• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARAGONGP COURSE
Paris, le 18 octobre 2020

GP d'Aragon MotoGP 2020 : Rins nouveau vainqueur, Mir nouveau leader

GP d'Aragon MotoGP 2020 : Rins nouveau vainqueur, Mir nouveau leader

La pole de Fabio Quartararo a fait pschitt... Bien parti, notre savoureux "20 français" a très mal fini ce GP d'Aragon dont le podium est gravi par trois pilotes espagnols : Alex Rins est le huitième vainqueur en MotoGP 2020, Alex Marquez confirme sur le sec et Joan Mir prend les rênes du championnat ! Compte-rendu.

Imprimer

Pour la première fois depuis 1999, la course de MotoGP est lancée sans qu'aucun champion de la catégorie n'y participe : Marc Marquez (très mal tombé à Jerez en début de saison) et Valentino Rossi (tombé malade cette semaine) regarderont leurs camarades se battre pour la victoire, de chez eux sur leur canapé !

Auteur d'une quatrième pole position cette année, Fabio Quartararo a sélectionné un pneu medium à l'avant et un arrière tendre pour viser une quatrième victoire et augmenter son avance au championnat. La majorité du plateau a choisi les même gommes...

En raison de leurs Suzuki n°36 et n°42 plus indulgentes envers les pneumatiques, Mir et Rins ont chaussé un pneu tendre à l'avant, tout comme Vinales, Pol Espargaro, Binder et Smith. À l'inverse, Dovizioso, Petrucci, Miller et Bagnaia ont préféré installer un pneu medium à l'arrière de leur Ducati (idem pour Curctchlow sur sa Honda).

Départ : Franco Morbidelli prend un départ canon de la première place du second rang mais élargit dans le virage et laisse passer ses deux - seuls - collègues Yamaha : Vinales et Quartararo. Rins a magnifiquement décollé de sa 10ème place sur la grille et pointe déjà quatrième devant Miller, Mir, Nakagami, Dovizioso, Marqez et Petrucci. Zarco est 14ème.

Maverick s'échappe légèrement durant le 1er tour tandis que Rins gagne une place. L'officiel Suzuki rejoint les deux Yamaha "satellite". Derrière, Marquez (Alex !) dépasse Dovizioso pour le gain de la huitième place. Un tour plus tard au bout de la ligne droite, le n°04 repasse devant mais élargit dans le double gauche et se lance dans le 3ème tour toujours neuvième...

Auteur du meilleur chrono en piste lors du 2ème tour, Quartararo s'éloigne de... Rins, passé devant Morbidelli ! Bagnaia chute dans le virage 5 du troisième tour et ne peut repartir. Le futur officiel Ducati aura l'occasion de se rattraper dans une semaine au GP de Teruel ... sur le même circuit d'Aragon !

Alex Marquez poursuit son solide début de course en dépassant Takaaki Nakagami. Le rookie - auteur de son premier podium en catégorie reine il y a sept jours au Mans, sur le mouillé - devient ainsi le chef de file Honda. On imagine Marc faire des bonds devant sa TV en voyant son frangin se placer dans l'aspi de Miller et se rapprocher du Top 5 mondial !

En tête de la course depuis le premier virage, Maverick possède une petite seconde d'avance sur notre Fabio fabuleusement défié par Alex (Rins). La Suzuki n°42 suit la Yamaha n°20 comme son ombre et profite d'un minuscule écart dans la dernière courbe du 5ème tour pour s'emparer de sa deuxième place !

Alex (Marquez !) poursuit sa formidable remontée en doublant Miller dans le 6ème tour. L'australien profite d'une meilleure vitesse de pointe dans la longue ligne droite du retour pour se propulser devant l'espagnol, mais la Honda plus incisive en entrée de courbe reprend l'avantage juste avant de monter au 7ème ciel d'entamer le 7ème tour.

Contrairement à Rins qui rejoint rapidement le dosseret de la M1 de Vinales, Quartararo ralentit et se fait ramarrer par Morbidelli et Mir. Toujours un peu trop large dans l'ultime courbe du tracé, notre leader du championnat ouvre la porte à Franco... et à Joan qui double les deux Yamaha d'un seul coup !

Un tour plus tard, Rins passe à son tour à l'attaque au beau milieu du double gauche final. La Suzuki semble disposer d'un train avant solide en entrée de courbe, d'un impressionnant grip sur l'angle et d'une phénoménale traction. Vinales ne peut que s'incliner... et s'inquiéter car la seconde GSX-R se trouve juste derrière lui !

Le calvaire de Quartararo continue en ce milieu de course : en manque flagrant de grip dans les courbes, Fabio doit maltraiter son pneu avant pour résister à la remontée de Nakagami. Le n°30 nippon profite néanmoins d'une nouvelle "largesse" du n°20 français dans la dernière courbe pour lui piquer sa sixième place... Aux premières loges, Miller, Dovizioso et Crutchlow attendent leur tour...

Loin devant, Rins compte une demi-seconde d'avance sur Vinales, Mir... et Marquez qui vise un second podium consécutif, sur le sec cette fois ! Le champion Moto2 en titre qui voit Mir passer devant Vinales en toute fin de 13ème tour, attaque au premier freinage du 14ème tour !

Quartararo continue de rétrograder : juste après son - notre - compatriote Zarco, ce sont Petrucci, les frères Espargaro et Binder qui le dépassent avec une déconcertante facilité ! Miguel Oliveira et sa KTM Tech3 portent le coup de grâce en privant "El Diablo" du dernier point. Le compteur de Fabio risque de rester bloqué à 115 points...

Il reste huit tours à parcourir et le trio de tête roule à quelques longueurs de distance. En quatrième position, Vinales souffre moins que Quartararo certes, mais ne peut plus revendiquer sa place sur le podium. Pas à la régulière en tout cas : il se trouve à deux grosses secondes de Marquez qui ne cesse de presser Mir !

Le "frère de Marc" qui a sélectionné un pneu medium à l'avant (contre un tendre pour les deux pilotes Suzuki) jette sa RCV n°73 à l'intérieur de la GSX-R n°36 dans l'ultime courbe du 18ème tour. À cinq tours de la fin, Alex se retrouve dans l'aspiration d'Alex... Pardon, Marquez menace désormais Rins pour la victoire !

Aussi rapide que Marquez en cette fin de course, Nakagami pointe à la sixième place au guidon de sa propre Honda LCR. Mais tous les regards sont logiquement tournés vers la Honda d'usine : moins rapide en début de tracé, la n°73 met de plus en plus de pression sur la Suzuki n°42... et sur ses pneus, aussi !

Victime d'une jolie chaleur à la toute fin du 21ème tour (une amorce de high-side magnifiquement contrôlée), Marquez perd le contact sur Rins et force au freinage suivant, au bout de la courte ligne droite des stands. Rins au contraire, ne commet pas la moindre faute et débute le dernier tour avec plusieurs longueurs d'avance de son unique rival.

Mir est largué, tant et si bien que le potentiel nouveau leader du championnat se retrouve à la merci de Vinales en meilleure forme ! Devant, Rins cravache sa Suzuki pour maintenir Marquez à distance. Il veut un peu d'avance pour attaquer une dernière fois la longue ligne droite du retour...

Le plan du n°42 fonctionne sans accroc : Rins décroche sa première victoire cette saison, la troisième de sa carrière en catégorie reine. Il devient aussi le neuvième pilote à s'imposer en dix courses après Quartararo (3x), Binder, Dovizioso, Oliveira, Morbidelli, Vinales et Petrucci !

Exceptionnel deuxième au Mans sur le mouillé la semaine dernière, Alex Marquez confirme avec cette flamboyante deuxième place dur le sec à Aragon qu'il n'est plus un simple "débutant" dans la catégorie, mais bien un nouveau prétendant à la victoire ! Le neuvième peut-être, dimanche prochain ?

Le(s) point(s) sur le championnat MotoGP

Joan Mir monte sur la troisième marche de ce podium 100% espagnol, également convoitée par Vinales qui termine dans la roue de son compatriote ! Le n°36 accède aussi et surtout à la première place du classement provisoire : une première pour un pilote Suzuki, depuis le "sacré" Kanny Roberts Jr en l'an 2000 !

Le jeune et talentueux Mir totalise 121 points - seulement ?! - en 10 courses, contre 115 pour le jeune et talentueux (!) Quartararo, 109 pour l'ancienne pépite du team officiel Suzuki Vinales, et 108 pour le futur ex-pilote Ducati Dovizioso.

Alex Rins qui empoche les 25 points de la victoire s'empare de la septième place du provisoire, occupée ce matin encore par Jack Miller (8ème de la course derrière son confrère Andrea Dovizioso). Alex Marquez compte désormais le même nombre de points que Brad Binder : avec 67 points, les deux premiers "rookies" sont au seuil du Top 10 mondial...

Dixième de ce GP d'Aragon, Johann Zarco cumule 63 points et occupe la 14ème place, juste derrière le second officiel Ducati (Danilo Petrucci, 65 points) et juste devant le nonuple champion de vitesse moto qui ne roulera pas la semaine prochaine et ne sera pas remplacé (Valentino Rossi, 58 points).

Résultats MotoGP du GP d'Aragon 2020

 GP d'Aragon MotoGP 2020 : Rins nouveau vainqueur, Mir nouveau leader

Classement provisoire MotoGP après Aragon

 GP d'Aragon MotoGP 2020 : Rins nouveau vainqueur, Mir nouveau leader

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP des Pays-Bas : Bagnaia en pole record, Quartararo bien en ligne

Face à l’habituelle horde de V4 (Ducati, Aprilia, KTM... Honda ?), Fabio Quartararo hisse son 4-en-ligne à la deuxième place de la grille du TT d’Assen. Sur la même lancée qu’en 2021, soit 172 points en 10 courses, notre champion s’incline devant un Bagnaia au sommet de son art. Zarco signe le septième temps. Chronos et bilan des qualifs.
Pays-Bas 1 commentaire
Horaires du GP des Pays-Bas MotoGP 2022 à Assen

Horaires et programme du GP moto des Pays-Bas, onzième course du championnat du monde MotoGP 2022 à suivre ce week-end sur MNC !
Pays-Bas 1 commentaire
Wayne Rainey reprend le guidon de sa Yamaha YZR500 de Grand Prix 

Trente ans après leur troisième sacre consécutif en Grand Prix moto, Wayne Rainey et la Yamaha YZR500 se sont retrouvés au Festival of Speed de Goodwood 2022 ! Le champion américain a paradé aux côtés de son ami Kenny Roberts, monté pour l’occasion sur sa KRV3. Cela fait plaisir à voir, entendre, humer, etc.
Les motos devront faire moins de bruit sur les circuits à partir de 2024 

Consciente des nuisances sonores que peut générer la pratique de la moto - à plus forte raison sur piste où les pilotes peuvent exploiter leur machines au maximum -, la Fédération française de motocyclisme (FFM) s’est entretenue avec les constructeurs et va baisser les niveaux sonores de chaque discipline. Et cela fait déjà grand bruit !
Officiel : Paris fait payer le stationnement aux motos et scooters non électriques 

Maintes fois évoqué, le stationnement payant pour les motos et les scooters - sauf électriques - devient une triste réalité dans Paris à partir du 1er septembre ! Et la facture est salée pour garer son deux et trois-motorisés… Explications.
Pratique 2 commentaires
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...