• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WE ARE THE CHAMPIONS
Paris, le 22 août 2019

[Vidéo] GP de Grande-Bretagne 1979 : Roberts Vs Sheene Vs Fogarty

[Vidéo] GP de Grande-Bretagne 1979 : Roberts Vs Sheene Vs Fogarty

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 se dispute ce week-end à Silverstone... Et c'est sur ce même circuit, il y a 40 ans tout rond, que certains d'entre vous ont pu assister à l'un des plus beaux duels entre les champions Kenny Roberts et Barry Sheene. Avec, pour arbitre, un certain George Fogarty... Remember.

Imprimer

Annulé l'an dernier à cause d'une forte averse et - surtout - d'une mauvaise évacuation de l'eau par le nouveau tarmac, le Grand Prix de Grande-Bretagne est sans doute l'un des plus attendus du calendrier 2019. Silverstone doit impérativement se rattraper et assurer cette année un beau spectacle !

Des hordes de gilets casquettes jaunes prient pour un retour gagnant du "vieux" Valentino Rossi, les supporters français rêvent que le jeune Fabio Quartararo fasse retentir la Marseillaise (20 ans après Laconi), et de nombreux fans espèrent un nouveau duel entre Marc Marquez et Andrea Dovizioso...

Pour patienter jusqu'à dimanche (départ à 14h, heure française), Moto-Net.Com remonte 40 ans en arrière... L'une des toutes dernières courses des années 70 allait devenir l'une des plus mémorables : il s'agit bien sûr du GP de Grande-Bretagne 1979 !

À domicile, le double champion du monde (1976 et 1977) Barry Sheene avait à coeur de devenir le premier pilote britannique à remporter son Grand Prix national sur la piste de Silverstone. Pour cela, il devait battre le champion du monde en titre et leader du championnat, Kenny Roberts...

Largement dominé par le "Number One" Yamaha lors des qualifications (5ème chrono à 1,7 seconde de la pole position record de l'américain !), le n°7 Suzuki est pourtant parvenu à retenir son adversaire en début de course, le forçant à disputer l'un des plus beaux duels de l'histoire du Continental Circus !

[Vidéo] GP de Grande-Bretagne 1979 : Roberts Vs Sheene Vs Fogarty

"Sur toute ma carrière, il y a deux courses dont les gens me parlent en disant "J'étais à cette course" et je sais tout de suite ce qu'ils veulent dire", se remémore Roberts. "En Amérique, c'est en référence à ma victoire à Indy sur la Yamaha 2-temps en 1975, et en Angleterre c'est au sujet de la course de Silverstone en 1979. C'est l'une de ces courses qui restent gravées dans les souvenirs des gens".

Le GP de Silverstone 1979 est effectivement resté dans les mémoires, et pour cause : "on échangeait de position à chaque tour ou presque. Barry passait devant moi, me ralentissait, puis je repassais devant pour reprendre le rythme et lâcher nos poursuivants", relate celui qu'on surnommait alors le "nain jaune".

Rendez-vous dans le dernier virage...

Tenace, Sheene "repassait à son tour, ce qui me poussait à dire : "Bon sang, mais avance !" Je savais que je ne pouvais pas le distancer, mais je ne voulais pas qu'il nous ralentisse, permettant éventuellement aux autres de revenir. Je voulais donc lui faire comprendre qu'il fallait attaquer, mais Barry l'a mal pris...", se souvient Roberts.

Si le petit geste de la main de la part de Kenny est passé inaperçu, la réponse de Barry, elle, est devenue légendaire : "il y a une photo célèbre où il me fait un signe dans son dos ! Nous savions tous les deux que tout se jouerait dans le dernier tour, car aucun des deux ne pouvait prendre un avantage net. Et comme prévu, la course s'est dénouée au dernier tour, dans le dernier virage, et j'ai réussi à l'emporter".

[Vidéo] GP de Grande-Bretagne 1979 : Roberts Vs Sheene Vs Fogarty

À cette époque, les temps au tour étaient enregistrés au centième de seconde près : l'écart de 0,03 seconde qui sépara finalement l'YZR500 de la RG500 sur la ligne d'arrivée fut alors le plus faible jamais constaté à l'arrivée d'une course en catégorie reine !

En rembobinant légèrement la vidéo (voir ci-dessous), on découvre que ce somptueux final s'est principalement joué à un tour du drapeau à damier : alors qu'ils avaient définitivement largué Wil Hartog, les deux champions ont eu à doubler plusieurs retardataires. Et c'est en arrivant sur un certain George Fogarty que tout - ou presque - s'est joué...

En tête de la course, "King Kenny" n'a eu aucun mal à s'imposer sur les freins et à l'intérieur du père du futur "King Carl" dans Woodcote, la cassure à droite qui commandait alors la ligne d'arrivée. Deuxième à quelques longueurs, "Bazza" a du prendre une option plus délicate - doubler par l'extérieur -, ce qui lui a fait perdre le contact sur le leader.

Doubler Fogarty pour battre Roberts !

Hors "course" pour le titre mondial et bien décidé à s'imposer sur ses terres, Sheene s'est alors lancé dans un dernier tour d'anthologie, jouant le tout pour le tout et terminant non pas derrière, mais à côté de son grand rival sous les hourras de "son" public.

Pour la petite histoire, Barry Sheene n'en a pas voulu à George Fogarty - ou quelques minutes seulement... - puisque 22 ans après cet historique et grandiose défaite (!), le britannique exilé en Australie correspondait avec le fiston, Carl...

[Vidéo] GP de Grande-Bretagne 1979 : Roberts Vs Sheene Vs Fogarty

Il y a quelque temps, le quadruple champion du monde Superbike est retombé sur un fax que lui avait adressé Barry le 24 décembre 1992. Interrogé par Carl sur la trajectoire à suivre pour sa carrière (Grand Prix ou Superbike ?), le double champion GP500 avait formulé une réponse aussi claire qu'avisée. En voici la traduction :

Salut Carl,

Merci pour ton fax, je laisserai traîner une oreille pour toi.

Le problème est que toutes les bonnes places sont prises et il vaut mieux rester sans guidon que de rouler pour une bande de branleurs. Je pense que le choix le plus sensé que tu puisses faire est de rester disponible. Si un gars sur une bonne moto venait à se blesser, je ferai de mon mieux pour essayer de te placer. Salue ton papa de ma part et passe un joyeux Noël.

Cordialement

Barry

En 1993, Carl Fogarty signait finalement un contrat avec l'usine Ducati en World Superbike, jouant directement le titre contre le pilote Kawasaki Scott Russel. "La suite appartient à l'histoire", conclue le "King Carl", couronné en 1994, 1995, 1998 et 1999. Bien vu, Barry !

Vidéo du Grand Prix de Grande-Bretagne 1979

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
mais j'y pense, je les ai vu rouler tous les 2 au grand prix de France dans ces années là. On y voyait la Rolls de Sheene dans le parc coureur immatriculée sobrement "BS 7", et Roberts arborait une jante arrière orange fluo du plus bel effet, c'est tout ce dont je me souviens.
Bestof: 
1
"Le problème est que toutes les bonnes places sont prises et il vaut mieux rester sans guidon que de rouler pour une bande de branleurs" : Zarco si tu nous lis ! Moi je trouve que c'est une bonne devise, loll.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

KTM balance (sur) Zarco, jugé agressif et pas assez positif

Pit Beirer, responsable de la compétition moto chez KTM, dresse un bilan peu flatteur de sa collaboration avec Johann Zarco en MotoGP. L'impulsivité mal canalisée du pilote français et son approche négative l'auraient poussé à le mettre à pied à quelques jours du GP d'Aragon...
GP d'Aragón 13 commentaires
Suzuki remporte le Bol d'Or et prend la tête du championnat du monde d'endurance 2019/2020

Profitant de l'abandon simultané des Honda n°5, Yamaha n°7 et Kawasaki n°1 officielles, la Suzuki n°2 du SERT s'impose au Bol d'Or après une course raccourcie à moins de 13 heures à cause de conditions météo particulièrement dangereuses.
Prix, coloris et disponibilité des nouvelles Honda Africa Twin 1100

La nouvelle Africa Twin 2020 passe comme prévu de 998 à 1084 cc, mais Honda déjoue les pièges de la surenchère en rognant 4 kg sur son maxitrail vedette. La version Adventure Sports, plus légère de 5 kg, est disponible avec des suspensions électroniques Showa en option. Présentation.
Trail 8 commentaires
Les déclarations des pilotes MotoGP après le GP d'Aragon 2019

Retrouvez les déclarations des principaux pilotes MotoGP à l'arrivée du Grand Prix d'Aragon 2019, remporté haut la main par l'officiel Honda Marc Marquez devant les Ducati d'Andrea Dovizioso et de Jack Miller. Débrief MNC.
Analyses 2 commentaires
Compte rendu et résultats du GP d'Aragon MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez scelle son 200ème départ en Grands Prix par une quatrième victoire consécutive au GP d'Aragon MotoGP, après avoir survolé la 14ème manche de la saison 2019. Andrea Dovizioso, superbe 2ème devant Miller, accuse désormais 98 points de retard sur l'officiel Honda au provisoire. Résumé et classements.
Course 20 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Marché moto et scooter 2019 : chaude ambiance en juillet, tiède en août

Les fortes températures du mois de juillet 2019 semblent avoir déclenché chez les motards et scootéristes français un épisode de fièvre acheteuse (+20,2% Vs juillet 2018) qui est légèrement tombée en août (+0,8%). Moto-Net.Com revient en détail sur ce bel été. Bilan.
Août 1 commentaire

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...