• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
22 V'LA L'ENGLISH
Paris, le 25 septembre 2019

Interview MNC : Alex Lowes veut terminer troisième du WorldSBK 2019

Interview MNC : Alex Lowes veut terminer troisième du WorldSBK 2019

Alex Lowes et Michael van der Mark, les deux pilotes d'usine Yamaha, étaient présents au lancement des nouvelles R1 et R1M 2020 à Jerez pour nous ridic... montrer les trajectoires ! MNC en a profité pour poser quelques questions au n°22 anglais, Alex Lowes.

Imprimer

Interview vidéo sous-titrée

Interview retranscrite en français

Moto-Net.Com : Bonjour Alex, enchanté, très heureux de t'avoir parmi nous. Première question : tu pilotes pour Yamaha depuis le début du projet WSBK, peux-tu nous dire comment a évolué la R1 ?
Alex Lowes :
Elle a changé, c'est sûr. Yamaha est revenu officiellement en World Superbike en 2016 et la moto a doucement progressé, par petites étapes : on a joué sur l'électronique, on a testé des choses sur le châssis, et chaque année nous nous sommes amélioré. Mais en compétition, tout le monde progresse, donc on essaie toujours de rattraper les autres. Chaque saison nous a permis d'élever notre niveau.

MNC : Dirais-tu que tu as change toi aussi ?
A. L. :
Oui un peu, j'ai clairement appris à mieux piloter la R1. Les passages en courbe sont fantastiques à son guidon, donc j'ai essayé de capitaliser sur ce point. Je suis aussi un peu plus vieux maintenant, je suis donc un peu plus calme.

MNC : Qu'est-ce qui te manque le plus aujourd'hui pour rattraper Jonathan Rea et la Kawasaki ?
A. L. :
Je pense que Jonathan et sa moto accomplissent un travail extraordinaire ensemble. Il ne commet vraiment pas beaucoup d'erreur, il est très rapide dans toutes les conditions. Nous manquons un peu d'accélération en sortie de courbe. Est-ce à cause du moteur ou de l'électronique ? C'est en tout cas un domaine sur lequel on travaille très dur. Cette année nous avons déjà franchi un cap, la moto est bien plus docile grâce à des changements effectués sur la partie-cycle. C'est là-dessus que nous devons nous concentrer pour combler l'écart...

MNC : ... pour monter tout en haut du podium !
A. L. :
Oui, ne plus courir pour les podiums, mais pour la victoire.

MNC : Penses-tu que la nouvelle R1 2020 pourra changer la donne en compétition ?
A. L. :
Le modèle 2020 est plus une évolution. Les petits points faibles ont été retravaillés, donc en théorie nous devrions pouvoir franchir une nouvelle étape l'an prochain.

MNC : On nous a dit que tu connaissais bien Florian Marino. Comment et quand l'as-tu rencontré ?
A. L. :
Oui, je suis très ami avec Florian. J'ai fait sa connaissance il y a longtemps, lors de mon premier vrai test en World Superbike pour Honda Ten Kate. Il roulait avec eux en Superstock 600 à l'époque. Un an plus tard, alors que je roulais en British Superbike pour Honda, nous nous sommes retrouvés. Il a participé à quelques courses en BSB et il a logé chez moi, nous nous sommes entrainé ensemble et nous sommes restés amis depuis. Nous avons passé énormément de temps ensemble, notamment lorsqu'il roulait en Superstock 1000 : on partageait le même motor-home. C'est un bon ami.

MNC : C'est un bon gars ?
A. L. :
Oui, vraiment, vraiment un bon gars et honnêtement, un pilote fantastique.

MNC : Que penses-tu de la disparition de la catégorie Superstock 1000 ?
A. L. :
Je pense que c'est dommage car il y a des pilotes extrêmement rapides, comme Florian par exemple, mais ils n'ont nulle part où aller. Ils vont donc en Endurance mondiale ou en Supersport, mais... Ils sont nombreux à ne plus pouvoir rouler au niveau international.

MNC : On a entendu parler, et vu sur les réseaux sociaux, qu'un duel pourrait s'organiser entre Hamilton et Marquez. Sur qui paries-tu ? Est-ce que Marc peut battre Lewis ?
A. L. :
Oui, j'en suis sûr, Marquez sera très, très rapide dans une voiture. C'est un mec rapide qui pilote toutes sortes de motos : motocross, flat-track, etc. Mais Lewis Hamilton est rapide sur deux roues également. J'ai roulé avec lui, ici à Jerez : il est très brave et véloce. C'est un défi qui sera très intéressant. Lewis est rapide à moto... On verra bien.

MNC : Quels sont tes plans pour l'an prochain, car tu n'as encore rien signé...
A. L. :
Non, mes plans pour 2020 ne sont pas encore très clairs. Je me focalise sur les trois dernières épreuves 2019 : je suis troisième du général actuellement, mes objectifs sont de me battre pour des podiums, d'essayer de gagner une course avant la fin de saison et de terminer troisième du championnat. Je me concentre là-dessus.

MNC : Tu cherches surtout à battre Michael van der Mark, avec qui tu partages le box Yamaha officiel !
A. L. :
Naturellement...

MNC : Tu peux nous dire quelque chose sur lui, qu'il ne voudrait pas qu'on sache ? !
A. L. :
Ouh... il y a des tas de choses que je ne peux pas te dire. Honnêtement, j'ai une super relation avec Michael, je veux le battre c'est sûr. Une chose qu'il ne permet pas à tous de savoir, c'est que c'est un chic type en fait ! Il peut paraitre agressif sur la piste mais il est adorable. On a passé du bon temps en tant que coéquipiers, mais les dernières courses s'annoncent très serrées...

MNC : Il ne t'a jamais fait de crasse.
A. L. :
Non, vraiment pas. Aux 8 Heures de Suzuka nous sommes véritablement coéquipiers, nous cherchons vraiment à nous entraider, si bien que c'est l'une de mes courses préférées de l'année.

MNC : Très bien, passe une bonne fin de saison, et à plus.
A. L. :
Merci beaucoup, c'était un plaisir !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Les évolutions de la MT-07 2021 sont-elles trop timides ?

Avec cette nouvelle Yamaha MT-07, le constructeur a-t-il eu peur de bouleverser sa formule gagnante ? MNC a posé la question à Antoine Clémot, responsable marketing Yamaha pour l'Europe. Interview vidéo.
Essai Yamaha MT-07 2021 : certifiée "Eureux 5" !

Chaque année, la MT-07 fait le bonheur d'environ 20 000 motards en Europe... et celui de Yamaha, qui caracole en tête des ventes de motos en France grâce à elle. Sa troisième génération se plie aux normes Euro5 sans véritable audace pour préserver ses appréciés fondamentaux : un moteur rigolo, une partie cycle joueuse et un prix pas déprimant. Un vrai vaccin anti-morosité ! Essai.
Essai comparatif Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560 : le match des maxi-scooters 2021

Avec son prometteur Forza 750, Honda se dresse de nouveau sur le boulevard du succès quotidiennement emprunté par le Yamaha Tmax 560. Ce nouveau maxi-scooter aux accents de moto a-t-il les moyens de ses maxi-ambitions ? Réponses dans notre duel MNC en ville et au-delà.
Scooter 12 commentaires
Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 12 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Yamaha MT-07 2021 : certifiée "Eureux 5" !

Chaque année, la MT-07 fait le bonheur d'environ 20 000 motards en Europe... et celui de Yamaha, qui caracole en tête des ventes de motos en France grâce à elle. Sa troisième génération se plie aux normes Euro5 sans véritable audace pour préserver ses appréciés fondamentaux : un moteur rigolo, une partie cycle joueuse et un prix pas déprimant. Un vrai vaccin anti-morosité ! Essai.
Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2020

Pour compléter son bilan marché 2020, Moto-Net.Com interroge les principaux constructeurs de moto et scooters sur de problématiques multiples : impact du coronavirus et gestion de la crise, évolutions du marché et des clients, norme Euro5 et permis A2, modèles futurs et avenir des salons... Interviews MNC.
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Marché moto 2020 (2/11) : Une année en montagnes coronavi-russes

Le Covid-19 et les des deux confinements nationaux ont finalement eu un impact limité sur le marché français du motocycle : 178 181 motos et scooters (de 125 cc et plus) ont été immatriculés en 2020, soit un léger repli de -3,6 % par rapport à l’excellente année 2019. Bilan global.
Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
Bilan annuel complet 1 commentaire
Guide d'achat moto : quel roadster à 7000 euros en 2021 ?

Cette année, c'est décidé : votre future moto neuve sera un roadster de moyenne cylindrée avec un budget d'environ 7000 euros. Oui, mais laquelle choisir parmi toutes ces "Naked" de 650 à 750 cc extrêmement prisées des jeunes motards et des nouveaux permis A2 ? En suivant ce Guide pratique MNC, pardi !
Guides pratiques 5 commentaires
Le roadster Aprilia Tuono 660 au prix de 10 550 euros 

Aprilia dévoile comme prévu la version décarénée de sa moto sportive RS 660 : le nouveau roadster Tuono 660 en reprend les mêmes séduisants arguments, qui servent également de base au futur trail Tuareg issu de la même plate-forme. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...