• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2010
Paris, le 24 janvier 2011

François Etterlé : seules les ventes en demi-teinte de la Gladius nous contrarient

François Etterlé : seules les ventes en demi-teinte de la Gladius nous contrarient

Avec 18192 immatriculations, Suzuki affiche une chute de -20,9% sur le marché français du motocycle. François Etterlé, directeur commercial Suzuki France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2010 de la marque japonaise et nous expose ses objectifs 2011.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2010 ?
François Etterlé, directeur commercial Suzuki France
: Le marché subit sa deuxième année consécutive de baisse. Cependant, le niveau d'immatriculations reste élevé, le 6ème historiquement en France. Les volumes sont une chose, la qualité du marché en est une autre. Il existe un vieillissement de la clientèle qui se tourne vers des modèles chers et un développement du "commuting" qui oriente les clients vers les entrées de gamme. Dans ce contexte, Suzuki souffre plus que d'autres car nous sommes le champion du rapport qualité/prix et nos clients sont plus touchés par la crise que les autres.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année en 125 et en gros cubes ?
F. E. :
En 125 cc, nous dépendons désormais essentiellement du Burgman qui se maintient très bien malgré ses quatre ans d'âge, ce qui prouve qu'il était particulièrement bien dessiné. En MTT (en "+ de 125 cc", NDLR) les fameuses séries de Bandit 650 et 1250 ont perdu de leur prédominance au sein de notre gamme au profit des GSR et même des Gladius.

"Suzuki souffre plus que d'autres car nous sommes le champion du rapport qualité/prix et nos clients sont plus touchés par la crise que les autres"

MNC : Les immats ne sont pas tout... Comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
F. E. :
En effet, nous travaillons dans le but essentiel de respecter les budgets établis, de préserver notre réseau de distribution et de conserver notre image de marque, car nous sommes dans l'attente de jours meilleurs. Nous avons atteint ces trois objectifs, notamment en conservant nos 220 concessionnaires et en remportant le titre de champion du monde d'endurance, tout cela en respectant l'équilibre budgétaire.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Burgman 125, Bandit 650, GSR600 et Gladius ?
F. E. :
Non, mais seules les ventes en demi-teinte de la Gladius nous contrarient car les autres ont fait leur temps. La SFV 650 (Gladius, NDLR) est une excellente moto que nous n'avons pas correctement positionnée à son lancement.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
F. E. :
La Gladius pour les raisons mentionnées ci-dessus, les RM-Z 250 et 450 ainsi que la RM-X 450 parce que nous n'avons plus de réseau tout-terrain alors que nos motos sont parfois tout simplement les meilleures du monde. On peut d'ailleurs élargir cette remarque aux quads.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2010 (GSX 1250 FA, Bandit 1250) ont-elles réussi leur première année ?
F. E. :
Le succès de la GSX 1250FA a dépassé nos espérances. Pour ce type de machine, le challenge consiste à faire durer cette réussite au-delà de deux années. Pour la GSF 1250 Bandit, cette moto a tellement apporté à Suzuki par le passé qu'aujourd'hui tout ce qu'elle amène n'est qu'un plus.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2010 ?
F. E. :
La GSF 1250 qui a entamé sa seconde année et le maintien des ventes du Burgman 125 et même de sa version 650, sans changement technique.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
F. E. :
À l'image de la Gladius, l'AN 400 (ou Burgman 400, NDLR) aurait pu mieux faire. L'AN 400 souffre de la mauvaise réputation de la série antérieure alors que le modèle actuel est excellent techniquement.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2010 dans le monde du deux-roues ?
F. E. :
Rien qui n'émerge plus qu'autre chose, car nous pourrions mentionner plusieurs faits. Mais le fait que sur certains mois, dans la catégorie des grosses motos, Harley-Davidson précède le leader mondial interpelle... On note par ailleurs que pour la première fois, Valentino Rossi a été dominé par un coéquipier. C'est un tournant, même s'il lui reste de beaux jours devant lui suivant son état de santé et sa motivation.

"Il faut plier mais ne pas rompre, et marquer lorsque l'occasion se présente"

MNC : Comment vos nouveautés 2011 (GSR 750 et GSX-R 600/750) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
F. E. :
Il est trop tôt pour mentionner l'accueil "par l'ensemble des motards", même si la GSR 750 a été particulièrement bien accueillie au dernier Mondial de l'auto. En ce qui concerne le réseau, notre convention nationale aura lieu dans quelques jours et on y fera le point. Nous savons que des nouveaux modèles sont très attendus de leur part, surtout le roadster GSR 750.

MNC : En 2011, quels seront vos objectifs ?
F. E. :
Nos objectifs sont de vendre 20 000 motos et quads et de conserver 215 concessions. Même si nos budgets sont en restriction, nous n'abandonnons pas toute ambition et poursuivrons notre effort de communication par notre présence à des salons ou expositions, par un événement GSX-R et par notre engagement sportif. Nous nous investirons notamment dans le championnat de France SBK en 1000 et 600 cc, et bien entendu toujours dans l'endurance qui met si bien en avant les qualités de nos motos.

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous cette année ?
F. E. :
Ils sont nombreux ! Le salon de Paris, le Touquet, le Bol d'Or, le MotoGP, l'Endurance, la vitesse en 600 et 1000 cc... Par l'intermédiaire de concessionnaires, nous serons aussi présents en MX et en quad.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2010 ?
F. E. :
Rester conscient pendant le passage difficile, pour mieux rebondir lorsque la conjoncture nous sera favorable. Vous savez, le sport nous apprend beaucoup : il faut plier mais ne pas rompre, et marquer lorsque l'occasion se présente.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...