• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2010
Paris, le 24 janvier 2011

Christophe Decultot : le PCX a réalisé un score supérieur à nos attentes

Christophe Decultot : le PCX a réalisé un score supérieur à nos attentes

Avec 25740 immatriculations en 2010, Honda affiche un repli de -3,5% sur le marché français du motocycle. Christophe Decultot, directeur général Honda France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2010 de la marque japonaise et dévoile ses objectifs 2011.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2010 ?
Christophe Decultot, directeur général Honda France
: Dans ce contexte de crise économique durable, la baisse du marché était attendue. Cependant, avec plus de 185 000 immatriculations, le marché du motocycle reste un marché dynamique marqué par le lancement de nombreuses nouveautés de toutes marques.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année en 125 et en gros cubes ?
C. D.
: Notre bilan en 125 est positif puisque nous progressons de 9% alors que le marché des petites cylindrées chute de 7%. Cette progression est principalement due à l'arrivée du PCX dans la gamme des scooters 125. Dans ce contexte économique défavorable, le PCX est un scooter moderne avec son système "stop & go" qui offre un rapport qualité/prix très convaincant. Quant aux motos 125, les ventes ont encore baissé en 2010, c'est une tendance qui persiste depuis plusieurs années au profit des ventes de scooters.

En ce qui concerne les grosses cylindrées, nous avons connu une baisse de nos ventes dans les catégories qui n'ont pas vu de nouveautés Honda en 2010. L'année 2011 sera un meilleur cru avec l'arrivée des CBR250R, Hornet, CBR600F et Crossrunner pour la catégorie moto et les SH300i et SW-T600 pour la catégorie maxi scooter. Malgré la baisse du marché en 2010, Honda a vu sa part de marché progresser pour atteindre près de 14% contre 13,3% en 2009.

MNC : Les immats ne sont pas tout... Comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
C. D.
: Malgré une conjoncture globale délicate, le bilan comptable consolidé de Honda est favorable. Il faut souligner que les marchés émergents comme la Chine, l'Inde ou encore le Brésil participent grandement à ce résultat positif grâce à leur taille et leur développement rapide.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : PCX, CBF125, S-Wing, Hornet 600 et CB1000R ?
C. D.
: Hormis la CB1000R qui a connu un recul plus important que prévu et le PCX qui a réalisé un score supérieur à nos attentes, les ventes de ces modèles sont globalement conformes à nos prévisions. Les ventes de la CBF125 ont ralenti mais avec près de 3000 immatriculations, elle reste la 2ème moto 125 la plus vendue en France. La Hornet et le S-wing sont restés stables compte tenu de la baisse du marché car ils gardent une très bonne réputation auprès des médias et des clients.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
C. D.
: Nous regrettons que la VT1300CX n'ait pas convaincu plus de clients, car c'est une moto vraiment originale qui offre un agrément de conduite surprenant compte tenu de son design et de ses "mensurations".

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2010 (VFR 1200, VT1300CX, CBF1000F, Shadow RS, PCX) ont-elles réussi pour leur première année ?
C. D.
: La VFR1200F a trouvé plus de 1000 clients au cours de sa première année de commercialisation. Elle est de loin la machine la plus vendue dans la catégorie des Sport-GT en France et c'est dans l'Hexagone qu'elle réalise sa meilleure performance européenne. Nous devons reconnaître que nous avions un objectif supérieur, mais dans le contexte économique actuel c'est un bon résultat. La CBF1000F réalise une très bonne première année car elle est devenue, avec la version précédente que nous commercialiserons encore en 2011, une routière de référence. Le fait de proposer les deux versions de la CBF1000 nous permet de mieux répondre à la clientèle grâce à un positionnement tarifaire différent. Quant au PCX, il réalise la meilleure performance européenne en France. C'est remarquable sur un marché qui a toujours plutôt favorisé les scooters 125 haut de gamme. Malgré un lancement commercial au mois de mai, il est la 2ème meilleure vente de 125 cc en France en 2010 et il a même pointé en tête du marché des 125 au mois de novembre.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2010 ?
C. D.
: La très bonne nouvelle est l'officialisation du retour du salon de la moto à Paris pour 2011. Nous serons en mesure d'y présenter nos nouveautés 2012.

"Nous avions un objectif supérieur pour la VFR1200F, mais dans le contexte économique actuel c'est un bon résultat"

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
C. D.
: Nous n'avons pas connu de mauvaise surprise cette année.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2010 dans le monde du deux-roues ?
C. D.
: Parlons sport mécanique et saluons les performances des pilotes espagnols titrés dans les trois catégories du Moto GP. Nous regrettons les blessures de Pedrosa et Rossi qui auraient pu offrir de belles bagarres et maintenir le suspense dans la catégorie reine. Vivement la prochaine saison avec une redistribution des cartes très intéressante !

MNC : Comment vos nouveautés 2011 (Crossrunner, Hornet, CBR600F, CBR125R et 250R, SW-T600 et SH300i) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
C. D.
: En ce qui concerne notre réseau, toutes les nouveautés ont été très bien accueillies car elles étoffent l'offre de Honda dans des catégories stratégiques du marché motocycle français. Bien sûr, certains modèles comme la CBR250R et le SH300i ne sont pas des modèles porteurs pour Honda en France. Cependant, ils complètent la gamme pour une offre clientèle plus large et leurs tarifs bien placés devraient nous permettre de satisfaire quelques centaines de clients supplémentaires en 2011. Les concessionnaires étant en prise directe avec nos clients, nous sommes optimistes quant aux résultats de nos nouveautés 2011.

MNC : Vous avez également dévoilé dernièrement deux concepts (Crosstourer et New Mid) : les verra-t-on rouler fin 2011 ?
C. D.
: Nous ne faisons pas d'annonce officielle pour le moment. Comme vous avez pu le constater, le Crosstourer reprend le moteur et le système de transmission à double embrayage de la VFR1200F. Ces deux modèles dévoilent les directions de Honda en matière de technologie et de design pour le futur. Il s'agit donc de concepts extrêmement aboutis !

MNC : En 2011, quels seront vos objectifs ?
C. D.
: Nous prévoyons un marché du motocycle stable ou en légère baisse en 2011 mais en ce qui concerne Honda, notre objectif est de faire progresser notre part de marché de 2 points pour atteindre 16%. Tout d'abord, le PCX fera une année pleine et devrait garder sa place parmi les meilleures ventes françaises tandis que la nouvelle CBR125R va nous permettre de reconquérir des parts de marché dans la catégorie des motos 125. En ce qui concerne les grosses cylindrées, la nouvelle Hornet et la CBR600F seront proposées à des tarifs abordables afin de convaincre de nombreux clients. Nous comptons également sur la Crossrunner car c'est une moto qui est dans l'air du temps et dont nous connaissons déjà les qualités car elle reprend le châssis et le moteur de la VFR800 VTEC.

La satisfaction clientèle étant au centre des préoccupations de Honda, nous allons proposer à notre réseau des formations vente et après-vente en supplément des formations techniques habituelles. Nous continuerons le développement du concept Dream avec les concessionnaires qui souhaitent investir dans la modernisation de leurs locaux et leurs méthodes de travail.

Enfin, notre principal objectif de communication est la promotion des nouveautés 2011 via les présentations presse, la publicité, les activités web - avec la mise en place de la Honda TV en 2010 - ou encore des événements clients comme les Honda Days. Nous maintenons nos partenariats avec des écoles de pilotage vitesse et off road pour promouvoir la pratique de la moto loisir et sportive. En tant que constructeur impliqué dans la prévention et la sécurité, nous aurons un nouveau partenaire pour une "pratique juste" de la moto et du scooter avec le centre Beltoise tout en maintenant nos accords avec la très réputée Ecole de conduite française. Vous trouverez tous les détails sur le site web officiel moto.honda.fr.

"Gardons notre esprit de challenge !"

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous 2011 ?
C. D.
: Tout d'abord, nous reconduisons les "Honda Days" avec 4 ou 5 dates sur circuit à partir du mois de mai. Nous souhaitons pour l'occasion proposer trois modules de formation au pilotage selon l'expérience des clients et bien entendu faire essayer les fameuses CBR RR mais également les nouvelles Hornet, CBR250R et CBR600F. Nous renouvelons également la tribune Honda Racing située face à la chicane Dunlop lors du prochain Grand Prix de France de vitesse au Mans.

Côté sport, nous vous donnons rendez-vous dès la fin du mois de janvier pour l'Enduropale du Touquet car Mickaël Pichon défendra à nouveau les couleurs de Honda avec pour objectif de remporter une seconde victoire consécutive. En ce qui concerne la vitesse, Honda revient officiellement dans le championnat du monde d'Endurance avec le team Honda TT Legends. Nous avons donc deux grands rendez-vous français à Magny-Cours et au Mans. En championnat de France Superbike, Honda France va supporter quelques pilotes dans les catégories SSP et SBK. Nous vous donnerons les détails prochainement.

Notre partenariat avec la société de production cinématographique Europacorp continue. Après le film "Coursier", une nouvelle production avec du placement de produit Honda est en cours de finalisation pour une sortie dans les salles à l'été prochain.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2010 ?
C. D.
: Gardons notre esprit de challenge !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Fair-play le gars : regretter la blessure de Rossi alors qu'il roule en Yam', c'est carrément sport.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...