• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ITALIE (7 SUR 13)
Paris, le 23 juin 2014

Déclarations et analyse du Superbike à Misano

Déclarations et analyse du Superbike à Misano

La septième épreuve du World SBK 2014 s'est disputée hier à Misano, en Italie. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses italiennes.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en Italie

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit de Misano (pour les retardataires, lire WSBK Italie (1) : Sykes frappe un - premier - grand coup, WSSP Italie : Forza MV Agusta, Forza Jules Cluzel puis WSBK Italie (2) : Sykes imposant, Baz impressionnant).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs au double vainqueur !

Tom Sykes - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Tom Sykes, 1er (x 2) :
"Je suis très agréablement surpris par ces résultats, mais je savais que l'adrénaline et la concentration me donneraient des petits plus. Honnêtement, je ne pensais pas à en recevoir autant. Toute l'équipe mérite d'être félicitée. Tout s'est déroulé comme prévu dans la première course. Je savais que j'étais un peu limité ce week-end, je l'ai dit à mon chef d'équipe et nous avons défini les problèmes. Après, nous devions nous y mettre et faire le boulot. Nous avons beaucoup travaillé tout le week-end et nous avons peaufiné le réglage de la Ninja ZX-10R. Enfin, quand est venu le moment fatidique, j'ai été en mesure d'apporter le petit truc en plus moi-même et j'en suis ravi. Les temps au tour étaient assez surprenants au début et j'ai été étonné de maintenir ce rythme dans la première course. L'avant et l'arrière bougeaient beaucoup, mais le ressenti était fantastique : je dois donc remercier Marcel, Danilo et tous les mécaniciens qui ont tous oeuvré pour satisfaire mes demandes capricieuses !"

 Sykes, Baz, Melandri, Guintoli, Davies, Rea, Elias, Haslam et Laverty - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

"La deuxième course a été encore plus difficile, car la moto bougeait beaucoup plus et que je compensais trop avec mon bras gauche. J'ai dû rester concentré mais au final, contrôler la seconde course a sans doute été un peu plus tranquille que contrôler la première".

 Sykes, Baz, Guintoli et Melandri - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Loris Baz, 2ème (x 2) :
"Je pense que Tom était tout simplement trop rapide aujourd'hui... Je ne pouvais pas rouler avec lui. En première manche, j'ai bien cru que je pouvais, mais après dix tours je me suis aperçu qu'il était plus rapide. Je pensais pouvoir aller vite dans les derniers tours, mais Tom avait un bon rythme, il a signé un nouveau record de la piste en tournant en 1'35, un chrono que personne n'avait fait auparavant".

 Baz et Melandri - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

"En deuxième manche, Tom était plus véloce dès le début. Marco Melandri était derrière moi et je l'ai gardé derrière. Je suis vraiment heureux d'avoir fait ça car il a essayé de passer plusieurs fois. Nous savons à quel point il est expérimenté, je pense donc que c'est la meilleure course que j'ai jamais faite. Je n'ai fait aucune erreur, et cela lui a compliqué la tâche. Je suis vraiment heureux et j'ai trop hâte de me rendre à Portimao. Je suis sûr que la première victoire de la saison arrivera bientôt !"

 Baz 2ème, Sykes 1er et Melandri 3ème - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Marco Melandri, 3ème (x 2) :
"Je suis heureux de la façon dont j'ai roulé aujourd'hui. J'ai eu un bon feeling avec la moto. Dans la première course, après quelques erreurs au début, j'ai pu doubler les pilotes devant moi, mais les Kawasaki étaient tout simplement plus rapides. Je suis déçu de la seconde course parce que j'ai pu grappiller du terrain grâce au travail effectué dans le garage. Malheureusement, il est très difficile de doubler ici et Baz a très bien roulé, sans commettre une seule erreur. Je pense que j'aurais pu titiller Sykes. Je lui aurais rendu la vie un peu plus difficile".

 Melandri et Davies - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

"C'est dommage que nous n'ayons pas pu confirmer complètement les progrès que nous avons fait. Comme à Sepang, j'étais constamment rapide ici. Nous sommes sur la bonne voie en termes de ressenti, nous devons juste continuer à progresser. Le tracé de Portimao devrait nous aider en ce sens".

 Chaz Davies - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Chaz Davies, 4ème puis chute :
"Finir quatrième de la première course n'était pas mal. Dans les dernières minutes, je roulais à la limite. À un moment, je me suis retrouvé tout près de Marco, mais il a réussi à hausser le rythme en toute fin de course et je n'ai pas pu répondre. Je suis un peu frustré car j'ai perdu du temps au départ lorsque Elias est sorti de la piste : il était juste devant moi et j'ai été obligé de freiner".

 Giugliano, Davies, Elias, Laverty et Lowes - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

"Dès le début de la deuxième course, j'ai eu une drôle de sensation au niveau du train avant. Nous n'avions pas fait de grands changements entre les deux manches, mais je suppose que les températures plus élevées ont provoqué ce changement de ressenti. Le problème, c'est que vous devez bien partir pour rester avec les gars de devant. Si au contraire vous devez attaquer pour rattraper le terrain perdu, le pneu se détériore plus rapidement. Mon repose-pied était endommagé après la chute mais je suis resté en piste jusqu'aux deux tiers de la course, au cas où le drapeau rouge serait hissé pour une raison quelconque. Après 15 tours j'ai décidé de rentrer : le moteur a fait quelques tours de moins comme ça".

 Sylvain Guintoli- WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Sylvain Guintoli, 5ème puis 4ème :
"Au championnat au moins, je conserve ma deuxième place au classement. Mais je m'attendais vraiment à plus... Nous ne sommes pas en manque de vitesse pure, mais nous devons travailler sur la constance en course. En première manche, nous avons choisi le mauvais pneu alors qu'en seconde, avec les bonnes options et quelques modifications de la géométrie de la moto, nous avons réussi à réduire sensiblement l'écart sur les leaders. J'ai fait un peu trop d'erreurs en suivant Marco et Baz, ce qui m'a empêché de me battre pour le podium à la fin. C'est dommage qu'il n'y ait pas de troisième course... Blague à part, nous devons continuer à travailler pour être plus solide en course".

 Jonathan Rea - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Jonathan Rea, 7ème puis 5ème :
"Ce week-end a été décevant pour moi car il semble que nous n'avons fait aucun progrès ici. C'était frustrant d'être incapable de déterminer et corriger les problèmes que nous avons eus. Je ne veux pas sonner comme un vieux disque rayé, mais c'est un peu l'impression que j'ai quand je livre mes commentaires dans le garage. Nous avons réussi à décrocher un Top 5 dans la deuxième course grâce à quelques courageux dépassements dans les parties rapides du circuit, mais le groupe de tête était bien trop loin".

 Rea, Elias, Laverty et Haslam - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

"Pour le moment, je dois me contenter de conduire la moto à son maximum, mais je veux être capable de piloter à nouveau. Nous ne pouvons pas tout simplement espérer que la prochaine épreuve se déroulera mieux : nous devons évaluer ce qui ne va pas et essayer de trouver des solutions différentes. C'était frustrant pour toute l'équipe, je sais que nous n'avons pas été en mesure de tirer le meilleur de la CBR ce weekend. Je sais que le bon jour et dans le bon environnement, la moto est capable de beaucoup, beaucoup plus. Toute l'équipe sait que nous sommes en-dessous de notre niveau à l'heure actuelle. Nous devons nous remettre au travail et arranger les choses le plus rapidement possible".

 Elias, Sykes, Guintoli, Baz, etc. - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Toni Elias, 6ème (x 2) :
NC.

 Laverty et Lowes - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Eugene Laverty, 9ème puis 7ème :
"Ce n'était certainement pas la plus facile des journées ! Au bout de quelques tours dans la première course, alors que je m'appuyais sur le repose-pied dans le virage 5, j'ai senti quelque chose claquer dans mon pied. J'ai ressenti une douleur vive et j'ai eu du mal à effectuer les cinq tours suivants, mais je ne voulais pas abandonner. J'ai ajusté la position de mon pied et j'ai pu rouler à nouveau et recommencer à attaquer dans les cinq ou six derniers tours

 Eugene Laverty - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

"J'ai reçu des traitements médicaux avant la deuxième course, ce qui m'a permis de rouler d'une manière différente : j'ai dû garder mon pied dans une position étrange sur le repose-pied, mais ça m'a au moins permis de me battre alors que je pensais ne plus pouvoir rouler. C'est malheureux parce que je pensais que le pied allait mieux. Je peux marcher, mais pour piloter la fracture est pile là où j'ai besoin de m'appuyer sur le repose-pied et je pense que les dégâts ont empiré... Je ferai de mon mieux pour être aussi fort que possible à Portimao. J'espère que nous pourrons placer la GSX-R aux avant-postes".

 Sylvain Barrier - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Sylvain Barrier, 15ème puis 11ème :
"Je suis très heureux ! J'étais un peu chamboulé pour la première course et je n'arrivais pas à trouver le bon feeling avec ma moto. C'est pour ça que nous avons décidé de la rendre plus agile en seconde manche, car physiquement je ne suis pas encore capable d'être à fond durant deux courses de Superbike. En fait, je n'avais pas assez de force dans les bras et j'ai eu du mal à terminer la première course".

 Barrier, Giugliano et Salom - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

"La deuxième course s'est bien passée. Grâce à des améliorations apportées à la moto, j'ai rapidement trouvé un bon ressenti avec la S1000RR, ce qui m'a permis de me battre avec Salom et de le de le devancer un bon moment. Je n'ai pas compris pourquoi lorsqu'ils m'ont demandé de céder une place, je n'avais pas eu conscience de dépasser sous le drapeau jaune. J'ai rendu ma place, mais il ne restait plus que quelques virages et je n'ai pas pu la récupérer. Ce n'est pas si grave, nous avons obtenu deux bons résultats. Je tiens à remercier BMW Motorrad Italie qui m'a fait confiance, et tous les gars de mon équipe qui ont fait un excellent travail".

Claudio Corti, 13ème puis 17ème :
"Nous poursuivons le développement de la moto, comme prévu. Notre ressenti est de mieux en mieux et je suis convaincu qu'à Portimao, notre travail commencera déjà à prendre forme".

 Jérémy Guarnoni - WSBK Italie (7 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Misano

Jérémy Guarnoni, 16ème puis abandon :
"Décidément, je ne sais pas comment faire pour arrêter cette guigne... Première manche difficile aux portes des points : P16. Deuxième manche nettement meilleure, un bon départ et un super rythme dans le groupe de tête Evo, jusqu'à ce que la chaîne vienne taper sur le bras dans tous les virages suite à l'usure précoce de la couronne. J'ai ralenti, puis j'ai fini par rentrer au box en ne comprenant pas ce qui se passait. Je pensais à un problème de boîte... Je suis très déçu, mais malgré tout content de ma moto qui était vraiment parfaite en deuxième manche ! Next step Portimao !"

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Misano !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !