• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 27 septembre 2015

GP d'Aragon - Course Moto 3 : Oliveira au top, Kent au sol

GP d'Aragon - Course Moto 3 : Oliveira au top, Kent au sol

Miguel Oliveira remporte en Aragon sa troisième victoire de la saison Moto3 devant Jorge Navarro, qui monte sur son premier podium en Grands Prix malgré une épaule très endolorie suite à sa chute au warm-up. Romano Fenati complète le podium de ce GP d'Aragon marqué par la chute de Danny Kent et l'accrochage de Binder et Bastianini dans le tout dernier…

Imprimer

Miguel Oliveira remporte en Aragon sa troisième victoire de la saison Moto3 devant Jorge Navarro, qui monte sur son premier podium en Grands Prix malgré une épaule très endolorie suite à sa chute au warm-up. Romano Fenati complète le podium de ce GP d'Aragon marqué par la chute de Danny Kent et l'accrochage de Binder et Bastianini dans le tout dernier tour. 

Départ : Miguel Oliveira réalise le meilleur envol, mais se fait immédiatement dépasser par le poleman Enea Bastianini. Jorge Martin s'immisce à la deuxième place devant Jorge Navarro, coéquipier de Fabio Quartararo qui est forfait ce week-end suite à sa fracture au pied contractée à Misano. Antonelli, Binder, Fenati et Kent suivent dans la même foulée, avec Masbou en embuscade à la 10ème place.

Enea "Bestia" (la bête !) Bastianini cherche à creuser l'écart, mais ses rivaux ne l'entendent pas de cette oreille : Martin l'attaque à plusieurs reprises, forçant le leader à défendre sa position via des trajectoires défensives. L'expérimenté Miguel Oliveira en profite pour se mêler à la lutte et surprendre les deux jeunots. Le portugais s'installe en tête, mais se fait attaquer à chaque tour : le commandement passe de gants en gants à chaque tour, un coup à Oliveira, un autre à Antonelli et le suivant à Bastianini !

Jorge Martin a de son côté lâché prise et rétrograde à la 9ème place, juste derrière le leader du championnat Danny Kent qui réalise comme souvent un début de course assez prudent. A 14 tours de l'arrivée, Romano Fenati s'invite dans le trio de tête : l'italien surprend ses rivaux grâce à ses freinages d'outre-tombe et s'installe en tête après qu'Oliveira a été légèrement gêné par une tentative de dépassement d'Antonelli.

Le tour suivant, Miguel Oliveira profite de la puissance de sa KTM officielle pour déboîter la Honda d'Antonelli et la KTM privée de Fenati. Le portugais n'a guère le temps de savourer son retour à la première place : le britannique Danny Kent a sonné la charge et conclut l'une de ses habituelles superbes remontées en venant taxer le leader !

Mais le baston ne s'arrête pas là : Antonelli et Oliveira repassent peu après la Honda du team Leopard Racing, au sein duquel roulera Fabio Quartararo les deux saisons prochaines. Miguel Oliveira tire son épingle du jeu et se forge un intéressant écart sur Kent, Antonelli, Navarro et Bastianini. 

Alors qu'il menait le très compact troisième groupe - en bagarre pour la 11ème position -, Alexis Masbou perd des places et recule à la 18ème place. Mais le français se bat et parvient finalement à remonter jusqu'à la huitième positon.

Jorge Navarro produit son effort et ramène le groupe au contact du leader. Miguel Oliveira doit de nouveau chèrement défendre sa position de leader, temporairement occupée par Navarro et Kent. A chaque fois cependant, le portugais parvient à mater la résistance et entame les quatre derniers tours toujours en tête. Son deuxième coéquipier Karel Hanika chute une fois de plus : pas sûr que le finlandais conserve son guidon officiel chez KTM l'an prochain...

Le tour suivant, son coéquipier Brad Binder pique un sprint bienvenu et remonte de la cinquième à la seconde place devant Navarro, Bastianini, Kent, Fenati et Vasquez. Binder ne s'arrête pas en si bon chemin et dépasse Oliveira : le sud-africain passe en tête avec une avance d'une demi-seconde à l'entame de l'avant-dernier tour, suite à un écart de son coéquipier !

Arrivée : Sans surprise, Miguel Oliveira et Danny Kent comblent l'écart sur Binder, qui doit céder le commandement à son coéquipier portugais. Deuxième, Brad Binder est très mal récompensé pour ses efforts puisqu'il se fait percuter par Enea Bastianini dans un droit ! Les deux pilotes ne se blessent pas, mais perdent gros suite à la maladresse de "Bestia", actuellement deuxième du championnat...

Tandis que Miguel Oliveira se dirige vers sa troisième victoire de sa la saison, amplement méritée au regard de sa course, c'est au tour de Danny Kent de commettre une erreur : trop à l'intérieur dans un long gauche, le leader du championnat jete un rapide coup d'oeil à Navarro sur son extérieur et remet trop de gaz pour s'assurer de finir la courbe devant ! Sa roue arrière décroche et raccroche immédiatement : le britannique par en high side à plus de 150 km/h. Fort heureusement, il ne se blesse pas. 

Et fort heureusement (bis), sa colossale avance de 51 points le met à l'abri d'une remontée de l'un de ses rivaux directs ! En revanche, alors que Kent aurait pu être titré à la prochaine course au Japon s'il avait marqué de gros points en Aragon, l'échéance est désormais a minima repoussée à l'Australie. Dans la mesure où Kent et son second au classement, Enea Bastianini, ont chuté, l'écart en tête du classement n'évolue pas. En revanche, Oliveira revient à 20 points de l'italien grâce à sa victoire en Aragon. 

Résultats du Grand Prix Moto2 d'Aragon 2015

  1. Miguel OLIVEIRA KTM 39'54.343
  2. Jorge NAVARRO Honda +0.193
  3. Romano FENATI KTM +1.505
  4. Efren VAZQUEZ Honda +1.792
  5. Philipp OETTL KTM +2.466
  6. Niccolò ANTONELLI Honda +4.903
  7. Jorge MARTIN Mahindra +6.512
  8. Alexis MASBOU Honda +15.746
  9. Hiroki ONO Honda +15.775
  10. Andrea MIGNO KTM +15.884
  11. Francesco BAGNAIA Mahindra +16.260
  12. Stefano MANZI Mahindra +16.354
  13. Jakub KORNFEIL KTM +16.849
  14. Maria HERRERA Husqvarna +16.899
  15. Livio LOI Honda +17.125
  16. Tatsuki SUZUKI Mahindra +17.560
  17. John MCPHEE Honda +17.690
  18. Sena YAMADA Honda +31.050
  19. Remy GARDNER Mahindra +31.159
  20. Gabriel RODRIGO KTM +31.180
  21. Juanfran GUEVARA Mahindra +31.349
  22. Jules DANILO Honda +31.383
  23. Alessandro TONUCCI Mahindra +31.759
  24. Lorenzo DALLA PORTA Husqvarna +43.715
  25. Khairul Idham PAWI Honda +47.945
  26. Davide PIZZOLI Husqvarna +48.082
  27. Ana CARRASCO KTM +48.165

Non classés

  • Brad BINDER KTM 1 Tour
  • Danny KENT Honda 1 Tour
  • Enea BASTIANINI Honda 1 Tour
  • Karel HANIKA KTM 7 Tours
  • Manuel PAGLIANI Mahindra 7 Tours
  • Zulfahmi KHAIRUDDIN KTM 7 Tours
  • Isaac VIÑALES KTM 8 Tours
  • Darryn BINDER Mahindra 8 Tours
  • Conditions de piste: Dry|   Air: 16º| Humidité: 72%|   Sol: 20º

Classement provisoire du championnat Moto2 2015

  1. Danny KENT Honda GBR 234
  2. Enea BASTIANINI Honda ITA 179
  3. Miguel OLIVEIRA KTM POR 159
  4. Romano FENATI KTM ITA 155
  5. Niccolò ANTONELLI Honda ITA 136
  6. Efren VAZQUEZ Honda SPA 129
  7. Brad BINDER KTM RSA 110
  8. Fabio QUARTARARO Honda FRA 92
  9. Jorge NAVARRO Honda SPA 92
  10. Isaac VIÑALES KTM SPA 82
  11. Francesco BAGNAIA Mahindra ITA 72
  12. John MCPHEE Honda GBR 70
  13. Alexis MASBOU Honda FRA 63
  14. Philipp OETTL KTM GER 57
  15. Livio LOI Honda BEL 56
  16. Jakub KORNFEIL KTM CZE 49
  17. Karel HANIKA KTM CZE 33
  18. Jorge MARTIN Mahindra SPA 33
  19. Andrea LOCATELLI Honda ITA 31
  20. Andrea MIGNO KTM ITA 29
  21. Hiroki ONO Honda JPN 22
  22. Niklas AJO KTM FIN 21
  23. Juanfran GUEVARA Mahindra SPA 15
  24. Lorenzo DALLA PORTA Husqvarna ITA 13
  25. Jules DANILO Honda FRA 7
  26. Stefano MANZI Mahindra ITA 7
  27. Tatsuki SUZUKI Mahindra JPN 6
  28. Zulfahmi KHAIRUDDIN KTM MAL 4
  29. Maria HERRERA Husqvarna SPA 3
  30. Matteo FERRARI Mahindra ITA 1

        .

        .

        .

        Les derniers essais MNC

        A lire aussi sur le Journal moto du Net

        CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
        Trail 1 commentaire
        Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
        Grande-Bretagne 1 commentaire
        GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
        Grande-Bretagne 5 commentaires
        Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
        Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
        Pratique 1 commentaire
        Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
        Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

        Soutenez le Journal moto du Net

        Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

        ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

        Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

        Calendrier MotoGP 2022

        Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

        GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

        Courses 2022

        GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
        GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
        GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
        GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
        GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
        GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
        GP de France moto 15 mai : GP de France
        GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
        GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
        GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
        GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
        GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
        GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
        GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
        GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
        GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
        GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
        GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
        GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
        GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
        GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


        SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

        • En savoir plus...