• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
READY TO SALE
Paris, le 22 décembre 2016

KTM RC16 : un compé-client de la MotoGP en 2018

KTM RC16 : un compé-client de la MotoGP en 2018

À l'instar de Ducati et Honda, deux de ses rivaux l'an prochain en MotoGP, KTM compte commercialiser une moto sportive dérivée de son prototype de Grand Prix : une centaine de RC16 de 240 ch devraient débarquer en 2018 sur nos pistes... mais pas sur nos routes.

Imprimer

Dévoilée cet été en marge de "son" Grand Prix d'Autriche, exposée cet automne au salon Intermot de Cologne (Allemagne) et baptisée dans la foulée à l'occasion de la finale 2016 à Valence (Espagne), la KTM RC16 participera l'an prochain à sa première saison de MotoGP.

Deux pilotes seulement auront le grand privilège - et la lourde responsabilité - de faire courir le prototype de Mattighofen en 2017 : Bradley Smith et Pol Espargaro. L'année suivante en revanche, une centaine de motards devraient pouvoir chevaucher leur propre RC16...

À peine rodée, bientôt commercialisée !

Il y a quelques jours en effet, le grand patron de KTM a confirmé à nos confrères allemands de Speedweek une rumeur qui courait depuis de long mois : une sportive équipée d'un V4 1000 cc sera bel et bien commercialisé par le constructeur autrichien... dès 2018 si l'on en croit Stefan Pierer !

Autre excellente nouvelle : il s'agira d'une version - très - légèrement dégonflée du moteur utilisé en Grand Prix. Estimée par le big boss Katoche à 270 chevaux sur la version "Ready to race" de la RC16, la puissance maxi de la RC16 "Ready to sale" atteindrait encore 240 ch. Soit bien plus que n'importe quelle Superbike actuellement en vente sur le marché !

KTM RC16 : une version compé-client pour 2018

Cerise sur le Struddel, le PDG annonce qu'il compte afficher sa future moto "à un prix nettement moins élevé que Honda" - qui, pour rappel, proposait l'an passé sa RC213V-S "à partir" de 188 000 €, le kit Racing (pour passer de 159 à 215 ch) requérant une incontournable rallonge de 13 000 € (treize milles !) et le coloris officiel HRC 4000 € (quatre mille !) supplémentaires...

Ainsi, Herr Pierer table sur un tarif compris entre 100 000 et 120 000 €. "Natürlich", il omet de calculer que sa RC16 coûtera deux fois plus cher que l'autre MotoGP de route : la Ducati Desmosedici RR, produite à 1500 exemplaires et vendue au prix de 55 000 € à sa sortie.

Enfin, dernier point capital : contrairement aux deux précédents compé-pour-riches-clients, le (top) modèle autrichien ne pourra pas être conduit sur route faute d'homologation. Sur circuit en revanche, les futurs clients pourront s'en donner à coeur joie...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Bilan annuel de la sécurité routière : la mortalité routière se stabilise en 2016

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de publier ses premières estimations qui font apparaître une stabilité globale de la mortalité routière en 2016, notamment chez les motards.
Interview Pierre Audoin (Indian/Victory) : la notoriété d'Indian a fait un réel bon

Avec 773 et 360 immatriculations, Indian et Victory affichent des hausses de +15,7% et +15% sur le marché moto français. Pierre Audoin, responsable des marques américaines en France, établit pour Moto-Net.Com leur bilan 2016 et dévoile les objectifs d'Indian en 2017 suite à l'arrêt de Victory. Interview.
Interview Eric Antunes (KTM) : nos 1290 Super Duke ont surperformé

Avec 7218 immatriculations, KTM affiche un bond de +22,3% sur le marché moto français (+29,4% pour Husqvarna). Éric Antunes, président de la marque autrichienne en France, établit pour Moto-Net.Com son bilan 2016 et dévoile ses objectifs pour 2017. Interview.
Interview Guillaume Vuillardot (Suzuki) : une évolution fondamentale de stratégie

Avec 7760 immatriculations, Suzuki affiche une chute de -22,1% sur le marché moto français. Guillaume Vuillardot, directeur commercial de la marque japonaise en France, établit pour Moto-Net.Com son bilan 2016 et dévoile ses objectifs pour 2017. Interview.
Interview Maxime Loiseau (MV Agusta) : la stratégie de la direction italienne en 2017 est de vendre moins, mais de vendre mieux

Avec 388 immatriculations, MV Agusta affiche une chute de -38,3% sur le marché moto français. Maxime Loiseau, responsable de la marque italienne en France, établit pour Moto-Net.Com son bilan 2016 et dévoile ses objectifs pour 2017. Interview.
Marché français moto et scooter : le bilan annuel 2016

Le marché français du motocycle est en hausse pour la troisième année consécutive : 151 761 motos et scooters de plus de 50 cc ont été immatriculés en 2016 (+7,5% Vs 2015). Enthousiasmants, ces résultats spectaculaires sont toutefois à modérer... Chiffres, graphiques et analyse : voici le bilan annuel complet de Moto-Net.Com.
Pas de salon de la moto à Paris cette année : quelles pistes pour 2018 ?

Le prochain Salon de la moto de Paris, qui aurait dû se tenir en fin d'année, n'aura pas lieu. Les constructeurs examineront vendredi une proposition de l'organisateur pour un salon au Bourget en mars 2018, qui si elle n'est pas retenue pourrait ouvrir la voie à un salon mixte auto-moto sur le modèle du salon de Bruxelles. Quels sont les enjeux dans un contexte économique difficile ? Qu'en pensent les principaux constructeurs ? Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.