• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 9 juin 2018

WorldSBK Rép. tchèque (1) : 60ème victoire pour le dieu Rea !

WorldSBK Rép. tchèque (1) : 60ème victoire pour le dieu Rea !

La première manche du championnat du monde Superbike 2018 à Brno marque la fin de la première moitié de la saison... Jonathan Rea, triple champion du monde et - large - leader du provisoire, la célèbre dignement en remportant son 60ème succès dans la catégorie. Une de plus que ''King'' Carl Fogarty donc.

Imprimer

Le temps passe, les records trépassent et Tom Sykes se surpasse ! Six ans après avoir battu le champion du monde Carlos Checa en qualification à Brno, "Mister Superpole" profite du retour du WorldSBK sur le circuit tchèque pour signer une nouvelle pole position devant le - triple - champion Jonathan Rea.

Le Ninja n°66 instaure un nouveau record du tour en Superbike (1' 57,687) et inscrit la 45ème pole de sa carrière. Mais Tom court surtout après la victoire : il n'a remporté qu'une seule course cette saison (Assen 2) alors que son coéquipier, l'impitoyable "JR", en est déjà à cinq...

Troisième meilleur temps ce matin en qualif, Marco Melandri a remporté les deux premières courses de la saison sur sa Ducati d'usine (Phillip Island 1 et 2) mais n'est plus rentré dans le Top 10 lors des trois dernières courses... Le n°33 doit impérativement réagir.

De même, Alex Lowes (Yamaha n°22) et Eugene Laverty (Aprilia n°50) auront à coeur de transformer leurs bons essais. À l'inverse, Michael van der Mark entend poursuivre sur sa récente lancée : le n°60 hollandais et sa R1 ont gagné les deux courses britanniques !

Monté au premier rang de la grille de départ à Donington Park il y a deux semaines, Loris Baz (BMW n°76) doit cette fois se contenter du milieu de la troisième ligne. Notre unique représentant en SBK est devancé par Lorenzo Savadori (Aprilia n°32) et le vice-champion Chaz davies... Le n°7 Ducati sera un bon lièvre à poursuivre !

Dixième sur la ligne, Leon Camier (Honda n°2) risque d'être un farouche rival pour notre adorable "Bazooka"... Michael Rinaldi, meilleur temps de la toute première séance d'essai vendredi matin, vise lui aussi de gros points ce samedi... à condition que sa Ducati n°21 tienne le coup (voir la vidéo de sa casse moteur en FP3 ci-dessus) ! Petite déception pour Toprak Razgatlioglu (Kawa n°54), deuxième de la seconde manche anglaise et seulement 15ème sur la grille tchèque...

Départ : Jonathan Rea prend un excellent départ et vire en tête devant Tom Sykes, Alex Lowes, Marco Melandri, Eugene Laverty, Michael van der Mark, Chaz Davies, Lorenzo Savadori, Loris Baz, Michael Rinaldi, etc. La nature très ondoyante de la majorité du circuit limite les dépassements dans le 1er tour. Il faut attendre le début de la boucle suivante pour voir "VDM" piquer à Laverty sa cinquième place.

Jordi Torres chute dès son second tour dans le piégeux virage n°5. Furieux contre lui - contre sa moto, contre un adversaire ? -, le "Spanish Elvis" bénéficiera heureusement d'une seconde chance demain dimanche. Pendant ce temps sur la piste, le quatuor Rea, Sykes, Melandri et Lowes s'éloigne du peloton...

Rea signe le meilleur chrono et attaque le 3ème tour tête dans le guidon : le "Number One" de la discipline s'éloigne rapidement de ses trois poursuivants ! Derrière Tom, Marco et Alex, "Magic Michael" produit lui aussi son effort et se rapproche du podium.

Remonté en sixième position, Chaz Davies et sa Ducati d'usine précèdent les deux Aprilia Factory et la BMW de notre cher Loris Baz. Mais avant que le 3ème tour ne soit achevé, les commissaires de piste agitent le drapeau rouge... La chute de la MV Agusta n°81 a endommagé une "airfence" qui doit être remplacée.

Torres parvient à rapatrier sa F4 RC dans son box et compte bien repartir à l'attaque. Ses mécanos s'activent pour remplacer, vérifier, redresser les pièces détériorées... Les autres équipes sont surprises par l'interruption de la course, mais bien moins débordées.

Second départ : La grille de départ d'origine est reconstituée. Unique changement : Rinaldi est relégué en dernière position car il n'a pu prendre part au tour de formation. Les pilotes sont en place, sont chauds... certains le sont un peu trop d'ailleurs et grillent le départ ! C'est en fait un dysfonctionnement des feux rouges qui les a trompé.  Il faut organiser un troisième départ !

Troisième départ : 18, 17, 16... La première course tchèque est re-relancée pour 16 tours ! Sykes part mieux de sa pole position et prend les commandes devant Rea. Mais "JR" fait les freins à son coéquipier dans le virage n°4... Lowes tâche de rester au contact de la Ninja n°66, suivi de Melandri, Davies (!), Van den Mark, Laverty, Camier, Baz, Savadori, etc.

Rea entame le 2ème tour avec près d'une seconde d'avance sur Sykes. Celui-ci est harcelé par Lowes ! Melandri reste sagement - juste - derrière les deux anglais. Van den Mark passe Davies dans la première longue courbe du circuit et vise la seconde - première sur la piste ! - Ducati d'usine.

Seul pilote à tourner - bien - en dessous des 2 minutes, "Johnny" s'isole rapidement en tête de la course. Melandri dépasse Lowes au début du 3ème tour et se loge dans la roue arrière de Sykes. Lowes au contraire est rattrapé et vite menacé par son propre coéquipier Van der Mark.

Très rapide et hyper appliqué, Marco dépasse Sykes au tout début du 4ème tour ! Le n°33 Ducati compte alors déjà deux grosses secondes de retard sur le triple n°1 Kawasaki. Priver le "dieu" Rea d'un 60ème succès en World SBK - un de plus que le "King" Carl Fogarty ! - s'apparente fort à une mission impossible...

À plus de cinq secondes du leader, mais à deux petites seconde de Sykes alors troisième, Laverty et Davies divertissent le public - tristement clairsemé au bord du long circuit tchèque... - en se disputant la sixième place. Camier et Savadori sont aux première loges mais ne peuvent se joindre à la fête.

Depuis le début de la course, Melandri laisse filer en moyenne une demi-seconde au tour à Rea. Sykes cède lui même quelques dixièmes de seconde à l'italien, si bien que les deux premières marches du podium semblent attribuées à l'approche de la mi-course. À moins d'une brusque perte de grip des Pirelli ?

La troisième place au contraire est convoitée par trois hommes : Sykes sur sa ZX-10RR, Lowes et Van der Mark sur leur R1... Mais aucun des trois ne déclenche réellement les hostilités. À l'inverse, Davies sur sa Panigale et Laverty sur son Aprilia s'en donnent à coeur joie : les beaux-frères n'hésitent pas à frotter leurs carénages !

La lutte entre le gallois et l'irlandais est de toute beauté. Malheureusement pour eux - et heureusement pour nous spectateurs ! -, leur formidable lutte permet à Camier et Savadori de les ramarrer ! Lorenzo attaque d'ailleurs Leon sur les freins au tout début du 10ème tour. L'anglais retrouve sa huitième place au bout du long virage n°1 mais l'italien insiste quelques virages plus tard et passe définitivement.

Loin de tout ce tumulte, Rea enchaine les tours en deux petites minutes. Melandri lui rend toujours quelques dixièmes, Sykes perd lui-même du terrain sur l'italien, Lowes n'égale pas le rythme de son compatriote... Les écarts en tête continuent d'augmenter progressivement. Seul Van der Mark progresse et dépasse son coéquipier dans le 11ème tour !

Derrière les deux Yamaha officielles, Laverty se détache de son coéquipier Savadori, de Davies et de Camier. Le n°50 Aprilia tourne une demi-seconde plus vite qu'Alex posté trois secondes devant lui. Or il reste cinq tours à parcourir...

Loris Baz qui se battait pour retser au contact de Toprak Razgatlioglu et de la dixième place, chute à - relativement - basse vitesse dans le virage n°13. Le "Guépard Savoyard" retombe sur ses pattes, remonte sur sa moto et rejoint la piste. Il va pouvir terminer la course mais, pour la première fois cette saison, ne marquera pas de point...

Le podium reste tristement figé dans les derniers tours : Jonathan Rea dont l'avance dépasse les cinq secondes, se permet de baisser légèrement de rythme en toute fin de la course. Sa victoire, sur Marco Melandri et Tom Sykes principalement, est nette et sans bavure.

Pour la première fois cette année, Michael van der Mark décroche la quatrième place... Particulièrement frustrant aujourd'hui - surtout au regard de son doublé à Donington Park -, ce résultat a le mérite de lui offrir la pole position de la seconde manche programmée demain, dimanche.

Maintenu sous pression jusque sous le drapeau à damier, Alex Lowes parvient à conserver sa cinquième place face à Eugene Laverty qui égale le meilleur résultat de sa saison 2018.. malheureusement gâchée par sa blessure à Buriram. Blessé à Aragon, Leon Camier assure une encourageante neuvième place.

Resté dans son carton au fond du box Kawasaki à Donington Park, le drapeau célébrant la 60ème victoire du "Dieu" Rea en World Superbike est finalement hissé : le "Number One" Kawasaki bat le "King" Fogarty (59 victoires sur Ducati) et devient le pilote le plus victorieux en World Superbike.

Le triple champion du monde - le seul à avoir empiler trois titres de suite pour rappel - se réjouit également de son excellente opération au championnat : son dauphin Chaz Davies a terminé cette première manche tchèque à une décevante huitième place et compte ce soir 81 (quatre-vingt un) points de retard sur le ledader...

Résultat de la 1ère course WSBK 2018 à Brno

WorldSBK Rép. tchèque (1) : 60ème victoire pour le dieu Rea !

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda CB650R Vs Yamaha MT-07 : roadster chic contre roadster choc

Dépasser une référence nécessite soit de lui faire les freins, soit d'emprunter une autre trajectoire particulièrement inspirée. C'est l'alternative tentée par l'élégante Honda CB650R pour bousculer la turbulente Yamaha MT-07, numéro un des ventes moto en France... Essai transformé ? Duel MNC !
Tous les Duels 10 commentaires
Duel Ducati 1100 Vs Triumph 1200 XC : Scrambler contre Scrambler

Deux membres de la famille Scrambler s'opposent sur Moto-Net.Com : le 1100 Special Ducati sorti l'an dernier et le tout nouveau 1200 XC Triumph ! Quelle moto garder à l'issue de ce duel ? MNC étudie minutieusement la question et vous livre sa réponse...
Tous les Duels 3 commentaires
Essai Harley-Davidson CVO Street Glide 117 : Custom Vraiment Ostentatoire !

La dernière génération du V-twin Harley-Davidson atteint l'impressionnante cylindrée de 1923 cc (117 "cubic inches" de l'autre côté de l'Atlantique). Les motos Touring très haut de gamme Custom Vehicle Operations (CVO) sont comme d'habitude les premières à profiter : essai de la spectaculaire Street Glide CVO 117 sur MNC !
Custom 1 commentaire
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Johann Zarco (13ème) quitte le GP de France "avec un petit sourire"

S'il n'a pas brillé devant ses fans, le français Johann Zarco quitte néanmoins le GP de France avec un "petit sourire" car les KTM ont progressé : non seulement elles terminent toutes les quatre dans les points, mais Pol Espargaro s'offre une belle 6ème place à seulement 6 secondes du vainqueur. Débriefing.
Analyses 2 commentaires
Fabio Quartararo (8ème) avait le rythme pour un Top 5 au GP de France

Fabio Quartararo a de nouveau fait sensation sur sa Yamaha privée en décrochant le record du tour du GP de France moto 2019 pendant sa spectaculaire remontée. Le débutant français, finalement 8ème, repart du Mans avec la satisfaction d'avoir roulé dans le rythme des meilleurs. Débriefing.
Rossi (5ème) et Yamaha en plein tour-Mans au GP de France...

La place de premier pilote Yamaha revient encore une fois à Valentino Rossi à l'arrivée du Grand Prix de France moto 2019, sans toutefois totalement le réjouir : le Docteur s'inquiète du manque d'accélération et de vitesse de pointe de sa M1 face aux trois Ducati qui le précèdent. Débriefing et analyse de la situation du constructeur japonais au championnat du monde.
Compte rendu et résultats du GP de France moto 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez reste sur sa lancée victorieuse au Mans (72) avec un brillant succès sur le sec au GP de France moto 2019. Le tenant du titre s'est échappé pour remporter cette 300ème victoire Honda en catégorie reine devant les Ducati de Dovizioso, Petrucci, Miller et la Yamaha de Rossi. Compte rendu et classements.
Course 10 commentaires
Explications des pilotes après le GP de France MotoGP 2019

Vous avez suivi les principaux faits de course du GP de France Moto GP 2019 hier en direct sur MNC Live et dans notre compte rendu complet : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes après cette cinquième épreuve du championnat du monde.
D'importants travaux à Silverstone pour accueillir le MotoGP jusqu'en 2021

Les trois prochaines éditions du Grand Prix de Grande-Bretagne continueront à se disputer sur le circuit de Silvertone qui entreprend un profond ressurfaçace pour résoudre ses soucis de drainage, à l'origine de la mémorable annulation des courses Moto3, Moto2 et MotoGP l'année passée.
La nouvelle loi d'orientation des mobilités peut-elle rendre obligatoire le gilet jaune à moto ?

L'Assemblée nationale planche sur la Loi d'orientation des mobilités (LOM) pour encadrer l'utilisation des trottinettes électriques et autres gyropodes, notamment avec le port obligatoire du casque et d'un gilet haute visibilité. Problème : un projet d'amendement inclut également les motos et les trois-roues ! Décryptage.
Sécurité routière 14 commentaires
  • En savoir plus...