• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MONKEY BUSINESS 2018
Paris, le 1er août 2018

Le Monkey (re)fait le singe cet été en concessions Honda à 4099 euros

Le Monkey (re)fait le singe en concessions Honda à 4099 euros !

MNC est brièvement passé aux commandes du nouveau Monkey 125, de retour en 2018 avec un look toujours aussi sympathique. Impossible d'en faire l'essai faute de suffisamment de kilomètres parcourus, mais le Journal Moto du Net a tout de même pu glaner des informations importantes : son prix et sa disponibilité !

Imprimer

Honda célèbre le cinquantenaire de son cultissime Monkey avec une nouvelle version étroitement dérivée de sa mini-moto MSX125, à commencer par son moteur : le petit "Singe" du XXIème siècle reprend à son compte le monocylindre de 124,9cc refroidi par air, ce qui le rend accessible aux permis B (avec formation de 7 heures le cas échéant).

La précision n'est pas anodine tant le Monkey a longtemps fait le bonheur d'automobilistes en vacances, et surtout de "camping-caristes" ! L'image de ce petit jouet rigolo accroché à l'arrière de camping-car sur la route de la méditerranée re-surgit forcément en chacun d'entre-nous... Souvenirs, souvenirs.

Et c'est justement près de la mer, sous le soleil de Nice (06), que le Journal Moto du Net a brièvement fait connaissance avec ce nouveau Monkey, dans la foulée de nos essais des nouveaux Forza 125 et Forza 300. Hélas, cette prise de contact inatendue s'est révélée réduite à l'extrême : deux allers-retours pour faire les singes - forcément ! - devant un photographe, et c'est tout.

4099 euros, disponibilité immédiate 

Bien trop peu, évidemment, pour en tirer des enseignements valides et prétendre avoir essayé cette nouveauté. Dommage... MNC ne rentre néanmoins pas totalement bredouille puisque nous connaissons désormais la disponibilité - immédiate - et surtout, le prix de cette mini-moto campée sur des roues de 12 pouces.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas donné : 4099 euros, soit 450 euros de plus que la déjà très chère MSX125 ! A titre de comparaison, la CB125F s'affiche actuellement à 2599 €. Ok, l'utilitaire Honda est beaucoup moins fun et tape-à-l'œil, mais quand même...

Pour - tenter - de justifier ce tarif, le Monkey 2018 avance plusieurs arguments notables, outre son look, comme des périphériques haut de gamme. Citons notamment sa fourche inversée, sa selle matelassée, son éclairage "Full LED", ses touches de chrome de bon goût sur les garde-boues et la protection de silencieux haut ou encore son ABS sensible à l'inclinaison grâce à une centrale inertielle. 

Côté mécanique en revanche, le Monkey ne verse pas dans la surenchère : le mono à simple ACT délivre 9,4 ch et 11 Nm, via une boîte 4 rapports. Le pneu arrière de 130 mm (120 à l'avant) reçoit toute cette fougue (!) par le truchement d'une chaîne. Des valeurs certes modestes, mais à remettre en perspective avec son poids plume de seulement 107 kg tous pleins faits.

De plus, la sensation de vitesse est décuplée en raison de son format "rase-moquette" : avec seulement 776 mm à la selle et 1155 mm d'empattement, le Monkey 2018 évoque un jouet pour (grands) enfants façon Pit bike ! Un jouet looké et rafraîchissant, mais à quel prix...

Inutile de préciser en revanche que ses dimensions réduites en font un sérieux client dans les centre-villes embouteillés, tout comme son rayon de braquage de vélo de cirque et le freinage correct délivré par l'étrier 2-pistons qui pince son simple disque avant de 220 mm. En cela, le Monkey reste fidèle à l'esprit du tout premier modèle de 1961, conçu à l'origine pour circuler... dans un parc d'attractions au Japon !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP du Portugal : première pole de Quartararo en 2021

Meilleur chrono en FP3 puis FP4, Fabio Quartararo vient de signer à Portimao la onzième pole position de sa carrière en MotoGP... avec un peu de chance car le tour canon de Pecco Bagnaia a été annulé. Notre second compatriote Johann Zarco complète le premier rang, derrière Alex Rins.
GP du Portugal 8 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Horaires du GP du Portugal MotoGP 2021 

Moins de cinq mois après avoir accueilli sa toute première course MotoGP - finale 2020, SVP ! -, le fabuleux circuit de Portimao marque l’arrivée de l’Intercontinental Circus en Europe après les deux "épreuves d’ouverture" 2021 au Qatar. Horaires de ce GP du Portugal 2021 et déclarations en amont.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 13 commentaires
Aprilia et Dovizioso terminent un long test de fiançailles

C’est le nouveau couple en vue du MotoGP : Andrea Dovizioso et l’Aprilia RS-GP viennent de conclure trois jours d’essai sur le circuit de Jerez (Espagne). Le triple vice-champion du monde et la lanterne rouge du championnat se sont appréciés et se reverront en mai chez eux, au Mugello...
MotoGP 2021 1 commentaire
Le Grand Prix de France MotoGP 2021 sans public, nulle part

On savait le Grand Prix de France MotoGP maintenu du 14 au 16 mai 2021 sur le circuit Bugatti au Mans. On sait hélas maintenant qu’il se disputera très certainement à huis-clos, et sans ses originales fan zones (reportées pour 2022 toutefois). La déception est grande pour les fans de Quartararo et Zarco, de plus en plus nombreux !
Yamaha dévoile un moteur électrique de 470 ch et un drone hybride

Comment, vous n’étiez pas au courant ? Yamaha est un expert en motorisation électrique : pour vélos, pour scooters et motos (bientôt ?) et pour autos ! Son dernier engin conçu pour équiper des prototypes de hautes performances à quatre roues développe pas moins de 350 kW. La marque d'Iwata bosse aussi sur un drone hybride. Présentation et perspectives...
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...