• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
80 KM/H EN MARCHE... ARRIÈRE ?
Paris, le 22 décembre 2017

[Vidéo] Les 80 km/h contestés à l'Assemblée par une députée LREM !

Les 80 km/h contestés à l'Assemblée par une députée LREM

Le projet - très avancé - d'abaisser la vitesse à 80 km/h sur les routes suscite une levée de boucliers contre le gouvernement... y compris en interne parmi les propres membres de la majorité ! Barbara Bessot-Ballot, députée La République En Marche de Haute-Saône (70), est ainsi montée au créneau à l'Assemblée nationale contre cette mesure impopulaire.

Imprimer

"Il n’est pas prouvé que d’abaisser la vitesse réduirait les accidents sur nos routes nationales et départementales", remarque la députée Barbara Bessot-Ballot en interpellant à l'Assemblée nationale Christophe Castaner, secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé des relations avec le Parlement et futur ancien porte-parole du parti LREM. 

L'élue de Haute-Saône s'indigne qu'aucun fondement n'étaye ce projet officiellement préparé comme l'a révélé MNC, dans la mesure où l'expérimentation de l'abaissement à 80 km/h menée depuis 2015 par le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) "n’a donné lieu à aucune publication", souligne-t-elle en toute connaissance de cause puisque cette étude de deux ans incluait une route dans son département (la RN57 entre Vesoul et Saulx).

"Si les résultats existent, ils doivent être communiqués à l’ensemble de la population afin d’être à même de mesurer l’importance de ce dispositif", estime à juste titre  Barbara Bessot-Ballot, qui assure au sujet de cette limitation que "la majorité silencieuse n'en veut pas"

"Monsieur le ministre, pouvez-vous nous indiquer dans quelles circonstances la limitation à 80 km/h serait-elle justifiée et sur quels résultats se fonderaient-elles ?", termine la députée LREM, qui ne recevra probablement pas de panier garni pour Nöel de la part du président Jupiter Macron !

LREM resserre la ceinture !

Si le lien entre la baisse de la vitesse et celle de l'accidentologie paraît logique de prime abord (moins vite = distance de freinage plus courte et impact potentiel moins violent), rappelons que plusieurs éléments tangibles tendent à prouver les limites de ce raisonnement quelque peu simpliste. Exemple concret au Danemark, où la limitation vient de remonter de 80 à 90 km/h !

Sans se démonter face à cette attaque interne en règle, Christophe Castaner s'est tout d'abord réfugié derrière un paravent de justifications convenues et prévisibles, comme de rappeler l'opposition rencontrée en 1973 lors de la mise en place du port obligatoire de la ceinture de sécurité (à l'avant et hors agglomération, uniquement).

"Il y a des gens, la majorité silencieuse que vous évoquez, qui pensaient que ce n'était pas opportun", rapporte le secrétaire d'Etat après avoir fait pleurer dans les chaumières en faisant partager sa propre expérience d'enfant non attaché à l'arrière de la voiture parentale, faute de cadre législatif sur la ceinture (l'obligation de la porter à l'arrière ne remonte qu'à 1990)...

"Il y a même des gens qui sont allés au Conseil d'Etat pour contester cette décision au nom de la liberté fondamentale de pouvoir conduire sa voiture sans s'attacher à l'avant. Et pourtant, petit à petit, ça a sauvé des vies", assène Christophe Castaner en plaçant sur le même pied des mesures de sécurité radicalement différentes (l'une est curative, l'autre préventive) donc très difficilement comparables.

Lors d'un accident de voiture, la probabilité de se blesser grièvement si sa ceinture n'est pas attachée est extrêmement élevée. C'est une simple question de physique : un choc - ou même un freinage brutal - propulse violemment tous les passagers vers l'avant, que la voiture roule à 90 ou à 80 km/h. Comparer l'action de la ceinture à la réduction de 10 km/h n'est par conséquent pas très pertinent. 

En revanche, ni Christophe Castaner ni aucun membre du gouvernement ne semblent avoir pris conscience que les voitures et les motos ont considérablement progressé d'un point de vue technique et sécuritaire depuis la mort de Georges Pompidou en 1974, que ce soit en matière de pneumatiques, de freins ou de suspensions mais aussi grâce à la généralisation de l'ABS et d'assistances électroniques toujours plus sophistiquées. 

Faire rouler des voitures et des motos à 80 km/h - à la même vitesse que les poids lourds ! - ne présente dans ces conditions aucun autre intérêt que celui de booster la lucrative activité des radars automatiques, sachant que de nombreuses motos - notamment à moteur bicylindre - seront contraintes de rester sur l'avant-dernier rapport faute de pouvoir se traîner circuler à cette allure en sixième...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Il ne faut pas se battre contre cette nouvelle mesure en disant qu’il n’est pas prouvé qu’elle serait moins accidentogene. Elle le serait certainement, comme le serait une limitation à 60 ou 40 km/h .... et l’arrêt de toute circulation. Il faut trouver le bon équilibre entre la vitesse nécessaire à tout déplacement et le risque naturellement encouru.
Bestof: 
1
Les autoroutes allemandes ne sont pas mieux que les nôtres, pourtant dans beaucoup de secteurs la vitesse y est libre, ce qui chez eux veut dire que le conducteur est responsable de sa conduite. 'On n'y roule pas à 250 km/h quand on veut,non, c'est en fonction des conditions,... météo, trafic...,bref il y a une notion de bon sens et de discipline(aïe là ça commence à bloquer pour certains français moyens) Le reste du réseau routier est équivalent au notre et la vitesse y est limité à 100 km/h hors agglomération. Alors maintenant, tenant compte de ces éléments j'aimerais que nos énarques et autres politicars qui vivent à nos dépends m'expliquent comment, la dangerosité routière est plus importante d'un coté du Rhin que de l'autre??? Je tiens également à insister sur le fait que les zones 30 km/h existaient aux abords des écoles en Allemagne bien avant qu'on y pense en France.Donc faut pas venir me raconter que les Germains n'ont pas le sens de la sécurité. Pour conclure, je pense que là il faut vraiment réagir car on nous prend vraiment pour des CONS.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 2 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...