• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#PORTUGALGP ESSAIS COURSE
Paris, le 24 avril 2022

GP du Portugal : la marseillaise pour Quartararo et Zarco à Portimao

GP du Portugal : la marseillaise pour Quartararo et Zarco à Portimao

Très bien parti de sa cinquième place sur la grille, Fabio Quartararo n’a laissé aucune chance à ses adversaires cet après-midi sur la piste sèche de Portimao. Auteur de la pole hier, Johann Zarco termine à une magnifique deuxième place... Vive la France et ses pilotes moto !

Imprimer

Contrairement aux essais libres disputés sous la pluie vendredi et aux essais qualifs pimentés par une piste séchante samedi, la course va se disputer sur un tarmac 100 % sec... et sur des motos aux réglages un brin approximatif en raison du peu de roulage dans ces conditions !

A l’issue de leur court échauffement matinal (20 minutes de warm-up), les pilotes et leurs équipes sélectionnent quasiment tous les mêmes pneumatiques : medium à l’avant comme à l’arrière. Seuls Alex Marquez et Pol Espargaro ont préféré monter un pneu dur sur la jante arrière de leur Honda.

Départ : Joan Mir prend un excellent départ du milieu de la première ligne. Un peu moins prompt, Johann Zarco se refait au freinage et plonge en deuxième position dans le premier virage. Mais le poleman est dépassé par son - notre ! - compatriote Quartararo dans le virage 3 en épingle.

Légèrement hors trajectoire pour l’enchaînement suivant, Johann est débordé par Alex Marquez puis Jack Miller ! Encouragé pas son public, Miguel Oliveira double Aleix Espargaro en fin de parcours. Suivent dans le Top 10 : Pol Espargaro, Jorge Martin, Alex Rins et Marc Marquez...

Enea Bastianini, alors leader du championnat, est remonté en 12ème position. Le début de course est moins bon pour les poulains de Valentino Rossi, présent sur place : Marco Bezzecchi et Luca Marini sont relégués en bas de Top 15. Parti dernier sur la grille, Pecco Bagnaia pointe en 21ème position.

La tentative d’échappée de Mir est rapidement stoppée par Quartararo. Pilote le plus qui est le plus rapide en piste, Zarco n’est pas en reste : il regagne la troisième place dans le 3ème tour ! Fabio se hisse en tête de la course à l’entame du 4ème tour : par rapport à - dans l’aspi de... - la GSX-R, sa M1 dispose d’une vitesse respectable !

Johann cravache sa Desmosedici n°5 et s’éloigne de la n°43 de Jack Miller qui mène un peloton toujours relativement dense, composé de Alex Marquez, Aleix Espargaro, Miguel Oliveaira, Alex Rins (parti 23ème !), Pol Esparagrao, Marc Marquez, Jorge Martin et Enea Bastianini.

Martin et sa Ducati Pramac n°89 sont les premiers à chuter dans le 6ème tour. En arrière plan, Andrea Dovizioso qui vient de doubler Luca Marini entre ainsi dans les points. Mais le tour suivant, la M1 n°04 n’apparaît plus qu’à la 18ème place... à la 19ème le tour d’après.

Un magnifique duel s’ouvre entre les deux RCV du team officiel Repsol n°44 et 93, sous les ailettes de la Ducati Gresini n°23 et à portée de guidon de la KTM n°33. Les quatre pilotes se battent pour la neuvième place. Plusieurs longueurs devant, une autre intense bataille captive l’attention du public dans les 8ème et 9ème tours.

Le petit frère Alex Marquez et le grand frère Aleix Espargaro luttent pour la 5ème place. Mais ils ne sont pas seuls ! Alex Rins et Miguel Oliveira les accompagnent... mieux, ils les attaquent ! Les pneus tiendront-ils ce rythme - et cette intensité surtout - durant les 25 tours que compte cette course ? Mystère et boules de Michelin.

Pendant ce temps, "El Diablo" a porté son avance à plus de deux secondes sur Mir. Ce dernier doit avant tout surveiller ses arrières : Zarco est légèrement plus rapide que le champion 2020 ! Dixièmes après dixièmes, notre double champion de Moto2 remonte sur sa cible mouvante...

Dans le virage 8 du 10ème tour, Enea Bastianini en demande un peu trop à son pneu medium avant et chute. La moto rebondit salement sur la piste avant de s’immobiliser dans les graviers : le double vainqueur 2022 (au Qatar et en Amériques) doit abandonner la course... et va perdre la tête du championnat !

Quartararo qui vient de signer un nouveau record du tour en course est justement, à ce stade, le nouveau leader au provisoire... À la mi-course, l’avance de la M1 n°20 dépasse les trois secondes. La Suzuki n°356 et la Ducati n°5 roulent en formation serrée mais Johann se garde ben de déclencher les hostilités. Joan est réputé pour ses fins de course canon, autant s’économiser.

Placé à une seconde du podium, Jack Miller revient lentement mais sûrement vers notre second représentant. Prévenu de sa remontée, le français va devoir passer devant Mir... Il attaque au 16ème passage dans la ligne droite des stands. Hélas, emporté dans son élan, la Ducati n°5 élargit dans la première courbe et laisse repasser la Suzuki n°36.

La seconde tentative de Zarco fonctionne dès le tour suivant ! Cette fois-ci, il ne se loupe pas au freinage, ni dans le premier virage où il serre bien la corde. Rapide dans le sinueux, Zarco est intouchable en ligne droite. Tout comme Miller qui déboîte Mir à l’entame du 19ème tour, prend les freins aux côtés de son rival... et le fauche en perdant l’avant !

L’espagnol est furieux, l’australien dégoutéet désolé... Notre compatriote Zarco est lui, libéré, délivré ! La fin de course qu’il prévoyait sans doute tendue face à Miller notamment, s’annonce un peu plus simple. Johann compte une petite seconde d’avance sur Aleix Espargaro, et une seconde supplémentaire sur Alex Rins.

Alex et Marc Marquez se battent toujours, pour la sixième place désormais. Le pilote local Miguel Oliveira parade en cinquième place, tandis que Pol Espargaro se trouve plusieurs longueurs derrière ses con-frères Marquez... et une poignée devant Pecco Bagnaia, remonté discrètement et courageusement en neuvième position !

Alors que Fabio Quartararo déroule presque tranquillement vers sa première victoire de la saison, Johann Zarco doit donner un dernier coup de collier pour prévenir toute attaque de la part d’Aleix Espargaro dans l’ultime boucle. Comme lors du GP de Doha en 2021, Quartararo et Zarco offrent à la France son second doublé en MotoGP.

Le(s) point(s) au championnat

Contrairement à Oliveira, Quartararo et Bagnaia avant lui, Zarco n’a donc pas transformé sa pole en victoire à Portimao. Le jour de gloire n’est peut-être pas arrivé pour le pilote français, Il n’en lève pas moins haut l’étendard Ducati. Le n°5 marque de gros points au championnat du monde et auprès de la firme de Bologne !

Troisième sur la grille de départ et troisième sous le drapeau à damier trois quarts d’heure plus tard, Aleix Espargaro est élu pilote le plus constant de cette épreuve portugaise. Le pilote Aprilia conserve en prime sa troisièm eplace au provisoire avec 66 points au compteur, soit trois de moins seulement que "les leaders"...

En plus d’avoir réalisé une impressionnante remontada, Alex Rins effectue une excellente opération au championnat. Fort de ses deux podiums consécutifs et de son inespérée quatrième place à Portimao, le n°42 partage le même score que Quartararo : 69 points !

Cependant, Rins n’ayant obtenu qu’une deuxième place comme meilleur résultat jusqu’à présent, notre champion du monde en titre est crédité seul de la première place grâce à sa victoire. Sa neuvième en MotoGP mais sa première cette saison... La première également pour un constructeur japonais !

Au championnat des constructeurs, Ducati avec ses deux victoires - et ses huit machines alignées ! - domine largement le classement avec 106 points inscrits sur 125 maxi. KTM et Suzuki sont à égalité 70 (avantage au vainqueur autrichien toutefois) et Yamaha double Aprilia pour deux petits points (69 à 67).

Honda est lanterne... rouge bien sûr, avec 44 petits points récoltés. Comme à Austin, Marc Marquez est le meilleur "scorer" du HRC : le n°93 rapporte 10 points à l’issue de son duel fratricide. C’était l’anniversaire d’Alex hier certes, mais sur la piste entre frangins, on ne se fait jamais de cadeau ! Demandez donc à Darryn Binder, bousculé par Brad à la fin du GP d’Indonésie...

GP du Portugal 2022 : le résultat de la course

GP du Portugal : la marseillaise pour Quartararo et Zarco à Portimao

Classement MotoGP 2022 après le Portugal

GP du Portugal : la marseillaise pour Quartararo et Zarco à Portimao

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...