• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 4 mars 2013

Piaggio ferme la dernière usine de deux-roues Derbi

Piaggio ferme la dernière usine de deux-roues Derbi

Le groupe Piaggio va fermer les portes de la dernière usine espagnole de fabrication de motos et de scooters Derbi à la fin du mois de mars. Située à Martorelles, près de Barcelone, cette manufacture emploie environ 150 salariés et sa capacité peut atteindre 20 000 deux-roues par an.

Imprimer

Le groupe Piaggio va fermer les portes de la dernière usine espagnole de fabrication de motos et de scooters Derbi à la fin du mois de mars. Située à Martorelles, près de Barcelone, cette manufacture emploie environ 150 salariés et sa capacité peut atteindre 20 000 deux-roues par an.

Selon la presse espagnole, cette production sera transférée dans les modernes structures italienne de Piaggio afin d'améliorer la productivité et la rentabilité globale du groupe.

Pour mémoire, Derbi (contraction de "DERivats de Bicicletes") fût créé à la fin des années 40 sur les bases d'une petite société spécialisée dans la construction de vélos, puis de châssis pour motos, lancée en 1922 par Siméon Rabasa. Très rapidement, la marque installée à Mollet (nord-est de l'Espagne) se fait connaître pour la qualité et la technicité de ses produits, deux caractéristiques corroborées par ses multiples succès en compétition.

Longtemps les références en petites cylindrées, les Balas Rojas (" les balles rouges") remportèrent de nombreux Grands Prix et titres mondiaux aux mains de pilotes comme Angel Nieto, Manuel Herreros, Jorge Martinez, Marc Marquez ou encore le français Mike Di Meglio.

Passé dans le giron du groupe Piaggio en 2001, Derbi a vu sa première usine d'Arganda del Rey (Madrid) fermer ses portes deux ans plus tard, dans le cadre de la "rationalisation des outils de production", expliquait alors Piaggio.

En 2006, Derbi tente d'élargir son champ d'activités en lançant sa première grosse cylindrée : la Mulhacén 659, un (très) sympathique scrambler néo-rétro motorisé par un monocylindre Yamaha (lire notre Essai MNC du 1er juillet 2008).

Hélas, malgré de nombreuses qualités dont une partie-cycle aguichante (fourche inversée Marzocchi, étriers 4-pistons Brembo, etc.), la Mulhacén 659 passe à côté de son public, notamment en raison d'un tarif bien trop élevé à sa sortie : 7500 € ! Derbi tentera de corriger le tir en abaissant plusieurs fois ce prix (4449 € pour les derniers exemplaires), mais le mal était fait et cet échec n'a naturellement pas arrangé la situation économique de ce prestigieux constructeur...

Contacté par Moto-Net.Com, Piaggio France n'est actuellement pas en mesure de nous donner plus de précisions à propos de cette fermeture.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Les forces de l'ordre dégainent 1000 radars de poche

Le radar laser TruSpeed SE pèse 410 g, tient dans la poche d'un blouson et peut très précisément mesurer la vitesse à 610 mètres de distance... La France, toujours à la pointe de la sécurité "rentière", en a commandé 1000 exemplaires à son fabricant américain, Laser Technology.
[Vidéo] MV Agusta et ses dirigeants voient grand... dans la cour des petits

Les dirigeants italiens - et russes, désormais ! - de MV Agusta viennent d'achever leur vaste plan de restructuration. D'après eux, la firme de Varese, petite par la taille mais grande par le talent et les ambitions, s'éloigne des turbulences et doit redécoller. Vidéo.
Dominique Méliand compte faire son retour aux 24H Motos du Mans

Tenu éloigné des paddocks du championnat du monde d'endurance pour de graves problèmes de santé, l'emblématique team manager du SERT compte bien faire son retour dès les prochaines 24H Motos, les 21 et 22 avril 2018 au Mans !
Valentino Rossi a peur d'arrêter le MotoGP...

Valentino Rossi attaquera en 2018, à 39 ans, sa 23ème saison en Grands Prix moto au guidon de la Yamaha M1 officielle... Et ensuite ? Envisage-t-il de continuer à courir après 40 ans ? L'italien n'écarte pas cette éventualité, car l'idée de raccrocher les gants le terrifie... Explications.
Loris Baz se classe deuxième des essais Superbike à Jerez

Quatrième temps de la première journée de tests Superbike à Jerez sur sa nouvelle BMW Althea, Loris Baz s'est emparé du deuxième chrono le deuxième jour à 7 dixièmes de Tom Sykes et termine troisième en temps cumulé. Tour du circuit avec Loris en caméra embarquée !
L'Aprilia RSV4 Factory Works 2018 se sent pousser des ailes !

Après Kawasaki et sa H2R, Aprilia est le deuxième constructeur moto à installer des ailerons dérivés du MotoGP sur son hypersportive. Ces appendices aérodynamiques font partie du programme Factory Works, qui consiste à proposer des kits racing sur la RSV4 pour un usage uniquement sur circuit. Présentation.
Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Moto Tour Séries 2018

Comme prévu, le Moto Tour a vécu en octobre sa dernière édition sous cette forme. L'organisateur compte désormais sur les "Moto Tour Séries" pour relancer l'intérêt de cette épreuve auprès des pilotes moto amateurs ou professionnels, avec une première course en Tunisie et une deuxième en France. Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.