• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2016 - SEPANG (17 SUR 18)
Paris, le 31 octobre 2016

Déclarations et analyse du GP de Malaisie MotoGP 2016

Déclarations et analyse du GP de Malaisie 2016

Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations des principaux pilotes de la catégorie reine et l'analyse de leurs succès (et de leurs échecs) par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du Grand Prix moto de Malaisie 2016 à Sepang, théâtre de la première victoire de Dovizioso sur Ducati devant Rossi et Lorenzo.

Imprimer

Page 3 - GP de Malaisie 2016 : ils ont dit aussi...

Cal Crutchlow - Honda-LCR (5ème en qualifications et abandon sur chute en course) : "Je ressens de vives douleurs après cette chute. Elle ne s'est pas produite à haute vitesse, je suis seulement parti en “highside” à la remise des gaz. Marc avait pratiquement fait la même figure au tour précédent mais il avait réussi à rattraper la situation. Je m’étais alors promis de ne pas commettre la même erreur… Quand je suis retombé sur la tête, sur le moment j'étais un peu désorienté. J'ai encore mal à mon gros orteil et à mon pied ainsi qu'à ma main blessée hier lors de ma chute aux qualifications".

"Malheureusement c’était impossible de repartir avec la moto et de continuer l'épreuve. C’est réellement dommage car nous avions la possibilité de nous battre une fois de plus pour le podium même si j'éprouvais des difficultés à l’accélération. Nous n'étions pas assez compétitifs dans ce domaine. Avec Marc nous avons dû faire des freinages assez incisifs pour combler le déficit de temps. J’ai comme d'habitude donné le meilleur de moi-même mais cela ne s'est pas avéré payant. Je suis davantage déçu pour mon équipe qui repart sans le moindre point. Nous quittons ceci étant la Malaisie relativement satisfaits grâce aux résultats obtenus précédemment".

Nicolas Goubert - Directeur adjoint, directeur technique et superviseur du programme du MotoGP (autrement dit : le boss chez Bibendum pour le MotoGP !) : "C’est encore un week-end où la météo a joué un grand rôle. Durant les trois jours, nous n’avons pas pu profiter d’une seule session sur une piste totalement sèche. Il n’était pas possible de connaître le vrai potentiel des pneus slicks que nous avions apportés. Avec des plaques d’humidité, les pilotes ont été assez prudents. Ils nous ont pourtant appris que leurs sensations étaient bonnes, autant à l’avant qu’à l’arrière, et que le niveau d’usure semblait satisfaisant. Nous espérions une course sur piste sèche, mais ça n’a pas été le cas. Avec l’arrivée de la pluie, le circuit était devenu dangereux et c’était une bonne décision de retarder le départ".

"Durant la course, il y a eu des dépassements très impressionnants et nous étions satisfaits de voir que les pilotes étaient en confiance pour autant s’engager. Les pneus pluie ont très bien fonctionné dans ces conditions et se sont montrés réguliers au fil des tours. Je voudrais féliciter Andrea Dovizioso pour cette victoire. C’est exceptionnel d’avoir neuf vainqueurs différents en une saison. Nous sommes heureux d’y avoir contribué. Nous allons désormais nous diriger vers Valencia pour l’ultime manche. Notre programme se concentre également sur le début de la saison à venir, car une importante séance d’essais suivra la semaine suivante. Nous sommes en train de préparer de nouveaux pneus que les pilotes pourront tester".

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !