• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 8 avril 2016

BMW en pole position des 24 Heures Motos 2016

BMW en pole position des 24 Heures Motos 2016

Alors que la Suzuki n°50 April Moto Motors Events avait créé la surprise hier en première séance qualif avec le meilleur temps (1'55.416) à la moyenne des trois pilotes (Gregg Black, Grégory Fastre et Alex Cudlin), c'est finalement la BMW n°13 du team Penz13 qui s'élancera en tête des 24H Motos 2016 demain au Mans, première épreuve…

Imprimer

Alors que la Suzuki n°50 April Moto Motors Events avait créé la surprise hier en première séance qualif avec le meilleur temps (1'55.416) à la moyenne des trois pilotes (Gregg Black, Grégory Fastre et Alex Cudlin), c'est finalement la BMW n°13 du team Penz13 qui s'élancera en tête des 24H Motos 2016 demain au Mans, première épreuve du championnat du monde d'endurance 2016.

BMW en pole position des 24 Heures Motos 2016Auteur d'un temps cumulé de 1'38"201, Mathieu Gines, Kenny Foray et Lukas Pesek au guidon de leur S1000RR partiront devant la ZX-10R  n°11 du Team SRC Kawasaki (Grégory Leblanc, Matthieu Lagrive et Fabien Foret), ralentie par une chute de Fabien Foret, et la Yamaha n°7 du YART (Broc Parkes, Max Neukirchner et Ivan Silva), troisième sur la grille.

Malgré une piste restée sèche qui a permis d'améliorer les chronos, trois pilotes majeurs sont partis à la faute dans cette dernière séance qualificative : Fabien Foret pour le Team SRC Kawasaki, qui souffre de "douleurs à la clavicule", Louis Rossi pour le GMT 94 Yamaha et Ivan Silva pour le YART, tous deux indemnes.

"Nous avons un bon rythme pour la course"

BMW était déjà parti en pole position des 24 Heures Motos en 2011 et 2012, mais c'est une première pour l'équipage Mathieu Gines, Kenny Foray et Lukas Pesek. "Nous avons fait le forcing est c'est plutôt positif pour nous", se réjouit Kenny : "nous avons compris que la chute de Fabien Foret était un facteur qui pouvait nous permettre de prendre la pole. Nous savons que nous avons un bon rythme pour la course".

"Nous avons prouvé qu’on a de belles cartes en main pour la course", confirme Mathieu Gines en espérant que "ce serait bien que la roue tourne pour BMW", tandis que Lukas Pesek avoue que c'est "surprenant d’être en pole, mais mes coéquipiers sont expérimentés, bosseurs et très rapides. Le plus difficile serait pour moi d’assurer les relais de nuit sous la pluie".

L'équipe MD Motorsport / Cottard Motos
ne prendra pas le départ des 24 Heures Motos

Seules 57 machines sur les 58 inscrites étaient au départ de ces essais qualificatifs : déclaré "non conforme à la catégorie dans laquelle il s'était engagé" (Superstock), le Suzuki GSX S Roadster n°34 de l'équipe MD Motorsport Cottard Motos (Kévin Rambure, Arnaud Dejean, Aurélien Chevallier et Julien Gillet) ne prendra pas le départ de la course.

"Après 12 mois de travail, la FIM nous annonce 24h avant les qualifications qu'une inscription dans la catégorie "Open" n'est plus possible pour les Roadsters, en raison du nouveau règlement apparu après la date de clôture des engagements", regrette le team qui avait réalisé le 17ème temps sous la pluie lors des essais pré-Mans, en soulignant que "Suzuki souhaite entreprendre les démarches nécessaires pour l'homologation qui permettra de participer aux prochaines courses d'endurance. Nous sommes confiants... Ce n'est que partie remise !"

La Suzuki n°1 du SERT championne du monde en titre (Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson) partira en quatrième place devant la Yamaha n°94 du GMT (Louis Rossi, Niccolo Canepa et David Checa) et la Honda n°111 (Julien da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foray), tandis que la Suzuki n°50 April Moto Motors Events (Gregg Black, Grégory Fastre et Alex Cudlin), en pole provisoire hier, se classe finalement 7ème.

En Superstock, la pole position revient à la Kawasaki n°33 du Team Traqueur Louit Moto 33 (Emeric Jonchiere, Anthony Loiseau et Morgan Berchet), 8ème sur la grille devant la Suzuki n°72 du Junior Team Le Mans Sud Suzuki () et la Yamaha n°333 du Viltaïs Yamaha Experience ().

Enfin la Metiss n°45, seule machine de la catégorie "Experimental" (anciennement "Open") se classe 33ème aux mains de Christophe Michel, Cyril Huvier et Emmanuel Cheron qui visent une place dans le top 10.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

  • En savoir plus...