• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK FRANCE (13 SUR 13)
Paris, le 4 octobre 2010

Vidéos, déclarations et analyse du Mondial SBK à Magny-Cours

Vidéos, déclarations et analyse du Mondial SBK à Magny-Cours

À l'issue de chaque épreuve de Mondial Superbike, en complément de nos comptes rendus des courses Superbike et Supersport, Moto-Net.Com vous propose de revivre le week-end en vidéo avec les déclarations des pilotes et l'analyse de la rédaction !

Imprimer

Analyse du Mondial Superbike à Magny-Cours

Quel plaisir intense ce fût pour le public français de voir Sylvain Guintoli se battre pour la pole samedi puis, pour la victoire dimanche lors des deux manches de la grande finale du Mondial Superbike 2010 à Magny-Cours !

Pas de quartier pour Guintoli

Après nous avoir démontré qu'il avait le niveau de Cal Crutchlow - "Mister" 6 poles en 2010 - aux essais chrono', notre n°50 préféré a fait preuve d'une admirable combativité en course face au champion Max Biaggi, à Cal Crutchlow décidément très véloce, ainsi qu'à un Michel Fabrizio prêt à tout, même à jouer des carénages...

Dommage toutefois que la fête ait été partiellement gâchée par une disqualification discutable en première manche... Parti tout droit dans une chicane, notre bon Sylvain prend la peine de revenir sur la piste sans gêner - ni doubler bien sûr - ses petits camarades. Mais sa délicate attention ne suffit pas !

Ainsi d'après la direction de course, le frenchie aurait du emprunter un corridor situé dix mètres plus loin... Une pénalité lui est donc infligée sous la forme d'un passage dans la voie des stands, synonyme de dégringolade au-delà du Top 10. Guintoli ne s'exécute pas et poursuit sa course comme si de rien n'était : un drapeau noir lui est destiné quelques tours plus tard.

Mais notre gaulois se braque et boucle les 23 tours de la course en compagnie de ses adversaires, sous les encouragements de son public ! Il passe la ligne d'arrivée dans la roue de Max Biaggi mais n'est pas crédité de sa 5ème place. Heureusement, Sylvain a droit à une seconde chance.

Parti sur les chapeaux de roues en deuxième manche, le local de l'étape mène durant huit tours mais va être de nouveau privé de podium... Et cette fois Michel Fabrizio, l'italien qui se surnomme "l'ouragan", pose problème. En effet, le n°84 veut à tout prix voire sa Ducati officielle briller une dernière fois.

Sylvain se défend tant qu'il peut dans le dernier tour, repasse même devant Michel mais ce dernier se montre plus agressif - motivé, téméraire, insensé ? - et bouscule notre compatriote hors du podium dans les derniers hectomètres.

Au final, le français n'en voudra pas à l'italien... L'essentiel est que le nom de Guintoli figure devant celui de Fabrizio sur les tablettes 2010 ! Fort de ses 197 points, Sylvain décroche pour sa première année en Mondial SBK une belle 7ème place. Fabrizio est 8ème avec 195 pts. Na !

Très ému, Michel Fabrizio a mis du temps à descendre de sa 1098 officielle... Le garçon de 26 ans était même en larmes au moment de quitter la Ducati qu'il a piloté durant trois saisons, d'abord aux côtés du triple champion Troy Bayliss, puis du triple vice-champion Noriyuki Haga.

On attendait d'ailleurs beaucoup du n°41 ce week-end ! Depuis 2004, le japonais était toujours monté, au moins une fois sinon deux, sur le podium de Magny-Cours. Cette année - à oublier pour lui -, Nitro Nori a du se contenter d'une 5ème place en seconde manche. Décevant.

Bouquet final à Magny-Cours

Au contraire, Cal Crutchlow nous a à nouveau impressionné : après avoir obtenu sa sixième pole position, le pilote Yamaha s'est emparé de la 1ère puis de la 2ème place en course ! Le n°35 ne roulerait-il pas sur les traces d'un certain n°11 ?

Remplaçant de Ben Spies cette année chez Yamaha Sterilgarda, Cal a brillamment pris le relais de l'américain en empochant le "titre" de meilleur rookie de l'année ! Certes, Big Ben avait également remporté le titre - le seul le vrai - de champion du monde.... Mais la performance de Little Cal ne doit pas être amoindrie pour autant.

On a donc hâte de voir Crutchlow débarquer en MotoGP au sein du team français Yamaha Tech3. Saura-t-il se hisser au rang de meilleur pilote privée dès sa première saison en catégorie reine, comme est en train de le faire Spies ? Réponse l'an prochain sur Moto-Net.Com...

À l'instar de Max Biaggi, Carlos Checa effectue le chemin inverse par rapport à Spies ou Crutchlow et s'adapte de mieux en mieux au Superbike. Mais contrairement à l'italien, l'espagnol ne bénéficie pas de l'appui officiel du constructeur de sa moto.

À plusieurs reprises cette année, "El Torro" s'est plaint du manque de watts de sa 1198 par rapport aux 4-cylindres en ligne (japonais), mais aussi et surtout en V (italien) de plus en plus puissant... Hier à la fin de la seconde manche, même Crutchlow était littéralement écoeuré des corrections qu'infligeait la RSV4 à sa R1 dans les accélérations !

Meilleur pilote Ducati, le n°7 est toutefois parvenu à finir la saison à la 3ème place du classement général, loin derrière le n°3 et le n°91 (Haslam) mais juste devant le n°65 (Rea) ! Une belle perf' pour le barcelonais de 38 ans, qui a décidé de remettre çà l'an prochain !

Blessé à Imola, Johnny Rea a bien tenté de conserver sa 3ème place au général mais la douleur a eu raison de sa détermination. Dépassé au championnat dès la 1ère manche française, l'Irlandais n'avait plus aucun intérêt à courir la seconde manche et termine son année sur un forfait.

Une manche porte-malheur ?

Mais attention, l'irlandais reviendra l'an prochain aux commandes d'une Fireblade que le Team Ten Kate semble avoir désormais bien cerné. Archi-dominateur en Supersport - neuf titres en dix ans en comptant celui acquis par Sofuoglu ce dimanche ! -, l'équipe batave est revenue au premier plan en Mondial SBK cette année... Reviendra-t-elle au premier rang l'an prochain ? Suspense.

Treizième et dernière épreuve du calendrier 2010, Magny-Cours n'a pas souri à tout le monde... Ainsi par exemple, le team BMW Motorrad repart du circuit nivernais sans avoir marqué le moindre point ce week-end. Un zéro pointé inédit cette saison pour les allemands, en rapport direct avec la brusque éviction de Davide Tardozzi ? Difficile de statuer...

On note après tout, Xaus est tombé tout seul en première manche. En "commun accord avec son team", l'espagnol n°111 a préféré ne pas prendre le départ de la seconde ! De son côté, Troy Corser a été victime de deux pannes sur sa S1000RR. De quoi refroidir l'enthousiasme de Leon Haslam, attendu comme le messie chez BMW l'an prochain ?!

De même, James Toseland n'a pas franchi la ligne d'arrivée hier. C'est la deuxième fois de suite que le britannique repart bredouille d'un week-end de course, et cela ne pourrait pas tomber plus mal : en pleine finalisation des signatures de contrat pour 2011 !

Qui l'an prochain, fera rouler ce double champion du monde de Superbike en plein passage à vide ? Pour le moment, nul ne le sait. Tout comme personne ne peut dire avec certitude si Max Biaggi défendra son titre l'an prochain, ou s'il préférera s'occuper de sa petite Inés...

Quant à Sylvain Guintoli, si l'annonce officielle n'a pas encore été envoyée dans les boites mail des journalistes, notre confrère Eric Malherbe assure que l'on reverra bien le n°50 rouler l'an prochain en Mondial Superbike !

"Le Français a signé avec le team Guandalini. Une structure italienne basée en République Tchèque qui portera le nom de Ducati Liberty Racing. Ainsi, Sylvain aura pour partenaire de box le Tchèque Jakub Smrz et roulera sur une Ducati 1198R", prévient-il sur son site RadioSBK.

Espérons que ce nouveau couple franco-italien fera aussi bien que celui formé par Laconi et la 999 en 2004. Ou encore mieux : cette année-là, Régis avait dominé la catégorie, collectionnant 5 poles, 14 podiums dont 7 victoires et 6 meilleurs tours en course... mais c'était fait battre au championnat par son coéquipier James Toseland !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !