• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
80 KM/H
Paris, le 8 janvier 2018

Baisse de la vitesse à 80 km/h : Edouard Philippe assure le SAV en direct sur Facebook !

Baisse de la vitesse à 80 km/h : Edouard Philippe en direct sur Facebook

Fervent défenseur de la baisse de la vitesse à 80 km/h qu'il devrait annoncer mardi à 16h00, le premier ministre répondra dans la foulée aux questions des internautes... sur le site du géant américain de l'optimisation fiscale !

Imprimer

La baisse de la vitesse maximale à 80 km/h sur l'ensemble du réseau routier à deux sens de circulation non séparés (soit près de 400 000 km de routes) devrait être annoncée le 9 janvier à l'issue du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) prévu à 16h00 à Matignon sous l'égide du premier ministre... qui assurera aussitôt le service après-vente sur le site du géant américain de l'optimisation fiscale !

Le choix du réseau expert en montages fiscaux avantageux est plutôt cocasse quand il s'agit de défendre une mesure qui pourrait éventuellement réduire encore le nombre de morts sur les routes françaises - mais alors pourquoi pas 70 km/h, ou 50, ou 10  ? - mais remplira à coup sûr les caisses de l'Etat et celles des sociétés privées désormais chargées des radars embarqués...

Aussi absurde qu'impopulaire, cette limitation à 80 km/h au lieu de 90 rejetée par deux Français sur trois n'aura donc pas réussi à fédérer contre elle suffisamment d'énergies, malgré la mobilisation des associations de motards et d'automobilistes, de certains sénateurs et même de députés...

Raphaël Enthoven : le sophisme des vies sauvées

Rappelons que le nombre de morts sur les routes en France a été divisé par 5 en 40 ans, passant de plus de 18 000 en 1972 à moins de 3500 en 2016, sans même tenir compte de l'explosion du trafic ni des progrès des véhicules en termes de sécurité passive...

Soulignons encore que selon les propres chiffres de la Sécurité routière, 94% des excès de vitesse sanctionnés par les radars automatiques concernent des excès de moins de 20 km/h, soit un petit 110 (et bientôt un tout petit 100 !) sur une belle nationale dégagée...

Mais qu'importe : continuons à désigner la vitesse comme seule responsable des accidents, à confondre "excès de vitesse" et "vitesse excessive" et à considérer la mortalité routière comme la priorité absolue de la société française du XXIème siècle !

Car le gouvernement, feignant d'ignorer que toute activité humaine comporte des risques - a fortiori quand il s'agit d'activités en mouvement ! -, aurait bien tort de s'en priver : pendant qu'on parle des morts sur la route et de cette louable volonté de "sauver des vies" (réécouter la chronique de Raphaël Enthoven sur France Culture), on ne parle ni de chômage, ni de misère, ni de pollution, ni d'éducation, ni de maladies, ni de terrorisme, ni d'aucun autre sujet autrement plus préoccupants mais sur lesquels les "pouvoirs" publics n'ont plus aucun pouvoir... et qui sont surtout nettement moins rentables !

A suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
On pourra dire ce qu'on veut de toute façon on nous sortira tjs des arguments biaisés par des statistiques arrangées, pour justifier une répression et un racket tjs plus actif. Donc à moins de refaire un nouveau mai 68 (j'étais pas né je précise ;-) ) je vois pas trop. Reste les manifs et la punition par la vote mais visiblement là non plus ça n'a pas l'air d'avoir trop d'effet.
Bestof: 
1
Le racket d'état est plus que jamais sur sa rampe de lancement et demain le missile sera tiré. Organisés et méthodiques, tels des vautours assoiffés de prélèvement bancaire sur nos comptes courant, Ils décident pour nous qui doit être adulte responsable. Je crois comprendre que nous sommes à leurs yeux un peuple enfant qui mérite la fessée et la punition qui va avec. Eux seuls détiennent "LA VÉRITÉ" et le missile tombera sur des millions de Con de payant, que nous soyons sur deux ou quatre roues. En quinze jours et si je compte bien, 10 morts sont à comptabiliser sur nos routes sans un seul excès de vitesse. 6 enfants au passage à niveau dans les Pyrénées orientales, 3 tués sur l'autoroute dans un face à face causé par une personne âgée roulant à contre sens et un jeune automobiliste tué également à un passage à niveau en Indre et Loire (Train sans frein certainement, LOL). Dois-je être pour autant montré du doigt et considéré comme un méchant délinquant de la route ??? Je suis par contre un vrai boycotteur d'autoroute car en aucune manière je donnerai un seul "penny" à ces goinfres d'actionnaires. Je roule donc prioritairement sur le réseau secondaire. Sur les quelques pays où les routes sont limitées à 80 Km/h, il n'y a pas de barrière de péage pour les accès aux autoroutes (Allemagne = gratuit, Suisse = vignette annuelle 38 € environ). Pour protester contre cette "Maltraitance routière" du 80 Km/h, demain je bloque le pont d' Oléron avec mon deux roues, tel que l'ont fait les agriculteurs en juillet 2016. Souhaitant ne pas me retrouver seul en garde à vue pour blocage d'une route d'état limitée maintenant à 70 Km/h sur les 3 kilomètres de la traversée. Je te le dis amis motard nous sommes mal barrés et la macronite est en route mais sans limite celle-là.
Bestof: 
1
Si t'avais couru derrière un taxi t'aurais économisé 10€ ... lollll

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 17 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...