• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NINJA 2016
Barcelone (Espagne), le 9 octobre 2015

Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Kawasaki Ninja ZX-10R 2016

Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Kawasaki Ninja ZX-10R 2016

La Ninja ZX-10R a connu une phénoménale saison 2015 en WSBK. Afin de maintenir sa domination, Kawasaki a modelé pour 2016 une nouvelle Ninja en étroite collaboration avec son team officiel Superbike et ses deux pilotes Rea et Sykes. Présentation.

Imprimer

Titrée en World Superbike 2013 avec Tom Sykes (deuxième en 2012 et 2014) et victorieuse en catégorie Evo avec Salom en 2014, la ZX-10R a tout raflé en 2015, assurant à Jonathan Rea son premier titre mondial et à Kawasaki son premier titre constructeur WSBK !

Pour continuer à dominer le championnat du monde Superbike (35 podiums en 24 courses disputées en 2015, 18 victoires, 7 pole positions et 17 records du tour !), Kawasaki a décidé de lancer une nouvelle Ninja en s'appuyant sur l'expérience - et l'expertise - de son team engagé en WSBK.

C'est d'ailleurs en compagnie des pilotes Jonathan Rea et Tom Sykes (lire nos Interviews MNC de Jonathan Rea et de Tom Sykes), et de leurs chefs d'équipes respectifs, Pere Riba et Marcel Duinker, que la nouvelle machine - de route ! - a été dévoilée hier à Barcelone (dans un théâtre, et non dans les ateliers de l'équipe Provec, bras droit de la firme d'Akashi pourtant basée tout près de la capitale catalane).

Pilote officiel Kawa depuis 2010, Tom Sykes rappelle qu'en 2011, son équipe et lui avaient bossé en priorité sur l'équilibre de la ZX-10R afin de limiter l'usure des pneus durant les courses et pouvoir ainsi rester en tête jusqu'au drapeau à damier.

Au cours du développement de la machine 2016, le Ninja n°66 a cette fois axé son travail - et celui des ingénieurs japonais à l'usine Akashi - sur l'inertie de la moto, qu'il souhaitait moindre "à l'accélération, au freinage, en courbe comme dans les changements d'angle". Les Verts ont donc bossé sur le moteur... et sur la partie cycle !

Le chef d'équipe de Mister Rea, Pere Riba, insiste pour sa part sur le fait que "pour gagner, une moto doit être facile à piloter. Le modèle 2016 sera donc plus facile à conduire, pour Johnny comme pour l'ensemble des pilotes". Bonne nouvelle, non ?!

Pour le responsable du projet, Yoshimoto Matsuda, le but était plus concret encore : "je voulais que la nouvelle Ninja soit plus rapide que ses concurrentes, et tourne 1,5 seconde plus vite que sa devancière sur le circuit d'Autopolis". Au final, le pilote maison aurait gagné 2,6 secondes !

Dévoilée en direct hier sur MNC, la Ninja a toutefois pu décevoir ses fans puisque que sa puissance maxi n'augmentera pas en 2016 : 200 ch toujours (et 210 ch en dynamique avec l'entrée d'air forcée "ram air"). En termes de couple, la Ninja ne grignote que 1,5 Nm (soit 113,5 Nm, voir la fiche technique)

Mais les Verts rétorquent que leur nouvelle moto est conforme à la norme Euro 4. Pour conserver ses 200 chevaux tout en protégeant les ours polaires, le moteur de la Ninja a donc été revu.

200 chevaux toujours, mais Euro 4

Les ingénieurs nippons ont procédé à de savantes modifications des culasses (conduits d'admission usinés en biais, soupapes d'échappement plus large), arbres à cames, chambre de combustion et piston (-5 g x 4 !), ce qui devrait améliorer au passage les bas et mi-régime.

La boîte à air de 10 litres (contre 8 précédemment) permet également au 4-cylindres de mieux respirer, tandis qu'un nouvel étagement de la boîte de vitesses autoriserait des accélérations plus fortes lorsque le pilote ouvre en grand les gaz, via un nouveau système ride-by-wire.

Au coeur du moulin d'Iwata tourne un nouveau vilebrequin dont le design original gomme "20% d'inertie" par rapport au précédent élément. Parallèlement, le pignon primaire d'embrayage s'est lui aussi considérablement allégé (de 984 à 763,9 g). C'est Tom Sykes qui va être content !

Le cadre a également été revu afin d'améliorer le ressenti au niveau du train avant. La colonne de direction a été reculée de 7,5 mm et des entretoises (fournies dans le kit course) permettent de la reculer de 4 mm supplémentaires ou de l'avancer d'autant.

Le bras oscillant est rigidifié et rallongé de 15,8 mm. Grace au kit course toujours, son axe peut être élevé ou abaissé de 2 mm. Il est monté au cadre - inchangé lui - via un amortisseur dernier-cri de la marque Showa : le BFRC lite, version allégée du précédent amortisseur "Balance Free Rear Cushion".

À l'avant, la nouvelle Ninja adopte une fourche elle aussi "Balance Free", disposant donc d'une chambre externe - bien visible sur les photos - qui assure la fonction d'amortissement. Le travail et les réglages de compression et détente sont entièrement dissociés. En un mot : "c'est ce qui se rapproche le plus d'une vraie fourche de WSBK", résume le constructeur.

Au pied de cette fourche Showa BFF se trouvent de nouveaux étriers de frein, et pas n'importe lesquels puisqu'il s'agit des monoblocs Brembo M50, le haut de gamme de l'équipementier italien que l'on retrouve notamment sur les Ducati Panigale et Aprilia RSV4. Des durites de type aviation sont de mise à l'avant comme à l'arrière.

Let the good time pitch, roll and yaw

Comme la Yamaha R1 cette fois, la Kawasaki ZX-10R 2016 accueille une inédite centrale de mesure inertielle (la fameuse IMU) qui mesure "l'accélération longitudinale, transversale et verticale, la vitesse angulaire de roulis et la vitesse de tangage. L'angle de lacet est calculé par l'UCE à l'aide du logiciel d'origine Kawasaki".

Les interventions des assistances électroniques deviennent aussi plus précises. "L'antipatinage S-KTRC n'est plus seulement prédictif mais aussi rétroactif", se félicitent les ingénieurs japonais. "Ce nouveau système mixte prédictif / rétroactif permet à un plus large panel de pilotes d'expérimenter le pilotage aux limites". Après avoir testé et approuvé l'IMU sur la R1, MNC a hâte de tester la version d'Akashi !

En plus du contrôle de traction, la Ninja inaugure un dispositif d'aide au départ (KLCM pour Kawasaki Launch Control Mode) ainsi qu'un système KEBC (Kawasaki Engine Brake Control) qui permet de limiter le frein moteur en sélectionnant l'unique mode Light.

Indispensable sur piste, un quickshifter - de type "sans contact" - fait aussi son apparition de série sur la Big Ninja, permettant de monter les rapports sans dessouder. La fonction "rétrogradage" est disponible en option via le kit course.

Lors d'utilisation en ville, sur routes piégeuses ou sur piste mouillée, le conducteur / pilote pourra toujours recourir à deux autres modes de puissance, bridant le moteur à 80 ou 60% de la version "Full"... dont profiterons enfin les motards français à compter du 1er janvier 2016 !

Le système d'antiblocage de freins Kawasaki (KIBS) est reconduit sur la nouvelle ZX-10R, mais peut désormais être désactivé, soit partiellement (avant seulement) soit complètement, grâce à une clé électronique fournie dans le kit course.

Le constructeur souligne par ailleurs que le tête de fourche plus volumineux protège mieux, que les ouïes de la nouvelle bulle limitent les remous du casque et que "la forme étagée du garde-boue avant canalise mieux l'air vers le radiateur, au profit du refroidissement... et de l'esthétique".

La partie arrière est davantage retravaillée : s'en est fini de la Superbike Kawa au gros derrière intégrant les clignotants ! Annoncée plus large par ses concepteurs, la coque arrière semble pourtant plus fine grâce au feu stop d'inspiration Z1000.

Question coloris enfin, la ZX-10R se décline en noir (avec cartouche de fourche verte) ou en vert "KRT Replica" (avec cartouche rouge) ! Ne reste plus qu'à découvrir le tarif de la bête qui arrivera en janvier 2016 dans les concessions françaises, ainsi que la rallonge exigée pour le kit course (qui doperait la Ninja de 10 chevaux). A suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP des Pays-Bas : la pluie du matin n’arrête pas notre n°20 !

Sale crachin, 19° dans l’air et 21° au sol... Le contraste était saisissant entre la première séance d’essais libres à Assen ce matin et le caniculaire Grand Prix au Sachsenring dimanche dernier ! Cet après-midi, la piste a lentement séché, si bien que Bagnaia, A.Espargaro et Quartararo occupent les avants-postes. Chronos et bilan.
Horaires du GP des Pays-Bas MotoGP 2022 à Assen

Horaires et programme du GP moto des Pays-Bas, onzième course du championnat du monde MotoGP 2022 à suivre ce week-end sur MNC !
Pays-Bas 1 commentaire
Wayne Rainey reprend le guidon de sa Yamaha YZR500 de Grand Prix 

Trente ans après leur troisième sacre consécutif en Grand Prix moto, Wayne Rainey et la Yamaha YZR500 se sont retrouvés au Festival of Speed de Goodwood 2022 ! Le champion américain a paradé aux côtés de son ami Kenny Roberts, monté pour l’occasion sur sa KRV3. Cela fait plaisir à voir, entendre, humer, etc.
Les motos devront faire moins de bruit sur les circuits à partir de 2024 

Consciente des nuisances sonores que peut générer la pratique de la moto - à plus forte raison sur piste où les pilotes peuvent exploiter leur machines au maximum -, la Fédération française de motocyclisme (FFM) s’est entretenue avec les constructeurs et va baisser les niveaux sonores de chaque discipline. Et cela fait déjà grand bruit !
Officiel : Paris fait payer le stationnement aux motos et scooters non électriques 

Maintes fois évoqué, le stationnement payant pour les motos et les scooters - sauf électriques - devient une triste réalité dans Paris à partir du 1er septembre ! Et la facture est salée pour garer son deux et trois-motorisés… Explications.
Pratique 2 commentaires
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...