• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BACK TO THE SUPERBIKE
Paris, le 15 mars 2016

L'analyse MNC du World Superbike en Thaïlande

L'analyse MNC du World Superbike en Thaïlande

Au delà des points distribués, chaque week-end de course apporte son lot de remarquables prouesses et de contre-performances, de bonnes et de mauvaises surprises. Dans son analyse, Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du WSBK à Buriram.

Imprimer

Jules Cluzel décroche l'or en WSSP !

La première Marseillaise de l'année en World Superbike a retenti après la fabuleuse course de Supersport. Comme en Superbike, le public thaïlandais a assisté à de magnifiques passes d'armes entre les trois hommes - très - forts du championnat 2015 : Kenan Sofuoglu, Patrick Jacobsen et Jules Cluzel !

Vainqueur de l'épreuve d'ouverture à Phillip Island en Australie, le rookie Randy Krummenacher a même pimenté cette seconde course Supersport 2016 qui ne manquait pourtant déjà pas de piquant... Et c'est finalement notre cher "Julo" qui a savouré la victoire !

 Sofuoglu 2ème, Cluzel 1er et Jacobsen 3ème - L'analyse MNC du World Superbike en Thaïlande

"Lorsque j'ai vu les Kawasaki à la limite derrière moi, j'ai su que je devais me concentrer uniquement sur Jacobsen. C'est ce que j'ai fait", révèle notre "Coq Supersportif", fin tacticien, excellent finisseur et redoutable sprinter : sa pole de samedi était sa 17ème dans la catégorie !

Privé de champagne Proseco sur le podium - on ne boit donc jamais d'alcool en Thaïlande ?! -, le n°16 du team officiel MV Agusta quitte le circuit de Buriram avec 25 points aussi importants pour le moral que pour le championnat.

 Cluzel - L'analyse MNC du World Superbike en Thaïlande

"Je suis très content, car cette course a été longue et difficile", déclarait Jules au soir de sa 11ème victoire (23 podiums) en 37 courses WSSP. "Mais nous nous sommes battus jusque dans les derniers mètres et au final, nous avons gagné".

Derrière ce "nous" se cachent Jules et sa F3 d'usine bien évidemment, mais également son équipe de mécanos, sa petite amie, ses sponsors et partenaires, ainsi que l'incontournable Clinica Mobile. "Incontournable" malheureusement pour les pilotes qui frôlent constamment les limites... et les dépassent parfois. Ce qui est arrivé à Jules en Espagne en fin de saison dernière.

"Après la malchance de l'année dernière ici en Thaïlande, je désirais vraiment cette victoire", souligne par ailleurs Signore Cluzel. "Nous sommes désormais en troisième position du championnat et j'espère pouvoir réitérer cet incroyable week-end même lors de la prochaine course au MotorLand".

 Cluzel et son Team16  - L'analyse MNC du World Superbike en Thaïlande

Rappelons qu'à cette occasion, Cédric Tangre rejoindra Jules Cluzel chez les 600 (et 675) : à partir de cette année, le Superstock 600 européen intègre les courses de WSSP disputées sur le sol européen. Les fins de course promettent d'être plus "goûtues" encore, avec les dépassements des retardataires !

Espérons surtout que le champion de France de Supersport en titre et sa GSX-R600 seront au niveau pour servir à leurs supporters de jolis bastons et de beaux résultats... meilleurs que celui de ce week-end au Daytona 200 : Cédric est tombé au deuxième tour à cause d'une vilaine trace d'huile !

 Guarnoni - L'analyse MNC du World Superbike en Thaïlande

Trois autres pilotes français seront à surveiller dans la catégorie Superstock 1000 qui démarrera également dans trois semaines à Aragon : Florian Marino (team Yamaha Pata officiel) ainsi que Jérémy Guarnoni et Christophe Ponsson, tous deux engagés au sein du team Kawasaki Pedercini (celui de Sylvain Barrier en Superbike).

"Test Aragon terminé", postait Jérémy dimanche soir après une importante série d'essais privés. "Pas facile pour nous, les chronos ont été durs à aller chercher, mais j'ai réussi à faire un très bon run en fin de journée avec les pneus usés".

Vainqueur de la dernière course de la saison 2015 chez lui - chez nous ! - à Magny-Cours au guidon de sa R1, "Jey" avoue avoir "encore beaucoup de travail, mais nous serons prêt pour la course dans quelques semaines !", promet-il.

"Juste pour rire un petit DAB, nouveau phénomène pour ceux qui connaissent !", conclue le facétieux Ninja. Rendez-vous sur le podium espagnol pour une petite démonstration ? Moto-Net.Com reste branché !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !