• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 1er octobre 2016

WSBK France (1) : Davies ne s'arrête pas !

Comme au Lausitzring, Chaz Davies a remporté la première manche WSBK à Magny-Cours, lancée sur une piste "Wet" mais séchante ! Le n°7 Ducati a parié sur les pneus intermédiaires et n'est pas passé aux stands, contrairement à Sykes et Van den Mark qui l'accompagnent sur le podium...

Imprimer

Le ciel se dégage au-dessus Magny-Cours alors que les pilotes s'installent sur la grille ! De  radieuses éclaircies réchauffent l'atmosphère et pourraient - rapidement ou pas ? - sécher la piste : le choix des pneumatiques s'annonce aussi difficile que décisif. La plupart des pilotes sélectionnent des pneus pluie...

Départ : Jonathan Rea vire en tête devant Tom Sykes. Les deux Kawasaki prennent plusieurs longueurs d'avance dans l'enchainement menant à Estoril. Bien parti, Sylvain Guintoli est doublé par Michael van den Mark et Nicky Hayden dans la longue courbe "portugaise", puis par Leon Camier au freinage d'Adelaïde. Parti sur des intermédiaires, Chaz Davies est recalé en 12ème position !

Sykes prend les commandes au milieu de la première boucle tandis que les deux Honda n°69 et 60 refont leur retard. Camier et Savadori sur leurs belles italiennes (F4 et RSV4) se disputent la cinquième place, juste devant la R1 de notre n°50 préféré. Matthieu Lussiana est 13ème, Matthieu Lagrive 16ème et Alex Plancassagne 18ème.

Hayden porte sa Fireblade à la hauteur de la Ninja de Rea au deuxième passage dans Estoril puis dépasse le nord-irlandais... avant d'être repassé dans la descente vers le complexe du Lycée ! VDM se tient à l'affut... mais il est pris en chasse par Camier, débarrassé de Savadori.

Au début du 3ème tour, Sylvain Guintoli compte une grosse seconde de retard sur Lorenzo Savadori justement, et plus de trois secondes sur le leader Tom Sykes. Notre Frenchie est poursuivi par De Angelis sur la seconde Aprilia et par Alex Lowes sur la seconde Aprilia.

Sykes - WSBK France (1) : Davies ne s'arrête pas !

Devant, les deux pilotes Honda jouent des coudes... et perdent du terrain sur les Kawasaki de tête. Dans leurs roues depuis une paire de tours, Leon Camier profite de cette baston fratricide pour sauter sur la troisième place ! La MV Agusta n°2 se trouve à une petite seconde des leaders.

Patient et prudent, Savadori parvient à ramarrer les deux Honda. L'italien dépasse Van den Mark à la fin du 4ème tour et positionne immédiatement la "Kentucky Legend" dans son viseur ! Une minute plus tard, le n°32 porte une attaque sur le n°69 et monte en 4ème position.

Comme frustré par cette défaite, Hayden est le premier à rentrer aux stands pour chausser une paire de pneus slick. La piste sèche doucement mais à l'instant où le pilote Honda rejoint la course, les intermédiaires sont peut-être les pneus les plus indiqués...

En tête de la course depuis le premier tour, Sykes dispose d'une demi-seconde d'avance sur le poleman Rea. Camier est collé à la roue arrière du "Number One" mais le pilote le plus rapide en piste est Savadori, placé à quelques longueurs de là... L'Italien perd néanmoins subitement le contact dans le 7ème tour.

Camier - WSBK France (1) : Davies ne s'arrête pas !

Leon Camier attaque Rea au freinage d'Adelaïde sous les hourra des spectateurs, dont beaucoup sont venus supporter Jules Cluzel, donc MV Agusta ! Le n°2 anglais continue d'attaquer et se loge dans l'aspiration de Sykes. Savadori signe un nouveau record du tour et rejoint le groupe de tête.

Largué par le quatuor de tête, VDM rentre au stand avant le 8ème tour, imité par Reiterberger et Torres. Au même moment, "Kamir" prend la tête de la course et s'éloigne des deux Kawasaki officielles ! Savadori sur l'Aprilia s'intercale entre les Ninja au début du 9ème tour...

Victime d'un souci technique, Hayden repasse par les stands peu avant la mi-course. Son coéquipier VDM est le premier pilote sur la piste à circuler sur pneus slick : il occupe la 12ème place, 47 secondes derrière Leon Camier qui s'est échappé seul en tête !

Dans la pit lane, les équipes s'activent de plus en plus. Le team Kawasaki notamment est paré pour accueillir ses deux pilotes Sykes et Rea, respectivement deuxième et quatrième sur la piste. Les deux coéquipiers entrent en même temps à 10 tours de la fin !

Lagrive - WSBK France (1) : Davies ne s'arrête pas !

Leon Camier continue sa course en solitaire, deux secondes devant Lorenzo Savadori, mais il tourne quatre secondes moins vite que Van den Mark, alors septième à 40 secondes du leader. Guintoli, huitième, change de pneus à neuf tours de la fin.

À l'image de Camier et Savadori, Davies et De Angelis ne sont pas passés par les stands. Placé à une dizaine de secondes de la MV, le pilote Ducati s'empare de la troisième place du Saint-marinais et fond sur les deux pilotes de têtes désormais réunis.

Matthieu Lagrive occupe une incroyable quatrième place aux commandes de sa Kawasaki, onze secondes derrière Savadori qui vient de doubler Camier dans Adelaïde, et cinq secondes derrière Davies. Au second plan, Rea et Sykes se battent comme des chiffonniers... pour la huitième place !

À six tours de la fin, Davies gagne une nouvelle place sans aucun mal : "Chazie" tourne une seconde plus vite au tour que Camier. Loin derrière, Sykes se fait une énorme chaleur à la sortie d'Imola ! Logé dans sa roue arrière, Rea doit rendre les gaz et reste scotché derrière son coéquipier.

WSBK France (1) : Davies ne s'arrête pas !

En abordant Nürburgring, Chaz Davies ne fait qu'une bouchée de Lorenzo Savadori dont les pneus pluie doivent commencer à fatiguer. Le n°7 sur ses intermédiaires file vers la victoire, laissant quasiment sur place Savadori et Camier! Lagrive se trouve dix secondes devant VDM... mais le "Flying Dutchman" est incomparablement plus rapide.

Alors que Sykes remonte rapidement sur Forés et De Angelis, Rea manque de l'envoyer au tapis au freinage de Château d'eau ! Tom ne s'est - heureusement - aperçu de rien et gagne deux places dans la descente vers Lycée tandis que Rea reprend ses esprits...

Sykes est de loin le plus rapide en course , mais Van den Mark est le pilote qui se fait remarquer en doublant Savadori sur l'extérieur dans Estoril, comme il l'avait fait sur Haslam l'an dernier. Profitant à fond de ses gommes slick, "Magic Michael" s'empare de la deuxième place, douze secondes derrière "Chazie".

Tom Sykes s'en donne lui aussi à coeur joie et remonte comme un boulet de canon. Après s'être facilement défait  de Savadori dans l'avant-dernier tour, le Ninja n°66 espère pouvoir effacer ses deux secondes de retard sur Van den Mark dans l'ultime boucle.

WSBK France (1) : Davies ne s'arrête pas !

Chaz Davies remporte une magnifique victoire, acquise en milieu de course lorsqu'il roulait bien plus vite que les leaders sur gommes pluie, mais également assurée en tout début de course en faisant preuve d'un immense sang froid sur une piste encore très humide...

Passé au bon moment par les stands, Michal van den Mark conserve sa superbe deuxième place jusqu'au drapeau à damier, qu'il franchit une demi-seconde devant Tom Sykes ! Passé devant Lorenzo Savadori dans l'ultime boucle, Jonathan Rea limite la casse en récoltant les 13 points de la quatrième place.

Félicitons comme il se doit Matthieu Lagrive qui termine sixième de cette première manche au guidon de la Kawasaki Pedercini (de Sylvain Barrier, à l'origine) ! Il se classe premier pilote français : Sylvain Guintoli est neuvième, Matthieu Lussiana 20ème et Alex Plancassagne bon dernier.

Rendez-vous demain pour la seconde manche Superbike (départ à 13h comme aujourd'hui)... et pour la course des Supersport qui scellera peut-être le cinquième titre mondial de Kenan Sofuoglu ? Le pilote turc partira d'ailleurs de la pole position...

 WSBK France (1) : Davies ne s'arrête pas !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 2 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...