• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2010
Paris, le 24 janvier 2011

Eric Pécoraro : notre santé financière est excellente et nous croyons fermement en l'avenir

Eric Pécoraro : notre santé financière est excellente et nous croyons fermement en l'avenir

Avec 5985 immatriculations, Triumph affiche un repli de -5% sur le marché français du motocycle. Éric Pecoraro, directeur marketing chez Triumph France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2010 de la marque anglaise et nous expose ses objectifs pour 2011.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2010 ?
Eric Pecoraro, directeur marketing Triumph France
: Même si nous en sommes à une deuxième année de baisse consécutive, le marché moto continue son évolution et son changement. L'évolution la plus marquante est la perte de terrain des marques japonaises. Les motards sont plus attentifs et exigeants. Attentifs aux offres, ils ne regardent plus uniquement le prix de la moto, mais son coût dans la durée, en prenant en compte le prix de la revente. Ils sont en attente d'une meilleure prise en compte de leurs besoins et de leurs envies. Triumph et son réseau de concessionnaires s'efforcent de répondre à leurs exigences de la meilleure manière possible.

MNC : Au niveau général, quel bilan dressez-vous de votre année ?
E. P.
: Compte tenu de l'évolution du marché et de la sortie de nos nouveautés, nous avons réalisé une bonne année. Ce résultat, nous le devons aussi à notre réseau qui continue de faire d'énormes investissements pour accompagner le développement de la marque. Nos clients l'ont bien compris : avec Triumph, ils vivent une expérience unique. Nos motos sont fiables, utilisables au quotidien, elles sont à un tarif très compétitif tout en ayant une vraie âme procurant un plaisir exceptionnel à leur guidon. Ils partagent avec nous le plaisir et la passion que nous avons à rouler en Triumph.

MNC : Les immats ne sont pas tout... Comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
E. P.
: Comme vous le savez, partir de zéro pour reconstruire une marque demande de gros investissements. Ces investissements ne peuvent être rentabilisés en quelques années. Mais aujourd'hui, la santé financière est excellente et nous croyons fermement en l'avenir. Malgré la crise qui a frappée notre industrie, nos investissements en R&D sont en continuelle et très forte progression. Nous disposons aujourd'hui de 200 ingénieurs ne travaillant qu'au développement de nouveaux modèles !

"Nous disposons aujourd'hui de 200 ingénieurs ne travaillant qu'au développement de nouveaux modèles !"

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Street Triple et Speed Triple ?
E. P.
: Oui, la Street Triple reste la cinquième moto de plus de 125cc vendue en France. Elle est stable par rapport à l'année précédente alors que son segment de marché baisse de plus de 8%. Le Speed Triple réalise une performance conforme à ce que nous attendions car nous savions bien évidemment qu'il serait renouvelé.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
E. P.
: Les ventes de Sprint GT n'ont pas été au niveau que nous attendions. La moto n'a été disponible qu'en juillet, soit très tardivement dans la saison.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2010 (Thunderbird 1700, Rocket III Roadster) ont-elles réussi leur première année ?
E. P.
: La Thunderbird 1700 était une série spéciale. La Rocket III Roadster a, elle, connue un engouement certain, puisque nous avons été en manque de motos continuellement et que les chiffres de ventes sont plus du triple de l'ancienne.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2010 ?
E. P.
: Que l'innovation et les nouveautés viennent de plus en plus des marques non japonaises.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
E. P.
: Nous pensions qu'après une année 2009 particulièrement morose, l'année 2010 verrait le marché se stabiliser voire très légèrement progresser en fin d'année. Cela n'a pas été le cas.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2010 dans le monde du deux-roues ?
E. P.
: La décision prise par toutes les marques de la nécessité d'un salon de la moto en France et de son retour en 2011.

MNC : Comment vos nouveautés 2011 (Tiger 800/XC, Speed Triple, Daytona 675R) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
E. P.
: Les nouveautés ont été très bien accueillies par notre réseau et par les motards ! Le Speed Triple est une moto à part. Elle suscite une passion incroyable et la changer fut un challenge. Il est normal que certains clients déplorent la perte des deux phares ronds. Mais le Speed Triple ne fait pas dans le compromis et le nouveau modèle continue sur cette voie. Ensuite, nous avons réussi à contenir son prix alors que son équipement a fortement progressé. Avec les Tiger 800 et Tiger 800XC, nos concessionnaires et nous-mêmes entrions sur un nouveau segment. Nous avons donc effectué un travail de formation auprès de notre réseau avec, en point d'orgue, un essai des deux motos en Espagne avant leur commercialisation. Là aussi, nous avons fait de gros efforts pour contenir le prix de vente de nos motos avec un accès à la gamme Tiger 800 à moins de 9000€. La Daytona 675 R n'est pas encore arrivée, mais alors que son prix n'était pas encore connu, l'engouement était total. Après l'annonce de son tarif à 12990€, nos concessionnaires nous font part de leurs craintes de ne pas avoir assez de motos pour la saison !

"Du 1er au 30 avril, toutes les nouveautés de la gamme 2011 seront disponibles chez nos concessionnaires, prêtes à être essayer"

MNC : En 2011, quels seront vos objectifs ?
E. P.
: Nos objectifs sont simples. Nous avons un réseau de concessionnaires fantastiques avec qui nous sommes très liés. Nous sommes très à l'écoute de ce qu'ils nous disent et nous souhaitons continuer le développement de notre marque avec eux. Nous sommes aussi très attentifs à ce que nous disent nos clients. Notre volonté est de renforcer notre image de marque, de valoriser la marque. Un client, lorsqu'il est avec Triumph, doit sentir qu'il vit une expérience exceptionnelle. En termes de communication, nous avons encore des nouveautés à lancer en ce début de saison : la Daytona 675 R et la Thunderbird Storm. Et nous mettons un coup d'accélérateur sur la communication digitale en changeant notre site internet vers la mi-mars. Enfin, nous avons un plan produit chargé, non seulement en 2011 mais aussi pour les années suivantes !

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous 2011 ?
E. P.
: Nos premiers événements seront le lancement de nos nouveautés : la Daytona 675 R sera présentée à la presse le 18 février sur le magnifique circuit de Portimao et la Thunderbird Storm le sera le 1er mars dans le sud de la France. Nous enchaînerons avec une importante opération Triumph du 1er au 30 avril où toutes les nouveautés de la gamme 2011 seront disponibles chez nos concessionnaires, prêtes à être essayer. Nous organiserons nos journées piste sur trois circuits mythiques : le 2 mai sur le circuit du Mans, le 6 juin sur le circuit de Dijon et le 27 juin sur le circuit du Castelet. Nous suivrons attentivement nos pilotes en championnat de France Supersport, Julien Enjolras et Jonathan Martinez. Enfin, Triumph sera présent au salon de Paris : nous en sommes de fervents défenseurs.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2010 ?
E. P.
: "Les entreprises qui réussissent sont celles qui ont une âme"

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...