• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS 2010
Paris, le 7 avril 2010

Rallye de la Sarthe : doublé du Team Moto-Net.Com !

Rallye de la Sarthe : doublé du Team Moto-Net.Com !

Au guidon de son Husaberg de 2005 (!), Pierre Mouneu remporte haut la main la 2ème épreuve du championnat de France des rallyes devant Manoel Delaval - qui prend la tête du provisoire - et Julien Toniutti. Deux pilotes Moto-Net.Com sur le podium : récit !

Imprimer

La Sarthe sous la pluie : quoi de plus normal ? On espérait pourtant une météo plus clémente depuis jeudi, mais les éclaircies ont vite fait place à des averses aussi abondantes qu'irrégulières... Mais le Bugatti sur le mouillé, c'est aussi une véritable aubaine pour les monos, qui prennent une valise sur le sec face aux sportives...

Quelques jours plus tôt, de violentes pluies avaient fait déborder la Sarthe, obligeant les organisateurs de cette 53ème édition du rallye sarthois (ASCOP et ASMACO) à faire déménager le parc coureur : initialement installées en bord de rivière à l'entrée de la Suze, les tentes du contrôle technique et le parc fermé sont déplacés sur la place du marché, devant la gare, comme c'était le cas depuis une dizaine d'années jusqu'en 2008.

Trois boucles au programme

L'étape de jour présente un schéma particulier : une boucle d'environ 130 km le matin, avec un passage de quatre tours chrono sur le circuit Bugatti, un passage de deux tours de reconnaissance sur le circuit de Maison Blanche et une spéciale routière à Amné-en-Champagne.

Après une pause de deux heures, une seconde boucle identique à la première mais sans le Bugatti et avec deux tours chrono à Maison Blanche, puis un passage à la spéciale d'Amné.

Pour l'étape de nuit, un seul tour à faire (raccourci à 103 km) avec de nouveau deux tours chrono à Maison Blanche, la liaison jusqu'a la spéciale d'Amné et enfin retour à la Suze.

Manoel Delaval, champion en titre et troisième du classement provisoire scratch, s'aligne au départ du Rallye de la Sarthe au guidon de la Honda CB 1000 R qu'il pilotait lors du Rallye des Garrigues. Julien Toniutti a quant à lui ressorti sa KTM 990 Superduke de 2008, en raison du caractère particulier du rallye de la Sarthe et de la spéciale sur le circuit Bugatti.

Car l'ensemble des concurrents est d'accord sur un point : celui qui scotchera tout le monde sur les quatre tours de circuit prendra une grosse option pour la victoire finale du rallye !

Samedi matin, 7h30 : premier départ !

Samedi matin, on est fixé : il pleut ! Une petite liaison nous mène au mythique circuit des 24 Heures pour la première spéciale. Les side-cars partent en premier, mais le retournement d'un des équipages entraîne un léger retard pour les autres concurrents. Le pilote rentre seul au stand, son "passager" ayant été évacué par les secours après avoir été éjecté du side, mais heureusement plus de peur que de mal : juste quelques contusions !

La série repart et l'équipage Jacob/Fuyet sur Choda 1300 Suzuki signe le meilleur temps de la série en 10'13''214, soit au final un troisième temps scratch ! Chapeau les side-caristes !

Dans la série Elite, surprise : Pierre Mouneu, le "Moon" du Team Moto-Net.Com au guidon de sa fidèle mais vieillissante Husaberg 650 FSE de 2005, colle une grosse raclée à tout le monde en claquant 10'09''330 avec un pilotage tout en glisse particulièrement savoureux !

Le Bugatti tout en glisse de Pierre Mouneu a été immortalisé grâce à une caméra embarquée Tecnoglobe (voir vidéo ci contre) sur la KTM 990 Superduke de Julien Toniutti qui termine la série Elite en deuxième position (10'16''335), plus de 5 secondes devant la Honda CB 1000 R de Manoel Delaval (10'21''678).

Ensuite, la pluie s'étant calmée, c'est un p'tit jeune local, Jeremy Robin, aux commandes de sa Honda 600 CBR, qui s'offre le meilleurs temps plus de 5 dixièmes devant Pierre Mouneu.

Dans la foulée, nous voilà partis pour deux tours de reconnaissance en convoi sur le petit circuit, celui de Maison Blanche, qui sera chronométré cet après-midi. Puis on repart pour la grosse liaison du parcours qui nous mène à la spéciale d'Amné-en-Champagne. Moon récidive et s'offre le scratch de la spéciale en 1'53''174 devant Jeremy Robin, la graine de champion, qui claque le deuxième temps en 1'54''026.

A partir de 12h30, c'est l'arrivée de la première boucle à la Suze : 30 minutes d'assistance avant de remettre les motos en parc fermé pour deux heures de pause. Un break appréciable et apprécié, tant les pilotes sont habitués à enquiller les deux boucles à la suite sur les autres rallyes... Là, ça fait du bien de se poser un peu, surtout que le soleil à l'air de vouloir revenir... Le deuxième tour se disputera-t-il sur le sec ?

Deuxième boucle de jour

Bingo : la route est sèche quand on repart. Nous voici donc au circuit de Maison Blanche avec un nouveau scratcheur : Patrice Leroy, encore un pilote sarthois de l'ASMACO, au guidon d'une Triumph 675 Daytona (1'46''925), devant Manoel Delaval (1'47''186). Pierre Mouneu, notre leader potentiel, s'offre un huitième temps en 1'51''986 : sur piste sèche, l'Husaberg a du mal face aux sportives ! Puis une interruption de course juste avant mon départ laisse le temps à un nuage de venir arroser la piste... Pas de chance pour ceux qui passeront leur chrono sous l'averse, mais ce n'est que passager et le bitume ne tarde pas a sécher de nouveau. Jeremy Robin sur sa Honda 600 CBR s'offre le quatrième temps en 1'50''294.

Du côté des side-cars, l'équipage Lebert/Jeandemange s'arsouille copieusement avec Jacob/Fuyet et lui colle presque 3 secondes : 1'59''188 contre 2'02''085.

Nous voici à Amné, dernière spéciale du jour, où Pierre Mouneu s'empare une fois de plus du meilleur temps en 1'54''494, pratiquement une seconde devant Manoel Delaval sur sa Honda CB 1000 R (1'55''488). Un coup de pluie pour les premiers, un autre pour les derniers passages... c'est un peu la loterie !

A l'arrivée de l'étape de jour, Jeremy Robin remporte a priori l'étape avec 2 dixièmes d'avance sur Pierre Mouneu... mais c'était sans compter une pénalité de retard lors d'un contrôle horaire, qui coûtera 15 secondes au jeune pilote sarthois : Moon remporte donc l'étape et relègue Manoel Delaval troisième à quasiment 19 secondes !

Jeremy Robin, qui court hors championnat de France, ne participera pas à l'étape de nuit. Bonne opération donc pour Pierre Mouneu en tête du rallye : une bonne gestion de course durant l'étape de ce soir et Moon remportera son premier rallye ! Mais d'abord, 1h30 d'assistance pour monter les phares additionnels et reconditionner les motos.

Etape nocturne

20h30 : Julien Toniutti ouvre le bal en prenant la route vers Maison Blanche pour la première spéciale nocturne : quatrième à deux dixièmes de Manoel Delaval après l'étape de jour, tout est encore possible pour le pilote Moto-Net.Com !

Petit couac dans le déroulement pourtant limpide du rallye : une panne de chronos dès les dix premiers passages interrompt la course durant près de deux heures... Mais après un reparamétrage du système et quelques essais, ça repart !

Manoel Delaval, qui doit tout tenter pour remonter au sommet, colle 2 dixièmes à Julien Toniutti sur ces deux tours d'une piste très humide : scratch en 1'57''892 pour Mano devant Julien 2ème temps en 1'58''120. Moon se classe quatrième et calme le jeu en assurant son avance (1'59''943), sept dixièmes derrière un pilote sarthois - encore un ! - en la personne de Jean-Frédéric Coutelle, de l'ASMACO, sur Honda 600 CBR.

Le manège continue : on repart de nouveau vers Amné pour son unique passage nocturne... et mouillé ! Mano a sorti l'artillerie lourde : il s'offre le meilleur temps en 2'00''400, cette fois deux secondes devant un Pierre Mouneu prudent en 2'02''672. Troisième temps pour Julien Toniutti : ça sent le podium !

Retour sur La Suze et arrivée de ce très beau rallye malheureusement un peu court... Personnellement, j'aurais bien vu une deuxième boucle de nuit !

Les classements

En ouverture de la remise des prix, le Trophée Thomas Laroche décerné au meilleur temps des spéciales sur route revient cette année à Pierre Mouneu !

Scratch

  1. Pierre Mouneu sur Husaberg 650 FSE
  2. Manoel Delaval sur Honda CB 1000 R
  3. Julien Toniutti sur KTM 990 Superduke

Topsport

  1. Manoel Delaval
  2. Julien Toniutti
  3. Jean-Frédéric Coutelle sur Honda 600 CBR

Mono

  1. Pierre Mouneu
  2. Nicolas Derrien sur KTM 690 SM
  3. Renaud Fanon sur KTM 690 Duke

Sport

  1. Raphaël Groland (!) sur Honda 500 CB
  2. Christophe Nicolas sur Suzuki 650 SV
  3. Franck Bacon sur Kawasaki 650 ER6

Side car

  1. Lebert/Jeandemange sur Yamaha 1100 FJ (5ème scratch)
  2. Jacob/Fuyet sur Choda 1300 Suzuki
  3. Laforest/Moreau sur Choda Suzuki

Classiques

  1. Nick Ayrton sur Suzuki 1100 GSXR
  2. Dominique Wils sur Honda XL 600 R
  3. Cédric Louvel sur Yamaha 350 RDLC

Anciennes

  1. Gérard Spagli sur Yamaha RDX
  2. Salah Jouan sur Japauto 1000
  3. Vincent Roussillat sur Yamaha 500 XT

Aventures à suivre : restez connectés ! Manoel Delaval prend donc la tête du classement provisoire du championnat de France devant Julien Toniutti et Pierre Mouneu !

On est déjà à mi-championnat, avec la Corse dans trois semaines : rendez-vous à Porticcio les 24 et 25 avril, car la saison 2010 des rallyes routiers promet une baston sans merci !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Yamaha MT-09 2021 : moi, moche et méchant !

Beauté et raffinement ne sont peut-être pas les qualités premières de la nouvelle MT-09, mais peu de motos rivales lui arrivent aux jantes forgées en matière de sensations. A 9499 euros, le turbulent roadster Yamaha - plus puissant, plus léger et mieux équipé - reste une "méchante" bonne affaire ! Essai.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en février 2021

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en février 2021. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques et les 100 meilleures ventes de motos et scooters en France par modèles.
Valentino Rossi dévoile ses nouvelles couleurs pour 2021... et ses dernières ?

Le team Yamaha Petronas SRT vient de présenter ses effectifs 2021, avec parmi eux un certain... Valentino Rossi, qui disputera sa 26ème saison en Grand Prix moto ! Le Doctor y rejoint son poulain Franco Morbidelli, vice-champion MotoGP 2020 : le n°46 peut et doit viser les podiums et la victoire... Explications.
MotoGP 2021 10 commentaires
Peugeot Motocycles et Automobiles adoptent un nouveau logo néo-rétro

Peugeot change deux têtes ! Un mois après la nomination de Linda Jackson à la direction de la branche auto, la marque au Lion délaisse son logo moderne de 2010 pour redessiner celui de 1960. Ce changement est également valable pour Peugeot Motocycles, propriété du groupe indien Mahindra. Présentation.
Quelles modalités pour la nouvelle expérimentation de la circulation interfiles ?

Faut-il légaliser ou interdire la circulation interfiles des deux-roues motorisés en France ? Avant de se prononcer, la délégation à la Sécurité routière souhaite expérimenter une seconde fois cette pratique, à partir de juin prochain. Elle a reçu hier les fédérations de motards afin d’en discuter. Explications.
Sécurité routière 4 commentaires
La Pan America débarque en juin 2021 chez Harley, à partir de 16 000 euros

Héritage, genèse, puissance, poids, consommation, équipements des modèles standard et Special, date de sortie et tarifs : la Pan America n’aura plus de secret pour vous après avoir visionné sa présentation en vidéo par Harley-Davidson... et lu cet article de Moto-Net.Com, "of course" !
Trail 18 commentaires
Honda, KTM, Piaggio et Yamaha vont développer des batteries communes

Toujours confidentiel en 2020, le secteur du deux-roues électrique est appelé à croître très rapidement avec le bannissement - très - prochain des véhicules thermiques en ville puis sur toutes les routes. Quatre constructeurs prennent donc la moto par les bornes...
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...