• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYE DE L'AIN
Cerdon (01), le 22 juin 2016

78ème Rallye de l'Ain : Velardi sur du velours !

78ème Rallye de l'Ain : Velardi sur du velours !

Vainqueur des deux étapes jour et nuit avec 8 spéciales remportées sur 14, l'ajaccien Christophe Velardi (Ducati 1200 Multistrada) sort victorieux de cette édition du rallye de l'Ain 2016 et reprend la tête du championnat. Compte rendu.

Imprimer

Samedi 10h30 : action !

La journée débute tranquillement avec la boucle de prologue. Excellent procédé qui permet de se mettre en train, ce principe de premier passage "à blanc" dans les spéciales, adopté depuis deux ans, est très apprécié depuis la stricte interdiction des reconnaissances préalables à moto. Et encore plus avec la route fermée à la circulation lors de ce passage "reco" !

Après une première pause d'une quinzaine de minutes, ça repart pour la vraie course. Une première liaison nous mène au départ de la spéciale de Challes. Christophe Velardi annonce tout de suite la couleur au guidon de sa Ducati 1200 Multistrada : le pilote Ducati Moto Prestige Ajaccio décroche le meilleur temps en 1'27,73. Julien Toniutti, en touriste, claque le deuxième chrono aux commandes de sa Yamaha 450 YZF en 1'28,09 devant la Yamaha MT-09 de Benoit Nimis (1'28,56).

Le parcours de cette première boucle de course nous mène ensuite à la spéciale de Leymiat : spéciale particulière pour un rallye, façon TT, elle traverse le village de Breignes entre maisons et murets... Bruno Schiltz (Aprilia 1100 Tuono Kiwi helmets) raccroche alors le wagon de tête et s'offre la meilleure pendule en 2'02,78. Benoit Nimis (Yamaha MT-09) survolté décroche le deuxième temps, 55 centièmes derrière Bruno en 2'03,33. Julien Toniutti est ici troisième en 2'04,37.

De retour à Cerdon, 15 minutes incluses dans le temps de route sont allouées pour l'assistance avant de repartir pour un deuxième passage dans les spéciales.

A ce deuxième passage à Challes, Christophe Velardi reprend le dessus et obtient le meilleur temps (amélioré de plus de 4 secondes par rapport au premier tour en 1'23,55). Julien Toniutti améliore lui aussi en 1'24,46 et Benoit Nimis décroche le troisième temps en 1'25,55.

La deuxième "semi-boucle" du parcours, déjà un peu différente de celle du premier passage, nous mène une nouvelle fois à Leymiat.

La météo est devenue variable et le ciel partiellement chargé de nuages, ce qui se traduit par de courtes averses plus ou moins fortes disséminées sur le tracé du rallye. Les temps des spéciales risquent bien de s'en ressentir pour certains car c'est un peu la loterie du rallye : on a gagné si on fait la spéciale sur le sec, perdu si elle est mouillée au moment ou l'on passe dessus !

Ce deuxième passage chrono à Leymiat est remporté par Christophe Velardi (2'00,05). L'Aprilia 1100 Tuono de Bruno Schiltz est dans la même seconde en 2'00,86, et la KTM 1290 Superduke R de Laurent Filleton, pilote du KTM Team France CTM 83, troisième en (2'03,08). Julien Toniutti est quatrième et Benoit Nimis ne joue plus ici dans le trio de tête : parti à la faute sans gravité apparente, il perd plus de 25 secondes avant de repartir.

Belle prestation cependant de la part de Nicolas Sassolas : aux commandes de sa BMW S 1000 R, cet "ex" enduriste, "newbie" en rallye - qui s'était déjà fait remarquer lors de son tout premier rallye, le Rallye des Garrigues 2016 -, obtient ici le 6ème temps scratch ! S'il continue dans la discipline, il ne tardera pas à jouer devant !

Dans la boucle suivante, celle du troisième passage sur les spéciales, Christophe Velardi remet le couvert à Challes et rafle le premier temps. Julien Toniutti est dans sa roue à seulement 13 centièmes (1'24,06 contre 1'24,19) et Bruno Schiltz complète le trio en 1'25,47.

A Leymiat, pour le troisième passage chrono, Bruno Schiltz devance Christophe Velardi (2'06,88 contre 2'07,73). Benoit Nimis n'est alors qu'à 16 centièmes de Christophe avec le troisième chrono...

Quatrième boucle, dernier passage de jour dans les spéciales : à Challes, c'est la punition pour un Benoit Nimis certainement trop agacé par ses 25 secondes perdues dans sa chute de tout à l'heure... Alors que la spéciale est remportée par Christophe Velardi, Benoît, trop généreux sur la poignée de gaz, s'envole et chute lourdement. Evacué en ambulance, le pilote de la Yamaha MT-09 n°7 souffre de plusieurs fractures et autres lésions internes... Des nouvelles fraîches nous rassureront un peu plus tard sur son état stabilisé, a priori sans dommages irrémédiables. Il faudra juste un peu de temps pour que tout se remette en place... Courage et bon rétablissement Benoît !

Bruno Schiltz décroche le deuxième temps de cette avant-dernière spéciale de jour, devant Julien Toniutti troisième.

La dernière spéciale de l'étape diurne, Leymiat, voit le pilote du team Kiwi helmets Bruno Schiltz au guidon de l'Aprilia 1100 Tuono n°5 s'emparer du meilleur chrono en 2'01,20. Christophe Velardi est deuxième (2'01,79) devant Alexandre Poulios au guidon de sa Triumph 675 Daytona (2'06,15 pour le pilote du Racing Mob Creusotin, un concurrent du Challenge Central Team organisé par Thierry Boyer et disputé par une trentaine de participants.

L'étape de jour se termine donc sur ce dernier retour à Cerdon et on commence à faire les comptes...

Au terme de cette première étape, Christophe Velardi est en pole, 4,70 secondes devant Bruno Schiltz. Au niveau des points pour le classement provisoire du championnat, les deux pilotes du JMP Racing sont ex-aequo à la première place ! Ce n'est qu'après la deuxième étape, la nocturne, que l'on pourra déterminer le leader provisoire du championnat de France des rallyes 2016...

Julien Toniutti termine cette première étape en troisième position : jusqu'ici tout va bien pour les deux prétendants à la première place...

Le parcours "multiboucles" était bien sympa et aussi plaisant que ceux des années précédentes. Ce soir ce sera un peu plus court avec seulement trois grandes boucles (encore un peu différentes des quatre du jour) mais avec six spéciales à avaler...

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !