• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST POST-GP DE REPUBLIQUE TCHEQUE
Paris, le 7 août 2018

Test d'après course à Brno : Marquez remet les pendules à l'heure

Test d'après course à Brno : Marquez remet les pendules à l'heure

Marc Marquez a sans surprise dominé les essais officiels organisés dans la foulée du GP de République tchèque 2018 devant Johann Zarco et Dani Pedrosa. Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo, auteurs d'un superbe doublé Ducati dimanche à Brno, complètent le Top 5.

Imprimer

A peine le temps de souffler après le GP de République tchèque que déjà la plupart des pilotes remontaient sur leur moto pour une journée de tests IRTA sur le circuit de Brno. Manquaient à l'appel le team Avintia et Aspar Angel Nieto - qui n'avaient rien à tester -, ainsi que Maverick Viñales et Stefan Bradl qui pansaient les blessures consécutives à leur accrochage la veille.

Dans le clan KTM, Bradley Smith était de nouveau seul en piste puisque son coéquipier Pol Espargaro est rentré à Barcelone (Espagne) pour se faire examiner suite à sa violente chute au warm-up. Rappelons que le pilote de développement de la marque, Mika Kallio, est également hors jeu suite à une chute en Catalogne (Espagne).

Le HRC teste tous azimuts

Les conditions de roulage étant similaires au dimanche (entre 25 et 30°C dans l'air), les chronos se sont rapidement calés dans une fourchette basse, sous la barre des 1'56. Marc Marquez, troisième dimanche derrière les Ducati, a mis tout le monde d'accord avec un tour bouclé en 1'55.209 en toute fin de journée. 

Difficile d'être surpris par cette performance dans la mesure où le pilote Honda a de son propre aveu fait "preuve de sagesse" en course dans le but d'accroître son avance au championnat (+ 49 pts sur Rossi). L'espagnol en avait sous le coude dimanche, et le démontre lundi en dominant les débats !

Comme tous les autres pilotes, Marquez a testé un nouveau pneu Michelin et diverses évolutions. Le HRC avait comme d'habitude une foule de choses à essayer, puisque Marquez confie avoir testé des nouveautés à chacune de ses sorties ! Le n°93 est revanche resté discret sur le détail de ses modifications, notamment celles étrennées sur cette RCV toute noire brièvement entrée en piste. Sans doute la Honda 2019...

"Je suis content de la direction que suivons et du travail réalisé", a sobrement commenté le quadruple champion du monde MotoGP, qui a bouclé la bagatelle de 67 tours (l'équivalent de trois courses à Brno !) et devance Johann Zarco de 0,133 sec. 

 Zarco s'intercale entre les deux Honda 

Septième en course, Johann Zarco signe le deuxième temps de ces essais officiels "post-GP" en 1'55.342. Le pilote et son team Tech3 n'avaient aucune nouveauté à se mettre sous la dent -passage chez KTM l'an prochain oblige -, mais se sont concentrés à améliorer les sensations que Johann dit avoir retrouvé sur sa M1. Avec succès, visiblement.

 

Le n°5 précède de 0,057 sec la deuxième Honda officielle, celle Dani Pedrosa qui a terminé le GP de République tchèque à la huitième place, à 7,479 sec du vainqueur. L'ex futur pilote HRC signe une belle performance ce lundi, mais un peu tard...

Ducati peaufine

Du côté de Ducati, la feuille de route de la journée contenait uniquement des comparaisons de cadre et de carénages. Rappelons que Dovizioso et Lorenzo - respectivement 1er et 2ème du GP de République tchèque - ont également étrenné de nouveaux appendices aérodynamiques et un réservoir redessiné ce week-end.

 

Danilo Petrucci et Jack Miller n'avaient rien de particulier à tester, l'australien étant même contraint à rapidement stopper sa journée après une chute. Préférant ne pas utiliser sa seconde moto dotée d'un nouveau neuf, l’australien n'a réalisé que treize tours. 

Yamaha se cherche sur l'électronique

Valentino Rossi, 7ème de ce test à 0,709 sec, avait annoncé attendre avec impatience ces essais à Brno dans la mesure où Yamaha était censé y introduire des nouveautés importantes visant à résoudre leurs soucis de grip. Hélas, comme lors des tests précédents, les modifications se sont avérées moins ambitieuses qu'espéré...

 

L'italien, quatrième en course, évoque tout au plus de légères avancées sur l'électronique, domaine dans lequel la M1 pêche par rapport aux Ducati et aux Honda. Rappelons que le n°46 s'agace de voir son employeur faire du surplace alors qu'il estime livrer le maximum : "Je suis très concentré, je m'entraîne dur et je suis prêt à gagner", s'impatiente la star de 39 ans, privée de victoire depuis plus d'un an !

Massimo Meregalli, directeur du team officiel Yamaha, livre de son côté un bilan plus optimiste de ce test : "c'est toujours bien de tester après la course, car cela nous aide à établir une comparaison immédiate et permet aux coureurs de donner des retours clairs", commente le boss italien.

 

"Nous nous sommes concentrés sur l’électronique aujourd’hui : c’était notre objectif principal dans le but d’améliorer la maniabilité de la moto, en particulier lors de la remise des gaz. Nous avons également essayé le nouveau pneu avant Michelin et à la fin de la journée, nous avons pu tester un nouveau carénage", détaille le dirigeant.

"C'est dommage que Maverick n'ait pas pu se joindre à nous, car nous aurions beaucoup apprécié sa contribution, mais nous accordons également une grande importance à son bien-être", précise Meregalli, alors qu'une "crise" secoue le team officiel en raison de l'éviction sans élégance du chef-mécanicien de Viñales.

Aprilia et Suzuki au travail

Enfin, Aprilia a profité de ces tests pour introduire un inédit bras oscillant en carbone sur sa RS GP. Cette pièce commence à se généraliser en MotoGP, après avoir été aperçue pour la première sur les Honda d'usine après le GP de Valence 2017. Rappelons que les prototypes de la catégorie reine utilisent également des fourches Öhlins en carbone.

 

Suzuki avait pour sa part réquisitionné ses trois pilotes : Andrea Iannone, Alex Rins et Sylvain Guintoli, qui continue à braver la douleur émise par ses deux côtes cassées ! Rins s'est concentré sur l’électronique et des évolutions châssis, de même que "Guinters". 

La journée de Iannone a en revanche tourné court suite à une chute dans le virage 10, durant laquelle l’italien a pris un rude coup à l’épaule. Tous les pilotes MotoGP mettent désormais le cap vers le Red Bull Ring, théâtre du GP d'Autriche en fin de semaine.

Résultats et classement des tests post-GP à Brno

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 3 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

[Vidéo] Tour de chauffe de la Ducati Panigale V4 R au British Superbike 2018

La Panigale V4 R est en piste ! Vedette annoncée du stand Ducati au prochain salon EICMA de Milan, la future moto de course (999 cc donc) de Chaz Davies et Alvaro Bautista en World Superbike 2019 a fait un tour du circuit de Brands Hatch ce week-end, en marge du BSB... Avanti !
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2018

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon MotoGP, 16ème manche du championnat du monde 2018 à suivre sur MNC et MNC Live. Sur les terres de son employeur, Marc Marquez peut mathématiquement remporter le titre de champion du monde MotoGP 2018 alors qu'il restera encore trois courses avant la fin de la saison... Présentation.
16/19 - GP du Japon 1 commentaire
Deuil : Agnès Dupuy s'est éteinte...

Pilote, team manager, mère de famille, femme enthousiaste et citoyenne engagée : Agnès Dupuy s'est éteinte hier des suites d'une saloperie de cancer. Toute l'équipe de MNC garde en mémoire l'éclat de son regard et de son sourire...
Près de 400 000 visiteurs au Mondial de la Moto de Paris 2018

Près de 400 000 visiteurs se sont rendus dans le Hall 3 réservé à la moto au Mondial de Paris 2018. Cette fréquentation record dépasse toutes les attentes des constructeurs participants, qui se réjouissent de ce succès lié au regroupement avec le Mondial de l'Auto. Explications.
François Tarrou succède à Alexandre Kowalski chez Yamaha

Après quelques années dans les barbecues puis les appareils photo, François Tarrou fait son retour dans le monde de la moto ! Et pas des moindres, puisque celui qui fut directeur marketing chez Harley-Davidson succède à Alexandre Kowalski au poste de directeur marketing, communication et compétition de Yamaha Motor France. Explications.
Nouveautés 2019 : Kawasaki (re)lance sa Ninja ZX-6R 636

Yamaha ne sera plus seul sur le segment des motos Supersport en 2019 : Kawasaki créé la surprise en relançant son emblématique ZX-6R 636 ! Très proche de l'ancien modèle, la Ninja hérite de quelques évolutions et d'aménagements mécaniques pour répondre à Euro4. Présentation, disponibilité et tarifs.
Salon de Paris 9 commentaires
La Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 passe au Testastretta DVT 1262

Ducati dévoile comme prévu sa nouvelle Multistrada 1260 Enduro qui reçoit le moteur bicylindre à distribution variable (DVT) de 1262 cc adopté l'année précédente par la Multistrada standard. La plus baroudeuse des Rouges de Bologne étrenne au passage une ergonomie améliorée et des équipements supplémentaires. Présentation.
Trail 9 commentaires
  • En savoir plus...