• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
24H MOTOS 2016
Paris, le 11 mars 2016

58 équipes au départ des 24 Heures Motos 2016

58 équipes au départ des 24 Heures Motos 2016

Le championnat du monde d'endurance 2016, qui compte désormais quatre catégories, débutera les 9 et 10 avril avec les 24 heures Motos du Mans. L'Automobile Club de l'Ouest (ACO) vient de dévoiler les 58 équipes qui prendront le départ. Présentations.

Imprimer

Deux grandes nouveautés sportives sont à souligner aux 24 Heures motos 2016 et sur les courses du championnat du monde d'endurance. D'une part, quatre catégories sont admises au départ : Formula EWC, Superstock, Expérimental (anciennement Open) et la nouvelle catégorie Supertwin, qui vise à "attirer de nouveaux constructeurs en endurance et regroupent des motos bicyclindres homologuées par le règlement technique de la FIM".

D'autre part, jusqu'à 60 motos sont désormais autorisées non seulement pour les essais mais aussi pour la course, contrairement aux années passées où 60 machines pouvaient être acceptées aux essais mais seulement 56 à prendre le départ. Pour 2016, elles seront donc 58 aux essais et 58 au départ.

Cinq grands constructeurs sont officiellement engagés aux 24 Heures Motos 2016 : Suzuki, Kawasaki, Yamaha, Honda et BMW.

Fort d'un second succès d'affilée en avril 2015, le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) vise la passe de trois afin de ramener de manière définitive le trophée des 24 Heures Motos dans son atelier. L'équipe de Dominique Méliand, championne du monde en titre, mise sur la stabilité en reconduisant Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson au guidon de la GSX-R 1000 n°1.

Yamaha sera représenté par deux motos d'usine avec d'une part la R1 du GMT 94, championne du monde d'endurance en 2014, qui a composé un nouvel équipage mêlant vitesse et expérience avec David Checa, Louis Rossi et Niccolò Canepa (lire MNC du 2016), et d'autre part celle du YART aux mains de Broc Parkes, Max Neukirchner et Sheridan Morais.

Chez Kawasaki, le team officiel SRC - vainqueur du Bol d'Or en septembre - tentera de capitaliser sur cette victoire pour remporter les 24 Heures Motos avec Gregory Leblanc, Fabien et Mathieu Lagrive au guidon de la nouvelle ZX10R.

Côté Honda, Julien da Costa, Freddy Foray et Sébastien Gimbert sur la CBR 1000 se battront pour décrocher leur premier succès sur une course de 24 heures tandis que BMW, revenu en championnat du monde d'endurance l'an dernier grâce à l'équipe allemande Penz13.com, fait également d'une victoire aux 24 Heures Motos un objectif capital. La S1000RR sera confiée à deux anciens champions du monde d'endurance, Kenny Foray et Mathieu Gines, épaulés par l'ancien pilote du championnat du monde Moto GP Lukas Pesek.

Outre ces équipes officielles, la catégorie EWC compte 20 concurrents privés qui peuvent rivaliser avec les ténors. Parmi eux, la Kawasaki n°8 du Team Bolliger Switzerland qui entame sa 35ème saison en endurance et s'est classée 3ème des 24 Heures Motos 2015.

Il faudra également compter sur la Suzuki du Team April Moto Motors Events, celle du Team R2CL ou encore sur l'équipe F.C.C TSR Honda, l'un des meilleurs teams japonais d'endurance aux mains de Kazuma Watanabe, Alan Techer et Damian Cudlin.

Enfin avec 37 concurrents, la catégorie Superstock est la plus fournie et représente plus de 60% du plateau. Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki (Baptiste Guittet, Romain Maitre, Robin Camus et Eddy Dupuy), aura à coeur de défendre son titre et devra notamment résister à Émeric Jonchiere, Morgan Berchet et Anthony Loiseau du Team Louit Moto 33 Traqueur, champion du monde de la catégorie l'an dernier.

La Kawasaki du Tati Team Beaujolais Racing (Julien Enjolras, Kevin Longearet et Dylan Buisson) compte bien s'associer à cette bataille, tout comme la Kawasaki du Team 18 Sapeurs-Pompiers qui fera son retour aux 24 Heures Motos après une année d'absence. Notons également l'engagement d'une Aprilia RSV4 par l'équipe mancelle Aprilia Le Mans 2 Roues et d'un Suzuki GSX "S" Roadster par MD Motosport / Cottard Motos.

Enfin, la catégorie Expérimental (motos non homologuées pour le championnat du monde d'endurance ou modifiées au-delà des limites du règlement) compte une seule machine, la désormais classique Metiss 1000 du Team Metiss JLC Moto avec son train avant triangulé breveté, imaginé et dessiné par le dentiste manceau Jean-Bertrand Brunea.

Pour cette première année, aucune Supertwin ne sera sur la ligne de départ des 24 Heures Motos 2016 qui se compose donc de 58 équipes (20 Formula EWC, 37 Superstock et une Open) représentant dix nationalités : France (45), Allemagne (4), Grande-Bretagne (2), Suisse (1), Autriche (1), Italie (1), Pologne (1), Japon (1), Slovaquie (1) et République tchèque (1).

Les concurrents des 24 Heures Motos 2016 se retrouveront sur le circuit Bugatti les 29 et 30 mars à l'occasion de deux jours d'essais libres et non obligatoires, et le départ de cette 39ème édition sera donné le samedi 9 avril à 15h00. A suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 1 commentaire
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

  • En savoir plus...