• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ESPAGNE (2 SUR 15)
Paris, le 15 avril 2013

Déclarations et analyse du Superbike à Aragon

Déclarations et analyse du Superbike à Aragon

La deuxième épreuve du World SBK 2013 s'est disputée hier à Aragon, en Espagne. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses espagnoles.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en Espagne

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit d'Aragon (pour les retardataires, lire MNC du 13 avril 2013 : première Superpole 2013 pour Sykes puis MNC du 14 avril 2013 : Davies gagne, Guintoli gère, Foret brille !).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs au double vainqueur !

Chaz Davies 1er - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Chaz Davies, 1er (x 2) :
"Cette journée est simplement incroyable, je ne peux pas expliquer à quel point je suis heureux. Quel week-end ! Ma première victoire avec BMW puis le doublé : c'est quelque chose que j'espérais atteindre cette année, mais je ne m'attendais pas que cela se produise si tôt. Je tiens à remercier BMW et tous ceux qui m'ont soutenu. Je savais en venant ici que nous serions forts. BMW a fait un travail fantastique au cours du dernier mois, depuis que nous avons quitté l'Australie, et tout le monde a travaillé très dur. De plus, j'ai maintenant vraiment l'impression que la RR est à moi, je me sens tellement à l'aise dessus. En première manche, les abandons de Tom et Eugene ont certainement facilité les choses. Dans la deuxième course, on pouvait croire que je gérais confortablement, mais pour être honnête j'ai dû beaucoup attaquer. L'une des choses les plus impressionnantes est le fait que nous avons fait beaucoup d'essais à Jerez, mais pas ici à Aragon, où presque tout le monde est venu. Gagner malgré cela est donc assez impressionnant, et je le dois au travail de BMW. Nous allons rester concentrés, continuer à travailler dur et nous projeter sur Assen, une autre piste que j'aime vraiment bien".

Guintoli, Davies et Melandri - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Sylvain Guintoli, 2ème (x 2) :
"En première manche j'étais un peu inquiet car j'étais vraiment mal, comme je l'avais été tout au long du week-end. Aragon est peut-être la piste que je redoute le plus. Ces deux deuxièmes places sont donc un résultat vraiment génial. Je tiens à remercier l'équipe Aprilia, les ingénieurs et mon chef d'équipe, Aligi Deganello, car grâce à eux, j'ai très bien roulé pendant la seconde la course. Les changements que nous avons constamment effectués sur la RSV4 ont fonctionné comme prévu, même si Chaz était vraiment impossible à battre. Je me dirige vers Assen avec beaucoup de confiance. Les surprises en course et les résultats d'aujourd'hui sont l'occasion parfaite pour annoncer l'arrivée de mon quatrième enfant !".

Marco Melandri - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Marco Melandri, 3ème puis 5ème :
"Ce n'est pas mon meilleur week-end... Après la première course, j'étais encore assez content. Au début je n'étais pas très à l'aise avec mon train avant et j'ai fait une grosse erreur en essayant de rattraper les gars de devant au bout de la ligne droite principale. Après j'ai pris un bon rythme et je suis remonté à la deuxième place. Je pensais conserver cette position jusqu'à la fin, mais je suis malheureusement tombé sur un faux point mort entre la troisième et la deuxième vitesse. J'ai fini à la troisième place, ce qui n'était pas si mal. En deuxième manche, je me suis basé sur mon expérience avec le pneu de 16,5 pouces et j'ai choisi un pneu avant plus dur. Mais avec le pneu de 17 pouces, ça ne s'est pas passé comme je l'espérais. J'ai perdu du grip et je ne pouvais pas piloter correctement. J'ai attaqué très fort au début, mais j'ai préféré ne pas prendre trop de risques par la suite. Je n'avais aucune douleur dans l'épaule, mais je n'avais plus de force dans les bras en fin de course. J'attends avec impatience la prochaine course à Assen, nous serons alors en meilleure forme. Félicitations à Chaz. Il a superbement roulé : bien joué !".

Sykes, Melandri et Giugliano - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Tom Sykes, abandon puis 3ème :
"Monter sur le podium en deuxième manche n'était pas la façon idéale de terminer le week-end, mais c'était certainement acceptable. Cela aurait été bon de terminer la première course tout aussi bien afin de recueillir un peu plus d'informations pour tenir en vue de la deuxième course, mais je ne me donne aucune excuse : les pilotes devant moi en deuxième manche ont roulé fantastiquement bien. Nous nous dirigeons maintenant vers des circuits où nous sommes un peu plus forts qu'ici. De plus, je ne suis plus blessé et Kawasaki a travaillé très dur, alors voyons ce que la prochaine sortie à Assen peut nous apporter".

UGILF and Jonathan Rea - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Jonathan Rea, 4ème puis 15ème :
"C'est dur de savoir quoi dire, vraiment, car il était évident que nous étions sur un petit nuage en arrivant ici après le test d'il y a deux semaines. Vendredi matin la moto allait immédiatement beaucoup mieux et nous avons travaillé très dur avec les gars tout le week-end. Nous avons fait une longue série de tours pour comprendre le réglage de l'électronique. Je pense que nous avions atteint un niveau satisfaisant me permettant d'attaquer, mais je suis déçu de la performance globale. Pendant les courses, je n'ai pas pu rivaliser avec les gars dans les lignes droites, ce qui a rendu le pilotage intense sur le reste du parcours".

Rea, Baz et Cluzel - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

"En première manche, nous avions un plan qui a fonctionné mieux que prévu, car il est arrivé malheur à quelques pilotes. Nous sommes restés au contact et on était là pour ramasser les miettes en terminant à la quatrième place. C'était l'équivalent d'un podium pour moi parce que nous revenions de loin, c'était comme si nous grimpions sur une échelle ! Puis, en seconde manche, j'ai eu l'impression qu'on me faisait descendre à cause d'un problème au niveau du réglage de frein. J'ai insisté pendant un tour mais le levier revenait contre le guidon. J'allais devenir un danger pour les autres pilotes, alors je suis rentré aux stands pour arranger ça. Encore une fois, mon rythme était bon quand je suis revenu sur la piste, c'est vraiment dommage parce que nous méritions quelques points supplémentaires sur la deuxième course. Nous allons à Assen sans plus d'essai, ce qui va offrir aux gars un peu de répit. Je pense que nous en avons tous besoin, car nous avons fait beaucoup de tests récemment".

Giugliano et Sykes - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Davide Giugliano, abandon puis 4ème :
"La deuxième course a été incroyable et j'ai terminé à la quatrième place. Après la déception de Philip Island, ce résultat est une juste récompense pour moi, car la malchance ne m'a pas épargnée. Je pense malgré tout que les deux courses d'aujourd'hui se sont très bien passées. J'ai été à la fois rapide lors des deux manches et j'ai fini par obtenir un résultat satisfaisant. Il s'agit de la première confrontation directe avec nos adversaires et nous savons maintenant que nous ne luttons pas à armes égales face à certaines motos concurrentes, mais je suis certain que mon équipe et Aprilia rendront ma RSV4 encore plus compétitive".

Baz, Cluzel, Checa, etc. - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Loris Baz, 5ème puis 6ème :
"La première course s'est bien passée mais j'ai un peu raté mon départ et je pense qu'en le réussissant mieux, j'aurais pu être avec certains des gars de devant. J'ai dû me battre pour doubler des pilotes et nous savions que la distance de la course allait nous poser problème. Nous avons fait un grand pas en termes de tour rapide en essais et je pense que nous pouvons nous battre pour le Top 4 ou 5, mais nous devons encore progresser sur l'ensemble d'une course. J'étais toutefois content de terminer cinquième en première manche, même si j'aurais fini sixième sans l'arrêt d'un autre pilote. La première course a prouvé que le travail acharné est payant. En deuxième manche je suis allé sur la grille et ils ont retardé la course, alors j'ai coupé mon moteur parce que c'est normalement ce que nous faisons dans cette situation. Ils ont dit que je ne pouvais pas faire ça et j'ai dû partir des stands avec Jules Cluzel. Je ne sais pas si j'aurais pu terminer plus haut que la sixième place en partant normalement, mais j'aurais au moins pu voir combien de temps je pouvais rester avec les autres gars. Nous avons marqué deux jolis scores sur le sec, je suis donc heureux".

Jules Cluzel - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Jules Cluzel, 6ème puis 7ème :
"La deuxième course a été très compliquée et nous avons eu quelques problèmes. En arrivant sur la grille, je n'ai pas trouvé le point mort. C'est normalement facile, mais je ne pouvais passer qu'en première ou en deuxième. J'étais en seconde, à attendre le départ, et j'ai essayé de repasser la première mais ça n'a pas marché... et la moto commençait à rouler à mesure que l'embrayage chauffait. J'ai pensé que ça irait si les lumières s'allumaient rapidement mais elles ont pris leur temps et j'ai dû lever la main pour signaler mon problème. J'ai dû partir des stands, j'en suis sorti le plus vite possible et j'ai fait mon maximum. Je me suis senti à l'aise, mais lorsque je suis passé devant Baz j'ai senti une étrange vibration dans le moteur et j'ai ensuite entendu un bruit. J'ai regardé derrière moi pour vérifier que rien n'était cassé, parce que la puissance semblait différente aussi. Il n'y avait pas de fumée donc j'ai continué, mais Baz est repassé devant moi et a creusé un petit écart. Je l'ai rattrapé à nouveau, mais mon moteur ne fonctionnait pas correctement alors j'ai fait tout mon possible pour terminer septième et je suis très content de ce résultat".

Baz et Cluzel - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

"La première course a été difficile car j'ai eu quelques problèmes d'adhérence qui me faisaient beaucoup glisser, mais j'étais content de terminer sixième. J'étais impatient d'améliorer mon résultat en seconde manche et terminer éventuellement dans le Top 5, mais ça ne l'a pas fait. Le week-end a été bon pour nous et je suis ravi de mes deux résultats après tout ce qui s'est passé. C'était vraiment bien de voir Leon (Camier, son coéquipier blessé vendredi, NDLR) sur la piste et j'espère qu'il récupérera complètement le plus vite possible parce que nous avons besoin de lui dans le garage et sur le circuit".

Carlos Checa - WSBK Espagne (2 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Aragon

Carlos Checa, 7ème puis 8ème :
"Je pense qu'il y a eu une certaine amélioration du côté du châssis, même si j'ai encore eu des soucis dans les virages. En première manche, j'avais du mal à trouver le point de corde. Au bout d'un moment j'ai réalisé que j'avais été piqué par une abeille et dans les derniers tours mon épaule a commencé à me causer quelques ennuis. J'ai eu pas mal de problèmes à gérer. J'ai fait ce que j'ai pu malgré tout pour entretenir mon rythme et j'ai réussi à maintenir ma position dans les deux courses. En fin de compte ce n'était pas si mal. Bien sûr, nous ne sommes pas vraiment satisfaits des résultats, mais étant donné les circonstances je ne pense pas que nous aurions pu mieux faire ici aujourd'hui. Je suis satisfait du travail accompli au cours du week-end. J'ai donné beaucoup de retours à mes techniciens et ils ont travaillé très dur : je sais qu'ils sont capables de nous mener dans la bonne direction. Nous regardons en avant. Nous avons maintenant deux journées d'essais importantes à Jerez et nous irons ensuite à Assen, où nous espérons être en mesure de combler un peu l'écart".

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Aragon !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !