• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI LECTEUR
Paris, le 12 juillet 2001

Attentat à la pudeur

Attentat à la pudeur

Avec l’arrivée de la 600 Hornet, de la 1000 XLV Varadero et tout récemment de la 1100 X11, Honda semble avoir pris le parti de développer des motos plus hargneuses.

Imprimer

Les purs et durs reprochent volontiers à Honda la platitude de ses moteurs : VFR 750/800, Pan European, 900 CBR... aucune de ces motos n’a fait salle comble question moulin. Avec l’arrivée de la 600 Hornet, de la 1000 XLV Varadero et tout récemment de la 1100 X11, le constructeur semble avoir pris acte de ces critiques et développe aujourd’hui des motos plus hargneuses. C’est en tout cas l’impression que laisse la X11 à l’issue d’un essai mené tambour battant dans le Morvan, région dans laquelle ni les motards ni les motos ne peuvent dissimuler longtemps leurs défaillances...

Attentat à la pudeur
D’un point de vue esthétique, la X11 aurait du mal à s’insérer dans un catalogue d’art déco. Il s’agit tout simplement d’une 1100 CBR dans une version dénudée, genre attentat à la pudeur ou sortie d’école maternelle. Installé à son guidon, la première question que l’on se pose est la suivante : pourquoi les ingénieurs ont-ils installé les repose-pieds aussi haut ? Question pour le moins naïve, à laquelle les virages du Morvan donneront rapidement une réponse sans équivoque : ça prend de l'angle !

Roadster oblige, les premiers défauts du genre se manifestent entre Joigny et Avallon. La pression du vent devient insupportable à partir de 140 km/h et les courants d'air s'infiltrent sournoisement au niveau du ventre. La plage d’utilisation de la X11 est à l’image de son habillage : printemps/été.

L'inconciliable demeure inconciliable
Les premières courbes révèlent un comportement très sain dans une partie cycle rigide. Malgré la monte de moyen aloi (Michelin Macadam), la moto adopte des trajectoires ciselées avec un équilibre parfait. Bien entendu, ce premier constat m’incite à vérifier si le constructeur est parvenu à concilier partie cycle sportive et confort de suspension. La D950 bosselée qui relie Mailly la Ville à Voutenay sur Cure me démontre que l’inconciliable demeure inconciliable. Les suspensions sont sèches, la selle dure, l’expérience éprouvante. Entre Avallon et Lormes, le caractère sportif de la X11 s’affiche avec davantage d’intensité. Les changements d’angle s’effectuent sans la moindre difficulté aussi bien avec le corps qu’avec le guidon. La machine est facile et il est même possible, une fois sur les carres, de resserrer ou d’élargir sa trajectoire par une simple pression au guidon.

Côté freinage, le DUAL-CBS accomplit des merveilles en ce sens que l’utilisation du frein arrière en plein virage ralentit la moto sans la désunir. Admirable. Attention cependant : le freinage est très puissant et le système de couplage n’interdit pas d’inopportuns blocages de la roue arrière en cas de freinage d’urgence. Sur revêtement mouillé, la sanction sera immédiate et sans appel.

Onctuosité, couple et puissance
Et le moteur dans tout ça ? Il se résume en trois mots : onctuosité, couple et puissance. La boîte 5 autorise des reprises dès 2000 tours et permet d’évoluer dans le sinueux sans jamais rétrograder. En contrepartie, le régime moteur affiche tout de même 5000 tours à 130 km/h. Moins démonstratif que le bicylindre de la Varadero, le 4 en ligne de la X11 mettra sur un pied d’égalité lors des dépassements Joe Tuning dans sa GTI et André Lapertot sur son tracteur.

Au chapitre de la consommation, il ne faut pas attendre un miracle de l’injection. Avec plus de 7 litres aux 100 en conduite normale sur ce genre de machine qui incite de toute façon à l’attaque, la X11 est une compagne plutôt prodigue.

Oubliez le confort
Le confort est le principal point noir de la X11. Honda a opté pour un caractère résolument "roadster sportif" au détriment du confort. Les jambes sont repliées du fait de repose-pieds fixés très haut, les bras sont tendus, le dos et le fondement sont malmenés. Ajoutez à cela la pression du vent, les courants d’air et vous obtenez un cocktail particulièrement imbuvable. Sans compter que pour les garçons, le côté tape-couilles du réservoir est assez problématique.

En ville, la maniabilité est correcte mais les manoeuvres lentes ne s’effectuent pas aussi facilement que sur une 600 en raison d'un poids supérieur. Idem lorsqu’il faut reculer avec les deux pieds.

S'il ne fallait retenir qu'une chose : la X11 est une moto de caractère à dominante sportive. Sain et ludique en toutes circonstances, ce roadster est propulsé par un moteur onctueux, mais demeure néanmoins fatigant et inconfortable...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes s'expliquent après le GP de Catalogne MotoGP

Troisième victoire de Fabio Quartararo, troisième Marseillaise et troisième vague d'émotion pour le jeune mais très bon 20 français hier à Barcelone pour le GP de Catalogne ! Le futur remplaçant de Rossi reprend par la même occasion la tête du championnat du monde et pose - n'ayons pas peur de l'écrire ! - une sérieuse option pour le titre 2020... Déclarations des pilotes.
GP de Catalogne 5 commentaires
Qianjang s'associe avec MV Agusta et lance de nouvelles motos Benelli 

2021 serait-elle l'année de la véritable montée en puissance des constructeurs chinois de motos ? Toujours est-il que le groupe Qianjiang (QJ-Motor) fait feu de tout bois avec un partenariat avec MV Agusta et une salve de nouveautés lancées par sa marque italienne Benelli, dont une inédite moto routière à 3-cylindres ! Explications.
GP de Catalogne : Quartararo s'impose, Rossi s'emporte

Fabio Quartararo renoue avec la victoire et la tête du championnat du monde MotoGP au Grand Prix de Catalogne grâce à une solide échappée. Le jeune français signe son troisième succès devant les Suzuki de Joan Mir et d'Alex Rins alors que Dovizioso, Zarco et Rossi finissent au tapis... Compte rendu et résultats.
GP de Catalogne 13 commentaires
Yamaha vainqueur aux 12H d'Estoril, Suzuki champion du monde

Malgré la victoire de Yamaha aux 12H d'Estoril, finale inédite du championnat du monde EWC, c'est bien Suzuki qui repart du Portugal avec un nouveau titre de champion du monde d'endurance : le 16ème !
Marc Marquez ne sait pas quand il reviendra...

Grand absent de cette folle saison MotoGP 2020, Marc Marquez regarde les courses de moto sur son canapé... Alors que le championnat du monde débarque à Barcelone tout près de chez lui, le pilote Repsol Honda se livre à une longue séance de questions réponses avec son team. Interview vidéo.
MotoGP 2020 11 commentaires
Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

PARCOURS

  • 400 km
  • Auxerre/Joigny par la N6
    Joigny/Auxerre via Aillant par les D955 et D89
  • Auxerre/Vincelles via Coulanges la Vineuse par les N151 et D85
  • Vincelles/Voutenay-sur-Cure via Bazarne et Mailly la Ville par les N6, D100, D39 et D950
  • Voutenay-sur-Cure/Lormes via Avallon par les N6 et D944
  • Lormes/Château-Chinon via Corbigny et Vauclaix par les D170, D977bis et D944
  • Château-Chinon/Corbigny via le lac des Settons par les D37, D977bis et D944
  • Corbigny/Auxerre via Clamecy par les D985 et N151

POINTS FORTS

  • Moteur de caractère
  • Partie cycle sportive
  • Facilité de prise en main

POINTS FAIBLES

  • Inconfortable
  • Consommation
  • Prix
  • En savoir plus...