• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#MISANOGP COURSE
Paris, le 19 septembre 2021

GP de San Marin : après Marquez, Bagnaia mate Quartararo (résultats et classements) !

Francesco Bagnaia remporte le GP de San Marin

Francesco "Pecco" Bagnaia décroche sa deuxième victoire de rang devant ses fans sur sa Ducati officielle après avoir mené de bout en bout le GP de San Marin 2021 et résisté au retour de Fabio Quartararo. Le débutant Enea Bastianini s'offre son premier podium à domicile sur la Ducati-Avintia. Compte rendu et classement.

Imprimer

Francesco Bagnaia dormira du sommeil du juste ce soir... Le jeune turinois de 24 ans entre dans le cercle très fermé des pilotes MotoGP auteurs d'un doublé victorieux en catégorie reine, qui plus devant deux cracks : Marc Marquez au GP d'Aragon la semaine dernière, puis Fabio Quartararo ce dimanche au GP de San Marin !

L'exploit est d'autant plus retentissant qu'à chaque fois obtenu depuis la pole position - record à la clé à Alcaniz comme à Misano - et sans circonstances favorables : "Pecco" s'est donné les moyens d'aller chercher ses deux succès consécutifs sur piste sèche, en répliquant de façon imparable à Marquez en Espagne puis en contenant l'impressionnant retour de Quartararo en Italie.

Dans les deux cas, l'italien s'est montré imperméable à la pression : aucune faute ni approximation ne peut lui être reprochée, alors qu'il ne dispute que sa troisième saison en MotoGP et sa première comme pilote officiel de Bologne. Exigeant, le n°63 l'admet sans détour : "je suis perfectionniste et je déteste commettre des erreurs".

Preuve en est son nouveau récital sur la côte Adriatique, où il s'impose après avoir mené chacun des 27 tours de cette 14ème course de la saison 2021 ! Francesco Bagnaia s'est d'emblée hissé aux commandes de ce Grand Prix de San Marin, qui s'est finalement déroulé dans des conditions agréables : ciel couvert mais piste sèche et à 29°C à l'extinction des feux.

L'alternance de pluie et de soleil pendant les essais est à l'origine d'un choix étonnamment varié de dureté de pneus pour la course : si Bagnaia, Miller et Quartararo optent pour la gomme dure à l'avant sur la première ligne, les deux Ducati sont en pneu tendre à l'arrière alors que la Yamaha est en médium...

Différence plus significative : Valentino Rossi et son nouveau coéquipier Andrea Dovizioso sont en médium-médium, alors que la Suzuki de Mir est en dur à l'avant et celle de son coéquipier Rins en médium ! Johann Zarco opte quant à lui pour une association "dure-tendre", à l'instar des autres pilotes Ducati.

Pecco prend la tête... et la garde !

La course démarre immédiatement sur une échappée de Francesco Bagnai, qui prend 1,118 sec d'avance dans le troisième partiel et 1,2 sec à l'issue du premier tour. Le pilote Ducati devance son coéquipier Jack Miller, qui s'est défait de Fabio Quartararo dans les premiers enchaînements. Zarco perd plusieurs positions et n'est plus que 13ème...

Le leader du championnat Fabio Quartararo se retrouve temporairement sous la menace de Jorge Martin, qui le dépasse : une lutte sans merci s'engage... mais le débutant du team Pramac présume de ses capacités face au champion français : "Martinator" perd l'avant dans le virage 14 !

Fabio Quartararo reprend sa poursuite vers les Ducati officielles, alors que Valentino Rossi se bat avec Miguel Oliveira à la... 22ème place : décevant pour l'italien comme pour le portugais, qui souffre méchamment d'une fêlure au poignet contractée en Autriche.

"Pecco" maintient un écart d'1,2 sec sur Miller, lui-même à 1,3 sec devant Quartararo. Derrière, le trou est fait : Marc Marquez et Aleix Espargaro - excellent 5ème - pointent à 5 sec, devant Bastianini, Rins, Pol Espargaro et Joan Mir. "Bestia" offre un festival pour chiper la 4ème place à Marquez, alors que Miller perd une bonne seconde en élargissant dans un droit...

Francescop Bagnaia attaque les 17 derniers tours avec pratiquement trois secondes d'avance sur Miller, qui distance Fabio Quartararo d'environ une demi-seconde. Enea Bastianini, 4ème, est à 6 sec du leader ! Puis Fabio Quartararo passe à l'attaque : le français est bien décidé à tirer parti de son pneu arrière plus dur pour revenir au sommet en fin de course !

Quartararo se donne les moyens avec son pneu médium

"El Diablo" fond sur Jack Miller, qu'il dépasse sans coup faillir pour s'emparer de la deuxième place. Le français réalise une course de champion, allant chercher les gros points sans s'enflammer. Une leçon à prendre du côté d'Alex Rins, par exemple, alors que l'espagnol emmène sa Suzuki vers une énième chute à dix tours de l'arrivée...

Enea Bastianini est également sur un super rythme : le jeune italien claque le record du tour à deux reprises et s'offre la troisième place de Jack Miller devant son public ! A ce moment précis, la physionomie de la course change : Fabio profite de sa fraîcheur pneumatique supplémentaire pour revenir sur Bagnaia et son pneu tendre !

L'écart entre le n°63 et le n°20 redescend à 1,5 sec à 7 tours de l'arrivée, à une seconde à cinq tours du but... puis à seulement 0,505 sec alors qu'il ne reste que quatre boucles ! L'officiel Ducati est désormais dans le viseur de l'officiel Yamaha, qui est bien décidé à "toucher-couler" son rival italien !

Pecco résistera-t-il aussi bien à la pression de Fabio que dimanche dernier face à Marc Marquez en Aragon ?! La réponse est oui ! La Ducati n°63 continue de filer à bride abattue devant la Yamaha n°20 pour s'emparer de son deuxième succès de rang avec 0,364 sec d'avance. 

Quel spectacle que ces deux talentueux pilotes "pendus" sur leur moto pendant tout le dernier tour pour en extraire le meilleur, sans commettre l'impair fatal ! Fabio aura pourtant tout donné pour rester au contact, en vain : jeu, set et match pour Francesco Bagnaia, qui signe son premier "doublé" en catégorie reine !

Beau joueur, le français va tout de même inspecter leur pneu arrière respectif pour mesurer la différence d'usure : pas dit que Michelin - reconduit jusqu'en 2026 en MotoGP - ne sera pas sollicité ce soir pour l'aider à comprendre comment son rival a pu garder autant de constance avec une solution pneumatique sur le papier moins favorable...

Mavercik Viñales enregistre pour sa part la 13ème place de ce GP de Misano, soit un résultat convenable pour sa deuxième course seulement sur l'Aprilia. Son nouvel équipier Aleix Espargaro le devance au 8ème rang, derrière son frère sur la Honda officielle... qui se fait de nouveau dominer par Marc Marquez (4ème).

Pour leur retour à la compétition, Franco Morbidelli et Andrea Dovizioso émargent respectivement aux 18ème et 21ème positions sur les Yamaha d'usine et du team satellite SRT.  

Le(s) point(s) au championnat MotoGP 

Battu, Fabio Quartararo n'a cependant pas à se triturer le cerveau : d'une part car sa prestation est de haut vol puisqu'il collecte vingt précieux points sur un circuit favorable aux Ducati (trois Desmosecidi dans le Top 5). La deuxième Yamaha - celle de Valentino Rossi - n'apparaît qu'17ème rang à plus 30 secondes !

Belle preuve de maturité de la part "d'El Diablo", qui a su abattre ses meilleures cartes sans dévoiler ses atouts trop tôt : sacrée progression par rapport au comportement "tout feu tout flamme" de l'année dernière, où Fabio pouvait passer du meilleur au pire dans les mêmes circonstances !

La performance est d'autant plus gratifiante que rien ne l'obligeait à maintenir la pression au regard de son avance au championnat : Fabio est arrivé à Misano avec un matelas de 53 points sur Bagnaia, qui ne réduit l'écart qu'à 48 longueurs grâce à sa victoire. Avec encore quatre courses encore à disputer, "Pecco" doit reprendre 12 points par épreuve pour destituer Fabio...

Joan Mir, sixième à Misano, conforte sa troisième place au provisoire mais voit son retard passer à 67 points sur Quartararo. Le futur ex-champion du monde en titre devance Johann Zarco, qui livre hélas une nouvelle performance sans relief à Misano avec sa 12ème place.

Loin des ambitions suscitées par son retour au premier plan en qualifications (5ème), même si sa pénalité de Long Lap suite à un dépassement des limites de piste ne l'a certainement pas aidé...

Johann, en perte de vitesse inquiétante depuis sa chute au GP d'Autriche mi-août, se voit désormais relégué à 93 points de son compatriote et leader du championnat alors qu'il ne reste que 100 pts à distribuer. Autrement dit : le pilote Ducati-Pramac est proche d'être définitivement écarté de la course au titre.

La 15ème course MotoGP, le GP des Amériques, est prévu le 3 octobre sur le circuit d'Austin au Texas (États-Unis). Il ne s'agira que de la deuxième incursion hors du continent européen après les deux courses d'ouverture au Qatar.

Résultats MotoGP du GP de San Marin 2021

  1. Francesco BAGNAIA Ducati 41'48.305
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha +0.364
  3. Enea BASTIANINI Ducati +4.789
  4. Marc MARQUEZ Honda +10.245
  5. Jack MILLER Ducati +10.469
  6. Joan MIR Suzuki +10.325
  7. Pol ESPARGARO Honda +13.234
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia +15.698
  9. Brad BINDER KTM +16.129
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda +18.519
  11. Michele PIRRO Ducati +20.373
  12. Johann ZARCO Ducati +21.066
  13. Maverick VIÑALES Aprilia +21.258
  14. Stefan BRADL Honda +28.142
  15. Alex MARQUEZ Honda +30.686
  16. Danilo PETRUCCI KTM +32.654
  17. Valentino ROSSI Yamaha +33.853
  18. Franco MORBIDELLI Yamaha +36.272
  19. Luca MARINI Ducati +36.839
  20. Miguel OLIVEIRA KTM +37.202
  21. Andrea DOVIZIOSO Yamaha +42.587
  22. Alex RINS Suzuki 10 Tours
  23. Iker LECUONA KTM 13 Tours
  24. Jorge MARTIN Ducati 17 Tours 

Classement provisoire pilotes MotoGP 2021

Classements provisoires constructeurs et équipes MotoGP 2021

 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 11 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Nouvel ensemble veste et pantalon RST Pathfinder pour moto trail

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) étoffe sa gamme de vêtements pour motos baroudeuses avec l'ensemble veste et pantalon Pathfinder, à respectivement 319,95 euros et 239,95 euros. Présentation.
Le circuit de Spa-Francorchamps confirme son retour en endurance mondiale

Absent du calendrier d'endurance mondiale depuis 2003, le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique) reviendra officiellement en 2022 avec les 24H de Spa, comme prévu en 2019.
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...