, Marquez n'a pas l'occasion de transformer ses beaux débuts et enchaîne une seconde campagne chez KTM qu'il termine à la huitième place.

Suite au retrait de l'équipe autrichienne fin 2009, Marc Marquez signe chez Ajo Motorsport pour 2010 où il explose littéralement aux yeux de tous : malgré deux résultats blancs (Jerez et Aragon), le pilote Derbi domine incontestablement Terol et Espargaro et signe douze pole positions, autant de podiums dont dix victoires !

Après avoir observé les trajectoires de Terol pendant plusieurs tours, Marc Marquez semble hésiter à attaquer : malgré des entrées en courbes plus rapides que son rival, le pilote Derbi choisit d'assurer le titre et ralentit ostensiblement pour laisser passer un Pol Espargaro très menaçant depuis plusieurs boucles.

Pendant ce temps, l'anglais Bradley Smith (qui fera équipe avec Mike di Meglio chez Tech3 en 2011) continue son cavalier seul et apparaît avec plus de deux secondes d'avance sur Terol, Espargaro et Marquez à sept tours de l'arrivée. Remonté à la 13ème place, Johann Zarco part à la faute et doit abandonner : espérons que son transfert chez Ajo en 2011 lui permette d'effacer cette dernière course décevante.

A deux tours de l'arrivée, Pol Espargaro dépasse autoritairement Nico Terol par l'intérieur, mais le pilote Aspar - qui reste en 125 cc en 2011 - rétorque et reprend sa position à l'entame du dernier tour. Survolté devant son public, le n°44 revient à la charge et taxe Terol à quelques virages du drapeau à damiers !

Bradley Smith décroche la troisième victoire de sa carrière, tandis que Marc Marquez devient le deuxième plus jeune champion du monde 125 de l'histoire derrière Loris Capirossi.

 Le pilote Ajo Motorsport-Derbi clôt une saison particulièrement impressionnante avec 310 points au compteur (296 pts pour Terol, 281 pts pour Espargaro), douze pole et dix victoires. Soit seulement un succès de moins que le record de la catégorie 125 cc détenu par un certain Valentino Rossi depuis 1997 !

GP de Valence : Stoner prive Lorenzo de la pole !

Samedi - 15h25. Casey Stoner est parvenu à réaliser l'exploit de chiper la pole position devant Jorge Lorenzo lors des qualifications sur le circuit de Valence ! A domicile, ce dernier partira devant l'étonnant Marco Simoncelli et Valentino Rossi.

L'Espagne, nouvelle nation reine des Grands-Prix ?

Après avoir été marqué du sceau italien, anglais ou encore américain, les Grands-Prix sont aujourd'hui aux couleurs espagnols : avec déjà 35 victoires cette saison (toutes catégories confondues), l'Espagne pourraient même dépasser ce week-end le record de 37 succès signés par la Grande-Bretagne en 1967 !

Statistiques toujours, la victoire de Lorenzo au Portugal était le 1000ème podium espagnol depuis le début des Grand Prix en 1949, tandis que Marc Marquez a signé la 26ème victoire espagnole de la saison en catégorie 125 cc. Soit la plus longue série de victoires en 125 scorées par la même nation en 62 ans de Grands Prix.

Enfin, Toni Elias complète ce véritable carton plein ibérique puisque le premier pilote sacré champion du monde de la toute nouvelle catégorie Moto2 est espagnol !

Malgré un petit tout droit en début de cette dernière séance qualificative, Casey Stoner se distingue immédiatement et conserve l'avantage jusqu'à la mi-séance. Portant son étincelant casque à 12 000 euros, Jorge Lorenzo reprend ensuite les commandes en descendant en dessous des 1'32.6 pour la première fois du week-end (1'32.517).

A domicile, le N°99 améliorera à plusieurs reprises, mais Casey Stoner lui repassera finalement devant à dix minutes de la fin de la séance en 1'31.866. Lorenzo tente de réagir, mais le pilote Ducati persiste et signe et améliore même de 47 millièmes dans son tout dernier tour (1'31.799) !

Une performance de taille pour le champion du monde 2007, même si son chrono se situe encore assez loin du record de la piste (1'31.002) détenu par Valentino Rossi (et Michelin...) depuis 2006.

Empêtré dans des soucis de mise au point - notamment dans le secteur 4 - depuis le début du week-end, ce dernier parvient à remonter des profondeurs lors de son tout dernier tour pour échouer à la quatrième place derrière la révélation de cette fin de saison, l'italien Marco Simoncelli.

Accusant plus d'une demie seconde de retard sur la pole, le n°46 devra se cracher dans les gants pour tenter de dominer une toute dernière fois son futur ex coéquipier Jorge Lorenzo. Une cohabitation que le n°99 semble déjà regretter, puisqu'il a déclaré lors du récent salon de Milan (EICMA) qu'il aurait "préféré que Valentino reste chez Yamaha : il n’y a pas d’excuse si nous avons la même moto, le plus fort est celui qui finit devant et celui qui perd ne peut pas se cacher derrière des excuses techniques" !

Nicky Hayden, Ben Spies, Colin Edwards, Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso et Marco Melandri complètent le Top 10 de cette dernière grille de départ devant Randy de Puniet, seulement qualifié onzième. A noter la contreperformance de taille d'Alvaro Bautista devant les siens : dernier chrono à 1'7 sec de la pole, le pilote Suzuki se fait même taxer par le "revenant" Carlos Checa !

Classement de la séance qualificative du GP de Valence :

1 - Casey STONER 1'31.799 
2 - Jorge LORENZO 1'32.130
3 - Marco SIMONCELLI 1'32.244
4 - Valentino ROSSI 1'32.330
5 - Nicky HAYDEN 1'32.422
6 - Ben SPIES 1'32.566
7 - Colin EDWARDS 1'32.579
8 - Dani PEDROSA 1'32.603
9 - Andrea DOVIZIOSO 1'32.886
10 - Marco MELANDRI 1'32.917
11 - Randy DE PUNIET 1'32.925
12 - Aleix ESPARGARO 1'33.085
13 - Hector BARBERA 1'33.170
14 - Loris CAPIROSSI 1'33.339
15 - Hiroshi AOYAMA 1'33.343
16 - Carlos CHECA 1'33.499
17 - Alvaro BAUTISTA 1'33.515

GP de Valence : Stoner et Pedrosa provoquent Lorenzo avant les qualifs

Samedi - 11h30. Casey Stoner vient de signer le meilleur temps de la dernière séance d'essais libres (FP3) disputé sur le circuit Ricardo Tormo de Valence (Espagne). Le pilote Ducati devance Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.

Riders for Health collecte 40 996 € à Valence

Riders for Health, l'œuvre de charité officielle du championnat du monde MotoGP, a collecté 40 996 € auprès de 1000 fans qui ont participé à une vente aux enchères au sein des paddocks du Continental Circus où il se sont vu offrir l'opportunité de visiter la Pit Lane, tailler le bout de gras avec les stars du MotoGP et même faire un tour du circuit Ricardo Tormo derrière Randy Mamola !

Avec cette somme, Riders For Health va continuer à développer son programme d'aide médicale en deux-roues à destination des populations les plus isolées d'Afrique.

Pour sa dernière course chez Ducati, Casey Stoner ne semble pas avoir l'intention de s'économiser : déjà en tête lors de la première séance d'essais libres hier matin, l'australien vient de s'emparer du meilleur temps des essais libres 3 en 1'32.664 - soit le chrono le pus rapide des trois séances d'essais libres - devant Dani Perdrosa et Jorge Lorenzo.

Ce dernier, qui portera un casque à la décoration très "précieuse" pour la dernière course de la saison 2010, accuse sur cette séance 0,453 sec de retard sur le n°27 et 0,281 sec sur Pedrosa qui semble être en mesure de défendre sa place de vice-champion du monde avec panache.

D'autant qu'au classement général, le petit espagnol n'est menacé que par l'italien Valentino Rossi qui ne pointe qu'à la dixième place à 0,834 sec de Stoner. Pour son 200ème Grands-Prix, Randy de Puniet signe le septième chrono de cette troisième et ultime séance d'essais avant les qualifications qui se dérouleront cet après-midi sur le tracé de Valence.

Classement de la 3ème séance d'essais libres du GP de Valence

1 - Casey STONER 1'32.664 
2 - Dani PEDROSA 1'32.945
3 - Jorge LORENZO 1'33.117
4 - Marco SIMONCELLI 1'33.171
5 - Ben SPIES  1'33.226
6 - Andrea DOVIZIOSO 1'33.397
7 - Randy DE PUNIET 1'33.408
8 - Hector BARBERA 1'33.440
9 - Nicky HAYDEN 1'33.454
10 - Valentino ROSSI 1'33.498
11 - Aleix ESPARGARO 1'33.615
12 - Colin EDWARDS 1'33.781
13 - Hiroshi AOYAMA 1'33.986
14 - Loris CAPIROSSI 1'34.012
15 - Marco MELANDRI 1'34.092
16 - Alvaro BAUTISTA 1'34.158
17 - Carlos CHECA 1'35.243

GP de Valence : Lorenzo survole la première journée

Vendredi - 17h00. Jorge Lorenzo a assommé la concurrence lors de la première journée d'essais libres MotoGP sur le circuit de Valence : à domicile, le majorquin colle plus de trois dixièmes à Stoner, le double à Edwards et presque une seconde à Valentino Rossi !

Grand Prix de France 2011 :
la billetterie est ouverte !

Le Grand Prix de France Moto 2011, cinquième manche de la saison prochaine, aura lieu au Mans les 13, 14 et 15 mai.

La billetterie du Grand Prix de France moto est d’ores et déjà ouverte avec toutes les informations nécessaires sur le site officiel du GP de France.

Comme d'habitude, Claude Michy et son équipe favoriseront l'accueil des passionnés tricolores en leur proposant notamment un libre accès aux tribunes non réservées, des aires de camping auto-moto, l'opération baladeur, les rencontres avec les pilotes vendredi et samedi soir, des shows mécaniques et des concerts.

Pour les supporters de Valentino Rossi et des marques Honda, Yamaha et Ducati, les tribunes officielles et leurs nombreux avantages (places et parkings réservés, repas, cadeaux, etc.) sont reconduites. 

En tête des premiers essais libres ce matin, Casey Stoner et sa Ducati GP10 ont finalement dû s'incliner devant l'indiscutable supériorité du nouveau champion du monde lors de la deuxième séance libre : chronométré en 1'32.690, Jorge Lorenzo devance l'australien de 0,314 sec sur le tourniquet espagnol de Valence.

Unique pilote à avoir participé à chacune des 70 courses MotoGP qui ont eu lieu depuis le passage de 990 cc à 800 début 2007, l'américain Colin Edwards se rappelle au bon souvenir de tous en signant le troisième temps en 1'33.466 devant le rookie Marco Simoncelli (1'33.468).

Malgré une petite chute ce matin qui ne va pas arranger sa récente luxation de la cheville contractée lors de sa cabriole à Estoril, le texan Ben Spies est parvenu à se hisser à la sixième place, derrière Andrea Dovizioso et devant Randy de Puniet qui dispute son 200ème Grand Prix ce week-end.

Le pilote français devance Marco Melandri et Valentino Rossi qui semble pour l'instant incapable de trouver la vélocité nécessaire pour espérer signer sa 47ème et dernière victoire au guidon de la Yamaha M1...

Contraint d'interrompre sa course au Portugal à cause d'une condition physique trop juste (douleurs à l'avant-bras) pour dompter la Ducati Pramac qu'il pilote en remplacement de Milka Kallio, le vétéran Carlos Checa clôt cette première journée d'essais à près de deux secondes de Lorenzo.

Classement de la 2ème séance d'essais libres du Grand Prix de Valence Moto GP

  • 1 - Jorge LORENZO 1'32.690 
  • 2 - Casey STONER 1'33.004
  • 3 - Colin EDWARDS 1'33.466
  • 4 - Marco SIMONCELLI 1'33.468
  • 5 - Andrea DOVIZIOSO 1'33.470
  • 6 - Ben SPIES 1'33.528
  • 7 - Randy DE PUNIET 1'33.535
  • 8 - Marco MELANDRI 1'33.568
  • 9 - Valentino ROSSI 1'33.661
  • 10 - Nicky HAYDEN 1'33.684
  • 11 - Hector BARBERA 1'33.782
  • 12 - Dani PEDROSA 5 1'33.927
  • 13 - Aleix ESPARGARO 1'33.954
  • 14 - Hiroshi AOYAMA 1'34.154
  • 15 - Loris CAPIROSSI 1'34.248
  • 16 - Alvaro BAUTISTA 1'34.296
  • 17 - Carlos CHECA 1'34.636

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.
Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Qualifs : Di Giannantonio mène cinq Ducati devant Quartararo en Italie !

Fabio Di Giannantonio fait sensation à domicile avec sa première pole MotoGP sur sa Ducati-Gresini, qui célèbre de belle manière sa livrée spéciale en hommage à la paix dans le monde. Marco Bezzecchi (Ducati-VR46), autre débutant italien, s'élancera devant Luca Marini et Johann Zarco. Fabio Quartararo, 5ème, est le premier pilote non Ducati sur la grille ! Compte rendu et grille départ.
Nouveau Piaggio MP3 530 : photo officielle et premières infos MNC 

Piaggio dévoile une première photo - partielle - du remplaçant de son best-seller MP3 500, sans en divulguer davantage en attendant son lancement fin juin… Mais MNC pense déjà savoir l'essentiel : le tripode italien fait grimper son monocylindre à environ 530 cc et étrenne de nouvelles fonctionnalités. Explications et informations du Journal Moto du Net.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.
Interview Pierre-Yves Bian : le Frenchie qui épate les pilotes du Tourist Trophy 

Vainqueur de sa toute première et unique course Supersport sur l’Ile de Man au ManxGP 2019, Pierre-Yves Bian vient de gagner une manche de Supertwin à la North West 200 ! Moto-Net.Com s’est entretenu avec le champion international de course sur route 2021, avant son départ pour le Tourist Trophy 2022... Gaz Pyv !
Horaires et objectifs du GP d'Italie MotoGP 2022

Le Grand Prix moto d'Italie a lieu ce week-end au Mugello : programme et objectifs de cette huitième course du championnat du monde MotoGP 2022, sur le circuit où Fabio Quartararo, vainqueur l'an dernier, détient le record du tour.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.
Sécurité routière 12 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...