• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#EUROPEANGP COURSE
Paris, le 8 novembre 2020

Première victoire MotoGP de Joan Mir au GP d'Europe (compte rendu et classements)

Première victoire MotoGP de Joan Mir au GP d'Europe

Joan Mir ne sera pas le premier champion du monde de l'histoire sans victoire en catégorie reine ! L'officiel Suzuki, en tête au provisoire MotoGP 2020, remporte son premier succès au GP d'Europe à Valence devant son coéquipier Alex Rins et la KTM de Pol Espargaro. Mauvaise opération en revanche pour Yamaha avec la chute de Quartararo et l'abandon de Rossi. Résumé, analyse des moments forts, résultats et classements.

Imprimer

Le départ de cette antépénultième course de cette drôle de saison MotoGP 2020 est donné sous un ciel bleu et 23°C dans l'air, sur une piste sèche. Des conditions idéales à l'opposé de l'environnement humide et frais des essais du vendredi matin puis de la journée du samedi, qui avaient notamment vu Jack Miller, Johann Zarco puis Pol Espargaro se mettre en évidence. 

Le poleman Pol Espargaro se présente en pneus durs et médium sur la grille, contre médiums avant et arrière pour Alex Rins qui le suit. Takaaki Nakagami a pour sa part retenu une combinaison dur-médium sur sa Honda-LCR en 3ème position, alors que la GSX-RR du leader du championnat Joan Mir part de la 5ème place en pneus médiums. Intéressante variété de motos aux premières loges avec une KTM, deux Suzuki et une Honda pour cette course de 27 tours !

Le holeshot revient à Pol Espargaro devant Alex Rins et Takaaki Nakami. Joan Mir gagne une place devant Miguel Oliveira, tandis que Johann Zarco en perd deux (6ème) et que Fabio Quartararo remonte de deux positions (9ème). 

Catastrophes en série pour Yamaha !

Mais les efforts du jeune niçois sont mal récompensés : Fabio part au tapis dans le virage 8, juste après avoir vu Aleix Espargaro perdre l'avant sous ses yeux. "El Diablo" a sans doute déclenché un léger freinage sur l'angle en réaction à la chute de l'Aprilia, ce qui lui vaut un aller-simple dans les graviers du circuit Ricardo Tormo...

Cette chute est catastrophique dans la mesure où le français occupait la deuxième place du championnat à 14 points de Joan Mir (123 contre 137) : "si je ne prends pas des risques, c'est fini pour le titre", constatait-il samedi soir après être resté dans le fond du classement samedi sur le mouillé et le séchant. "Je ne comprends pas : je ne suis pas le meilleur sous la pluie, mais pas mauvais à ce point", regrette-t-il

"Je dois être très agressif demain et je le serai. Si je tombe, tant pis : ce sera une bonne raison", expliquait le jeune tricolore : hélas, cette stratégie pleine de panache se termine mal pour le n°20 qui finit la course à la 14ème et dernière position derrière Maverick Viñales...

L'espagnol, contraint de partir de la voie des stands suite au dépassement de son quota moteur, n'a pas fait de miracle depuis cette position défavorable : Viñales termine avant-dernier à plus de 25 secondes du vainqueur. Peu incisif "Mack" marque des points essentiellement à la faveur des nombreux abandons sur chutes et problèmes techniques devant lui.

A commencer par Valentino Rossi, encore victime d'un souci sur sa M1 alors qu'il reprenait tout juste le guidon après deux courses "isolé" à cause du Covid-19 ! Le Docteur enregistre son deuxième résultat blanc causé par un problème technique après sa casse moteur à Jerez (Espagne), course pour laquelle Yamaha est par ailleurs accusé de tricherie pour avoir utilisé des soupapes non réglementaires.

D'autres pilotes connaissent aussi des revers : Pecco Bagnaia chute sur sa Ducati, suivi par Cal Crutchlow sur sa Honda : frustrant pour le britannique, à qui il a été découvert une déchirure ligamentaire après le GP de Teruel. Le natif de Conventry paie un lourd tribu, lui qui s'est blessé au bras au GP d'Espagne avant de souffrir d'un syndrome des loges et d'infections liées à une mauvaise récupération de cette blessure.

Pas de veine non plus pour Esteve Rabat, qui vient d'apprendre qu'un contrat ne vaut rien dans la structure de Raul Romero : l'espagnol est viré sans ménagement pour faire place l'an prochain au demi-frère de Rossi, Luca Marini, chez Ducati-Avintia ! "Tito" - soudain privé de guidon en MotoGP pour 2021- cède par ailleurs sa position aux deux Yamaha suite à un souci avant d'abandonner.

Premier doublé Suzuki depuis 1982 !  

Alors que Yamaha - carrément accusé d'avoir "triché" avec ses pilotes par Alex Marquez - enregistrait déconvenue sur déconvenue en l'espace de quelques tours, Suzuki voyait à l'inverse se dérouler un scénario plus favorable : Alex Rins puis Joan Mir dépassent tour à tour Pol Espargaro pour mener cette 12ème manche MotoGP, avant d'inverser leurs positions au 17ème tour.

Mir, qui cherchait l'ouverture avec insistance, trouve la faille à onze tours de l'arrivée ! Le jeune espagnol de 23 ans mène pour la première fois depuis le GP de Styrie après avoir dépassé Rins suite à son étrange écart dans le virage 8... Presque à se demander si le n°42 ne se serait pas volontairement trompé de rapport en entrant dans cette courbe en 4ème (au lieu de la seconde !) pour faciliter la tâche à son équipier, à qui l'absence de victoire était reprochée ?!

Joan Mir se forge en tout cas un important avantage aussitôt son dépassement, collant jusqu'à huit dixièmes à Rins et Pol Espargaro, très consistant à la troisième place sur sa KTM. Nakagami - excellent 4ème -, Oliveira, Miller et Zarco suivent à quelques longueurs mais sont hors jeu pour le podium.

Puis c'est au tour d'Alex Marquez de goûter au bitume à quatre tours de l'arrivée, alors que le jeune espagnol se tirait la bourre avec Andrea Dovizioso pour la 8ème place. Doublé par la Ducati, le n°73 a tenté de rétorquer par l'intérieur dans le virage 1 : mauvais choix, car cette partie encore humide cause la perte de l'avant immédiate du pilote Honda qui perd par ailleurs des longueurs au classement du meilleur "Rookie"...

Et ce d'autant que son rival Brad Binder réalise une superbe fin de course après avoir reçu une pénalité de "long tour" : le sud-africain dépasse Johann Zarco dans l'avant-dernier tour, avant de récidiver juste après sur Andrea Dovizioso pour le gain de la 7ème position derrière Jack Miller. Fortiche le débutant KTM !

Joan Mir boucle le 27ème et dernier tour sans être inquiété et passe sous le drapeau à damiers en vainqueur pour la première fois de sa jeune carrière en MotoGP. Le n°36 précède son coéquiper Alex Rins et Pol Espargaro, héritant aussitôt des félicitations pour ce premier succès - dont celles adressées par Jorge Lorenzo "himself" sur Twitter !

Le point au championnat MotoGP

Cette première victoire MotoGP de Joan Mir - champion du monde Moto3 2017 - accroît son avantage au classement provisoire, dont l'officiel Suzuki occupe la première place depuis Aragon (Espagne). Mir - 9ème vainqueur cette saison ! - mène désormais avec 162 points contre 125 pour Fabio Quartararo, qui conserve la deuxième place à égalité avec Alex Rins.

Le pilote Yamaha - en larmes dans son box : un crève-cœur... - et son rival Suzuki sont à 37 unités, un écart important avec seulement deux courses encore à disputer : le GP de Valence dimanche prochain sur la même piste puis l'inédit GP du Portugal sur le tracé "Montagnes russes" de Portimao dans 15 jours. Autant dire que Mir possède un réel avantage qui ne peut que réjouir son employeur : Suzuki n'a plus remporté le titre suprême depuis 2000 avec Kenny Roberts Jr !

La marque d'Hamamatsu célébrerait avec la manière son 100ème anniversaire et les 60 ans de son engagement en Grands Prix ! En attendant, toute l'équipe fête le premier doublé Suzuki depuis le GP d'Allemagne 1982 et MNC ne cesse de le répéter depuis quelques courses : la GSX-RR est dorénavant la MotoGP de référence.

Maverick Viñales recule d'un rang au provisoire : l'espagnol est 4ème à 41 points du leader, juste devant Franco Morbidelli qui signe par ailleurs le meilleur résultat Yamaha de ce GP d'Europe avec sa 11ème place à 17,6 sec du vainqueur. Un week-end "sans" pour la marque d'Iwata et ses pilotes...

A noter que cette victoire de Joan Mir sur la GSX-RR intègre Suzuki au rang des constructeurs deux fois vainqueurs cette saison avec Yamaha, KTM et Ducati. Seul grand constructeur absent de cette liste : Honda, qui ne compte aucun succès comme Aprilia ! Comparaison indigne pour la plus puissante des marques japonaises...

Résultats MotoGP du GP d'Europe 2020

  1.  Joan MIR Suzuki 41'37.297
  2. Alex RINS Suzuki +0.651
  3. Pol ESPARGARO KTM +1.203
  4. Takaaki NAKAGAMI Honda +2.194
  5. Miguel OLIVEIRA KTM +8.046
  6. Jack MILLER Ducati +8.755
  7. Brad BINDER KTM +10.137
  8. Andrea DOVIZIOSO Ducati +10.801
  9. Johann ZARCO Ducati +11.550
  10. Danilo PETRUCCI Ducati +16.803
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha +17.617
  12. Stefan BRADL Honda +24.350
  13. Maverick VIÑALES Yamaha +25.403
  14. Fabio QUARTARARO Yamaha +39.639

Non classés 

  • Lorenzo SAVADORI Aprilia 2 tours
  • Alex MARQUEZ Honda 4 tours
  • Tito RABAT Ducati14 Tours
  • Francesco BAGNAIA Ducati 22 tours
  • Cal CRUTCHLOW Honda 22 tours
  • Valentino ROSSI Yamaha 23 tours
  • Aleix ESPARGARO Aprilia 0 tour

Classement provisoire MotoGP au GP d'Europe

  1. Joan MIR Suzuki 162
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha 125
  3. Alex RINS Suzuki 125
  4. Maverick VIÑALES Yamaha 121
  5. Franco MORBIDELLI Yamaha 117
  6. Andrea DOVIZIOSO Ducati 117
  7. Pol ESPARGARO KTM 106
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda 105
  9. Jack MILLER Ducati 92
  10. Miguel OLIVEIRA KTM 90
  11. Danilo PETRUCCI Ducati 77
  12. Brad BINDER KTM 76
  13. Johann ZARCO Ducati 71
  14. Alex MARQUEZ Honda 67
  15. Valentino ROSSI Yamaha 58
  16. Francesco BAGNAIA Ducati 42
  17. Iker LECUONA KTM 27
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia 27
  19. Cal CRUTCHLOW Honda 26
  20. Stefan BRADL Honda 16
  21. Bradley SMITH Aprilia 12
  22. Tito RABAT Ducati 10
  23. Michele PIRRO Ducati 4

Classements provisoires constructeurs et teams MotoGP

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
Les têtes couronnées du MotoGP sont tombées au GP d’Aragon 2022

Marquez, Mir, Quartararo... Aucun champion MotoGP n’a franchi la ligne d’arrivée en 2022 à Aragon : le n°93 Honda a abandonné, le n°36 Suzuki était forfait et le n°20 Yamaha a chuté. "El Diablo" perd gros au championnat face à Bagnaia, A. Espargaro et Bastianini, tous montés sur le podium espagnol !
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2022

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon Moto GP, 16ème manche du championnat du monde 2022, qui n'a pas eu lieu depuis 2019 en raison de l'annulation des éditions 2020 et 2021 pour cause de Covid...
La Crossfire 125, haut de gamme Brixton, disponible en France à 3999 euros

Les jeunes motards et "motomobilistes" qui craquent pour la Svartpilen 125 mais n’ont pas les 5299 euros exigés par Husqvarna peuvent se tourner vers une machine austro-chinoise très proche de la Vitpilen en termes de look et philosophie, mais bien moins chère : la Crossfire 125 de Brixton Motorcycles. Présentation.
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
YZF-R1 GYTR 2023 et pièces GYTR Pro : la compé-client de Yamaha est prête

Pour viser la victoire en compétition ou l’humiliation des copains en journée piste, de nombreux français sélectionnent l’YZF-R1. Outre ses qualités d’origine, la Superbike de Yamaha est appréciée des pistards pour son généreux catalogue GYTR (Pro) qui contient 400 pièces et même une moto, prête pour la saison 2023 !
Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...