• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK FRANCE (13 SUR 13)
Paris, le 4 octobre 2010

Vidéos, déclarations et analyse du Mondial SBK à Magny-Cours

Vidéos, déclarations et analyse du Mondial SBK à Magny-Cours

À l'issue de chaque épreuve de Mondial Superbike, en complément de nos comptes rendus des courses Superbike et Supersport, Moto-Net.Com vous propose de revivre le week-end en vidéo avec les déclarations des pilotes et l'analyse de la rédaction !

Imprimer

Déclarations des courses Superbike

Cal Crutchlow, 1er puis 2ème : "Ce furent deux courses très serrées et agréable. Toutes mes félicitations à Max, il a très bien roulé. Être panneauté +0 secondes à chaque tour met une grande pression et il s'en est tiré de manière fantastique. Il est le vainqueur du championnat, donc le fait de me battre contre lui est bon signe pour moi. Terminer cinquième (du classement général) n'est pas trop mal, je suis ainsi le rookie de l'année. Je suis venu ici avec des attentes élevées, Yamaha a fait un excellent travail et je suis heureux des résultats finaux. L'équipe a été fantastique, donc je leur dois à tous un grand merci, ainsi qu'à tous les sponsors et tous ceux qui ont rendu notre parcours possible, nous ont permis de faire de notre mieux cette année".

Max Biaggi, 4ème puis 1er : "La seconde course a été vraiment dure. Nous étions beaucoup plus fort qu'en première manche et pourtant la concurrence était toujours là, sur nos talons. Mon rhume n'a pas du tout faibli et après la mi-course j'avais du mal à respirer : sincèrement j'étais impatient d'arriver au dernier tour. C'est agréable de terminer cette saison avec une victoire après l'obtention des premières places au classement pilote et constructeur : la célébration était à Imola pour moi, mais aujourd'hui c'est au tour de l'équipe. Ils ont travaillé dur et méritent ce succès, des mécaniciens aux ingénieurs, ceux qui me suivent sur la piste et comme ceux de Noale".

Leon Haslam, 2ème puis 10ème : "La première course était le genre de course que j'aime : pleine de combats et tout sur le fil. Je suis si heureux d'avoir fini deuxième et d'avoir battu Max. Dans les deux derniers virages, Max a fermé les portes, mais j'étais déterminé et j'ai plongé sous lui ! Il a été surpris et il n'a pas pu se refaire. C'était une attaque musclée, mais la course est un sport difficile et parfois il faut parfois l'être. J'étais particulièrement heureux de monter sur le podium car je n'ai pas un très bon départ. Je venais de loin et suis revenu progressivement. Tout au long de toute la course, j'ai du faire quelques manoeuvres assez osées, mais c'était nécessaire pour me battre pour le podium. Le championnat a beau être joué, je veux toujours gagner des courses. Bien qu'au troisième rang sur la grille, je savais qu'un podium était également possible dans la deuxième course. Jusqu'à ce que, JT (James Toseland) parte en highside juste devant moi ! Tout ce week-end, il a piloté un peu à l'arrachée. La troisième ligne de la grille est une chose, mais se retrouver 16ème, avec le peloton loin devant est une autre affaire. J'avais perdu beaucoup de temps sur l'herbe après avoir évité JT. Dixième n'est pas le résultat que je souhaitais pour clore la saison, mais la course est ainsi. Ce fût une grande année. Je n'ai eu que deux résultats blancs - un de ma faute et l'autre pas - et je suis monté sur 14 podiums. Je suis très heureux de cette saison et je tiens à remercier tout le monde à Alstare Suzuki pour tous leurs efforts et leur soutien. C'est grâce à eux que j'ai réalisé la meilleure saison de ma carrière !"

Carlos Checa, 3ème puis 9ème : "La première course a été fantastique, nous avons produit un grand spectacle et j'ai finalement réussi à profiter de l'erreur de Max, grâce au choix d'une trajectoire complètement différente de la sienne. La course a été serrée, j'ai essayé de battre contre les 4-cylindres qui étaient un peu avantagés à l'accélération. A un moment je pensais avoir creusé l'écart mais ils étaient toujours derrière moi et nous nous sommes battus pour le podium jusqu'au dernier mètre. En deuxième manche, j'ai du me rattraper après un démarrage difficile. Mes résultats m'ont finalement permis d'obtenir la troisième place du championnat. Je suis très heureux, je remercie l'équipe, les sponsors et tous mes proches pour cette année 2010 satisfaisante ".

Michel Fabrizio, 6ème puis 3ème : "La première course ne s'est pas déroulée comme prévu et l'usure du pneu avant m'a posé beaucoup de problèmes, m'empêchant de rattraper ceux de devant. En seconde manche, j'ai eu une grande bataille avec Guintoli. Je freinais aussi fort que je le pouvais et le plus tard possible afin de rattraper ce que je perdais en ligne droite et j'ai dû attaquer dans le troisième droit dans le dernier tour. Sylvain voulait le podium parce que c'était sa course à domicile mais je le voulais pour mon équipe et pour conclure les trois dernières années passées avec l'équipe Ducati Xerox de la meilleure façon possible. Je remercie Ducati, toute mon équipe, les sponsors et les fans : c'est notre journée et je vais en profiter avec mon team".

Sylvain Guintoli, DSQ puis 4ème : "Je suis franchement dégouté ! Je me suis battu comme un lion aujourd'hui et la moitié de mes efforts ont été ruinés par un drapeau noir. Ca s'est passé en première manche, quand je ma battais joyeusement dans le Top 4. J'ai accidentellement coupé une chicane, j'ai fait en sorte de ne doubler personne, mais il semble que je devais rejoindre la course dans une zone balisée. Je n'ai vu aucun endroit de cette sorte, et supposé que tout était bon. Quand le drapeau noir avec mon numéro est sorti, il était trop tard. J'ai été disqualifié pour non-respect du drapeau noir. La deuxième manche était géniale : c'est pour çà que je cours ! J'ai pris un bon départ et j'ai mené les huit premiers tours. J'étais à l'aise en tête. En fait, je me suis senti plus à l'aise devant qu'au milieu du peloton. Je me suis bien bagarré avec Fabrice dans la phase finale. Nous avons du nous dépasser quatre fois sur un seul tour ! Il m'a touché à quelques reprises, mais c'était de bonne guerre. J'ai fait de mon mieux pour le passer et rester devant, mais je ne pouvais tout simplement pas le gérer. Je suis très déçu de ne pas avoir reçu sur le podium. J'ai fait une saison fantastique. J'ai tellement appris auprès de cette équipe. Ils m'ont poussé, m'ont fait évoluer en tant que pilote (dans le bon sens) et m'ont aidé à grandir. Je me suis senti membre de la famille Alstare dès le début et je tiens à remercier Francis et toute l'équipe pour cette merveilleuse expérience".

Tom Sykes, 7ème puis 11ème : "Ce week-end n'a pas été le plus facile de l'année mais nous avons amélioré notre place sur la grille, ce qui est toujours une bon point. Globalement, je ne m'attendais pas à mettre le feu sur la piste ce week-end, mais les gars y ont consacré beaucoup d'efforts et je pense que nous avons fait notre maximum ce week-end. Nous avons tiré le meilleur de notre matériel. Cette année, nous avons fait plus que nous le prévoyions, en grande partie grâce à l'énorme travail de toute l'équipe et de Kawasaki".

Jonathan Rea, 12ème puis DNF : "Le week-end à Magny-Cours n'a pas été génial, mais mon championnat était quasiment plié avec mes blessures endurées à Imola. Mon chirurgien de Manchester m'avait dit que c'était assez bête de rouler ici, que ça n'aggraverait pas mes blessures mais que je soufrerai. Le moule en plastique m'a aidé à m'en sortir et je roulais assez bien, mais pas plus de trois ou quatre tours. Puis nous avons eu un drôle d'accident au warm-up : l'un des colliers de serrage de la pompe à eau s'est détaché et à déversé de l'eau partout sur mon pneu arrière. Je suis parti dans un gros highside et j'ai atterri sur les fesses, ce qui m'a fait vraiment mal. Mais ce n'était pas si grave et ils m'ont assez bien rafistolé. La première course a pompé toute mon énergie et ma concentration et j'ai pas mal souffert. La différence entre le troisième et le quatrième (entre Checa et lui au classement général) n'était pas énorme, je sais que je suis dans une équipe capable de gagner et je suis un pilote du même type. J'ai appris beaucoup de choses l'an dernier, qui m'ont permis d'en arriver là, et j'ai beaucoup appris cette année, cela me servira pour l'an prochain. Je vais passé au bistouri mardi pour commencer mes réparations. Je tiens juste à remercier toute l'équipe et mes fans qui m'ont rendu fort.".

Troy Corser, DNF puis DNF : "Le week-end a été très difficile pour nous. Nous avons eu quelques problèmes avec la mise au point de la machine, qui nous ont empêché de profiter de deux bons départs dans les courses d'aujourd'hui. Malheureusement un problème technique a écourté mes deux courses, mais je sais que nous avons le matériel pour réussir sur le long terme. Dans l'ensemble, cette année a été bonne pour l'équipe et nous pouvons maintenant nous tourner vers l'an prochain et le développement de la moto 2011. J'espère que nous tirerons des leçons d'aujourd'hui, afin de nous tenir prêt pour le début de la saison prochaine. Je tiens à remercier toute l'équipe pour leur travail acharné et leur engagement au cours de la saison. J'ai hâte d'être l'année prochaine".

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !