• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TOPE LA
Paris, le 8 avril 2019

Poignée de main Rossi Marquez : "le temps remet les choses en place"

Poignée de main Rossi Marquez : le temps remet les choses en place

La scène n'a duré que quelques secondes, mais elle a suffi à déchaîner les passions à l'arrivée du Grand Prix d'Argentine 2019 : la poignée de main entre Valentino Rossi et Marc Marquez, sur ce même circuit où le Docteur avait refusé les excuses du champion du monde l'an dernier ! Marquez y voit le signe d'un apaisement bienvenu pour le MotoGP... Explications.

Imprimer

Juste avant de prendre le chemin du Grand Prix des Amériques au Texas (Etats-Unis), Marc Marquez était l'invité d'un événement promotionnel organisé par l'un de ses sponsors, Estrella Galicia. Le champion du monde en titre est revenu à cette occasion sur sa poignée de main échangée avec Valentino Rossi dans la foulée de sa victoire en Argentine.

"Dès qu’il se passe quelque chose avec Rossi, ça a toujours beaucoup de répercussions car c’est tout simplement le pilote le plus médiatique du plateau", analyse fort justement le pilote Honda, en tête du classement provisoire depuis son succès autoritaire à Termas de Rio Hondo.

Le n°93 l'avoue sans fard : il n'était pas totalement serein en abordant le GP d'Argentine, un an après avoir fait l'objet de la colère de Valentino Rossi sur ce même circuit. Rappelons qu'à l'époque, le Docteur avait chuté après un dépassement viril de son rival Honda.

Les mauvais souvenirs du GP d'Argentine 2018

Marquez - déjà pénalisé pour avoir fait demi-tour sur la grille - avait été rétrogradé pour son action jugée trop agressive sur le n°46, par ailleurs loin d'être le seul à avoir subi sa fougue. Conscient de ses fautes, le n°93 s'était aussitôt rendu dans le box de Rossi pour s'excuser... mais il avait été repoussé par les proches du "Docteur", resté assis à ruminer sa colère.

 

"Par rapport à ce qu’il s’est passé l’an dernier, je n’ai eu aucun souci à admettre que c’était une erreur de ma part et c’est d’ailleurs pour ça que j'était aussitôt venu m’excuser", se souvient le jeune septuple champion du monde des Grands Prix moto.

Rossi l'avait ensuite accusé de "détruire le MotoGP" et s'était opposé à toute tentative de réconciliation : c'était la goutte de trop après le Sepang-Clash de 2015 ! La situation s'était encore tendue lorsque l'italien avait de nouveau refusé de lui serrer la main au GP de San Marin 2018, avec une forme d'entêtement pas forcément très mature...

"L'histoire a pas mal changé"

Un an après ces scènes peu valorisantes pour le sport moto, le quadragénaire le plus rapide du monde semble avoir pris du recul, comme en témoigne sa main tendue vers Marquez avant de grimper sur le podium du GP d'Argentine au moment où ce dernier s'approchait pour échanger avec Dovizioso !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

RESPECT // @marcmarquez93 and @ValeYellow46 shake hands after the #ArgentinaGP race  #MM93 #VR46 #MotoGP #Motorcycle #Racing #Motorsport

Une publication partagée par MotoGP (@motogp) le 31 Mars 2019 à 2 :32 PDT

"C’est important d’être conscient de ses erreurs, mais c’est vrai que cette année les choses ont pas mal changé", estime le catalan avant d'ajouter avec philosophie que "le temps remet les choses en place"... D'autre part, Rossi était dans de bien meillleures dispositions, lui qui n'était plus monté sur le podium depuis l'été denier au GP d'Allemagne !

Toujours est-il que "chacun de nous fait des erreurs, agit et réagit à chaud", explique Marc Marquez pour qui les inévitables frictions en piste n'interdisent pas de "se respecter" et de se comporter "toujours en professionnel", malgré la rivalité et les différences de points de vue.

"En Argentine, il m'a félicité et je pense que c'est ce qu'il y a de mieux pour le sport en général", juge la tête d'affiche du HRC : il est "difficile, voire quasi impossible, d’entretenir une amitié avec ses rivaux, qu’il s’agisse de Valentino ou d’un autre".

Rappelons que Marc Marquez s'est longtemps dit fan de Valentino Rossi, dont il suivait enfant la trajectoire vers le succès : quand l'italien décroche à 18 ans son premier titre en GP125 en 1997, l'espagnol âgé de quatre ans (!) découvre les joies de la moto sur une Yamaha PW équipée de stabilisateurs bricolés par son père !

Faire équipe avec Rossi ? "Un peu compliqué"...

Marc Marquez se verrait-il faire équipe avec Valentino Rossi, maintenant que la hache de guerre est enterrée pour la seconde fois en quatre ans (les deux cracks s'étaient déjà rapprochés en 2016, avant leur nouvelle brouille argentine) ? Cette question soulevée par un confrère de l'agence espagnole EFE a provoqué l'amusement du tenant du titre...

"Ça risque d'être compliqué", sourit Marc Marquez, déjà aux prises cette année avec l'envahissant Jorge Lorenzo. "Mais après, s'il court jusqu'à 50 ans...", répond-t-il en ironisant - à moitié ?! - sur la longévité record du génie des Alpages !

"En tout cas, ce que fait Valentino à 40 ans et cette motivation qu’il continue à entretenir est juste incroyable", admire sportivement Marquez qui se tourne désormais vers un autre défi : maintenir son invincibilité sur le circuit d'Austin dimanche lors du GP des Amériques ! A suivre évidemment sur MNC : restez connnectés !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires
Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Kawasaki remporte les 24H Motos du Mans et prend la tête du championnat du monde EWC

Vainqueur des 24 Heures Motos devant la Honda n°111 et la Suzuki n°2 au terme d'une course irréprochable, la Kawasaki SRC n°11 passe en tête du championnat du monde ! Le rêve d'Erwan Nigon commencerait-il à prendre forme ?
24 Heures Motos 2019 3 commentaires
Quelle moto prépare Suzuki avec son nouveau trail sur base de V-Strom ?

Une photo "volée" par nos confrères de Road Trip confirme l'existence d'un nouveau trail en préparation chez Suzuki, sur l'excellente base de la vieillissante V-Strom. Quelques caractéristiques peuvent être interprétées comme un retour de la célèbre DR800 "Big DR" des années 1990... MNC explore les pistes.
Trail 4 commentaires
Abandon pour la BMW ERC et la Yamaha du YART aux 24H Motos 2019

La BMW ERC n°6, qualifiée en pole position, abandonne les 24 Heures Motos 2019, tout comme la Yamaha n°7 du YART, deuxième sur la grille, et la BMW n°56 en Superstock... Explications.
24 Heures Motos 2019 1 commentaire
Harley-Davidson rappelle ses Street 750 et Street Rod de 2015 à 2018

Harley-Davidson procède actuellement au rappel de ses motos Street 750 et Street Rod pour un risque de corrosion autour de l'étrier de frein. Explications.
BMW en pole position des 24H Motos 2019 !

Première surprise au Mans pour la 42ème édition des 24 Heures Motos : c'est la BMW n°6 (Kenny Foray, Julien da Costa, Mathieu Gines et Jan Bühn) qui s'élancera en tête devant deux Yamaha, la R1 officielle n°7 du YART et la n°333 de Viltaïs Pierret Experiences. Explications.
Pré-commandes ouvertes pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

Les pré-commandes de la nouvelle moto électrique Harley-Davidson LiveWire sont ouvertes depuis hier : les premiers clients européens seront livrés à l'automne 2019. Explications.
Rappel des scooters BMW C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT

BMW Motorrad rappelle ses scooters  C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT produits entre le 9 février 2011 et le 23 août 2018. Explications.
Rappels 2 commentaires
Honda rappelle ses scooters PCX 125 et 150

Honda procède actuellement au rappel de ses scooters PCX 125 et PCX 150 pour un risque d'oxydation des commandes des clignotants, du warning et des phares. Explications.
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...