• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTES 2017 YAMAHA
Paris, le 2 décembre 2016

Le scooter 3-roues Yamaha Tricity 125 évolue en profondeur pour 2017

Le scooter à 3-roues Tricity 125 évolue en profondeur pour 2017

Le scooter à trois-roues Yamaha Tricity 125, à ce jour unique alternative japonaise aux Piaggio MP3 sur ce marché pourtant prospère, met à profit son passage aux normes Euro4 pour affûter ses prétentions avec un nouveau moteur, un design revu et des aspects pratiques supplémentaires.

Imprimer

Lancé en 2014, le Tricity 125 mise sur sa légèreté et son accessibilité pour séduire les détenteurs du permis voiture (B) réfractaires aux volumes et aux tarifs supérieurs des Piaggio MP3, indéboulonnables stars du marché 3-roues (lire notamment notre Duel MNC Tricity Vs Piaggio MP3 300 LT). Pour 2017, Yamaha apporte de sensibles améliorations à ce scooter très à l'aise en ville - un peu moins en dehors à cause de ses 11 petits chevaux pour 152 kg -, dont justement un nouveau moteur plus puissant repris au Nmax 125.

Plus moderne, ce monocylindre à 4-soupapes conforme à Euro4 possède une distribution variable qui boosterait ses performances tout en réduisant sa consommation (2,19 l/100 km annoncés sur le Nmax). Cette technologie "VVA" repose sur un mécanisme qui commute entre deux bossages de came d'admission en fonction du régime, influant ainsi sur la levée des soupapes pour un rendement optimal. 

La puissance et le couple du Tricity 2017 s'établissent ainsi à 12,2 ch et 11,7 Nm, soit +1,2 ch et +1,3 Nm par rapport au vieillissant monocylindre à 2-soupapes précédent. Face à ce surcroît de performances, le Tricity 125 reçoit une partie cycle améliorée en faveur de la stabilité : son empattement grimpe de 1310 à 1350 mm et sa roue arrière passe de 12 à 13 pouces (14 à l'avant, comme en 2016).

Aspects pratiques, ergonomie et peformances en hausse

Le freinage couplé UBS (uniquement de l'arrière vers l'avant : le levier droit n'actionne que les étriers avant) voit par ailleurs son action renforcée par un ABS. Yamaha a aussi profité de l'agrandissement de son tripode pour allonger et aplatir la selle et installer des repose-pieds élargis. Dans la même logique, le réservoir gagne 0,6 litre de capacité (à 7,2 l), le nouveau vide-poche intègre une prise et le coffre, plus gros, se referme sur un casque intégral. Tout bénéf', donc... sauf en termes de poids, en hausse de 12 kg (164 kg en 2017).

Enfin, le style évolue via l'adoption d'un éclairage à LED, de barres de maintien mieux intégrées et d'une partie arrière redessinée : autant d'arguments favorables à la conquête de parts de marché détenues par les Piaggio MP3. Reste que les tripodes italiens conservent des atouts séduisants pour les "scooter-obilistes", dont celui de leurs performances mécaniques supérieures qui font de l'oeil aux commuters contraints d'utiliser les grands axes.

Homologués en tant que tricycles de classe L5e grâce à leur voie large, les MP3 "Large Tread" (LT) sont de cette manière accessibles aux permis B malgré des cylindrées nettement plus élevées (jusqu'à 500 cc) que le Tricity, homologué comme 125 cc (lire notre Encadré MNC sur la législation des trois-roues). Conscient de cet avantage, Yamaha a présenté à l'EICMA un inédit Tricity plus puissant grâce à un moteur de 155 cc, là encore dérivé du Nmax. Sauf que dans les deux cas, ces scooters de 155 cc ne sont pas destinés à la France (leur cylindrée exigerait le permis A) mais à des pays asiatiques et du sud de l'Europe, comme l'Italie, où la réglementation est plus souple.

Enfin, dernier atout dans la manche des MP3 : leur train avant verrouillable qui leur permet d'être auto-stables à l'arrêt. Dépourvu de ce dispositif pour contenir son poids et son prix, le Yamaha doit être maintenu en équilibre aux feux ou aux intersections. Pas très gênant dans la mesure où il s'avère effectivement aussi léger que maniable, mais malgré tout moins confortable, notamment en hiver où l'on apprécie sur le MP3 de garder les pieds au chaud derrière un tablier optionnel ! Le Tricity 125 est attendu pour février 2017 à un prix estimé par MNC entre 4300 et 4600 €.

Les points clés du Tricity 125 2017 

  • Nouveau moteur "Blue Core" Euro4 à faibles frictions et distribution variable pour plus de performances (+1,2 ch et + 1,3 Nm) et moins de consommation 
  • Roue arrière de 12 à 13 pouces aux bénéfices de la stabilité 
  • Empattement allongé de 1310 à 1350 mm (+40 mm) pour plus de stabilité et de capacité de stockage (un casque intégral y entre)
  • Poids en hausse de 12 kg, de 152 à 164 kg 
  • Nouveau phare avant à LED 
  • Nouveau vide-poches à l'avant avec prise 12 V 
  • Selle biplace allongée et aplatie et repose-pieds élargis : ergonomie et confort en hausse 
  • Freinage partiellement combiné (de l'arrière vers l'avant) et assisté par ABS 
  • Réservoir de 6,6 litres à 7,2 litres pour plus d'autonomie
  • Coloris : jaune "Sunny Yellow", bleu "Aqua Blue", blanc "Milky White" et gris "Matt Grey"
  • Disponibilité : février 2017
  • Prix : entre 4300 et 4600 € (estimation MNC)

Vidéo promotionnelle du Yamaha Tricity 2017

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter 2019 : premier semestre record pour les gros cubes

Avec 103 446 motos et scooters immatriculés de janvier à juin, le premier semestre 2019 a été très positif pour le marché français (+13% Vs 2018). Les 125 poursuivent leur remontée tandis que les gros cubes atteignent un volume jamais vu sur Moto-Net.Com... Chiffres, graphiques et analyses : voici le bilan complet du marché moto et scooter en France sur MNC !
Duel vidéo : Royal Enfield Interceptor 650 Vs. Triumph Street Twin

En complément de notre duel complet entre la Royal Enfield Interceptor 650 et la Triumph Street Twin, voici la vidéo de ce comparatif entre ces deux roadsters néo-rétros...
Que faut-il penser des rumeurs sur la retraite de Rossi et Lorenzo ?

La trêve estivale MotoGP est traditionnellement propice au développement des rumeurs... Dernières en date : l'inévitable raccrochage des gants de l'idole des Grands Prix Valentino Rossi et la retraite éventuelle de Jorge Lorenzo avant la fin de sa première campagne chez Honda-Repsol. MNC fait le point... retraite !
Pilotes et équipes 2020 13 commentaires
Les huit nouvelles recommandations du CNSR pour améliorer la sécurité routière

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), réuni début juillet sous la présidence du maire de Flers (61) Yves Goasdoué, livre huit nouvelles recommandations pour réduire l'accidentologie routière. Certaines sont pertinentes, d'autres moins : MNC fait le point route.
Sécurité routière 2 commentaires
Que font les pilotes MotoGP pendant leurs vacances d'été ?

Repos ? Entraînement ? Plage ? Farniente ? Apéro-barbec' ? Hôtels de luxe ? Si certaines stars des Grands Prix moto se montrent discrètes sur leur emploi du temps pendant la pause estivale avant la reprise du championnat du monde en République tchèque, d'autres se répandent abondamment sur les réseaux... Petit panorama rafraîchissant en pool position.
La sécurité routière belge demande aux automobilistes de faire attention aux motards

Pendant le mois de juillet, 300 panneaux d'affichage de 10 m2 sont disposés sur les routes et autoroutes en Belgique pour sensibiliser les automobilistes à la présence des motards dans la circulation... Explications.
Sécurité routière 1 commentaire
Journée nationale du partage de la route le 18 juillet

La Fédération française des motards en colère (FFMC), 40 millions d'automobilistes et Mon vélo est une vie lancent la Journée nationale du partage de la route qui aura lieu le 18 juillet. Explications.
Sécurité routière 2 commentaires
206 vies épargnées grâce aux 80 km/h, selon le ministre de l'intérieur

Le ministère de l'intérieur, en charge de la Sécurité routière, annonce que 206 vies auraient été sauvées grâce à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h depuis un an sur le réseau secondaire. Christophe Castaner en appelle à leurs responsabilités les départements qui préparent le retour aux 90 km/h...
Radars 15 commentaires
Tout ce qu'il faut savoir sur le Simple Fest 2019 de la Mutuelle des Motards

La deuxième édition du Simple Fest aura lieu dans les arènes de Pérols, près de Montpellier (34), du 22 au 24 août 2019. Programme, concerts, horaires : demandez le programme de ce festival de moto, de musique et d'expositions organisé par la Mutuelle des Motards.

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...