MotoGP - Stoner arrête de développer la Desmosedici ? Rien n'est fait, réplique Ducati
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
STONER, TESTEUR VIP
Paris, le 7 août 2018

Stoner arrête de développer la Desmosedici ? Rien n'est fait, réplique Ducati

Stoner arrête de développer la Desmosedici ? Rien n'est fait, réplique Ducati

Alors que certains médias annoncent que Casey Stoner va quitter son poste de pilote essayeur chez Ducati fin 2018, le directeur sportif des Rouges de Bologne fait une mise au point à propos des négociations en cours avec l'ancien double champion du monde MotoGP.

Imprimer

Casey Stoner est un atout précieux pour un constructeur impliqué en catégorie reine : à 32 ans, l'australien conserve un coup de guidon suffisant pour pousser une MotoGP dans ses retranchements, ce qui est rarement le cas de pilotes essayeurs "lambda". D'où l'empressement de Honda de le signer comme essayeur dès son départ en retraite, fin 2012, un an après son sacre avec la RC213V !

Le natif de Southport a occupé cette fonction au HRC pendant trois ans, avant de rejoindre en 2016 le constructeur avec lequel il a remporté son premier titre en MotoGP en 2007 : Ducati. Embauché en tant que pilote de développement et ambassadeur de la marque Rouge, Stoner s'est fortement impliqué dans le projet MotoGP et avait même manifesté beaucoup de motivation à l'idée d'aider Jorge Lorenzo à s'acclimater à la Desmosedici.

Son contrat de deux ans arrivant à expiration, beaucoup se demandent si Casey Stoner - désormais papa de deux petites filles - va poursuivre cette collaboration en faisant jouer l'option d'une année supplémentaire prévue initialement. Pour certains médias, la réponse est non : "l'Aussie" en aurait ras le casque des exigences nécessaires à ce statut, notamment l'entraînement physique et les inévitables déplacements... 

"La priorité actuelle de Casey est de retrouver la forme"

Ce scénario est battu en brèche par Paolo Ciabatti, directeur sportif de l'équipe Ducati, qui a fait savoir au GP de République tchèque 2018 que rien n'avait été décidé à ce jour. Le dirigeant italien admet cependant que le prolongement du contrat de Stoner est actuellement sujet à discussions en raison de douleurs tenaces à son épaule gauche...

"La situation est la suivante : lorsque nous avons convaincu Casey de revenir au sein de la famille Ducati, en tant que pilote essayeur et ambassadeur de la marque, nous avions un contrat de deux ans avec une troisième saison optionnelle", rappelle Paolo Ciabatti au site MotoGP.com.

"Ce contrat se termine en l’occurrence cette année. Comme vous devez le savoir, nous avons vu Casey lors de la World Ducati Week à Misano et nous avons abordé le sujet. Il continue de récupérer de son opération à l’épaule et il ne peut pas effectuer un mouvement à plus de 90°", poursuit l'italien à propos de cette blessure qui a tenu Stoner éloigné des circuits depuis son dernier test avec Ducati en janvier à Sepang (Malaisie).

"Nous avions donc convenus d’en rediscuter plus tard, en septembre, et de voir comment évoluait son état de santé. En fonction nous déciderons si nous poursuivons notre collaboration. Nous devrons voir avec lui. Je pense que sa priorité actuelle, c’est vraiment de retrouver sa forme d’avant. Après quoi nous discuterons du futur", affirme le directeur sportif des Rouges de Bologne.

Rappelons que la constitution du team officiel est de nouveau chamboulée l'an prochain puisque Jorge Lorenzo quitte Ducati pour rejoindre l'équipe officielle Honda aux côtés de Marc Marquez. Le majorquin sera remplacé par Danilo Petrucci, nouveau coéquipier d'Andrea Dovizioso. La marque italienne aura par conséquent besoin de toutes ses forces vives pour continuer à faire progresser sa Desmosedici, devenue extrêmement compétitive comme le souligne le doublé "Dovi-Jorgeuil" en République tchèque...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Deuil : François Etterlé (Suzuki Moto France) s'est éteint

L'ex-directeur commercial de Suzuki France, François Etterlé, nous a quittés. Ce grand nom de la moto en France préparait le prochain Bol d'Argent avec l'enthousiasme qui le caractérisait, celui d'un fringuant jeune homme et éternel passionné de moto. Sayonara Etterlé San..
MotoGP 2019 : Quartararo roulera sur une M1 du team Yamaha SIC

La rumeur circulait depuis un mois dans le paddock de l'Intercontinental Circus... C'est désormais une certitude : le jeune pilote moto français, Fabio Quartararo, s'alignera aux côtés de Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe satellite Yamaha SIC ! Explications.
11/19 - GP d'Autriche 2019 10 commentaires
Compte rendu et résultats du GP d'Autriche MotoGP 2018 (Lorenzo vainqueur)

Après Iannone en 2016 et Dovizioso en 2017, Lorenzo prouve en 2018 que correctement préparée et magnifiquement pilotée, la Ducati de MotoGP est imbattable sur le Red Bull Ring. Même Marquez, parti de la pole position et remonté à bloc, s'est incliné...
Courses 90 commentaires
GP d'Autriche - Lorenzo (1er) : ''Je perpétue la tradition !''

Lorenzo a assuré à son (futur-ex !) employeur une troisième victoire consécutive sur le tracé du Red Bull Ring. Comme Dovizioso l'an passé, le n°99 espagnol a du se battre jusqu'au bout face à un Marc Marquez en aussi bonne forme que sa Honda. Ay caramba !
Analyses 5 commentaires
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Interview Loris Baz : "le WorldSBK devrait employer la méthode MotoGP"

Moto-Net.Com profite de la - très - longue pause estivale du World Superbike pour s'entretenir avec Loris Baz. Unique pilote français et BMW, il galère sur sa S1000RR, pendant que ses concurrents progressent. Comment améliorer la situation et niveler le championnat ? Voici ses réponses.
WSBK 2018 2 commentaires
Moto Animals : de grosses bêtes qui roulent des mécaniques...

Depuis deux ans, Mayobanex Torres Diaz et ses amis imaginent et dessinent des créatures, moitié moto moitié animales. En commercialisant ces "Moto Animals", le jeune designer américain compte développer sa communauté de motard(e)s à travers le monde. Interview.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, réductions, etc.).

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.