• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Málaga (Espagne), le 15 décembre 2014

Essai BMW R1200 R 2015 : [R]edéfinition

Essai BMW R1200 R 2015 : [R]edéfinition

Très appréciée des aficionados BMW mais vieillissante techniquement, la R1200R se devait d'achever sa mue pour élargir et rajeunir sa clientèle... Cette transformation est à présent aboutie et le résultat est particulièrement convaincant ! Premier essai.

Imprimer

Que de chemin parcouru...

Que de chemin parcouru depuis le lancement de la R32 en 1923 (la première moto produite par BMW), mue par son célèbre bicylindre à plat (Boxer) à transmission par arbre et cardan...

BMW R1200 R : disponibilité, coloris et tarif

  • Disponibilité : février 2015 dans le réseau BMW Motorrad
  • Garantie : deux ans, kilométrage illimité
  • Coloris : gris, blanc/rouge, bleu
  • Tarifs :
    • R1200R Standard : 13 400 €
    • R1200R Style : + 295 €
    • R1200R Sport + 415 €

Cette architecture aura traversé les époques, se bonifiant d'année en année avec l'arrivée de culasses 4 soupapes refroidies par huile en 1994, du double allumage en 2004, du double arbre à cames en tête en 2011...

Même constat en ce qui concerne l'évolution des motos, avec l'arrivée de la fourche hydraulique en 1935, de la suspension arrière Monolever (monobras) en 1980, du freinage ABS et du Paralever en 1988, de la suspension Telelever en 1993 et, plus récemment, des systèmes antipatinage ASC, de suspensions réglables ESA, de contrôle de la pression des pneus RDC, etc.

Bref, une longue expérience et un grand savoir-faire qui permettent aujourd'hui au constructeur allemand d'élargir son offre tous azimuts, n'hésitant pas à casser le moule d'un de ses modèles phares (plus de 50 000 unités de R1200R écoulées depuis 2006) pour repartir d'une feuille (presque) blanche.

Ainsi, après avoir bénéficié en 2011 d'une nouvelle distribution avec double arbre à cames en tête sur son bicylindre à plat de 1170 cc refroidi par air, le roadster R1200 R accélère sa mutation en 2015 avec un tout nouveau cadre périmétrique façon treillis tubulaire à tubes d'acier, à moteur porteur et empattement légèrement allongé (+20mm).

La suspension avant Telelever, appréciée pour son effet anti-plongée rassurant mais critiquée pour son manque de retour d'information au guidon, disparaît au profit d'une "classique" fourche inversée. Objectif : faciliter l'intégration du radiateur d'eau nécessaire au tout nouveau flat-twin à refroidissement air/eau emprunté aux modèles GS et RT, mais aussi améliorer le feeling du train avant en conduite sportive. Un ensemble d'évolutions qui repositionnent de fait la R1200R au coeur de la catégorie des roadsters "gros cubes", dont elle était jusqu'à présent tenue à l'écart.

Trois styles pour un choix

La nouvelle BMW R1200R 2015 est déclinée en trois versions distinctes : "Standard" (coloris uni bleu Cordoba, cadre noir, fourreaux de fourche gris et platine de réservoir en plastique), "Sport" (cadre rouge, coloris blanc rehaussé d'un marquage "R" rouge, petit saut-de-vent, platine de réservoir acier et sabot moteur) et "Style" (peinture et cadre gris métal, fourche et étriers de frein anodisés or).

Sa ligne générale gagne en modernisme comme en agressivité, avec un design plus épuré et compact dû à un cadre simplifié, une boucle arrière raccourcie de 120 mm, une selle biplace plus fine et plate en deux parties, un feu arrière plus fin logé en bout de selle et de longues poignées de maintien passager, légèrement surélevées.

De nouvelles platines de repose-pieds passager en alu forgé, comme celles des repose-pieds conducteur, font leur apparition. A l'avant, le réservoir d'essence paraît plus long et imposant, contrastant d'autant avec ce train arrière affiné et élancé. Il est traversé au centre par une jolie platine (plastique ou métal selon la version) englobant le bouchon de réservoir.

Notez que le positionnement du silencieux d'échappement et de la transmission sont inversés par rapport au modèle précédent, le premier passant à droite et la seconde à gauche.

La disparition du Telelever allège visuellement l'avant, l'intégration du radiateur d'eau étant particulièrement réussie, tout comme celle des prises d'air frontales. La fourche inversée apporte un plus esthétique évident à l'ensemble, notamment dans sa version anodisée or, d'autant qu'elle est à présent associée à des étriers de frein 4-pistons à montage radial.

Les jantes multibranches ne changent pas, chaussées ici de pneumatiques Metzeler Z8 Interact. Un nouveau garde-boue est également employé. Le phare rond est remplacé par un élément oblong de belle facture, qui peut être équipé en option de veilleuses LED en forme de H. Il est surmonté d'une petite platine alu supportant un tableau de bord relativement compact.

Mais que valent réellement toutes ces évolutions à l'épreuve de la route ? Premier essai !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèle : Sport toutes options (full power)
  • Parcours : 200 km
  • Routes : ville, voies rapides et routes de montagne
  • Pneus : Metzeler Z8 Interact
  • Conso : 6,5 l/100km (ordinateur de bord)
  • Météo : temps sec et ensoleillé
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS BMW R 1200 R 2015

  • Agrément moteur
  • Châssis rigoureux
  • Freinage puissant
  • Equipement et confort

POINTS FAIBLES BMW R 1200 R 2015

  • Manque de vivacité en usage sport
  • Prix des options et packs
  • Compteur peu lisible
  • Faible protection au vent
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !