• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#MISANOGP DÉCLARATIONS
Paris, le 20 septembre 2021

Réactions des pilotes MotoGP après la victoire de Bagnaia à Misano

Réactions des pilotes MotoGP après la victoire de Bagnaia à Misano

Retrouvez les déclarations des pilotes MotoGP après le Grand Prix de San Marin 2021, qui s'est soldé par la victoire de Francesco Bagnaia (sa deuxième consécutive) devant Fabio Quartararo et Enea Bastianini, auteur de son premier podium en catégorie reine devant les 25 000 spectateurs de Misano (Italie).

Imprimer

 Francesco Bagnaia - Ducati officielle (1er en qualifs, 1er en course, 2ème au provisoire) : "Un autre week-end parfait mais ce n'était pas du tout facile ! Quartararo était vraiment fort vers la fin, j'ai essayé de rester aussi régulier que possible. Je savais pertinemment que les derniers tours seraient plus compliqués avec mon pneu Soft face au Médium".

"J'avais conscience de l'importance de bien démarrer la course depuis la pole (record absolu à la clé en qualifications, NDLR) : mission réussie puisque j'ai probablement réussi le meilleur départ de toute carrière en m'élançant pile au moment où les lumières se sont éteintes. Je m'étais beaucoup entraîné donc je suis satisfait (la commission de course a par ailleurs soigneusement examiné son envol avant d'écarter officiellement les soupçons de départ volé, NDLR).

"A la fin, j'ai tout fait pour rester devant dans le dernier tour car doubler une Ducati à Misano n'a rien de facile, surtout dans les secteurs 2 et 3 ! Grâce à mon premier succès en Aragon, je pense que j'étais mieux préparé psychologiquement à gérer cette fin de course et à surtout pas commettre d'erreurs, comme l'année dernière".

"Obtenir un deuxième succès, ici sur ma piste, devant tant de fans et ceux qui m'aiment, était encore plus spécial. Maintenant, nous n'aurons pas beaucoup de temps pour fêter ça puisque des tests sont prévus mardi et mercredi. Mais pour l'instant, je savoure pleinement cette victoire".

Fabio Quartararo - Yamaha officielle (3ème en qualifs, 2ème en course, 1er au provisoire) : "Je pensais dépasser "Pecco" dans le dernier tour, mais il a fait une course incroyable. J'ai tout essayé ! Pour être honnête, j'ai même fait abstraction du championnat aujourd'hui : je me suis fait quelques chaleurs et c'était proche d'être un "zéro" ! L'année dernière, mon point faible était que je pensais trop au championnat, mais aujourd'hui c'était l'inverse : je n'y pensais pas assez".

"J'étais vraiment à la limite et après coup je me suis dit "wow : c'était chaud" ! Mais au final je repars avec 20 points, ici à Misano, et c'est très positif : maintenant j'ai presque deux victoires d'avance avec quatre courses à disputer (48 pts d'avance sur Bagnaia au provisoire, NDLR). Je suis si heureux, et vous ne pouvez même pas imaginer à quel point je suis heureux aussi que le temps resté au sec !"

"Mon père m'a dit après l'arrivée que j'avais roulé comme un champion aujourd'hui, et j'ai vraiment apprécié. Voyons ce que nous pouvons faire dans lors de la deuxième course à Misano (prévue le 24 octobre, NDLR). Je pense que ce sera amusant, car aujourd'hui c'était l'une des courses les plus fun que j'ai jamais faites. Mon rythme était très bon et je termine proche du vainqueur. Je vais de nouveau essayer à Misano 2, mais en attendant j'ai hâte d'être de retour mardi pour le test car nous avons des choses intéressantes à faire".

Enea Bastianini - Ducati Avintia (12ème en qualifs, 3ème en course, 15ème au provisoire) : "Ce podium, mon premier en classe reine, n’était pas prévu à l'origine mais une fois en course je le voulais à tout prix ! Je suis bien remonté pendant la deuxième partie (établissant au passage le nouveau record du tour en course, NDLR) et je tournais vraiment vite : j’ai doublé Miller, mais Pecco et Fabio devant étaient trop forts".

"Ce résultat est le fruit d'un travail d'équipe car nous avons bien travaillé pendant les essais, notamment les FP4, puis j'ai tout donné en course ! Je dois remercier ma famille, qui a toujours tant fait pour moi. C’est une émotion unique de faire mon premier podium ici près de chez moi : je n’aurais pas pu espérer mieux".

Marc Marquez - Honda officielle (7ème en qualifs, 4ème en course, 9ème au provisoire) : "Je suis vraiment content de notre performance parce qu'honnêtement, je ne m'attendais pas à ce résultat aujourd'hui ! Je n'étais pas très rapide en début de course, mais petit à petit j'ai pu accélérer les sensations se sont améliorées. Le point capital pour moi était de rester calme dans les premiers tours et de pousser à la fin".

"Je suis assez fier de ma dernière partie de la course, car j'ai emmené Mir derrière moi : c'était l'inverse pendant les essais où je l'ai suivi, mais en course il était derrière (petite pique de Marquez après que Mir se soit plaint de sa propension à lui sucer la roue pendant les essais, NDLR). Dans le dernier tour, je n'avais pas l'impression de pouvoir me battre, mais Mir et Miller se sont gênés alors j'ai saisi l'opportunité ! C'était agréable et maintenant nous nous préparons pour un test très important de deux jours ici".

Jack Miller - Ducati officielle (2ème en qualifs, 5ème en course, 5ème au provisoire) : "J'ai pris un bon départ puis j'ai malheureusement souffert des vibrations à l'arrière (au niveau de son pneu tendre, NDLR) qui ne m'ont pas permis de tenir le rythme. C'est dommage car j'étais vraiment à l'aise quand j'étais deuxième derrière Pecco dans les premiers tours, creusant même un écart sur mes rivaux".

"Puis, après la première partie de la course, j'ai commencé à souffrir à cause de ces vibrations. Je sortais large des virages et j'ai fait de mon mieux pour ne pas perdre trop de positions. Maintenant, nous essayons d'avancer et concentrez-vous sur les deux jours d'essais que nous aurons ici à Misano mardi et mercredi. Félicitations à Pecco pour une autre victoire extraordinaire".

Joan Mir - Suzuki officielle (11ème en qualifs, 6ème en course, 3ème au provisoire) : "Honnêtement, je m'attendais à ce que les choses soient différentes aujourd'hui : j'ai eu beaucoup de mal et c'était une surprise. Au début, mes sensations avec le pneu n'étaient pas très bonnes : ça s'est ensuite amélioré, mais j'ai perdu du temps difficile à rattraper (il s'est élancé en gomme médium à l'avant, alors que le groupe de tête était en pneu dur, NDLR).

"Notre potentiel est bien plus élevé et je veux vraiment le démontrer lors des prochaines courses. En fait, j'ai surtout apprécié les derniers tours quand j'ai dépassé Marc et me suis battu avec Jack. Nous avons changé de place plusieurs fois, et malheureusement j'ai dépassé les limites de la piste dans le dernier tour, ce qui m'a obligé à reculer d'une place pour me retrouver 6ème".

"Cela pourrait être pire : je vais garder la tête haute et regarder vers les prochaines courses, même si terminer 5ème ou 6ème ne reflète pas notre véritable niveau. La prochaine piste au Texas est un circuit passionnant et j'ai hâte d'y arriver".

Pol Espargaro - Honda officielle (6ème en qualifs, 7ème en course, 14ème au provisoire) : "Je suis surpris de mon rythme de ce dimanche, car pendant le week-end j'avais du mal à passer sous le temps des 1'33, mais pas en course : c'est positif. Nous terminons également  que trois secondes derrière mon coéquipier (mais à 13,234 sec du vainqueur, NDLR).

"Certes, ma position à l'arrivée n'est pas celle visée mais c'est mieux que ce à quoi je m'attendais. Nous allons rester sur cette tonalité positive pour le test de mardi et mercredi et continuer à travailler. Bien sûr, il y a encore des choses sur lesquelles travailler et ce sera un test chargé, mais j'ai l'impression que nous avons fait un pas en avant"

Johann Zarco - Ducati Pramac (5ème en qualifs, 12ème en course, 4ème au provisoire) : "Ce n'est pas le résultat que j'espérais... Je n'ai pas bien commencé et j'ai immédiatement perdu quelques positions. Puis, quand j'ai pu retrouver un bon rythme, j'ai commis une erreur dans le premier partiel et j'ai écopé d'une pénalité de Long Lap".

"Après cela, c'était dur de revenir sur le groupe de tête. J’ai également ressenti de la douleur à mon bras à 10 tours de l’arrivée (il se fait opérer ce mercredi pour un symptôme des loges au bras droit, NDLR). Peut-être que ce souci au bras me gêne plus que ce que j'estimait initialement".

"J’aurais cependant dû avoir un rythme plus élevé dans les 1’32.5 : je n'y suis pas parvenu et j’ai ensuite fait la meilleure course possible. C’est un moment difficile que je dois avaler en attendant, je l’espère, des temps plus positifs à venir bientôt. Ce n’est évidemment jamais facile à vivre, ni marrant, surtout quand on veut performer".

Franco Morbidelli - Yamaha officielle (16ème en qualifs, 18ème en course, 17ème au provisoire) : "C'était dur, mais quand même agréable de reprendre la compétition (il n'a pas roulé depuis son opération au genou fin juin, NDLR). J'ai pris un bon départ et c'était agréable de rester dans le peloton pendant quelques tours. Ce matin, je ne savais même pas si je pourrai affronter cette course car j'avais un peu de mal avec ma jambe..."

"Mais avec des analgésiques et de l'adrénaline, j'ai réussi à faire toute la course et aussi à être assez régulier. J'ai compris certaines choses sur la moto, donc c'est positif, et je suis vraiment content d'être de retour. Il sera très important de continuer à améliorer les réglages de la moto, mes sensations et d'essayer également de nouveaux éléments, donc le test de Misano sera vraiment important (pour mémoire, le n°21 vient d'être promu sur la Yamaha officielle en remplacement de Viñales jusqu'en 2023, NDLR).

Valentino Rossi - Yamaha SRT (23ème en qualifs, 17ème en course, 21ème au provisoire) : "Ma chute en qualifications implique un départ depuis la 23ème place, ce qui était un problème.... Dans le premier virage, j'ai cependant pu récupérer quelques positions, mais il y a eu ensuite un contact dans le virage 4 et j'ai dû sortir de la piste : je me suis retrouvé dernier !".

"Mon rythme était correct ensuite, suffisant pour faire quelques dépassements... mais pas assez pour marquer des points. C'est dommage pour mon avant-dernière course à Misano, à côté de chez moi...  C'était vraiment sympa et émouvant de partager ça avec les fans, même si j'aurais aimé leur offrir un meilleur résultat. Nous avons un test cette semaine, puis nous irons à Austin où j'avais fait une excellente course la dernière fois (2ème en 2019, NDLR)".

Andrea Dovizioso - Yamaha SRT (24ème en qualifs, 21ème en course, 30ème au provisoire) : "C'était une expérience vraiment étrange de commencer la course à partir de la 24ème place, mais l'objectif était d'être constant et d'apprendre pour cette première course, ce que nous avons fait. Malheureusement, j'ai subi une pénalité de tour long à la mi-course et ça m'a fait perdre le contact avec le groupe".

"J'ai toutefois pu comprendre plus de choses sur la moto (la M1 2019 de Morbidelli qu'il remplace, NDLR) et je suis également content d'avoir signé mon meilleur tour en course sur la fin, un bon chrono qui plus est. J'ai ressenti beaucoup de bonnes choses sur la moto, mais nous devons travailler ensemble. Je suis content d'avoir deux jours d'essais cette semaine et j'espère que la météo sera propice à des bons tests".

La prochaine course MotoGP, le GP des Amériques, est prévu le 3 octobre sur le circuit d'Austin au Texas (États-Unis). Restez connectés !

Résultats MotoGP du Grand Prix de San Marin 2021

  1. Francesco BAGNAIA Ducati 41'48.305
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha +0.364
  3. Enea BASTIANINI Ducati +4.789
  4. Marc MARQUEZ Honda +10.245
  5. Jack MILLER Ducati +10.469
  6. Joan MIR Suzuki +10.325
  7. Pol ESPARGARO Honda +13.234
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia +15.698
  9. Brad BINDER KTM +16.129
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda +18.519
  11. Michele PIRRO Ducati +20.373
  12. Johann ZARCO Ducati +21.066
  13. Maverick VIÑALES Aprilia +21.258
  14. Stefan BRADL Honda +28.142
  15. Alex MARQUEZ Honda +30.686
  16. Danilo PETRUCCI KTM +32.654
  17. Valentino ROSSI Yamaha +33.853
  18. Franco MORBIDELLI Yamaha +36.272
  19. Luca MARINI Ducati +36.839
  20. Miguel OLIVEIRA KTM +37.202
  21. Andrea DOVIZIOSO Yamaha +42.587
  22. Alex RINS Suzuki 10 Tours
  23. Iker LECUONA KTM 13 Tours
  24. Jorge MARTIN Ducati 17 Tours 

Classement provisoire pilotes MotoGP 2021

Classements provisoires constructeurs et équipes MotoGP 2021

 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Aprilia fait le plein de vidéos sur son nouveau trail Tuareg 660

Dévoilée en plein été, la Tuareg 660 a peut-être échappé à certains motards qui se la coulaient douce en vacances... En deux semaines donc, Aprilia a publié une série de cinq vidéos concernant son futur trail de moyenne cylindrée. Moto-Net.Com les relaie et les décortique...
Gold Line Edition : Triumph enrichit sa gamme Modern Classics en 2022

Suite au succès de sa première Street Twin Gold Line cette année, Triumph décline le concept à huit de ses motos néo-rétros : les Street Scrambler, Bonneville T100 et T120 ("tout court" et Black), Speedmaster et Bobber, Scrambler XC et XE ont droit à leur petite touche dorée pour 2022. Et seulement 2022, attention !
Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 22 commentaires
MV Agusta rend hommage à Agostini avec 311 Superveloce Ago

Samedi dernier en marge du Grand Prix d’Emilie Romagne - du duel Quartararo Vs Bagnaia, des adieux de Rossi, du souvenir de Simoncelli -, MV Agusta présentait une nouvelle série limitée de sa Superveloce. Après les 75 anniversario et 110 Alipne, place aux 311 Ago qui célèbrent les 311 succès du champion Agostini !
Business 1 commentaire
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...