• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 15 janvier 2016

Tout ce qu'il faut savoir sur la circulation interfiles autorisée dans 11 départements

Tout ce qu'il faut savoir sur la circulation interfiles autorisée dans 11 départements

Le gouvernement a précisé ce matin les modalités de l'expérimentation des remontées de files, qui débutera officiellement le 1er février 2016 dans 11 départements " particulièrement embouteillés " (et continuera officieusement dans tous les autres, comme depuis que les bouchons existent).

Imprimer

Le gouvernement a précisé ce matin les modalités de l'expérimentation des remontées de files, qui débutera officiellement le 1er février 2016 dans 11 départements "particulièrement embouteillés" (et continuera officieusement dans tous les autres, comme depuis que les bouchons existent).

Les huit départements d'Ile-de-France, les Bouches-du-Rhône, la Gironde et le Rhône ont ainsi été retenus pour cette expérimentation annoncée depuis près de 4 ans. "Aujourd'hui, bien que massivement pratiquée par les deux-roues motorisés, la circulation interfiles n'est pas autorisée par le code de la route", constate le ministère de l'intérieur : "elle n'est donc ni encadrée par des règles, ni enseignée dans les écoles de conduite, ce qui la rend dans certains cas dangereuse".

Information des autres usagers de la route

Le gouvernement prévoit d'informer les professionnels et l'ensemble des usagers (automobilistes et conducteurs d'un deux ou trois-roues motorisé) par le biais des écoles de conduite des zones concernées. 

Des campagnes locales d'information sur les règles à respecter et les bonnes pratiques à destination des motards et des scootéristes ainsi que des automobilistes seront déployées dans ces zones et une "communication nationale sous forme d'un film digital" (ci-dessous) est aussi programmée.

Mais attention ! "Les objectifs de l'expérimentation ne sont certainement pas de "légaliser" la pratique actuelle de l'inter-files", prévient le gouvernement dont l'objectif est d'"améliorer la fluidité des déplacements sur des routes congestionnées", de "fixer des règles pour sécuriser et encadrer une pratique qui peut s'avérer périlleuse en dehors de ce cadre (vitesse excessive, slalom entre les véhicules, non respect des distances de sécurité...)" et de "favoriser la bonne compréhension par tous les usagers de ces règles de bonne conduite et par conséquent apaiser les tensions que peut causer l'actuelle pratique anarchique de l'inter-files".

Afin "d'organiser un partage apaisé et encadré de la route, plus respectueux de l'ensemble des usagers", la Sécurité routière indique précisément les conditions de l'expérimentation :

La circulation interfiles est autorisée

  • Lorsque la circulation est dense et qu'elle s'établit en files ininterrompues sur toutes les voies
  • Lorsque l'espace entre les files est suffisant (le deux-roues motorisé ne doit pas forcer le passage)
  • Uniquement sur les autoroutes et routes à au moins deux fois deux voies séparées par un terre-plein central et où la vitesse autorisée est comprise entre 70 et 130 km/h
  • Pour les deux ou trois-roues motorisés de moins d'un mètre de large
  • Jusqu'à une vitesse maximale de 50 km/h, en adaptant toujours sa vitesse aux conditions de circulation

La circulation interfile est interdite

  • En ville et sur les routes non séparées par un terre plein central
  • Aux side-cars, tricycles à voie très large et quadricycles
  • Lorsqu'une voie est en travaux ou couverte de neige ou de verglas
  • Il n'est pas permis de dépasser un autre deux-roues motorisé circulant en interfiles

"Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules, sur au moins une des deux files, circulent à plus de 50 km/h, le deux-roues motorisé en inter-files doit reprendre sa place dans le courant normal de la circulation", précise encore le gouvernement qui prévoit naturellement des sanctions en cas de non respect de ces modalités.

Les sanctions

Dans les zones d'expérimentation, en circulation inter-files, toute infraction aux règles prévues par le code de la route sera passible d'une contravention :

  • Excès de vitesse au-delà de la vitesse maximale autorisée (50 km/h en inter-files) : amende forfaitaire de 135 euros à 1500 euros et retrait de 1 à 6 points en fonction de l'excès de vitesse
  • Vitesse excessive eu égard aux circonstances : amende forfaitaire de 135 euros
  • Non-respect de la distance de sécurité : amende forfaitaire de 135 euros et retrait de 3 points
  • Changement de voie sans avertissement préalable : amende forfaitaire de 35 euros et retrait de 3
    points
  • Dépassement par la droite : amende forfaitaire de 135 euros et retrait de 3 points

Légalisation en 2020 ?

Le Centre d'études et d'expertises sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) analysera cette expérience en établissant des rapports d'évaluation annuels basés sur l'accidentalité, la mesure de la vitesse de tous les véhicules, le positionnement sur la chaussée, le calcul de l'inter-distance, etc.

En outre, "plusieurs vagues d'enquêtes seront menées pour observer l'acceptation de cette mesure auprès de tous les usagers de la route". Et si "les règles de bonne conduite" énoncées ci-dessus "font leurs preuves, la circulation interfiles pourra être généralisée dès 2020".

En revanche, l'expérimentation "pourra aussi être suspendue à tout moment si les résultats de l'accidentalité ne s'avéraient pas satisfaisants", conclut le gouvernement...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires et objectifs du GP de Teruel MotoGP 2020

Alors qu'il ne reste que quatre courses à disputer, le championnat du monde MotoGP 2020 est désormais mené par Joan Mir au détriment de Fabio Quartararo... Horaires, enjeux et programme de la 11ème manche de cette bien étrange mais captivante saison : le Grand Prix moto de Teruel, qui réinvestit le circuit d'Aragon (Espagne).
GP de Teruel 2 commentaires
Présentation vidéo du nouveau scooter Honda Forza 750

Tour du propriétaire, tarif et disponibilité du Honda Forza 750 : MNC vous livre ses premières impressions en direct de son lancement presse à Montpellier !
Honda MSX125 Grom : mini moto, maxi succès et gros taro 

Lancé en 2013 - à 3050 euros - et remodelé en 2016, le MSX125 évolue en 2021 : nouveau monocylindre Euro5 à boite 5 rapports, nouvelle plastique à personnaliser et nouveau surnom... à la Grom ? Présentation du best-seller mondial que Honda affiche à... 3950 euros !
Motos 3 commentaires
Suzuki GSX-R1000R 2021 : 70 exemplaires aux couleurs des MotoGP

Condamnée par la norme Euro5, la GSX-R1000R fait de la résistance ! En novembre prochain, 70 exemplaires millésimés 2021 arriveront dans le réseau Suzuki France... et dans la magnifique livrée MotoGP 2020 qui célèbre les 100 ans de la marque. Rins et Mir en assurent la promo en vidéo.
La KTM 890 Adventure (Euro5) remplace aussi la 790, mais à quel prix ?

Deux semaines après avoir dévoilé ses nouvelles 890 Adventure R et Rally, KTM présente la version standard de son trail de "quasi" moyenne cylindrée. La 890 Adventure bénéficie des mêmes mises à jour par rapport à la 790 qu'elle remplace... et engendre une hausse tarifaire que la filiale française promet légère.
Nouveautés 2021 1 commentaire
[Vidéo] Ducati présente le nouveau V4 Granturismo de la Multistrada 2021

En 2021, la Multistrada dit "ciao" au bicylindre et "benvenuto" au 4-cylindres ! Après la sportive Panigale et le roadster Streetfighter, le maxitrail Ducati reçoit sa propre version - à ressorts ? - du V4 surnommé Granturismo au lieu de Stradale... Présentation MNC et vidéo - du boss de - Ducati !
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...