• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE SUPERSPORT
Paris, le 10 juin 2018

WorldSSP Rép. tchèque : troisième victoire de Cluzel, de main de maître

WorldSSP Rép. tchèque : troisième victoire de Cluzel, de main de maître

Troisième des qualifications à Brno, Jules Cluzel a pris la course Supersport en main dès le départ, mais n'est jamais parvenu à se défaire du nouveau leader du championnat Sandro Cortese... Maintenu sous pression durant les 16 tours de cette 7ème épreuve 2018, notre incroyable Julo n'a pas craqué. Chapeau !

Imprimer

Passé en tête du championnat du monde Supersport grâce à sa remarquable victoire à Donington Park, Sandro Cortese (Yamaha n°11) a signé hier après-midi à Brno sa troisième Superpole de la saison... Sa première saison en World Supersport pour rappel !

Le précédent leader du provisoire, Randy Krummenacher (Yam n°21) et notre pilote de pointe Jules Cluzel (Yam n°16) installent leurs propres R6 privées au premier rang. Passé non loin du triplé (victoire à Assen puis àImola, 2ème à Donington Park), notre "Coq Supersportif" court, comme Cortese, après un troisième succès.

Le champion du monde en titre, Lucas Mahias, s'est qualifié au milieu du deuxième rang. Le pilote d'usine Yamaha n°144 n'est plus monté sur le podium depuis la deuxième course à Buriram. Très constant, il ne compte toutefois que 12 points de retard au championnat. Mais pour conserver sa couronne, Lucas doit de nouveau s'imposer...

Départ : Cluzel prend un départ canon et s'installe en tête de la course dans la longue et rapide courbe n°1. Il est suivi, sans surprise, de Krummenacher, Cortese et De Rosa qui résiste au menaçant Caricasulo. Mahias reste en retrait mais s'éloigne du reste du peloton dès la fin du 1er tour. Morais, Lahti et Smith bouclent le Top 10.

Cluzel bat la mesure devant Cortese et Krummenacher. Le suisse hésite à doubler l'allemand... et se fait finalement passer devant par l'italien et sa F3 ! Surpris par cette attaque, "Krummenator" élargit dans l'enchainement de virages suivants et laisse passer Mahias ! Caricasulo chute dans le virage n°8 et abandonne.

Auteur du meilleur chrono dans la deuxième boucle, notre champion Lucas reste dans le sillage de Raffaele qui tente de ramarrer le duo de tête : Jules mène toujours, mais Sandro reste tranquillement dans sa roue arrière. Cinquième, Krummenacher est relégué à quelques longueurs de Mahias.

Le coéquipier de Jules Cluzel (Gradinger) et le remplaçant de Kenan Sofuoglu (Morais) sont à une petite seconde de Krummenacher mais ne tournent pas assez vite pour espérer remonter sur la cinquième place. West, Smith et Lahti complètent le Top 10 à la fin du 4ème tour.

La course est alors animée par une flamboyante passe d'armes entre Cluzel et Cortese : le n°11 se décale au freinage du virage n°12 et passe devant le français dans la montée vers les stands. Notre n°16 doit s'y prendre à deux fois pour récupérer les commandes de la course : une première tentative infructueuse dans le dernier grand pif-paf du 4ème tour, une seconde - la bonne - au premier freinage du 5ème tour...

Cortese enterre la hache de guerre et se contente à nouveau de suivre Cluzel. De Rosa se trouve à quelques longueurs seulement des deux R6 de tête. La F3 d'usine compte une petite seconde d'avance sur la R6 officielle n°144. Une seconde et demi plus loin encore se trouve la R6 privée n°21.

Morais chute et abandonne la course... Il "abandonne" en même temps Gradinger, à qui il disputait une belle 6ème place. Smith, West et Lahti continuent de se battre pour la septième place. Cresson monte en 10ème position. Soomer, Okubo et Hartog se battent pour la 11ème place. Irwin et Canducci sont dans les points.

À la mi-course, le trio de tête reste groupé et s'éloigne du champion du monde : Mahias cède environ une demi-seconde au tour à ses adversaires. Le retour sur le podium ne sera toujours pas pour aujourd'hui... Placé deux petites secondes derrière Lucas, Randy Krummenacher tourne dans le même rythme que sa cible.

En tête depuis l'extinction des feux rouges, notre "Julo" inter-national enchaine les tours sans commettre la moindre erreur. Mais la R6 n°16 parait bouger un peu plus que la n°11 qui ne la quitte pas d'un Pirelli ! À partir du 11ème tour, la F3 n°3 peine à suivre le tempo... De même, Mahias baisse de régime et se fait rattraper par Krummenacher.

À plusieurs reprises, Cortese fait mine de se décaler dans quelques "gauche-droite" caractéristiques du tracé tchèque. Mais l'allemand ne déclenche pas d'attaque : il reste encore cinq tours à parcourir et voler dans les plumes du "Fast chicken" trop tôt pourrait être contre-productif... Ne dit-on pas que c'est les pattes dans la bouse que le coq français est le plus combatif ? Prudence, donc.

Alors que Cluzel et Cortese poursuivent leur pacifique défilé, De Rosa s'isole en troisième position : le pilote d'usine MV Agusta se trouve à près de trois secondes de Cluzel et Cortese, et quatre secondes devant un autre duo Yamaha composé de Mahias et Krummenacher !

Le dernier tour arrive enfin... Cluzel garde l'avantage dans la première courbe mais Cortese attaque dès le virage n°4. Julo résiste à l'extérieur et bloque Sandro dans le virage suivant ; les deux R6 se touchent ! Focalisés sur leur bataille, les pilotes en perdent leurs trajectoires dans la section lente du "stadium"...

Notre n°16 se lance dans le dernier tiers ultra-rapide du circuit devant son adversaire. Maintenu sous pression durant toute la course par un Cortese visiblement plus à l'aise sur sa machine dans les portions sinueuses, notre compatriote réalise une fin de parcours sans faute.

Sandro Cortese ne peut rien tenter durant l'ultime ascension vers la ligne d'arrivée et s'incline face à un Jules Cluzel incroyablement solide ! Raffaele de Rosa passe sous le drapeau à damier en troisième position, sa troisième consécutive ! Lucas Mahias termine à une frustrante quatrième place, juste devant Randy Krummenacher.

Les deux hommes très forts de ce milieu de saison profitent de cette épreuve tchèque pour distancer Krummenacher et Mahias au championnat. Fort de ses cinq podiums de suite (dont trois victoires !), Cluzel totalise désormais 120 points, soit deux de moins seulement que Cortese... Vivement Misano, dans un mois !

Résultat de la course WSSP 2018 à Brno

WorldSSP Rép. tchèque : troisième victoire de Cluzel, de main de maître

WorldSSP Rép. tchèque : troisième victoire de Cluzel, de main de maître

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Lorenzo va rater les essais MotoGP de Sepang

C'était prévisible, c'est malheureusement confirmé : souffrant d'une fracture au poignet gauche, le nouveau pilote officiel Honda va devoir rater les prochains essais MotoGP... Un coup dur pour Jorge Lorenzo comme pour le HRC.
Prépa moto : la Ducati 803 du préparateur anglais deBolex

Le préparateur britannique deBolex Engineering a transformé une Ducati Scrambler 800 en délicieuse moto de course "à l'ancienne" pour satisfaire un client fortuné. Foi de MNC, le résultat vaut le coup d'oeil ! Présentation.
Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Twin 2019

En complément de notre essai complet de la Triumph Speed Twin 2019, la vidéo tournée en direct de notre roulage à Majorque (Espagne).
Valentino Rossi assure qu'il ne pensait pas continuer à courir à 40 ans...

Valentino Rossi fêtera ses 40 ans le 16 février 2019, dans un mois jour pour jour, juste après les premiers essais MotoGP à Sepang (Malaisie)... Un cap que le nonuple champion du monde ne pensait pas atteindre à ses débuts en Grands Prix moto en 1996 !
Pilotes et équipes 11 commentaires
"Les MotoGP sont plus efficaces quand on les pilote en douceur", explique Joan Mir

Le jeune pilote espagnol Joan Mir, qui découvre le fonctionnement d'une MotoGP, assure que sa décision de passer en catégorie reine du championnat du monde 2019 après seulement un an de Moto2 était la bonne. Explications.
Lightning lance en mars 2019 une moto électrique très prometteuse

Lightning Motorcycles veut poser de nouveaux jalons dans la production de motos électriques avec son nouveau modèle Strike, qui promet des performances élevées à un prix raisonnable. De quoi donner un coup de jus aux LiveWire et autres Zero Motorcycles ? Présentation.
R&D 1 commentaire
La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

Fin du suspens chez Honda, qui dévoile le prix de sa nouveauté majeure pour 2019 : la CB650R débarquera fin janvier en concessions au prix de 7999 euros. Cette moto de reconquête - très stylée - se place pile entre les petits roadsters à 7000 € et les modèles de plus forte cylindrée à 9000 €... Explications et comparaisons.
Roadster 3 commentaires
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...