• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TÉMOIGNAGE
Paris, le 18 octobre 2016

Le Moto Tour de Gregory Roblin et Andrea Huau, vainqueurs de la catégorie Duo

Le Moto Tour 2016 avec Gregory Roblin et Andrea Huau en catégorie Duo

Gregory Roblin et Andrea Huau, jeune couple de 29 et 27 ans, viennent de vivre leur tout premier Moto Tour au guidon de leur Street Triple 675 de tous les jours. Vainqueurs de la nouvelle catégorie Duo ouverte cette année, ils nous racontent leur folle semaine...

Imprimer

Inscrits en catégorie Duo sur leur moto de tous les jours, une Triumph Street Triple 675 avec laquelle ils sont déjà partis en Irlande, en Croatie et en Slovenie car "c'est une moto très polyvalente", Gregory et Andrea terminent neuvièmes scratch et premier Duo. Pas mal pour une première, non ?

Grégory Roblin, 29 ans

  • Métier : soudeur chez EDF
  • Passions : moto, tir à l' arc et mécanique
  • En couple avec Andréa

Andréa Huau, 27 ans

  • Métier : psychologue pour enfants et adolescents en difficulté scolaire
  • Passions : tir à l'arc et voyages
  • En couple avec Grégory

Nous avons vécu l'aventure du Moto Tour pendant une semaine pour la première fois. Oui, vous avez bien lu "nous", car on a fait le choix de courir dans la nouvelle catégorie Duo ouverte cette année (lire MNC du 15 février 2016).

Passionnés de longs trips en moto et ayant l'habitude de rouler à deux, nous nous sentions confiants pour réaliser les 3000 km annoncés dans la semaine. C'était sans compter le rythme à tenir et les nombreuses informations à découvrir et à comprendre, car nous n'avions jamais fait de rallye routier auparavant...Le Moto Tour 2016 avec Gregory Roblin et Andrea Huau en catégorie Duo

Beaucoup de stress donc dès le premier jour quand on a découvert les équipements des autres motos, celles des habitués et des anciens du Moto Tour... et quand on a été interviewés par la presse et Laurent Cochet, lui aussi présent pour expérimenter ce Moto Tour en duo.

Le meilleur moment de la semaine ? Les spéciales de la 1ère journée

La fatigue s'est très vite fait sentir avec la nuit, la journée marathon dès la fin de la première journée, les réveils tôt et les nuits courtes, les kilomètres à parcourir à grande vitesse, toujours sur de petites routes pleines de virages et très souvent avec des gravillons...

La météo était compliquée le matin avec du brouillard et des températures très basses, mais grand soulagement en tant que motards de ne pas avoir vu une seule goutte de pluie pendant tout la semaine ! Le Moto Tour s'est donc révélé être une vraie aventure sportive, mettant à rude épreuve le physique et le moral.

Le Moto Tour 2016 avec Gregory Roblin et Andrea Huau en catégorie Duo

Nous nous sommes familiarisés au fur et à mesure de la semaine avec les contrôles horaires, les checkpoints et la lecture du roadbook. Beaucoup de concentration et de patience furent nécessaires pour pointer au bon endroit et à la bonne heure, avec seulement 30secondes de marge sur parfois plusieurs heures de roulage.

Pour tout ça, le duo nous a semblé être un avantage : on se répartissait les calculs d'horaires, la lecture du roadbook et nous nous motivions mutuellement. Seule la conduite restait à la charge du pilote Gregory, tandis qu'Andréa se concentrait sur son rôle de passagère. Et là encore, ça demande d'être coordonnés pour être efficaces, en particulier dans les spéciales sur routes fermées !

Le pire moment de la semaine ? Le matin pendant l'étape marathon, quand il faisait très froid et que la fatigue était très forte...

Ces moments furent extrêmement forts entre adrénaline, complicité et feeling pour appréhender la route à deux... et toujours à grande vitesse !

Un autre plaisir fut celui de découvrir le classement chaque soir et de voir qu'en duo on se classait bien : nous talonnons les solos, ça nous étonne et nous donne le sourire. Nous nous sommes alors pris au jeu de la gagne et on se mobilisait chaque jour pour maintenir notre place au classement. Nous finirons ainsi premiers du Trophée Duo et 9èmes au classement général !

Le Moto Tour 2016 avec Gregory Roblin et Andrea Huau en catégorie Duo

Le Moto Tour fut aussi pour nous une semaine pleines de rencontres humaines, avec des heures de roulage en petits groupes, comme des sorties entre amis le week-end. Les kilomètres passent plus vite et on prend du plaisir à partager et découvrir les différents styles de conduite. En revanche pour les paysages on repassera car avec le rythme, nous n'en avons pas trop profité...

De nombreuses personnes sont venues nous solliciter sur notre expérience en duo, suscitant interrogations, envies, incompréhensions... Nous n'avions personne pour nous suivre pendant une semaine pour faire l'assistance donc nous avions choisi la formule solo (assistance proposées par le Moto Tour) qui comprend les nuits à l'hôtel, les repas du soir et des outils mis à disposition pour la mécanique.

Oui, la moto en duo c'est possible, et même sur des épreuves sportives. Nous espérons que ce trophée sera reproposé par l'organisation du Moto Tour l'an prochain... et pourquoi pas ouverte à d'autres championnats ?

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 23 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...