• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SECONDE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 10 juin 2018

WorldSBK Rép. tchèque (2) : Lowes gagne sa première course par "chaos"

WorldSBK Rép. tchèque (2) : Lowes gagne sa première course par "chaos"

Rea ''Knock Out'', Sykes au tapis, Melandri dans les cordes : la seconde manche du World Superbike 2018 à Brno a sonné de grands pilotes... Le combatif Alex Lowes au contraire a parfaitement géré son combat face à son partenaire Michael van der Mark et s'impose pour la première fois en WSBK !

Imprimer

Vainqueur des deux courses Superbike à Donington Park il y a deux semaines, mais "seulement" quatrième hier de la première manche à Brno, Michael ven der Mark a la chance d'installer sa Yamaha n°60 en pole position cet après-midi sur la grille tchèque.

Arrivé derrière le hollandais samedi, Alex Lowes (Yam n°22), Eugene Laverty (Aprilia n°50) placent leur machine sur la première ligne, suivis au second rang par Lorenzo Savadori (Aprilia n°32), Chaz Davies (Ducati n°7) et Leon Camier (Honda n°2).

Le troisième rang est réservé aux pilotes du podium : troisième de la course, Tom Sykes installe sa Kawasaki n°66 devant la Ducati n°33 de Marco Melandri (2ème) et la Kawasaki "Number One" de Jonathan Rea (vainqueur pour la 60ème fois en WSBK, du jamais vu !).

Huitième des qualifications aux commandes de sa BMW n°76, Loris Baz est malheureusement tombé en première manche. Notre - unique - compatriote doit donc partir de la 10ème place, devant le champion STK1000 Michael Rinaldi (Ducati n°21) et l'ancien pilote de MotoGP Yonny Hernandez (Kawasaki n°68).

Départ : Van der Mark et Lowes décollent parfaitement de la première ligne et mènent devant Laverty, Melandri, Davies, Sykes, Rea, Camier, Savadori, Forés, etc. Cet ordre est conservé durant tout le 1er tour de piste... Mais dès le premier freinage du 2ème tour, Lowes attaque et passe son coéquipier !

Dans le première enchainement des quatre "gauche-droite" du tracé tchèque, Melandri tente de passer Laverty mais l'irlandais résiste à l'italien ! Le n°33 profite d'un écart du n°50 dans la grande épingle n°11 pour monter sur le podium provisoire.

Alex entame le 3ème tour avec une demi-seconde d'avance sur Melandri qui vient de passer Van der Mark sur les freins. Davies double Laverty et vise à son tour la Yamaha n°60... Mais l'évènement de ce début de course est la chute puis l'abandon de Rea !

En bagarre contre son coéquipier Sykes, le triple champion du monde est étrangement tombé à l'accélération... La direction de course décide mener une enquête. Rea applaudira Sykes du bord de la piste un tour plus tard. Ambiance.

La course se poursuit donc sans le - très large - leader du championnat : Rea disposait d'une monumentale avance de 81 points sur Davies avant le début de cette seconde course tchèque. Quelle sera la situation dans 15 tours ? Mystère et boules de Pirelli.

Remonté dans la roue de Lowes, Melandri se loupe dans le virage n°9, à la fin de la portion très sinueuse du "stadium" ! Le n°33 Ducati traverse le bac à graviers et repart en 18ème place. Jordi Torres est 19ème, mais le pilote MV Agusta se dirige vers les stands et cède la lanterne rouge à Melandri.

Sykes trébuche à son tour dans le 7ème tour ! Le Ninja n°66 perd l'arrière de sa ZX-10RR dans le virage n°11. Fort heureusement, "Major Tom" n'est pas envoyé en orbite par sa Kawa : cette dernière part en "low-side", glisse sagement sur le flanc sur plusieurs mètres et s'arrête juste avant les graviers. Cramponné au guidon, Sykes relève sa machine et repart en 17ème position. Devant Melandri donc !

Lowes et Van der Mark se retrouvent seuls en tête, trois secondes devant Davies. Or les deux Yamaha officielles sont alors un peu plus rapides que la Ducati d'usine. Une R1 risque fort de s'imposer. Mais laquelle ? Laverty occupe une solitaire quatrième place. L'irlandais est pourchassé par les italiens Rinaldi et Savadori qui tournent une demi-seconde plus vite que lui...

Onze secondes derrière les leaders, Forés, Camier et Baz se livrent une féroce bataille pour la septième place. À une petite seconde de ce turbulent trio se trouvent Hernandez, Razgatlioglu et Ramos. L'action ne manque décidément pas sur la piste ! Or la mi-course est tout juste franchie...

Largués à plus de trente secondes de Lowes et Van der Mark, le malheureux Melandri est alors le pilote le plus rapide en piste. Au lieu de se battre pour la victoire, le "Hérisson de Ravenne" erre désespérément sur la piste en 18ème place. Une seconde plus véloce que Tom Sykes, Marco lui chipe la 17ème place dans le 12ème tour. Le premier point est dix secondes plus loin encore.

La course se poursuit sans heurt pour les deux Yamaha officielles : à six tours de la fin, Alex conserve sa petite demi-seconde d'avance sur son coéquipier Michael... Les deux hommes sont réputés pour leurs solides fins de course. Mais lequel sera le plus balaise cette fois ?

Chaz Davies va devoir se contenter de la troisième place : son retard atteint quatre secondes. Trois secondes derrière le vice-champion du monde et dauphin au provisoire 2018, Eugene Laverty précède toujours Michael Rinaldi et Lorenzo Savadori. Ou Savadori et Rinaldi plutôt, à partir du 14ème tour !

Notre Loris Baz lutte pour rester dans le Top 10 : doublé par Razgatlioglu, l'unique pilote BMW du plateau doit se méfier de Ramos et Gagne qui tournent alors un peu plus vite que lui. Hernandez au contraire a lâché l'affaire. Mercado boucle le Top 15, mais son avance de trois secondes sur Melandri risque de ne pas suffire...

Devant, loin devant, Alex Lowes se révèle un soupçon plus véloce que Michael van der Mark. Le n°22 accroit substantiellement son avance dans le 17ème tour : le n°60 hollandais est devancé de plus d'une seconde et perd l'aspiration de son compatriote...

Le champion de British Superbike 2013 parcourt les deux dernières boucles sans faillir et s'impose avec un peu plus de deux secondes d'avance sur son coéquipier. Il s'agit de la première victoire WorldSBK pour Lowes, et de la troisième pour la R1 nouvelle génération... en quatre course !

Les chutes des Ninja n°1 et n°66 et le tout droit de son propre coéquipier n°33 ont grandement facilité la tâche du "Lucky Number Seven" qui n'était plus monté sur le podium depuis Imola. Les 16 points correspondant à sa troisième place réduisent à 65 points son retard face à Rea : 205 à 270. Un gouffre, toujours.

Arrivé en République tchèque à égalité de points avec Tom Sykes, Michael van der Mark tire lui aussi avantage de la bourde de l'anglais : son compteur indique désormais 196 points, contre 179 pour Sykes, 157 pour Melandri et 154 pour Lowes, dernier pilote à avoir marqué des points à chaque course.

Onzième de cette 14ème course de la saison (sur 2- au total), Loris Baz gagne cinq points, mais perd une place au provisoire. Notre "Guépard savoyard" se retrouve 10ème à un point de Lorenzo Savadori et à égalite avec Leon Camier (72 points chacun).

La prochaine distribution de points aura lieu dans deux semaines à Laguna Seca (États-Unis), chez Nicky Hayden, regretté de tous et célébré par sa ville Owensboro via une statue inaugurée ce week-end... L'épreuve américaine est désormais celle de Jack Gagne qui remplace le "Kentucky Kid" au sein du team Honda Red Bull. "To be continued"...

Résultat de la 2nde course WSBK 2018 à Brno

WorldSBK Rép. tchèque (2) : Lowes gagne sa première course par "chaos"

WorldSBK Rép. tchèque (2) : Lowes gagne sa première course par "chaos"

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Lorenzo va rater les essais MotoGP de Sepang

C'était prévisible, c'est malheureusement confirmé : souffrant d'une fracture au poignet gauche, le nouveau pilote officiel Honda va devoir rater les prochains essais MotoGP... Un coup dur pour Jorge Lorenzo comme pour le HRC.
Prépa moto : la Ducati 803 du préparateur anglais deBolex

Le préparateur britannique deBolex Engineering a transformé une Ducati Scrambler 800 en délicieuse moto de course "à l'ancienne" pour satisfaire un client fortuné. Foi de MNC, le résultat vaut le coup d'oeil ! Présentation.
Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Twin 2019

En complément de notre essai complet de la Triumph Speed Twin 2019, la vidéo tournée en direct de notre roulage à Majorque (Espagne).
Valentino Rossi assure qu'il ne pensait pas continuer à courir à 40 ans...

Valentino Rossi fêtera ses 40 ans le 16 février 2019, dans un mois jour pour jour, juste après les premiers essais MotoGP à Sepang (Malaisie)... Un cap que le nonuple champion du monde ne pensait pas atteindre à ses débuts en Grands Prix moto en 1996 !
Pilotes et équipes 11 commentaires
"Les MotoGP sont plus efficaces quand on les pilote en douceur", explique Joan Mir

Le jeune pilote espagnol Joan Mir, qui découvre le fonctionnement d'une MotoGP, assure que sa décision de passer en catégorie reine du championnat du monde 2019 après seulement un an de Moto2 était la bonne. Explications.
Lightning lance en mars 2019 une moto électrique très prometteuse

Lightning Motorcycles veut poser de nouveaux jalons dans la production de motos électriques avec son nouveau modèle Strike, qui promet des performances élevées à un prix raisonnable. De quoi donner un coup de jus aux LiveWire et autres Zero Motorcycles ? Présentation.
R&D 1 commentaire
La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

Fin du suspens chez Honda, qui dévoile le prix de sa nouveauté majeure pour 2019 : la CB650R débarquera fin janvier en concessions au prix de 7999 euros. Cette moto de reconquête - très stylée - se place pile entre les petits roadsters à 7000 € et les modèles de plus forte cylindrée à 9000 €... Explications et comparaisons.
Roadster 3 commentaires
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...