• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST POST-GP DE REPUBLIQUE TCHEQUE
Paris, le 7 août 2018

Test d'après course à Brno : Marquez remet les pendules à l'heure

Test d'après course à Brno : Marquez remet les pendules à l'heure

Marc Marquez a sans surprise dominé les essais officiels organisés dans la foulée du GP de République tchèque 2018 devant Johann Zarco et Dani Pedrosa. Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo, auteurs d'un superbe doublé Ducati dimanche à Brno, complètent le Top 5.

Imprimer

A peine le temps de souffler après le GP de République tchèque que déjà la plupart des pilotes remontaient sur leur moto pour une journée de tests IRTA sur le circuit de Brno. Manquaient à l'appel le team Avintia et Aspar Angel Nieto - qui n'avaient rien à tester -, ainsi que Maverick Viñales et Stefan Bradl qui pansaient les blessures consécutives à leur accrochage la veille.

Dans le clan KTM, Bradley Smith était de nouveau seul en piste puisque son coéquipier Pol Espargaro est rentré à Barcelone (Espagne) pour se faire examiner suite à sa violente chute au warm-up. Rappelons que le pilote de développement de la marque, Mika Kallio, est également hors jeu suite à une chute en Catalogne (Espagne).

Le HRC teste tous azimuts

Les conditions de roulage étant similaires au dimanche (entre 25 et 30°C dans l'air), les chronos se sont rapidement calés dans une fourchette basse, sous la barre des 1'56. Marc Marquez, troisième dimanche derrière les Ducati, a mis tout le monde d'accord avec un tour bouclé en 1'55.209 en toute fin de journée. 

Difficile d'être surpris par cette performance dans la mesure où le pilote Honda a de son propre aveu fait "preuve de sagesse" en course dans le but d'accroître son avance au championnat (+ 49 pts sur Rossi). L'espagnol en avait sous le coude dimanche, et le démontre lundi en dominant les débats !

Comme tous les autres pilotes, Marquez a testé un nouveau pneu Michelin et diverses évolutions. Le HRC avait comme d'habitude une foule de choses à essayer, puisque Marquez confie avoir testé des nouveautés à chacune de ses sorties ! Le n°93 est revanche resté discret sur le détail de ses modifications, notamment celles étrennées sur cette RCV toute noire brièvement entrée en piste. Sans doute la Honda 2019...

"Je suis content de la direction que suivons et du travail réalisé", a sobrement commenté le quadruple champion du monde MotoGP, qui a bouclé la bagatelle de 67 tours (l'équivalent de trois courses à Brno !) et devance Johann Zarco de 0,133 sec. 

 Zarco s'intercale entre les deux Honda 

Septième en course, Johann Zarco signe le deuxième temps de ces essais officiels "post-GP" en 1'55.342. Le pilote et son team Tech3 n'avaient aucune nouveauté à se mettre sous la dent -passage chez KTM l'an prochain oblige -, mais se sont concentrés à améliorer les sensations que Johann dit avoir retrouvé sur sa M1. Avec succès, visiblement.

 

Le n°5 précède de 0,057 sec la deuxième Honda officielle, celle Dani Pedrosa qui a terminé le GP de République tchèque à la huitième place, à 7,479 sec du vainqueur. L'ex futur pilote HRC signe une belle performance ce lundi, mais un peu tard...

Ducati peaufine

Du côté de Ducati, la feuille de route de la journée contenait uniquement des comparaisons de cadre et de carénages. Rappelons que Dovizioso et Lorenzo - respectivement 1er et 2ème du GP de République tchèque - ont également étrenné de nouveaux appendices aérodynamiques et un réservoir redessiné ce week-end.

 

Danilo Petrucci et Jack Miller n'avaient rien de particulier à tester, l'australien étant même contraint à rapidement stopper sa journée après une chute. Préférant ne pas utiliser sa seconde moto dotée d'un nouveau neuf, l’australien n'a réalisé que treize tours. 

Yamaha se cherche sur l'électronique

Valentino Rossi, 7ème de ce test à 0,709 sec, avait annoncé attendre avec impatience ces essais à Brno dans la mesure où Yamaha était censé y introduire des nouveautés importantes visant à résoudre leurs soucis de grip. Hélas, comme lors des tests précédents, les modifications se sont avérées moins ambitieuses qu'espéré...

 

L'italien, quatrième en course, évoque tout au plus de légères avancées sur l'électronique, domaine dans lequel la M1 pêche par rapport aux Ducati et aux Honda. Rappelons que le n°46 s'agace de voir son employeur faire du surplace alors qu'il estime livrer le maximum : "Je suis très concentré, je m'entraîne dur et je suis prêt à gagner", s'impatiente la star de 39 ans, privée de victoire depuis plus d'un an !

Massimo Meregalli, directeur du team officiel Yamaha, livre de son côté un bilan plus optimiste de ce test : "c'est toujours bien de tester après la course, car cela nous aide à établir une comparaison immédiate et permet aux coureurs de donner des retours clairs", commente le boss italien.

 

"Nous nous sommes concentrés sur l’électronique aujourd’hui : c’était notre objectif principal dans le but d’améliorer la maniabilité de la moto, en particulier lors de la remise des gaz. Nous avons également essayé le nouveau pneu avant Michelin et à la fin de la journée, nous avons pu tester un nouveau carénage", détaille le dirigeant.

"C'est dommage que Maverick n'ait pas pu se joindre à nous, car nous aurions beaucoup apprécié sa contribution, mais nous accordons également une grande importance à son bien-être", précise Meregalli, alors qu'une "crise" secoue le team officiel en raison de l'éviction sans élégance du chef-mécanicien de Viñales.

Aprilia et Suzuki au travail

Enfin, Aprilia a profité de ces tests pour introduire un inédit bras oscillant en carbone sur sa RS GP. Cette pièce commence à se généraliser en MotoGP, après avoir été aperçue pour la première sur les Honda d'usine après le GP de Valence 2017. Rappelons que les prototypes de la catégorie reine utilisent également des fourches Öhlins en carbone.

 

Suzuki avait pour sa part réquisitionné ses trois pilotes : Andrea Iannone, Alex Rins et Sylvain Guintoli, qui continue à braver la douleur émise par ses deux côtes cassées ! Rins s'est concentré sur l’électronique et des évolutions châssis, de même que "Guinters". 

La journée de Iannone a en revanche tourné court suite à une chute dans le virage 10, durant laquelle l’italien a pris un rude coup à l’épaule. Tous les pilotes MotoGP mettent désormais le cap vers le Red Bull Ring, théâtre du GP d'Autriche en fin de semaine.

Résultats et classement des tests post-GP à Brno

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

[Vidéo] Compilation de chutes de Guy Martin, pilote moto & Co

Moto sur route, sur circuit ou sur l'eau (!), vélo, auto, bateau, aéroglisseur, luge de rue ou sur glace... Guy Martin est un touche-à-tout particulièrement casse-cou. L'ancienne vedette du Tourist Trophy nous divertit en publiant deux vidéos de ses meilleures - pires ? - chutes. Action !
La stratégie du réseau Harley-Davidson face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Harley-Davidson réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Manoël Bonn, directeur marketing Harley-Davidson France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 3 commentaires
Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
Comment la jeune pilote moto Lucie Boudesseul revient plus forte grâce au confinement

En attendant la reprise des courses (de moto), la jeune pilote Lucie Boudesseul suit ses cours (de première) et s'entraîne pour garder la forme au moyen d'un simulateur d'entraînement moto et d'un programme sportif intense. Présentation.
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 14 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...