• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COUP DE CHAUD
Paris, le 11 juin 2019

Senior TT 2019 : le "King" Hickman contraint de s'incliner face à Harrison

Senior TT 2019 : le King Hickman contraint de s'incliner face à Harrison

Sans la surchauffe de sa S1000RR, Hickman serait sans doute resté devant Harrison et sa Ninja lors de la dernière course Superbike du Tourist Trophy 2019. Le pilote BMW n°60 se console en remportant le championnat Joey Dunlop qui récompense le meilleur pilote de la semaine.

Imprimer

La seconde manche de Superbike du Tourist Trophy - ou Senior TT - a formidablement bien clôturé une semaine de compétition tristement endeuillée et drôlement corsée en termes de météo... Contrairement aux précédentes courses du Tourist Trophy 2019, cette ultime épreuve s'est déroulée dans des conditions normales !

Stressés par d'innombrables changements de programme et frustrés par des journées entières passées dans leur box à attendre vainement que le soleil perce à travers les nuages - ou que la pluie s'arrête, ne serait-ce que ça -, les pilotes ont vu leur sang froid et leur patience récompensés...

Vendredi dernier, les fous du guidon - mais pas complètement timbrés non plus - ont pu parcourir les six tours que comptent traditionnellement la finale du "TiTi", sur une piste route totalement sèche. Vainqueur de la première course SBK en 2019 et de la Senior TT en 2018, Peter Hickman partait favori...

Première course Superbike

En plus d'être le favori, Peter Hickman était extrêmement motivé. Mais son meilleur ennemi Dean Harrison l'était quasiment autant : sur l'ensemble du 1er tour, les deux pilotes les plus rapides au TT actuellement se tenaient dans la même seconde sur chaque secteur !

Immédiatement écartés de la lutte pour la victoire par le n°60 BMW et le n°2 Kawasaki, Connor Cummins et Michael Dunlop entamait de leur côté une intense bataille pour la troisième place. Michael Rutter sur sa rugissante RCV n°8, Gary Johnson sur sa ZX-10R n°7 et Davey Todd sur sa S1000RR n°18 se battaient pour la cinquième position.

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

"Hicky" bouclait son 1er tour à une allure effrénée : sa moyenne de 134.284 mph (216 km/h !) sur les 60 km du parcours restera la meilleure de cette 100ème édition du Tourist Trophy. Mais cette excellente première boucle ne lui offrait qu'une avance de 2,2 secondes sur le redoutable "Deano"...

Le Manxois Cummins comptait alors 14 secondes de retard sur le leader... et moins d'une seconde d'avance sur le nord-irlandais Dunlop ! Vainqueur la veille en catégorie Lightweight (sur Paton), le n°6 (alors BMW) tenait à effacer sa déconvenue de la première course SBK 2019. Pour rappel, le neveu de Joey avait terminé "seulement" sixième...

Vainqueur à 23 reprises sur la "Mountain Course" (soit trois de moins que Joey Dunlop "himself"), John McGuinness et sa Norton ont du se retirer de la course dès leur premier passage à Bungalow. Toujours en piste mais très mal parti (21ème au premier secteur après un tout droit), James Hillier pointait en 11ème position à la fin de la 1ère boucle...

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

Dans le 2ème tour, Hickman parvenait à maintenir son infime avance sur la première moitié du tracé souvent favorable à Harrison puis l'augmentait sensiblement en parcourant la montagne. Au terme d'une seconde boucle à 134.281 mph et juste avant de ravitailler, Peter précédait Dean de 8 secondes.

Une vingtaine de secondes derrière (au chrono, pas sur la route), la bataille entre Cummins et Dunlop tournait lentement à l'avantage du premier : le pilote Honda comptait alors cinq bonnes secondes d'avance sur le BMW. Gary Johnson ayant abandonné, Davey Todd accédait au Top 5, juste devant Michael Rutter.

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

Treizième à la fin du 1er tour et 19ème un tour plus tard, Ian Hutchinson choisissait de ne repartir pas des stands, sa condition physique ne lui permettant pas de se battre à son habituel niveau. "Jimbo" Hillier au contraire, ressortait le couteau entre les dents et les bâtons de dynamite aux fesses, dans la même seconde que Coward et McCormack alors en bagarre pour la 7ème place.

À l'issue du 3ème tour, soit à mi-course, l'avance de Hickman sur Harrison passait à 13,5 secondes ! Cummins lui aussi distançait sensiblement son poursuivant : Dunlop était relégué à près de 16 secondes. Todd poursuivait sa brillante course et bouclait le tour suivant sept secondes plus vite que Rutter.

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

Dans ce même 4ème tour, Hickman portait à près de 18 secondes son avance sur Harrison ! Mais après un second passage dans les stands pour effectuer le plein d'essence et changer de pneu arrière, la fabuleuse mécanique se grippait subitement... Harrison reprenait 11 secondes au leader dans le premier secteur du 5ème tour !

Jusque là, sa nouvelle S1000RR "avait été géniale mais la température était très élevée. Nous avons eu ce problème de liquide de refroidissement et nous n'avons pas réussi à le résoudre. Cela n'a aucun sens", expliquera le pilote alors contraint de ménager sa "Double R" pour terminer la course...

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

"Je ne pouvais ouvrir les gaz qu'à moitié seulement, c'était du boulot", regrettera le pilote habitué à rouler à toc presque tout le temps. "Les deux derniers tours m'ont semblé durer une éternité. Bravo à Dean, il décroche la victoire qu'il cherchait en grosse cylindrée".

Dans ces conditions, Harrison n'a eu aucun mal à réduire son retard à une seconde à Ballaugh, puis à prendre le commandement de la course. Preuve que la BMW n°60 roulait en sous-régime : la "Speed Trap" de Sulby ne l'a "flashée" qu'à 159 mph, contre 30 de plus pour la ZX-10R n°2 !

Conscient de ne plus rouler pour la gagne, Hickman continuait néanmoins de négocier au mieux les 219 virages du périlleux tracé au guidon de sa S1000RR pour tenter de sauver sa deuxième place face à Cummins. Or Peter y parvenait finalement, bouclant ses six tours moins de six secondes plus vite que Connor !

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

Relégué à une trentaine de secondes, Michael Dunlop devait accepter une nouvelle quatrième place, sa seconde en 2019 avec celle obtenue en Superstock la veille. James Hillier pouvait se réjouir d'être remonté jusqu'à la la 5ème place, 2,5 secondes devant un remarquable Davey Todd, déjà membre du "club des 131 mph" pour sa deuxième participation au TT.

Le "Top Ten" de cette ultime confrontation du Tourist Trophy 2019 était complété par le vétéran Michael Rutter, Jamie Coward (auteur de son premier tour à 130mph), Brian McCormack (128 mph pour sa part) et Dominic Herbertson (sympathique gaillard déjà vu sur Moto-Net.Com).

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

Malgré sa mésaventure sur la Senior TT, Peter Hickman est récompensé de son exemplaire semaine sur l'Ile de Man : le détenteur du record de la "Moutain Course" (135.452 mph ou 217,989 km/h durant la Senior TT 2018) remporte le Trophée Joey Dunlop qu'il avait soulevé en 2017, mais cédé à Michael Dunlop l'an dernier.

Vainqueur de la première course Superbike et troisième de la première manche Supersport lundi 4 juin, vainqueur de la seconde manche SSP et de la course Superstock jeudi 6, et enfin deuxième de la seconde course Superbike vendredi 7, Hickman totalise 111 points (sur 125) contre 98 pour Harrison et 69 pour Hillier.

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

Au classement des pilotes privés, Coward réalise le carton plein (125) grâce à ses deux 8èmes places le premier jour de compétition en SBK et SSP, une 5ème puis une 9ème le deuxième journée en SSP puis STK, et sa 8ème place le troisième jour en SBK. Il devient au passage le pilote (sur) Yamaha le plus rapide du Tourist Trophy.

Enfin, côté français, Moto-Net.Com salue à nouveau la prouesse de Morgan Govignon au guidon de sa BMW (il termine 32ème de la Senior TT à 12 minutes du "King" Hikman)... ainsi que sa prose au clavier de son smart-phone !

Les Frenchies bouclent leur "TiTi"

"Je vais faire court pour aujourd'hui, nous sommes en train de plier avant de sauter dans le bateau. Juste pour dire combien cette dernière course a sauvé mon TT, notre TT... Je suis heureux, fier de ce que nous avons fait. Cette première fois en 1000 était mal engagée, mais cette Senior, ces putains de 6 tours à bloc sur cet espèce de monstre m'ont redonné le sourire pour un an", relate Momo à ses amis branchés (à Facebook).

"Il y a 3 ans, ce chrono en 18' 33 m'aurait permis d'être le français le plus rapide de l'Ile de man, coude à coude avec MiG. Pour une première, ça aurait été chouette... Mais là, je suis juste derrière, à 4 secondes (il a fait 18'29 en 2018), dans son aspi, et loin derrière mon pote Ju (18'09, pardon Monsieur)". Julien Toniutti reste effectivement le "Fastest Frenchie" !

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

"Mister" Govignon se classe donc troisième au classement tricolore : "c'est une bonne place, une belle place. Ma place, ni plus ni moins. Et c'est parfait. Merci à tous les copains qui nous suivent, nous aident, nous supportent, nous soutiennent. La vie est belle, bordel..."

Le bilan de la dernière course est moins satisfaisant pour Xavier Denis : "seule la distance de la Senior aura été respectée, avec 7 pilotes non partants et 21 abandons à l'arrivée. J'en ferai malheureusement partie", regrette le pilote Optimark Racing, auteur de quatre Top 20 en 2019 !

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

"En proie à des problèmes de frein sur la 1000 toute la journée du jeudi, l'origine de notre problème n'a pas pu être trouvée par manque de temps, de roulage et de pièces. Le premier tour a été laborieux, et à l'entame de la seconde boucle, j'ai pris conscience que le jeu n'en valait pas la chandelle. J'ai décidé de ne pas commettre les mêmes erreurs qu'en 2016 et 2017 et j'ai rallié Grandstand au ralenti pour y terminer ce TT 2019"... sain et sauf !

Cette 100ème édition laisse un gout doux-amer à notre compatriote... Mais il note en conclusion que "ça laisse une année de répit à Julien qui conserve le record français, en espérant qu'il pourra défendre ses chances au TT 2020". Affaire à suivre sur MNC, restez connectés !

Course Superbike 2 - Senior TT (vendredi 7 juin)

Tourist Trophy 2019 : le King Hickman doit s'incliner en Senior TT

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 13 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...