• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
HARLEY LA CHINE
Paris, le 21 juin 2019

Une petite Harley-Davidson fabriquée en Chine avec Qianjiang

Harley-Davidson va fabriquer une petite moto en Chine avec Qianjiang

Harley-Davidson s'associe avec le constructeur chinois Qianjiang (groupe Geely) pour lancer sur le marché asiatique une inédite moto de 338 cc à un prix "abordable". Cette délocalisation entre dans l'ambitieux plan de développement et de relance de la Motor Company. Explications.

Imprimer

L'été dernier, Harley-Davidson présentait une importante restructuration stratégique pour contrer la baisse de ses ventes, liée en partie au vieillissement de sa clientèle. Ce plan de relance prévu jusqu'à "l'horizon 2022" comprend l'électrification de sa gamme et de ses inédits vélos, ainsi qu'un maxitrail et des motos de petites et moyennes cylindrées fabriquées en Asie.

Ce projet de délocalisation prend officiellement corps grâce à un partenariat avec Qianjiang, filiale chinoise du groupe automobile Geely (qui possède Volvo et détient également une participation dans Daimler). Selon l'agence Reuters, cet accord porte sur une moto de 338 cc, la plus faible cylindrée de l'histoire de la Motor Company.

Ce nouveau modèle "serait commercialisé ailleurs en Asie après son lancement en Chine à partir de la fin 2020", avancent nos confrères à qui Qianjiang aurait révélé une estimation de prix "abordable".

La faute à Donald Trump ?

L'un des objectifs visés par Harley-Davidson est de prendre part à l'essor du gigantesque marché du deux-roues chinois, défi difficile jusqu'à présent avec ses grosses cylindrées peu adaptées à la demande locale - comme la Street Glide CVO 117 récemment testée par MNC. 

L'autre aspect de la démarche vise aussi - et surtout ? -  à réaliser des économies sur les coûts de fabrication, comme l'avait décidé le constructeur de Milwaukee suite aux surtaxes mises en place par l'Europe en représailles aux sanctions douanières décidées par Donald Trump sur l'acier et l'aluminium.

La marque américaine avait notamment annoncé son projet de déplacer la fabrication de ses motos à destination de l'Europe dans ses usines indiennes ou thaïlandaises à partir de début 2020, provoquant une vive colère du président américain. 

Malgré les menaces de Trump qui envisageait de la "taxer comme jamais", Harley-Davidson resté campé sur ses positions et le prouve avec cette petite moto construite en Chine. Son intérêt économique dicte sa conduite : ses ventes en Chine auraient augmentées de "27%" en 2018, alors qu'elles accusent une baisse de "- 2,1%" en Europe et de "- 4,2%" aux États-Unis.

Harley-Davidson a également indiqué que son but est de vendre la moitié de ses motos "à l'international d'ici à 2027" et que les mesures de représailles européennes lui coûteraient entre "100 et 120 millions de dollars sur l'année 2019". De quoi expliquer cet intérêt marqué pour la Chine !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Tous les prix et dates de dispo des nouvelles motos Kawasaki 2020

D'un coup d'oeil, tous les prix des nouveautés Kawasaki 2020 et leurs dates de disponibilité chez votre concessionnaire.
Pratique 1 commentaire
Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
Piaggio (Aprilia, Moto Guzzi, Vespa) : Le salon de Paris ne rentre pas dans l'agenda du groupe

Aprilia, Moto Guzzi et Piaggio/Vespa ont immatriculé respectivement 1740, 1431 et 6382 motocycles en France en 2019 (+50%, +66% et +1%), ainsi que 8855 MP3 (+2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le groupe italien dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 39 commentaires
Le nouvel airbag électronique Alpinestars Tech-Air 5 équivaut à 18 dorsales !

Alpinestars lance sa cinquième génération d'airbag autonome à déclenchement électronique, qui se présente sous la forme d'un gilet à glisser sous un blouson ou une veste de la marque. Particularités de ce Tech-Air 5 : son gonflage ultra-rapide, sa protection équivalente à 18 dorsales superposées (!) et son prix revu à la baisse. Explications.
Comment KTM se prépare à la norme moto Euro 5

KTM nous révèle les effets de la nouvelle norme Euro 5 sur les motos autrichiennes. Explications et interview MNC.
Pratique 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...