• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MERCATO MOTOGP 2019
Paris, le 10 mai 2018

La dernière offre de Ducati ne plaît pas à Andrea Dovizioso

La dernière offre de Ducati ne plaît pas à Andrea Dovizioso

Luigi Dall'Igna, directeur de Ducati Corse, confie ses inquiétudes quant au renouvellement du contrat d'Andrea Dovizioso au sein du team officiel MotoGP des Rouges en 2019 : la marque de Bologne aurait fait une proposition à 5 millions d'euros, mais "DesmoDovi" se montrerait plus gourmand...

Imprimer

"C'est notre meilleure proposition pour Dovizioso, maintenant c'est à lui de décider. Je pense que Ducati Corse a fait ce qu'il pouvait et nous avons prouvé que nous voulions que Dovizioso reste", assure à la Gazzeta dello Sport Luigi Dall'Igna, qui se retrouve placé entre le marteau et l'enclume...

D'un côté, Dovizioso réclame un salaire en adéquation avec ses résultats : deuxième du championnat 2017 avec six victoires, il menait le classement provisoire avant d'être percuté pendant le GP d'Espagne 2018. Or l'italien toucherait "seulement" (!) 1,5 million d'euros par an, contre 12 millions (!!) pour Lorenzo qui n'a marqué que six points cette saison en quatre courses !

Problème : le budget de Ducati n'est pas extensible à l'infini, malgré les importants fonds de son sponsor cigarettier Philip Morris... Sans oublier que TIM a mis fin à son partenariat avec l'équipe officielle en début d'année, ce qui réduit d'autant la marge de manoeuvre de la marque de Bologne.

La dernière offre de Ducati ne plaît pas à Andrea Dovizioso

Revaloriser le salaire d'Andrea Doviozoso - aux alentours de 6 à 7 millions comme il le souhaiterait - ne paraît pas évident pour Ducati, qui doit regretter d'avoir "grillé" autant de ressources avec Jorge Lorenzo... Certes, le majorquin peut redresser la barre et se mettre enfin à gagner, mais la course au titre se jouera certainement de nouveau sans lui cette année.

Dovizioso, lui, a déjà prouvé qu'il était capable d'amener la Desmosedici sur la plus haute marche du podium et de se positionner comme un légitime prétendant au titre. Du jamais vu pour Ducati depuis l'ère Stoner ! Et voila que la marque italienne pourrait le perdre pour des motifs financiers...

"Je suis plus pessimiste que lors de la course précédente"

Car Luigi Dall'Igna ne s'en cache pas : les négociations avec Andrea Dovizioso ne se déroulent pas au mieux, malgré le fait que les deux parties souhaitent poursuivre leur collaboration. Un comble !

La dernière offre de Ducati ne plaît pas à Andrea Dovizioso

"Je suis plus pessimiste que lors de la course précédente (le GP d'Argentine, NDLR)", admet le directeur du département course Ducati en précisant qu'il n'y a "pas encore de plan B" pour pallier l'éventuelle perte de son chef de file même si Danilo Petrucci, actuellement chez Ducati-Pramac, est prêt à prendre la place de Dovizioso - ou le cas échéant, celle de Lorenzo !

"Il faut certes du temps pour atteindre un objectif, mais mieux vaut ne pas insister si on ne trouve pas de solution", menace toutefois Dall'Igna... En clair : si un terrain d'entente n'est pas rapidement trouvé, c'est aux risques et périls de "Dovi"...

Quelles sont les pistes de Dovizioso en 2019 ?

Car si le n°4 mérite toute la considération de Ducati, l'inverse est vrai aussi : Andrea Dovizioso a beaucoup à perdre s'il venait à quitter la structure d'usine de Bologne...

D'une part, parce que ses alternatives ne sont pas si nombreuses : dans le meilleur des cas, il pourrait récupérer le guidon de Dani Pedrosa au HRC, et ainsi réintégrer un team qu'il connaît déjà. Mais rien n'indique que "Dovi" en ait réellement envie, d'autant que l'envahissante ombre de Marc Marquez plane chez Honda-Repsol...

La dernière offre de Ducati ne plaît pas à Andrea Dovizioso

Les autres possibilités sont ensuite à aller chercher du côté de Suzuki, qui doit néanmoins progresser pour lutter chaque week-end avec les meilleurs. Mais à 35 ans, Dovizioso n'a plus forcément le temps ni l'énergie nécessaires pour rendre une moto ultra-compétitive : ce travail de longue haleine, le transalpin l'a réalisé depuis son arrivée chez Ducati en 2013 !

De son côté KTM a déjà finalisé les pilotes de son équipe officielle - Johann Zarco et Pol Espargaro -, tandis que son deuxième team géré par Tech3 est en théorie réservé à de jeunes pilotes. Enfin, récupérer une poussive RS-GP chez Aprilia-Gresini ne peut décemment pas intéresser Dovizioso !

"La seule chose que j'ai envie de dire, c'est qu'à mon avis nous n'aurions pas dû en arriver à cette situation maintenant, mais c'est comme ça", regrette Andrea Dovizioso qui appelle à la patience. "Attendons encore quelques jours, quelques semaines, parce qu'on n'est pas si loin d'un accord"...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...