• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LES DOIGTS DANS LA PRISE
Paris, le 30 novembre 2016

BMW, Daimler, Ford et Volkswagen développent des bornes de recharge électriques ultra-rapides

BMW, Daimler, Ford et VG développent des bornes électriques

Plusieurs grands constructeurs automobiles européens mettent de côté leur traditionnelle rivalité pour développer conjointement un réseau de bornes de recharges accessibles à tous les véhicules électriques. Cette coopération sans précédent débutera en 2017, avec un objectif d'environ 400 sites opérationnels en Europe.

Imprimer

Le groupe BMW, Daimler AG (Mercedes), Ford Motor Compagny et le groupe Volkswagen ont signé en début de semaine un protocole d'entente dans le but de créer et déployer le "réseau de recharge le plus puissant en Europe". Cet accord historique entre les géants de l'automobile prévoit le déploiement de bornes de recharges à très forte puissance (350 kW) le long des principaux axes autoroutiers en Europe.

Les quatre groupes, longtemps sceptiques quant à l'intérêt de l'électro-mobilité, indiquent clairement leur résolution à s'engager désormais pleinement dans la propulsion électrique via cette collaboration décrite comme "sans précédent". Grâce à ce projet, deux des principaux freins à la démocratisation de l'électrique pourraient se lever : le manque de points de recharge et le temps nécessaire à charger les batteries.

Le réseau de bornes ultra-puissantes et rapides que développeraient BMW, Daimler, Ford et Volkswagen serait en effet capable de recharger la batterie de n'importe quel véhicule électrique ou hybride rechargeable au standard CCS (Combined charging system), en moins d'une heure. A comparer aux délais souvent compris entre 4 et 8 heures sur les stations publiques actuellement en fonction !

"Nous voulons créer un réseau grâce auquel nos clients n'auront besoin que d'une pause-café pour recharger leurs véhicules sur de longues distances", explique le big boss d'Audi, Rupert Stadler, à qui appartient par ailleurs Ducati. De là à imaginer une future "Panigale à piles" pour illustrer ce projet dans un avenir plus ou moins proche, il n'y a peut-être qu'un pas...

Rappelons que parmi les grands constructeurs moto, seuls BMW et KTM commercialisent pour l'instant des deux-roues électriques en série (les scooters C Evolution et les motos tout-terrain Freeride E), tandis que Harley-Davidson l'envisage avec son prototype LiveWire. Cette offre limitée doit forcément titiller la concurrence, qui développe vraisemblablement ses propres deux-roues pour se "brancher" sur ce secteur tendance, donc potentiellement en expansion !

400 bornes dès 2017, plusieurs milliers à partir de 2020

Le déploiement de ces bornes débutera en 2017 avec un premier objectif de "400 points" en Europe. A partir de 2020, "les clients auraient accès à des milliers de points de recharge à haute puissance", s'enthousiasment les quatre cosignataires qui restent en revanche très flous sur les détails techniques, pratiques et économiques du projet...

Ainsi, la somme d'argent injectée dans cet accord ambitieux reste un mystère, tout comme sa provenance : entièrement depuis les poches de BMW, Daimler, Ford et VG, ou en partie subventionnée par l'Europe ? Par ailleurs, la localisation précise des 400 premières stations n'est pas précisée : l'Allemagne sera-t-elle la mieux desservie, dans la mesure où cette joint-venture réunit trois de ses constructeurs ?

Enfin, dernier aspect primordial : sur quels critères sera calculé le prix du "plein" d'électricité dans ces bornes ? Car même si BMW, Daimler, Ford et Volkswagen se gardent bien de le mentionner, ces recharges seront évidemment payantes. Reste alors à savoir si le coût de la recharge restera raisonnable et attractif ou si les frais engagés dans le développement de ces bornes high-tech ne lui feront pas atteindre un niveau trop élevé. 

Avec à terme la crainte de voir le plein de "jus" devenir peu ou prou aussi onéreux que son équivalent en essence ou diesel, risque d'autant plus réaliste que ce réseau électrique prend place sur le bord des autoroutes. Or, comme pour les stations-services "traditionnelles", les sociétés d'exploitation des autoroutes ne se priveront pas d'exiger des sommes élevées pour l'implantation de ces bornes électriques sur leur réseau...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai KTM 390 Duke : le permis A2 avec classe et sans bridage

La KTM 390 Duke lancée en 2013 évolue en même temps que sa petite soeur 125, avec laquelle elle partage beaucoup : look, partie cycle, équipements... Côté motorisation, le roadster KTM destiné aux permis A2 se plie à la norme Euro 4 mais ne se dégonfle pas. Essai !
Essai 125 Duke : grosse mise à jour pour la petite KTM

Au début des années 10 (2010...), KTM avait redynamisé le secteur des motos 125 cc en lâchant la très "fraiche" 125 Duke. En 2017, la marque autrichienne revoit son best-seller avec l'intention de redéfinir les standards de la catégorie. Attention les enfants - et concurrents -, ça va secouer !
Essai Aprilia Tuono V4 1100 Factory 2017 : Euro4, et alors ?!

Bon gré mal gré, certaines motos sacrifient un peu de performances ou de caractère mécanique sur l’autel des normes Euro4 en vigueur depuis début 2017. D’autres s’en accommodent au contraire sans dommage, comme cette turbulente et sophistiquée Aprilia Tuono V4 1100 Factory. Test... bien arrosé !
Essai Yamaha YZF-R6 2017 : non, le Supersport n'est pas mort

Yamaha est le seul grand constructeur moto à maintenir sa sportive de 600 cc dans son catalogue en 2017. La R6 perd plusieurs chevaux dans l'opération - merci Euro4 - mais gagne beaucoup par ailleurs : look de M1, équipement de R1... Moto-Net.Com a testé le tout sur le circuit d'Almeria !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

GP des Amériques - MotoGP : la chute de Viñales profite à Marquez et Rossi

Valentino Rossi, 38 ans, succède à son coéquipier Maverick Viñales, 22 ans, aux commandes du classement provisoire du championnat du monde MotoGP au terme du troisième Grand Prix de la saison 2017 à Austin. Certes, Marc Marquez impressionne avec sa cinquième victoire de rang au GP de Amériques, mais la performance de l'italien force le respect ! Compte rendu.
BMW HP4 Race : 750 exemplaires dans le monde !

BMW vient de confirmer le lancement de la nouvelle HP4 Race découverte cet automne au salon de Milan : cette "moto de course pur sang" particulièrement exclusive sera construite "en édition limitée à 750 exemplaires", précise le constructeur qui a confié sa "fabrication manufacturée à une petite équipe hautement spécialisée" pour garantir "une qualité du plus haut niveau". Présentation.
Yamaha rappelle les MT-09, Tracer 900 et XSR900

Yamaha lance une campagne de rappel sur les MT-09, Tracer 900 et XSR900, soit plus de 16 000 motos en France, pour le remplacement des supports inférieurs de guidon. Liste des modèles concernés.
Entretien, vérifications : comment préparer sa moto pour les beaux jours

Sortez les motos des garages : les beaux jours sont de retour ! Mais avant d'aller taquiner le bitume et enquiller les virages, quelques vérifications et opérations d'entretien sur votre deux-roues s'imposent. Tous les conseils et les astuces MNC dans notre Guide pratique spécial révision de printemps.
La Husqvarna Svartpilen 401 dans la roue de la KTM 390 Duke

Le scrambler Husqvarna est en route ! Un an après la Vitpilen 401 et quelques jours après le lancement officiel de la KTM 390 Duke dont elle reprend aussi bon nombre de pièces mécaniques, la Svartpilen 401 est à son tour "victime" des vilains paparazzis...
GP des Amériques - Moto2 : Franco Morbidelli égale le triplé de Kato 

Incroyable Franco Morbidelli : le romain signe à 22 ans sa troisième victoire de rang à Austin, après celles du Qatar et d'Argentine, alors même que le pilote Marc VDS n'était jusque-là jamais monté sur la plus haute marche du podium ! L'italien s'impose avec plusieurs secondes d'avance sur Tom Lüthi et Takaaki Nakagami. Compte rendu.
GP des Amériques - Moto3 : Romano Fenati double la mise à Austin

Romano Fenati réalise un double exploit à Austin : l'italien est parvenu à désarçonner Aron Canet, grand favori du Grand Prix Moto3 des Amériques, et scelle en même temps son retour aux avant-postes après son éviction du team de Valentino Rossi ! Compte rendu.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.