• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - ESTORIL
Paris, le 14 avril 2008

Le Grand Prix du Portugal MotoGP tour par tour

Le Grand Prix du Portugal MotoGP tour par tour

Inscrit au calendrier depuis 1998, le circuit d'Estoril vient de rempiler jusqu'en 2011. L'occasion pour Rossi de peaufiner le plus beau palmarès pilotes sur ce tracé (5 victoires en 8 courses !), même si la concurrence promet d'être rude. Tour par tour !

Imprimer

C'est sur une piste qui a du mal à dépasser les 20°C que le jeune Pedrosa signe le meilleur temps de la seconde séance d'essais libres : ultra motivé par l'enjeu (s'il s'imposait dimanche, ce serait le premier "doublé" de sa carrière en MotoGP !), le n°2 n'hésite pas à surnommer le GP d'Estoril "le quatrième GP d'Espagne"...

Rossi est juste derrière (premier pilote Bridgestone), suivi par Edwards, Hayden, Lorenzo, Dovizioso, Stoner, Nakano, De Puniet, Hopkins, Capirossi, Vermeulen, Toseland, De Angelis et Melandri. Sylvain Guintoli est 17ème.

Zoom sur...

Valentino Rossi, qui n'a pas gagné depuis six courses déjà, la dernière étant justement celle du Portugal qui se trouve bien plus tard en saison habituellement... Heureux de renouer - provisoirement - avec une première ligne qui le fuit depuis le GP d'Australie, l'italien sait toutefois que le tracé d'Estoril est l'un des cinq circuits où Bridgestone n'a jamais gagné...

Séance qualificative (samedi)

Continuant sur sa lancée, la fusée Lorenzo décroche sa troisième pole d'affilée et rentre définitivement dans le Panthéon des plus grands noms du sport moto ! Précédant Dani Pedrosa de 0.233 seconde, Lorenzo se permet surtout de battre le record de la piste signé par Vale "himself" (avec une 990 cc, en 2006) de 0.485 seconde !

Suivent Rossi justement, puis Hayden, Edwards, Toseland, Dovizioso, De Puniet, Stoner, Hopkins, Nakano, Capirossi, Vermeulen, Elias et West. Guintoli s'élancera de la 18ème et dernière position, preuve s'il en est des difficultés pour le drômois (mais résidant à Londres) de s'adapter à cette GP8...

Zoom sur...

Lorenzo, évidement, qui est en train de chambouler toutes les statistiques de la catégorie : c'est la première fois qu'un pilote arrive à se qualifier en pole lors de ses trois premières courses en catégorie reine, et c'est aussi la première pole du n°48 sur ce tracé ! En outre, s'il s'imposait dimanche, Lorenzo deviendrait le plus jeune pilote à aligner trois podiums en MotoGP, battant Pedrosa d'un jour seulement !

Course (dimanche)

Départ : Pour la troisième fois de la saison, Dani Pedrosa réussit un envol parfait depuis sa position sur la grille, brûlant la politesse à un Valentino Rossi pourtant très motivé lui aussi !

Suivent Lorenzo, Dovizioso, Hopkins, Edwards, Hayden, Capirossi, Vermeulen et Stoner décidément pas à la fête depuis deux GP : l'australien accuse le coup et paraît nerveux, partant même plusieurs fois à la faute durant les essais...

Immédiatement, le n°46 se fait pressant sur le pilote du HRC et le passe à l'intérieur : Lorenzo profite de cette passe d'armes pour tenter de passer son "coéquipier" ! Mais Valentino repasse... et finit par abdiquer un virage plus loin !

2ème tour : Quelques gouttes de pluie s'écrasent sur la visière de Lorenzo dans la ligne droite des stands. Mais Rossi n'en a cure et réalise un freinage d'anthologie sur le jeune prodige espagnol, qui doit lui céder le commandement !

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

Suivent l'étonnant Dovizioso, Pedrosa, Hopkins, Edwards, Hayden, Vermeulen, Stoner, Capirossi, Toseland, Guintoli, Nakano, De Puniet, De Angelis et West.

3ème et 4ème tours : Rossi cherche à se mettre à l'abri des autres pilotes en signant deux records du tour (1'38.4 et 1'38.2). Pedrosa a senti le danger : il passe rapidement Dovizioso dans un enchaînement et essaie de doubler Lorenzo au freinage de la ligne droite, mais l'espagnol lui fait goûter à ses talents de freineur !

Randy a passé Sylvain qui semble en perte de vitesse après un départ canon, tandis que Hopkins hisse sa Kawasaki dans le sillage de Dovizioso. Stoner tourne péniblement à une seconde pleine du rythme des leaders : le champion du monde semble se résoudre à essayer de limiter les dégâts...

5ème et 6ème tours : L'ordre reste inchangé en tête de course : Dani Pedrosa essaie de doubler Jorge Lorenzo à l'aspiration, mais la M1 du double champion du monde 250 semble en parfaite santé dans la longue ligne droite !

Derrière eux on retrouve Dovizioso en embuscade, Hopkins, Edwards, Hayden, Stoner, Vermeulen, Toseland, capirossi, Nakano, Randy de Puniet et Alex de Angelis.

7ème et 8ème tours : Rossi continue son forcing, mais s'il grignote dixième par dixième à Lorenzo, celui-ci semble plus rapide que lui dans les deux premiers partiels. Plus loin, Stoner se fait passer par Vermeulen, puis par le surprenant Toseland pour la 7ème place.

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

Nicky Hayden signe le meilleur tour en course, se rappelant au bon souvenir de tous, lui qui avait signé la pole ici même l'an dernier avant de terminer quatrième...

9ème tour : Valentino continue à faire cavalier seul, mais des mouvements parasites de son pneu arrière se font sentir : serait-ce dû aux quelques gouttes de pluie, ou à une usure prématurée de son Bridgestone ?

Randy passe facilement Stoner, qui a lâché le guidon de sa GP8 pour apparemment replacer sa caméra embarquée !

10ème et 11ème tours : Dani Pedrosa signe le meilleur tour en course et en profite pour coller à l'échappement de Lorenzo sur les presque 990 mètres de la ligne droite et planter les freins au dernier moment ! Le n°48 n'a pas le temps de réagir que déjà, le petit "Asimo" se lance à la poursuite de Rossi !

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

Dovizioso est légèrement décroché, alors que le n°69 passe Colin Edwards dont l'abandon de Jerez marque la quatrième fois seulement où l'américain ne termine pas dans les points depuis 2005 ! Pendant ce temps, les trois autres Ducati se battent au fond du classement fermé par Elias...

12ème tour : Lorenzo s'infiltre de force sous le carénage de Pedrosa à la fin de la ligne droite, obligeant le n°2 à relever généreusement ! Au passage, le pilote Yamaha signe le meilleur temps en 1'37.888, soit quatre dixièmes moins vite seulement que le meilleur chrono en course l'année dernière !

Continuant sur sa lancée, le majorquin avale le Doctor dans le premier virage du pif-paf, avec une facilité surprenante !

Bestof MotoGP - Estoril
Course 2007 Course 2008
Pole position 1'36.301 (Nicky Hayden - Honda) 1'35.715 (Jorge Lorenzo - Yamaha)
Meilleur tour en course 1'37.493 (Nicky Hayden - Honda) 1'37.404 (Jorge Lorenzo -Yamaha)
Meilleure vitesse de pointe 314,9 km/h (Casey Stoner - Ducati) 319,9 km/h (Casey Stoner - Ducati)
Podium Rossi - Pedrosa - Stoner Lorenzo - Pedrosa - Rossi

13ème et 14ème tours : Jorge Lorenzo, en tête, se dirige toujours vers ce qui pourrait être sa première victoire en catégorie reine, devant Valentino Rossi, Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso, Nicky Hayden, Colin Edwards et John Hopkins repassé septième...

James Toseland, dont c'est la première course sur ce tracé, double Vermeulen tandis que Pedrosa fait l'intérieur à un Rossi qui a beaucoup perdu en précision dans ses trajectoires...

15ème tours : L'incroyable Lorenzo continue ses tours rapides en se rapprochant du record de Nicky Hayden de 2007... alors que la course se déroulait dans des conditions beaucoup plus chaudes et stables !

Pedrosa essaie de faire le forcing pour remonter, décrochant inéluctablement le n°46 heureusement à bonne longueur de l'opiniâtre Dovizioso ! Nicky Hayden continue sa remontée et pourrait justement rejoindre bientôt l'italien... qui chute, lui évitant toutes peines !

16ème, 17ème et 18ème tours : L'américain ne profite pas longtemps de sa bonne fortune, puisqu'il part lui aussi à la faute sur une piste rendue piégeuse...

Lorenzo signe le meilleur temps de la piste en 1'37.404 et compte déjà 1.2 seconde d'avance sur Pedrosa, lui même une seconde devant Rossi : celui-ci pourrait désormais passer sous la menace d'Edwards, qui tourne un poil plus vite que son ancien coéquipier...

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

19ème, 20ème et 21ème tours : Lorenzo mène le bal de main de maître, malgré les gouttes de pluie éparses sur la piste. Stoner sonne la charge et passe Toseland au freinage de la ligne droite, après s'être débarrassé de Randy de Puniet le tour d'avant ! Le champion du monde remonte en 6ème position !

22ème tour : L'australien continue de remonter en grappillant une demi seconde par tour à Hopkins ! Derrière eux, Toseland et Randy commencent à se chercher, suivis par Vermeulen, Capirossi, Nakano, De Angelis, Elias, Melandri, Guintoli et West.

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

23 et 24ème tours : Lorenzo continue son récital devant Pedrosa, Rossi, Edwards (que l'italien semble pouvoir contenir à quelques encablures), Hopkins, Stoner, Toseland, Randy, Vermeulen, Capirossi et Nakano.

Dani Pedrosa donne tout ce qu'il a pour revenir au contact de la Yamaha du n°48 et lui reprend 2 dixièmes : Lorenzo vogue devant avec encore 1.7 seconde d'avance tandis que Rossi est à 8 secondes de son "coéquipier".

25ème tour : La bataille fait rage entre Randy et l'anglais James Toseland : le français passe tout d'abord la Yamaha au freinage de la ligne droite des stands, mais le n°52 résiste à l'intérieur, bouscule un peu la Honda RCV212 de Randy, dérape et se rétablit miraculeusement !

26ème tour : Pedrosa ne lâche rien pour tenter de revenir sur Lorenzo, même si ça commence à sentir la cause désespérée. Rossi est à près de 10 secondes suivi d'Edwards, Hopkins, Stoner et... Toseland !

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

Randy n'est plus derrière le champion du monde et réapparaît piteusement en fond de classement : "pas de télémétrie cette fois pour vérifier", tonnera son chef mécanicien à l'arrivée. Randy a cédé à la pression du rookie Toseland en rentrant hors trajectoire dans un gauche et en perdant le contrôle sur une partie sale de la piste...

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

Dernier tour : Lorenzo mène toujours et s'impose pour la toute première fois de sa (courte !) carrière, détrônant Pedrosa dans les tablettes des plus jeunes pilotes de l'histoire à remporter un Grand Prix ! Les deux pilotes ibères devancent au coude à coude Valentino Rossi au championnat. Vale est un peu contrarié de se voir souffler la victoire par son coéquipier, lui qui avait dû attendre sa 9ème course pour s'imposer (Grande-Bretagne) en 2000...

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des MotoGP sur Moto-Net.Com

Ils s'expliquent ...

Classement MotoGP
1- Lorenzo J. 6- Stoner C. 11- De Angelis A.
2- Pedrosa D. 7- Toseland J. 12- Elias T.
3- Rossi V. 8- Vermeulen C. 13- Melandri M.
4- Edwards C. 9- Capirossi L. 14- Guintoli S.
5- Hopkins J. 10- Nakano S. 15- De Puniet R.

Jorge Lorenzo (Yamaha / 1er) : "Tout d'abord, je souhaite remercier Yamaha et tous mes sponsors pour leur confiance. C'est incroyable de gagner cette course, ici à Estoril ! C'est tout simplement indescriptible ! Le départ a été un peu fou à cause de la pluie qui commençait à tomber et j'ai dû prendre un risque pour doubler Valentino, mais heureusement je suis passé et j'ai pu m'échapper ! Demain je me fais opérer pour mes problèmes d'avant-bras, mais je vais bien célébrer cette victoire !"

Dani Pedrosa (Honda / 2ème) : "Au début j'ai essayé d'aller plus vite que les autres, car le rythme était moins élevé à cause de la pluie. Je suis satisfait car nous avons bien travaillé, même si malheureusement nous ne terminons que seconds."

Valentino Rossi (Yamaha / 3ème) : "En définitive, ce n'est pas un mauvais résultat pour nous, car c'est un circuit qui ne réussit pas à Bridgestone. On a bien travaillé durant tout le week-end, j'ai pris un bon départ et j'ai essayé d'économiser mes pneus, mais cela s'est révélé très difficile. L'arrière s'est mis à glisser et j'ai dû laisser Pedrosa passer devant. Malgré tout, c'est mon deuxième podium d'affilée et je peux m'estimer heureux."

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Dès la première course, certains voyaient Rossi fini... il n'en est rien, et on verra sur les terrains plus favorables à Bridgestone ce que Rossi sera capable de faire.Pour l'instant Stoner se retrouver derrière lui au championnat... Lorenzo est incroyable, mais c'est surtout peut-être le tour de Pedrosa cette saison... En tout cas on peut s'attendre à des vainqueurs de GP encore différents d'ici bientôt. Pour Randy, malheureusement encore une chute. Kawa est peut-être content de ne plus l'avoir, mais sont-ils plus contents d'avoir récupérer West??? Malgré tout ce qu'on a pu dire sur Randy... certains pensaient que West était le petit génie qui en 2 GP allait ridiculiser et faire oublier Randy. Or West est au fond de la grille... Dans ce contexte, je préfère un Randy qui se bat dan le Top 5 - Top 10 avec une machine compé-client, même si c'est ça se finit sur une chute, qu'un mec sur une Kawa usine en fond de grille, alors que la bécane est capable de faire Top 5 avec une pilote éclopé comme Hopkins. A noter d'ailleurs que West termine derrière Randy malgré la chute de ce dernier. Par contre Randy doit en finir impérativement avec son syndrome du mauvais départ...soutenant un peu nos pilotes frenchies, je pense qu'ils le méritent.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

La Honda CB750 Hornet face à ses rivales : en direct de notre essai !
Essai vidéo Moto Morini Seiemmezzo 650 STR et SCR

MNC est brièvement passé au guidon des Moto Morini Seiemmezzo (six et demi en italien) en région Bourgogne, fief de l'importateur SIMA, avec de bonnes surprises à la clé : le roadster STR et le Scrambler SCR cumulent les atouts à prix serré ! Essai vidéo des nouveautés du groupe chinois Zhongneng.
Essai et vidéo Trident 660 : l’entrée haut de gamme de Triumph

Lancée en 2021, la petite Trident 660 connaît un gros succès, notamment en France où elle est la meilleure vente de Triumph. Moto-Net.Com brave le froid pour saisir les points forts et faibles de ce "lovely" roadster au 3-cylindres petit mais costaud, à la partie cycle simple et efficace, et au tarif élevé... au niveau de ses rivaux ! Vidéo et essai MNC.
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview exclusive Ducati : MotoE en 2023, moto électrique en 2027-2028, etc.

Forza Ducati ! En 2022, la marque de Bologne a signé son premier doublé en MotoGP et World Superbike, et battu son record de ventes mondiales. Moto-Net.Com fait le point avec le n°2 de la firme : compétition et commerce, la France et Zarco, moto électrique et biocarburant, ancienne rumeur KTM et avenir Audi... Interview de Francesco Milicia.
Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.
Marché moto et scooter : les constructeurs dressent leur bilan 2022

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2022. Marché du neuf en bonne santé malgré le Covid long, marché de l’occasion en ébullition, location mise en avant, stationnement payant, deux-roues électrique, contrôle technique : voici le point de vue des pros.
Marché moto 2022 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan très, très complet du marché français du motocycle en 2022 ! Voici le sommaire...
Aprilia Snowbike : la motoneige Tuono V4 1100 !

Quand l'un des plus sensationnels roadsters sportifs croise la piste d'un génial mécanicien canadien, le résultat ne laisse pas de glace : une Aprilia Tuono V4 Factory transformée en motoneige de 175 ch ! Présentation.
Dani Pedrosa au départ du GP d'Espagne avec KTM

Le pilote retraité Dani Pedrosa - essayeur KTM depuis 2019 - prend de nouveau le guidon de la RC16 en course lors du Grand Prix d'Espagne, prévu fin avril à Jerez. L'un des objectifs du catalan de 37 ans est de jauger les besoins liés aux nouvelles courses Sprint. Explications.
Ipone Continental Cup 2023 : gentlemen arsouilles en Royal Enfield

Une coupe réservée aux Royal Enfield Continental GT : l'initiative de l'importateur SIMA peut surprendre, mais suscite au contraire l'intérêt grâce à son joyeux esprit. Cinq dates et quatre circuits sont au programme de la deuxième saison de l'Ipone Continental Cup 2023. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...