• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MUGELLO 2018 - LORENZO S'EXPLIQUE
Paris, le 4 juin 2018

GP d'Italie 2018 - Lorenzo (1er) : "Cette victoire ne change rien, je serai sur une autre moto l'an prochain"

Jorge Lorenzo devient le sixième pilote à s'imposer au guidon d'une MotoGP Ducati après un Grand Prix d'Italie 2018 rondement mené devant Dovizioso et Rossi. Un succès en forme de pied de nez à ses détracteurs et à la marque Rouge, que le majorquin est décidé à quitter. Débriefing.

Commentaires

Faut arrêter avec l'égo de Lolo ! Ils sont tous pareils de ce côté là ! Tous interchangeables , tous légos ! ça devient un toc cette affaire , on s'en tape de son caractère ou alors on critique tous les autres prétentieux ! J'ai les noms !
Eh, GPMAN, dire "quel magnifique pilotage", c'est être langue de vipère ? Comme beaucoup de pilotes, il y a le mec sur piste de le mec au micro. Lorenzo fait partie de ceux qui disent "je" quand il gagne et "nous" quand il perd, je persiste. Ca ne le rend pas sympathique, mais comme ce n'est pas ce qu'on lui demande, après tout, il peut bien rester aussi désagréable qu'il le veut, ça ne m'empêchera pas d'admirer son indéniable talent... sur piste ! Et d'ici qu'il gagne sur trois marques, il deviendra une légende... toujours sur piste ! Pour le reste, c'est son ego qui est devenu légendaire LOL (pas LOLO, hein, juste LOL)...
Ah, GPMAN, le retour ! Super !
Les anti Lorenzo toujours des langues de vipère. Lorenzo ne dit rien d'autre que la moto avec le nouveau réservoir le fatigué et que le nouveau lui permet de se sentir mieux il reconnaît son manque de condition physique allez plutôt voir les déclarations de Rossi et vinales qui charge Yamaha en terme de remise en cause on a connu mieux que ces deux là
Comme d'habitude, quand il gagne, Lorenzo dit "je" et quand il échoue, il dit "nous". Il gagne le Mugello donc c'est parce que Ducati l'a enfin écouté pour le réservoir et que sa méthode est bonne. Quel dommage qu'il soit si désagréable, parce que sur la piste, quel magnifique pilotage ! Après, s'il obtient une Yamaha, il aura l'avantage d'être espagnol donc un "aspirateur" à budgets, pas comme un certain Zarco... D'ici à ce que son nom (et son indéniable talent) suffise pour que Yamaha confie une moto plus aboutie au team satellite où il serait, il y a un pas... franchissable !
Toujours pareil et depuis longtemps, si tous les paramètres sont bons il est devant et presque imbattable, c'est cela, un imbécile dés qu'il descend et un super pilote dessus, mais il va loin dans ses déclarations, quand il dit " je ne suis pas un pilote je suis un champion " ca prouve que son égo n'est pas guerri, on verra la fin de cette saison sur Ducati et saison prochaine sur Yam puisque à priori c'est le plus plausible, si c'est vrai il sera c'est sur dans le top5 il connaît trop bien cette machine qui lui va comme un gant, mais quel matériel il aura ????
La méthode Lorenzo : départ canon et à fond tout devant jusqu'au drapeau, suivant un rythme de métronome. Impressionnant.
En tous cas quoi qu'on dise ..............lui il l'a fait !!!! bon même si il me les pètes sévère ............Bravo a lui !!! On verra bien dans 15js !! V
je suis pret a le croire mais pour ca il a intérêt d'etre dans le top 3 . Avec tout ce qu'il viens de dire il s'est mis la pression tout seul . En fait il faut quil soit devant son coéquipier jusqu'au bout . Vaux mieux pour lui que ca roule . Autrement ducati vas le cassé .

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !

A lire aussi sur le Journal moto du Net